PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Mer 30 Jan 2008 - 5:21

Fini les bonnes résolutions du Grenelle, déjà les cadeaux préélectoraux pour les chasseurs



Le gouvernement en place vient de publier au Journal Officiel un arrêté fixant les dates de clôture de la chasse pour le moins contestable. Et il le publie aujourd’hui seulement, afin d’échapper aux contentieux gagnés d’avance que ne manqueraient pas de leur faire l'ASPAS et d'autres associations de protection de la Nature indépendantes.

Á force de contentieux juridiques, les possibilités en matière de dates de chasse sont pourtant connues. On était donc en droit d’attendre un arrêté qui fasse consensus entre les autorités françaises et européennes, comme entre les tribunaux et les associations de protection de la Nature.
Mais une fois encore, le ministère de l’Écologie, sur ordre de l’Élysée, fait mine de l’ignorer, et offre quelques journées de chasse supplémentaires aux chasseurs de gibiers migrateurs. La chasse est donc « autorisée » cette année pendant la migration des oies (jusqu’au 10 février) et celle du pigeon ramier jusqu’au 20 février !

Bien entendu, personne n’est dupe. Ni dans le monde de la chasse, ni dans celui de la protection de la Nature, et bien moins encore dans celui de l’administration française : chasser les oiseaux pendant leur période de migration prénuptiale est :

• Interdit par le droit français
• En total infraction vis-à-vis de la directive européenne « oiseaux »
• Une aberration écologique et cynégétique

Nombre de chasseurs le savent. Mais les instances dirigeantes de la chasse française s’arc-boutent sur un combat d’arrière-garde qui leur permet de flatter les plus extrémistes des chasseurs. Ceux qui ne considèrent que le gibier tué aujourd’hui, en faisant fi de l’état de conservation de ces espèces demain.

L’ASPAS tient à souligner l’hypocrisie du système politique français et de ses dirigeants qui sacrifient, une fois encore, des dizaines de milliers d’oiseaux en espérant récolter quelques voix de plus lors des élections municipales prochaines. Le Grenelle est passé, les élections approchent…



Contact presse :
Pierre Athanaze – Administrateur de l’ASPAS
06 08 18 54 55

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff

avatar

Masculin Nombre de messages : 446
Age : 63
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Mer 30 Jan 2008 - 12:23

Michel,

La France n'a pas compris concernant la date de fermeture de la chasse : 31/1/2008 (Directive oiseaux).

A+

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Mer 30 Jan 2008 - 12:40

Ah bon !

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Jeu 31 Jan 2008 - 14:05

Salut,
Staff a écrit:
Michel,
La France n'a pas compris concernant la date de fermeture de la chasse : 31/1/2008 (Directive oiseaux).
A+
Staff
Tiens Staff,
Toi qui sait tout (ou presque tout) pourrais-tu nous indiquer dans la directive oiseau où il est écrit que la chasse aux oiseaux migrateurs doit fermer le 31 janvier?
A te lire Wink

Au moins avec Michel, c'est clair :
Michel a écrit:
Á force de contentieux juridiques, les possibilités en matière de dates de chasse sont pourtant connues.
Les dates de fermeture sont établies par des contentieux juridiques Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff

avatar

Masculin Nombre de messages : 446
Age : 63
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Jeu 31 Jan 2008 - 14:16

bonsoir,

Lire l'article 7 paragraphe 4 :

31 Janvier imposant la fermeture de la chasse.

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Jeu 31 Jan 2008 - 14:57

Nemrod a écrit:
Salut,
Au moins avec Michel, c'est clair :
Michel a écrit:
Á force de contentieux juridiques, les possibilités en matière de dates de chasse sont pourtant connues.

15/01/2000 - L’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages) vient d’obtenir l’annulation de plusieurs décisions préfectorales refusant d’appliquer la directive européenne sur la préservation des oiseaux migrateurs (jugement du 6 janvier 2000).
Appliquant le récent arrêt du Conseil d’état qui écartait la loi du 3 juillet 1998 permettant la chasse aux oiseaux migrateurs jusqu’à fin février, le tribunal administratif de Pau enjoint les préfets des Pyrénées, Hautes-Pyrénées, du Gers et des Landes de fermer la chasse au 31 janvier 2000, et condamne l’état à verser à l’association 7000 fr de dommages et intérêts par département.
Maintenant, reste à voir si l’état, par l’entremise des préfets, va se conformer aux jugements rendus et donc se conformer à la directive européenne sur les oiseaux migrateurs.


L'arrêté ministériel du 31 janvier 2006 qui autorisait dans 17 départements du Sud-Est une fermeture des grives et merle le 20 février 2006 a été annulé le 8 février dernier par le Conseil d'Etat.

Communiqué de presse du 8 février 2006 du Conseil d’Etat

Le juge des référés du Conseil d'Etat suspend l'arrêté fixant au 20 février la date de fermeture de la chasse aux grives et au merle noir dans 17 départements du Sud-Est.
Saisi par deux associations de protection de la nature, le juge des référés du Conseil
d'Etat a suspendu, par une ordonnance du 8 février, l'arrêté du 31 janvier 2006 du ministre de l'écologie et du développement durable modifiant l'arrêté du 17 janvier 2005
relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d'eau aux
fins de porter du 10 au 20 février, dans 17 départements du Sud-Est de la France, la
date de fermeture de la chasse au merle noir et aux quatre espèces de grives dont la
chasse est autorisée
.


2002/2003 - Le dernier acte du ballet des dates de fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs, pour la saison 2002/2003, vient d'être livré avec la publication de 3 arrêtés fixant la fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs au 31 janvier (sauf bécasses, tourterelles et pigeons).
Le Ministère de l’Ecologie c'est donc logiquement aligné sur la décision du Conseil d'Etat du 20 décembre, qui avait admis un dépassement du 31 janvier que pour les pigeons (10 février), la bécasse (20 février) et les tourterelles (16 février).
Le ROC, à l'origine des recours devant le Conseil d'Etat, regrette '...cependant que ces textes ne concernent que la saison de chasse 2003, les connaissances scientifiques permettant la validité pour plusieurs années des dates retenues.'


Et donc pour finir :

Clôture du contentieux européen relatif aux dates d’ouverture et de fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs
Créé le 7 avril 2006

Madame Nelly OLIN, Ministre de l’Écologie et du Développement Durable, se réjouit que le collège des Commissaires européens, réuni le 4 avril 2006 à Strasbourg, ait décidé de clore le contentieux ouvert en 1995 à l’encontre de la France relatif aux dates d’ouverture et de fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs.

La Commission européenne confirme ainsi la conformité de l’arrêté du 24 mars 2006, publié le 30 mars, concernant l’ouverture de la chasse aux oiseaux migrateurs et aux oiseaux de passage à la directive oiseaux.

De même les dates de fermeture, résultant de l’arrêté du 17 janvier 2005 modifié marginalement par l’arrêté du 31 janvier 2006, sont également conformes
.

Il ne faut pas lire que le chasseur Français...Nemrod Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 0:26

Michel, tes liens sont très interessants, il indiquent les contentieux, mais pas de date issue de la directive 79/409 (et c'est bien là la question). Comme à ton (votre) habitude le poisson est noyé car même dans ton (tes) lien le flou subsiste. Tu trouves ca clair, toi?

"Á force de contentieux juridiques, les possibilités en matière de dates de chasse sont pourtant connues (ha bon? et lesquelles?) . On était donc en droit d’attendre un arrêté qui fasse consensus entre les autorités françaises et européennes, comme entre les tribunaux et les associations de protection de la Nature"



Je persiste dans ma demande, SVP : "ou est il indiqué dans la directive oiseau que la chasse aux oiseaux migrateurs doit fermer le 31 janvier".

Moi j'ai trouvé cela (désolé c'est en majuscule):
Directive 79/409/ article 7 paragraphe 4

" LES ETATS MEMBRES S'ASSURENT QUE LA PRATIQUE DE LA CHASSE, Y COMPRIS LE CAS ECHEANT LA FAUCONNERIE, TELLE QU'ELLE DECOULE DE L'APPLICATION DES MESURES NATIONALES EN VIGUEUR, RESPECTE LES PRINCIPES D'UNE UTILISATION RAISONNEE ET D'UNE REGULATION EQUILIBREE DU POINT DE VUE ECOLOGIQUE DES ESPECES D'OISEAUX CONCERNEES, ET QUE CETTE PRATIQUE SOIT COMPATIBLE, EN CE QUI CONCERNE LA POPULATION DE CES ESPECES, NOTAMMENT DES ESPECES MIGRATRICES, AVEC LES DISPOSITIONS DECOULANT DE L'ARTICLE 2 . ILS VEILLENT EN PARTICULIER A CE QUE LES ESPECES AUXQUELLES S'APPLIQUE LA LEGISLATION DE LA CHASSE NE SOIENT PAS CHASSEES PENDANT LA PERIODE NIDICOLE NI PENDANT LES DIFFERENTS STADES DE REPRODUCTION ET DE DEPENDANCE . LORSQU'IL S'AGIT D'ESPECES MIGRATRICES, ILS VEILLENT EN PARTICULIER A CE QUE LES ESPECES AUXQUELLES S'APPLIQUE LA LEGISLATION DE LA CHASSE NE SOIENT PAS CHASSEES PENDANT LEUR PERIODE DE REPRODUCTION ET PENDANT LEUR TRAJET DE RETOUR VERS LEUR LIEU DE NIDIFICATION . LES ETATS MEMBRES TRANSMETTENT A LA COMMISSION TOUTES LES INFORMATIONS UTILES CONCERNANT L'APPLICATION PRATIQUE DE LEUR LEGISLATION DE LA CHASSE".

http://admi.net/eur/loi/leg_euro/fr_379L0409.html

Peux-tu me dire Staff ou tu vois une date? Rolling Eyes
Alors s'il te plait, quand on ne sait pas, on ne dit pas

La désinformation sévit toujours même chez les meilleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 1:57

T'es pénible Nedmrod !

Le débat des dates de la chasse

Face à la pression du lobby des chasseurs, la méthode qui a prévalu pour le gouvernement a été de mettre en place un système de fermeture échelonnée par espèce. Ce système a pourtant été jugé incompatible avec les objectifs de la directive par le parlement européen, lors d'une consultation du 15 février 1996. Le rapporteur, Mme Van Putten, préconise d'ailleurs de durcir la Directive Oiseaux, notamment son article 7 paragraphe 4, en imposant la fermeture de la chasse au plus tard le 31 janvier. Mais cela allant contre le principe de subsidiarité de l'Union européenne, les chasseurs rétorquent qu'il est nécessaire de prendre en compte les différences entre pays : de la Norvège au sud de l’Espagne, de la Laponie à la baie de Somme, les saisons et les mouvements migratoires ne sont pas les mêmes.

Cependant, cette date limite du 31 janvier refait surface quelques années plus tard, lors de la commande, le 12 mars 1999, par la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement Mme Dominique Voynet, d'une étude sur les dates de migration et de nidification des oiseaux d'eau et des oiseaux migrateurs en France. Le but était de parvenir à éclaircir la situation et d'essayer d'obtenir un consensus avec les chasseurs, grâce à des données scientifiques. Un groupe de travail est formé autour du Professeur Jean-Claude Lefeuvre, Directeur de l'Institut d'Ecologie et de gestion de la biodiversité et chercheur au Muséum national d'histoire naturelle et son groupe de travail. Les conclusions principales de ce rapport (Consultable ICI) sont les suivantes, pour ce qui nous intéresse ici :

concernant le principe de l'échelonnement des dates de chasse : les risques de confusion, du fait d'un déficit de connaissance naturaliste des chasseurs mais également d'une grande partie de la population, rendent difficile la détermination des multiples oiseaux d'eau chassables. Il est alors difficile de décliner les périodes de chasse espèce par espèce. "Le principe de date unique rendant opérationnelles les dispositions relatives à l’exercice de la chasse aux oiseaux migrateurs est donc à privilégier".
concernant les dates de chasse en elles-même : la confrontation des données actuelles sur la chronologie de la migration prénuptiale et sur la chronologie de la reproduction en France des oiseaux d'eaux et migrateurs chassables ou non met en évidence que "la période permettant d’assurer la plus grande sécurité des oiseaux d’eau et migrateurs chassables pendant leur migration prénuptiale et pendant leur reproduction s'étend du 31 janvier au 1er octobre".
Les recommandations de ce rapport ont fait grand bruit auprès des chasseurs et de l'ONCFS, mais également auprès de certains scientifiques extérieurs au débat. Ainsi, pour conclure sur la période optimale de protection du 31 janvier au 1er octobre, ce rapport a, en effet, souvent tenu compte du comportement d’individus atypiques, ce qui le distingue profondément du rapport du comité ORNIS qui prend soin de préciser que "les données extrêmes, isolées et fluctuantes ont été exclues en raison de leur caractère incertain et parce qu’elles tombent en dehors des modèles de variation annuelle et intra–annuelle normaux". Selon le professeur Herby Kalchreuter, dont les travaux sont internationalement reconnus : "Ces conclusions (du rapport ORNIS) ont été établies sur la base d’une recherche bibliographique très sélective et biaisée, conjuguée à une mauvaise interprétation des résultats des études."

En 2006, l'affaire des dates d'ouverture et de fermeture de la chasse en France n'est toujours pas résolue. Les arrêtés ministériels du ministre de l'écologie et du développement durable sont régulièrement annulés par le Conseil d'État, comme ce fut le cas en 2001, puis régulièrement en 2002, l'échange s'accélérant en 2003 où 2 arrêtés de la ministre Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ont été jugés et annulés par le Conseil d'État en moins d'une semaine.


Donc le bon sens devant l'emporter, c'est pourquoi les organisations de protection de la nature attaquent chaque fois les directives du gouvernement (UMP a l'heure actuelle Laughing pas vrai U Very Happy ) et que chaque fois le conseil d'état annule les con tentieux (s'cusez la faute de frappe rire ) en faveur des chasseurs...

Voilou t'as compris, mais effectivement le date "fatidique" (pour les chasseurs...les pauvres...ils n'ont pas assez de temps pour faire leyr carton ) n'est pas indiquée dans la directive européenne, mais un peu de "bon sens"n'a jamais fait de mal a personne, mais les chasseurs sont-ils capables d'en avoir un tant soit peu du "bon sens", c'est là toute la question ??? ( à suivre)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 2:32

Du bons sens, encore du bon sens, toujours du bons sens. D'accord Wink

Je cite la phrase clé du ton dernier post "les risques de confusion, du fait d'un déficit de connaissance naturaliste des chasseurs mais également d'une grande partie de la population, rendent difficile la détermination des multiples oiseaux d'eau chassables. Il est alors difficile de décliner les périodes de chasse espèce par espèce".

Actuellement, ce qui est proposé c'est de fermer les canards le 31 janvier (comme ca pas de risque de confusion entre les différents canards), l'oie, la grive, la bécasse et le pigeon courant février. Je crois, sans vraiment me tromper, que le risque de confusion des 4 espèces mentionnées avec d'autres espèce est quasi-nul, même pour le chasseur doté d'un déficit de connaissance naturaliste clown .

L'autre hypothèse évoquée est le retour vers les sites de nidification. Sur ce point les connaissances avancent en particulier sur les grives et la bécasse et, arrete-moi, si je me trompe l'année dernière des rapports scientifiques ont établi que ni les grives, ni la bécasse ne remontait la première quinzaine de février, ce qui a motivé une fermeture échelonnée sur février.


PS : c'est marrant, mais dans ton premier post tu critique l'arrete qui fixe les dates, mais tu ne les donnes pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 4:35

Nemrod a écrit:
Du bons sens, encore du bon sens, toujours du bons sens. D'accord Wink

Je cite la phrase clé du ton dernier post "les risques de confusion, du fait d'un déficit de connaissance naturaliste des chasseurs mais également d'une grande partie de la population, rendent difficile la détermination des multiples oiseaux d'eau chassables. Il est alors difficile de décliner les périodes de chasse espèce par espèce".


ET c'est pour ça qu'il y a cette phrase qui suit directement :

Citation :
"Le principe de date unique rendant opérationnelles les dispositions relatives à l’exercice de la chasse aux oiseaux migrateurs est donc à privilégier". (sous entendu en europe)
Et comme ça no problème...Mais encore une fois, il faut du bon sens et avoir un esprit communautaire ce qui fait grandement défaut à la chasse française Crying or Very sad

Nemrod a écrit:
arrete-moi, si je me trompe l'année dernière des rapports scientifiques ont établi que ni les grives, ni la bécasse ne remontait la première quinzaine de février, ce qui a motivé une fermeture échelonnée sur février
.

Lesquels ? (fait péter, les rapports). Etablis par des chasseurs, non ? Pas par des véritables ornitho

Nemrod a écrit:
PS : c'est marrant, mais dans ton premier post tu critique l'arrete qui fixe les dates, mais tu ne les donnes pas

Citation :
Mais une fois encore, le ministère de l’Écologie, sur ordre de l’Élysée, fait mine de l’ignorer, et offre quelques journées de chasse supplémentaires aux chasseurs de gibiers migrateurs. La chasse est donc « autorisée » cette année pendant la migration des oies (jusqu’au 10 février) et celle du pigeon ramier jusqu’au 20 février !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 66
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 4:50

Nemrod a écrit:

Actuellement, ce qui est proposé c'est de fermer les canards le 31 janvier (comme ca pas de risque de confusion entre les différents canards), l'oie, la grive, la bécasse et le pigeon courant février. Je crois, sans vraiment me tromper, que le risque de confusion des 4 espèces mentionnées avec d'autres espèce est quasi-nul, même pour le chasseur doté d'un déficit de connaissance naturaliste clown .
De ça, Nemrod, je n'en suis pas si sûr........., lorsqu'on voit que certains chasseurs confondent leurs chiens ou un chercheur de champignons avec un sanglier et les plombe Rolling Eyes !


_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff

avatar

Masculin Nombre de messages : 446
Age : 63
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 4:55

CANIS,

D'autres tirent sur des espèces protégées.
La LPO vient de déposer plainte contre X concernant le tir sur un Gypaète Barbu.

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Wooulf

avatar

Masculin Nombre de messages : 548
Age : 57
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 4:59

Michel a écrit:

Citation :
Mais une fois encore, le ministère de l’Écologie, sur ordre de l’Élysée, fait mine de l’ignorer, et offre quelques journées de chasse supplémentaires aux chasseurs de gibiers migrateurs. La chasse est donc « autorisée » cette année pendant la migration des oies (jusqu’au 10 février) et celle du pigeon ramier jusqu’au 20 février !
Bonjour,

C'est tout à fait exact, l'Arrêté du 28 janvier 2008 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passages et au gibier d'eau pour 2008.

Source ONCFS.
Lien : Arrêté du 28 janvier 2008, Fichier PDF.

Bonne journée.

Bob.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 66
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 5:04

Staff a écrit:
CANIS,

D'autres tirent sur des espèces protégées.
La LPO vient de déposer plainte contre X concernant le tir sur un Gypaète Barbu.

Staff
:regarde: Ah oui… ! Celui qui a été tiré dans la vallée d’Aspe… !? :mercinfo:

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 66
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 5:28

Les chasseurs, en France particulièrement, font la loi (leur loi) avec la bénédiction des gouvernements, passés, présents et certainement futurs,
Bienvenue au Sénat a écrit:
Il est donc loin d'être prouvé que la commission européenne s'oriente vers un durcissement de la directive sur la conservation des oiseaux sauvages s'agissant de la pratique de la chasse. Il est encore possible d'obtenir que, dans le respect du principe de subsidiarité, les Etats membres puissent mieux tenir compte des circonstances locales, tout en respectant les objectifs de la directive.
En ce qui concerne la France, on peut rappeler qu'elle fait une stricte application des recommandations du comité Ornis à travers la loi du 15 juillet 1994, mais qu'elle se trouve, dans le même temps, attaquée pour non respect de la directive. Or, à l'examen des griefs énoncés par la Commission à son encontre, on est surtout frappé par l'attitude inexplicable et inacceptable du Gouvernement français qui n'a transmis aucun des éléments d'information demandés par la commission.
2. L'Etat français mis en demeure pour non-transposition de la directive sur la conservation des oiseaux sauvagesEn novembre 1997, la Commission européenne estimant, dans l'état actuel de son information, que la République française ne transposait pas correctement la directive du Conseil sur la conservation des oiseaux sauvages, adresse au Gouvernement français une mise en demeure à laquelle il doit répondre dans un délai de deux mois.
c’est juste une constatation, amen !

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 5:56

C'est un peu ancien tes références, CANIS. Rolling Eyes

Je viens de regarder l'arrété et il ne parle que des oies (10 fev) et des pigeons (11 au 20 février). Les grives et les bécasses ne sont même pas mentionnées.

Vraiment pas de quoi parler de cadeau électorals aux chasseurs. Combien chassent les oies et les pigeons en février? peanuts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 6:05

Michel a écrit:
Nemrod a écrit:
arrete-moi, si je me trompe l'année dernière des rapports scientifiques ont établi que ni les grives, ni la bécasse ne remontait la première quinzaine de février, ce qui a motivé une fermeture échelonnée sur février
.

Lesquels ? (fait péter, les rapports). Etablis par des chasseurs, non ? Pas par des véritables ornitho
Michel,
voici une étude réalisée par le Club National des Bécassier (hooouuuuu) sur la taille des testicules des bécasses à différentes période de l'année dont février en focntion de la période de repos sexuel ou d'activité.
http://salah.club.fr/reproa.html
http://salah.club.fr/reprob.html


Tu voudrais dire que des rapports d'ornithologue montreraient que la bécasse, le pigeon ou les grives remontent vers leur lieux de nidification à partir du 31 janvier. Fait pêter Razz

Je te signale que nous sommes le 1er février et si tu veux je peux nous renseigner sur les site ornitho pour voir s'ils observent une migration de retour :ange1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 66
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 6:32

Nemrod a écrit:
C'est un peu ancien tes références, CANIS. Rolling Eyes

Je viens de regarder l'arrété et il ne parle que des oies (10 fev) et des pigeons (11 au 20 février). Les grives et les bécasses ne sont même pas mentionnées.

Vraiment pas de quoi parler de cadeau électorals aux chasseurs. Combien chassent les oies et les pigeons en février? peanuts
Même si références sont anciennes elles n’en sont pas pour autant obsolètes. Tu penses vraiment que les mentalités ont changées ? Je n’imagine même pas la réaction des chasseurs français si on tentait de leur imposer les mêmes périodes de chasse qui sont appliquées dans les autres pays. Les prétentions sur la chasse en France ne s’arrêtent pas que sur un gibier bien ciblé mais sur la totalité " touches pas à mon gibier, touches pas à mes dates d’ouverture et de fermeture ".

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 7:49

CANIS a écrit:
" touches pas à mon gibier, touches pas à mes dates d’ouverture et de fermeture ".
Salut CANIS,
Tu as raison Cool .

La méfiance est réelle entre les 2 parties Sad . Les chasseurs ont peur de la technique du grignotage alors ils s'arqueboutent sur le moindre prés carré. Néanmoins certains seraient d'accord pour lacher du lest (lacher de gibier de tir, date des migrateurs) s'ils y avait en retour l'assurance qu'après cela les écolos ne demanderont pas le reste Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 9:18

Nemrod a écrit:
voici une étude réalisée par le Club National des Bécassier (hooouuuuu) sur la taille des testicules des bécasses à différentes période de l'année dont février en focntion de la période de repos sexuel ou d'activité.
http://salah.club.fr/reproa.html
http://salah.club.fr/reprob.html
Tu voudrais dire que des rapports d'ornithologue montreraient que la bécasse, le pigeon ou les grives remontent vers leur lieux de nidification à partir du 31 janvier. Fait pêter Razz

Je te signale que nous sommes le 1er février et si tu veux je peux nous renseigner sur les site ornitho pour voir s'ils observent une migration de retour :ange1:

Ils ont masturbé les bécasses ? Laughing Nnon plus sérieusement bien que dans le communiqué , il n’ait été aucunement question de la bécasse…Je ne retiendrai de cette étude que la conclusion :

Citation :
Les résultats de tous ces travaux, pour partiels qu'ils soient, conduisent à penser que la Bécasse des bois n'est pas encore en période de reproduction active en Février, voire même en Mars.

ONCFS a écrit:
En France, la saison de reproduction s'étale de fin février à fin juillet….En automne, celles de Scandinavie, de Russie, d'Europe Centrale quittent leurs territoires de reproduction pour gagner les régions tempérées d'Europe occidentale, d'Europe du Sud et d'Afrique du Nord. Cette migration s'amorce dès la mi-septembre dans l'Oural. En France, le pic de la migration post-nuptiale se situe généralement vers la mi-novembre. Le pic de la migration pré-nuptiale a lieu en mars.

Mais comme il est dit dans l'étude que tu nous as fourni :

Citation :
L'action stimulante du climat sur le complexe hypothalamo-hypophysaire aurait pu être plus précoce qu'à l'ordinaire.

DONC, vu le réchauffement climatique croissant, si les dates de migration (vu le grossissement des testicules) se trouvent avancées...tu trouves que la date de fermeture au 20 février est pleine de "bon sens" geek

Nemrod a écrit:
Tu voudrais dire que des rapports d'ornithologue montreraient que la bécasse, le pigeon ou les grives remontent vers leur lieux de nidification à partir du 31 janvier. Fait pêter


Et voilà :

Citation :
3. Dates et durée des observations

Dans la continuité de l’élargissement des dates du suivi amorcé en 2006, la période de
comptage en 2007 a été étendue : le suivi a débuté le 24 janvier à 8h30 TU et s’est terminé le 15 mai 18h TU.
Ce suivi s’est donc étalé sur 112 jours consécutifs, ce qui représente au total près de 1175 heures, soit une moyenne de 10 à 11 heures par jour. En janvier, les observateurs sont en poste pendant 9 heures environ contre 12 à 13 heures mi mai. Sur la totalité du suivi, 5 jours durant, la météo aura empêché les observateurs de compter à cause d’une visibilité nulle (brouillard sur le site).
Les observateurs ont respecté la méthodologie utilisée depuis plus de 25 ans sur le col
d’Organbidexka (Pyrénées-Atlantiques) et depuis 1984 sur l’Escrinet. Ce protocole de
Migration prénuptiale au col de l’Escrinet (Ardèche) : Synthèse du suivi 2007,
Collectif Escrinet Col Libre.

Pigeon colombin Columba oenas

145 Pigeons colombins : effectif faible. Les nouvelles dates de suivi englobent bien la
période de migration de l’espèce. Le flux s’intensifie à partir de mi février. Les quatre
journées pics : 25 février (16 individus) puis 3, 4 et 5 mars avec respectivement 15, 11, et 16 oiseaux cumulent un tiers de l’effectif annuel
.


35 Tourterelles turques : 2ème effectif record après 2006 (41 individus). Les 1ers individus ont été contactés très tôt en saison (20 février). Le flux se régularise à partir de mi avril. Les effectifs restent faibles, mais les mouvements migratoires semblent se pérenniser. Cependant, les anciennes dates de comptages n’englobaient pas la période de forte migration pour cette espèce : 1 en mars 2002, 1 en 2003, 6 en 2004 et 4 en 2005 empêchant, toute comparaison.

124 Grives litornes et 110 Grives draines : effectifs habituellement faibles. Le flux de Grive Litorne est concentré tôt en saison : 80% du total est contacté entre le 26 janvier et le 03 février avec un pic de 38 oiseaux le 30 janvier. Par la suite, quelques individus tardifs sont contactés de manière irrégulière. La migration de la Grive draine est très subite puisque 75 % de l’effectif est concentré le 04 avril soit le cinquième jour de contact de l’espèce. Ensuite, le nombre d’observation est faible.
Pour les Grives litorne et draine : au 31 janvier 38 % de la population observée a déjà migré. Par contre au 20 février, ce sont 48 % de la population migratrice qui ont été contactés.

31 Janvier : date habituellement admise pour la fermeture de la chasse aux turdidés.
10 Février : date de fermeture de la chasse aux turdidés instaurée par Conseil d’état (le
02/02/07) pour 2007 en région Rhône-Alpes ( sauf dérogations ).
20 Février : date de fermeture de la chasse aux turdidés instaurée par Conseil d’état pour 2007 dans 13 cantons méridionaux de Drôme et d’Ardèche.

Ce tableau exprime clairement que trois des quatre espèces de grives chassables en France sont déjà en migration prénuptiale active au 31 janvier : les 1ers individus sont contactés dès le 25 janvier soit le 1er jour de comptage effectif. Exceptée la grive draine dont le plus fort de la migration est début mars, l’extension des dates de chasse au 20 février expose, selon l’espèce, entre 21% à 90% de la population migratrice en pleine remontée vers les zones de reproduction, à une nouvelle pression de chasse. Cette décision va donc à l’encontre des règles élémentaires de gestion durable des espèces gibiers, à savoir ne pas tuer des oiseaux en période de reproduction. Or, la « directive oiseaux » considère à juste titre que la migration prénuptiale fait partie de cette période de reproduction.
La décision du conseil d’état d’autoriser la chasse aux grives jusqu’au 10 février dans toute la région Rhône-alpes et jusqu’au 20 février dans 13 cantons du Sud de l’Ardèche et de la Drôme est bel et bien aberrante car elle ne respecte pas la directive européenne « oiseaux » qui interdit la chasse aux oiseaux migrateurs lors de la remontée vers les sites de reproduction.
Migration prénuptiale au col de l’Escrinet (Ardèche) : Synthèse du suivi 2007, Collectif Escrinet Col Libre.

http://coraregion.free.fr/spip.php?rubrique18 => c'est ma source ornitho puisque tu voulais en donner une Laughing

Je les ai vu a l'oeuvre les ornithos...de la LPO...Ils ne sont pas comme les chasseurs, ils n'ont pas :

Citation :
un déficit de connaissance naturaliste
Laughing Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 10:14

Au fait Nemrod, es-tu persuadé que c'est fait pour emm***der les chasseurs, ces demandes d'annulation ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 12:36

Intéressantes tes études Michel, mais pas assez convaincantes car :
- les observations portent sur un très très petit nombre d'oiseaux dont la représentativité est discutable,
- ceux qui "remontent" en janvier, ne sont-ils pas "redescendus" 1 semaine plus tard??. En d'autres termes, est-ce vraiment une remontée vers les sites de nidification, un peu frisquet à cette époque, non? ou des mouvements erratiques liés aux conditions climatiques du moment?,
- je ne vois pas trace du pigeons ramier ; par contre la tourterelle turque serait migratrice Shocked Tes ornithos de haute volée n'auraient pas confondu entre ramier et tourterelle turque et seraient eux aussi soumis à
Michel a écrit:
un déficit de connaissance naturaliste
Rolling Eyes Wink .

Pour la bécasse et le ramier, une date de fermeture au 15 février n'est pas en désaccord avec la directive ; pour les grive, je m'abstient car cela a l'air plus complexe.

Pour répondre à ta dernière question de façon franche, je pense que OUI. Pourquoi? Parce que les prélèvements effectués entre fin janvier et mi-février sont dérisoires par rapport aux tableaux annuel. Si vous êtiez interessés principalement par la sauvegarde des populations d'oiseaux migrateurs vous oeuvreriez pour demander des quotas ou des PMA en automne et en hiver (comme le fait le club National des Bécassiers, par exemple) là ou les prélèvements sont importants. Au lieu de ca, vous harceler sur 15 malheureux jours de février pendant lesquels les prélèvements sont très minimes.

L'exemple des pigeons en mars en Ardèche est tout à fait dans cette lignée. Les chasseurs ardéchois ne tiraient "que" quelques centaines, voir milliers, de pigeons en mars et quasiment aucun en automne (le couloir de migration n'est bon qu'à la remontée) et vous leur faitent moultes misères alors que des millions de palombes sont au tableaux des paloumayres du sud-ouest et des francilliens en automne et en hiver, voir même d'été avec la destruction dans les champs de petits pois:evil: , et ceci sans aucun PMA ni quotas. D'ou ma conclusion, de l'inutilité de votre action, si ce n'est pour casser les bonbons des quelques chasseurs de fin de saison Rolling Eyes .

Tu vos, si j'étais au pouvoir Wink , je mettrais des quotas à la descente et en hiver je permettrais de chasser, toujours avec quotas, à la remontée, pour un tableau annuel sûrement moindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 13:10

Plus de mauvaise foi que toi, tu meurs...

J'arrête là, car il n'y a rien de plus sourd que celui qui ne veut pas entendre et au pays des aveugle le borgne et le roi...

L'exemple :

Nemrod a écrit:
L'exemple des pigeons en mars en Ardèche est tout à fait dans cette lignée. Les chasseurs ardéchois ne tiraient "que" quelques centaines, voir milliers, de pigeons en mars et quasiment aucun en automne (le couloir de migration n'est bon qu'à la remontée) et vous leur faitent moultes misères alors que des millions de palombes sont au tableaux des paloumayres du sud-ouest et des francilliens en automne et en hiver, voir même d'été avec la destruction dans les champs de petits pois:evil: , et ceci sans aucun PMA ni quotas. D'ou ma conclusion, de l'inutilité de votre action, si ce n'est pour casser les bonbons des quelques chasseurs de fin de saison

Tu perles vraiment sans savoir, et tu défends te"copains", en aggravant leurs cas par une défense maladroite, mais bouf c'est bien ce que je disais le "bon sens" n'ai vraiment pas de votre côté, malheureusement... Sad et vous le peyerez un jour...et il sera trop tard pour se lamenter..."Ah, si on avait su.... "

Quant a tes paloumayres :

Citation :
Les comptages effectués à l'initiative des chasseurs dans la péninsule Ibérique démontrent que les populations de palombes sont en chute libre. Des mesures de gestion draconiennes s'imposent.
Il y a vingt-cinq ans, le scientifique français Jean Barriety estimait à 15 millions la population des hivernantes de l'autre côté des Pyrénées. Il y a quinze ans, son homologue espagnol, le biologiste F.J. Purroy, était descendu à 8 millions. Il y a deux ans, les chasseurs de la péninsule avançaient encore le chiffre de 5 millions. Les naturalistes des associations de protection, eux prédisaient, l'année dernière, qu'il n'en restait pas plus de 3 millions.

La pression de chasse sur l'oiseau bleu a gonflé dans ces trois pays au point de devenir critique pour l'espèce. A cet égard, la légèreté de certains de nos dirigeants cynégétiques nationaux, qui avançaient sans aucune preuve que les populations étaient en plein essor et demandaient la légalisation de la "destruction" de la palombe soudain devenue nuisible lorsqu'elle remonte au mois de mars, pour le seul plaisir de prolonger la saison d'un mois, fait froid dans le dos.

Quelles décisions peuvent être prises pour redresser la situation dès la saison prochaine ? " Il est évident que des mesures s'imposent, affirme Henri Sabarot, président de la région cynégétique aquitaine. Toute la crédibilité du monde de la chasse est engagée dans cette opération qui doit devenir exemplaire. Elle sera la preuve que nous n'avons besoin de personne pour mener des études scientifiques et fixer nous mêmes les mesures de gestion qui s'imposent. "
Même son de cloche du côté de la Fédération des Pyrénées-Atlantiques. " Il faut une nouvelle réglementation, confirme Jean Saint-Josse". (même lui rire )

Les responsables de la région cynégétique aquitaine, qui, depuis plusieurs saisons déjà multipliaient les opérations de baguage et de comptage, ont eu le courage d'aller au bout de leur recherche de la vérité. Ils sont désormais su pied du mur et à un tournant de leur histoire. Si les chasseurs sont les premiers gestionnaires de la nature, comme ils aiment l'affirmer, le moment est venu de le prouver. Sinon, la nature aura tôt fait de démontrer que, lorsqu'un équilibre est rompu, les catastrophes se précipitent.

Selon un sondage Sofres réalisé à la demande des chasseurs en 1995-1996, on prélevait à l'époque - avant l'aggravation de la chute des stocks - plus de 1 million de palombes au cours de la migration dans le seul Grand Sud-ouest.

La situation générale est donc inquiétante. a Il est évident que la situation s'est dégradée très vite. Nous sommes arrivés aujourd'hui à un seuil critique, avoue le scientifique. Il faut gérer les populations d'hivernantes, comme celles des grandes migratrices. L'intérêt des chasseurs est de se limiter immédiatement, s'ils veulent pouvoir continuer à prélever d'une façon normale demain. "


Interdire la vente, réduire les périodes et la pression de chasse des deux côtés des Pyrénées, sont les deux mesures souhaitées en tout cas par tous les vrais paloumayres de notre région qui vont attendre impatiemment les résultats des premières réunions.



Tiens donc !!! Les chasseurs s'emme****deraient-ils eux-mêmes ??? Y aurait-il un début de prise de conscience ???

T'es vraiment sûr de :

Nemrod a écrit:
D'ou ma conclusion, de l'inutilité de votre action, si ce n'est pour casser les bonbons des quelques chasseurs de fin de saison

T'es quand même vraiment de mauvaise foi, car le braconnage a tout va au col de l'Escrinet ce n'est pas du pipo...mais bon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guido Lupo

avatar

Masculin Nombre de messages : 716
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 13:21

Nemrod a écrit:

- ceux qui "remontent" en janvier, ne sont-ils pas "redescendus" 1 semaine plus tard??.
"re-descendus", la jolie expression : flingués à nouveau ? parceque si on suit bien, s'ils passent 3 fois ceux-là, en comptant leur valse-hésitation climatique, ça laisse trois chances au tirage...

Sans rire, je suis moins sûr de ce que tu dis pour les passages migrateurs surtout à la remontée en Ardèche : à l'Escrinet peut-être, mais y a plein d'autres cols qui fonctionnent surtout en postnuptial, c'est géographique, suffit de regarder la carte du relief.

Sinon je suis d'accord avec toi pour douter des données ornitho de Michel, n'y lit-on pas :
Michel a écrit:
le pic de la migration post-nuptiale se situe généralement vers la mi-novembre. Le pic de la migration pré-nuptiale a lieu en mars.
alors qu'on sait bien que les pics ne migrent pas...

En tous cas beaucoup de ramiers franciliens ne migrent plus (sauf les sportifs entêtés) depuis que les céréaliers leur laissent largement à glaner pour l'hiver...

Blague à part encore, la citation de Michel est forcément très partielle : ça commence avec le rappel des 112 jours d'observation, puis sont présentées seulement 4 espèces, et effectivement en tout petit nombre… ce qui ne correspond pas à la réalité de l'Escrinet, à ce que j'en sais. Donc inutile d'en conclure que les ornithos de là-bas confondent tourterelle turque et ramier et de s'en gausser, j'en connais qq uns d'excellents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 70
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   Ven 1 Fév 2008 - 13:46

Guido Lupo a écrit:

Sinon je suis d'accord avec toi pour douter des données ornitho de Michel, n'y lit-on pas :
Michel a écrit:
le pic de la migration post-nuptiale se situe généralement vers la mi-novembre. Le pic de la migration pré-nuptiale a lieu en mars.
alors qu'on sait bien que les pics ne migrent pas...

En tous cas beaucoup de ramiers franciliens ne migrent plus (sauf les sportifs entêtés) depuis que les céréaliers leur laissent largement à glaner pour l'hiver...

Blague à part encore, la citation de Michel est forcément très partielle : ça commence avec le rappel des 112 jours d'observation, puis sont présentées seulement 4 espèces, et effectivement en tout petit nombre… ce qui ne correspond pas à la réalité de l'Escrinet, à ce que j'en sais. Donc inutile d'en conclure que les ornithos de là-bas confondent tourterelle turque et ramier et de s'en gausser, j'en connais qq uns d'excellents.

Ben oui j'ai mis le lien pour aller sur le site :

Col de l'Escrinet-Corarégion

Voilà pour les ramiers

Espèce Nom scientifique Premier Maximum Dernier Total
Pigeon colombin Columba oenas 07-fev 33 le 03/03 25/03 267
Pigeon ramier Columba palumbus 08-fev 2 725 le 16/03 29/04 13 769
Tourterelle turque Streptopelia decaocto 07-mars 6 le 12/04 10/05 41
Tourterelle des bois Streptopelia turtur 23-avr 15 le 11/05 11/05 44

J'avais oublié que Nemrod ne va jamais sur les sites pour lesquels on met un lien, il doit avoir peur d'y trouver la vérité rire ou alors son index est trop fatigué à force d'appuyer sur la queue de détente... Crying or Very sad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué de presse - "Les etrennes des chasseurs"
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ralph Lauren communiqué de presse
» communiqué de presse : le mode "veille" des appareils électriques coute cher
» Le Saint Nectaire, "nectar de la nature"
» Hublot présente en première mondiale sa nouvelle Mag Bang
» Présentation BRM à Baselworld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Défendons la Nature :: Associations de protections :: ASPAS-
Sauter vers: