PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 43
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france   Mar 4 Mar 2008 - 13:06

Citation :

LE MONDE | 29.02.08 | 16h14 • Mis à jour le 29.02.08 | 16h14

La France dispose, pour la première fois, d'une photographie de l'état du vivant sur son territoire. Non pas de toutes les espèces animales et végétales présentes sur son sol - un tel inventaire serait impossible -, mais de la part la plus remarquable et la plus rare de son riche patrimoine naturel. "Il y a plus d'espèces végétales dans le département des Alpes-Maritimes que dans tout le Royaume-Uni", relève Sébastien Moncorps, directeur du comité français de l'Union mondiale pour la nature (UICN).
Les résultats de cette étude, pilotée par le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) pour le compte du ministère de l'écologie, ont été transmis à la Commission européenne, jeudi 28 février. Car c'est pour répondre à une obligation communautaire, fixée par la directive sur les habitats naturels de 1992, que la France s'est livrée à cet exercice.
Environ 200 espèces animales et 100 espèces végétales protégées ont été étudiées, ainsi que 132 habitats naturels (lagunes côtières, prés salés, dunes, etc.) qui sont le support de la vie des espèces. Les oiseaux, qui font l'objet d'une directive spécifique, n'étaient pas concernés. Les bilans ont été effectués par aire géographique : atlantique, continentale, alpine et méditerranéenne.
Une couleur a été attribuée à chaque espèce et habitat : verte quand l'état de conservation est favorable, orange quand il est "défavorable inadéquat" (situation inquiétante mais réversible), rouge quand il est "défavorable mauvais" (viabilité compromise), gris quand son état n'est pas connu. Quelque 200 experts ont été mobilisés, toutes les données disponibles rassemblées : un travail ardu, car les informations sont difficiles à collecter, éparses et hétérogènes.
A première vue, les résultats sont alarmants. En moyenne, 36 % des habitats et des espèces sont classés en rouge, 29 % en orange, le reste se répartissant entre le vert (20 %) et le gris.
Mais cette lecture doit être nuancée. "Ce n'est pas un inventaire exhaustif, mais une évaluation des espèces protégées dans le cadre de la directive habitats, qui sont par définition rares ou menacées, affirme Jacques Trouvilliez, directeur du service du patrimoine naturel au Muséum. Il est normal que les résultats ne soient pas très bons."
En outre, le mode de notation a tendance à "tirer les résultats vers le rouge", explique la direction de la nature et des paysages (DNP) du ministère de l'écologie. Pour chaque espèce, quatre critères sont pris en compte : l'évolution de l'aire de répartition ; l'état des effectifs ; l'état des habitats de l'espèce ; ses perspectives futures. Il suffit qu'un seul de ces critères soit classé en rouge pour que l'espèce le soit également. A l'inverse, il faut au moins trois verts pour que son état soit jugé favorable.
Le résultat global est donc préoccupant, sans être catastrophique. "Il y a peu de cas désespérés", commente la DNP.
Ce sont les espèces et les habitats des régions montagneuses, les plus préservés des activités humaines, qui sont les moins fragilisés. Le loup, par exemple, réapparu dans les Alpes au début des années 1990, se porte bien. En revanche, la biodiversité des régions atlantique et continentale est en piètre état. Or ces régions couvrent la majeure partie du territoire. Plus de la moitié des habitats et des espèces y sont classés en rouge.
Globalement, les espèces liées à l'eau sont les plus mal en point. Les habitats côtiers et marins, les dunes, les tourbières et les habitats d'eau douce sont également dégradés.
Ce sont les activités agricoles et forestières qui contribuent le plus à la perte de biodiversité, par la transformation de prairies en cultures de céréales, la destruction des haies, le drainage des marais, la pollution par les fertilisants et les pesticides, l'appauvrissement des peuplements forestiers. L'urbanisation et la fragmentation des habitats par les grandes infrastructures, qui détruisent les écosystèmes ou empêchent leur bon fonctionnement, constituent la deuxième grande menace.
Cet inventaire doit guider la politique de protection de la nature. "Il nous aidera à déterminer les politiques prioritaires", précise la DNP. Il servira également d'étalon, car cet exercice d'évaluation sera renouvelé tous les six ans.
L'enjeu est de préserver un patrimoine pour sa valeur propre - comme l'est le patrimoine historique -, mais aussi pour les services rendus à l'humanité par les écosystèmes qui le composent : fourniture d'eau, d'alimentation, de vêtements, d'énergie, de matériaux, de plantes utilisées en médecine ou d'espaces de loisirs, épuration des pollutions ou protection contre les crues.

Gaëlle Dupont
Article paru dans l'édition du 01.03.08.




_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france   Mer 5 Mar 2008 - 0:13

je sais pas si c'est lié à cette étude, mais j'ai vu un article dimanche dans le journal sur la chouette chevêche qui serait très menacée dans la Loire....

"Le loup se porte bien"..... ouaaaais, 120 individus qui ne répondent plus pour certains aux hurlements, du braconnage à fond, en v'là une espèce protégée qui se porte bien !!!

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Dos Jones
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1240
Localisation : 5 Kms d'une meute de loups...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france   Jeu 6 Mar 2008 - 14:53

Pour les avoir entendu sur deux secteurs différents cet automne je peux te dire qu'il y a encore des jeunes pour assurer la relève…

Braconnage il y a certe, mais je suis confiant en la capacité de l'espèce à compenser la disparition d'individus. Ne pas oublier que le femelle reproductrice fait des ovulations en fonctions de la quantité de protéines qu'elle aura pu ingérer sur le territoire de la meute…

Dans une meute de 5 loups y'aura 2 à 4 naissances avec des pertes inhérentes aux conditions extérieurs (froid, avalanches, maladies, etc…)

Supprime deux loups sur cette meute et y'aura plus à manger pour le couple Alpha et dans ce cas c'est 5 à 6 louveteaux qui pourront voir le jour…

Une donne que les braconniers du loup n'ont pas encore assimilée… Ces c0ns…

_________________
Un avion dépasse le mur du son quand l'arrière va plus vite que l'avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france   Jeu 6 Mar 2008 - 23:58

ouais, mais je pense que ça va quand même apporter de l'eau au moulin de ceux qui veulent déclasser le loup...
"il est plus en grand danger, flinguons ! il est passé de liste rouge à liste orange, alors allons -y......."

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan préoccupant pour les espèces protégées en france
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic sur les espèces protégées
» Panneau pour les sites protégeant des chauves-souris
» Espèces d'escargots protégées?
» Gabon : de 25 à 40 espèces protégées
» Dimensions de volières pour diverses espèces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Menaces sur la Biodiversité-
Sauter vers: