PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Des animaux à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Sam 3 Mai 2008 - 15:27

Voilà (une partie) ce que j'ai répondu à Marie-Christine DETIENNE, après avoir reçu un mail de sa part.
J'ai en effet envoyé une longue réaction sur son blog.

Citation :

Vous avez des preuves (photos radios) et des témoignages (ceux des vétérinaires) solides.
Vous êtes une citoyenne.
Pourquoi n'avez-vous pas porté plainte?
Vous trouverez ici la marche à suivre.
http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/france.php?Id=47
D'autre part vos affirmations sur la vétusté des textes sont fausses.

Convention Européenne
http://admi.net/cgi-bin/affiche_page.pl?lien=20040518/MAEJ0430027D.html&requete=COMPAGNIE+ANIMAUX#debut
http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/tele/rep1/JO200408784ALL.pdf

Les textes légaux s'appliquent partout et en particulier chez le mammouth.
Aux enseignants comme à tous les citoyens.
J'ajoute en particulier aux enseignants qui ont le devoir d'être exemplaires.
Sur ce point nous sommes d'accord.
Pour le reste, je ne suis toujours pas convaincu.
Si vous trouvez réellement un intérêt au dialogue, je vous invite à en débattre ici:
http://nature-biodiversite.forumculture.net/condition-animale-f49/des-animaux-a-l-ecole-t1124.htm
Ce sera plus facile que sur un blog.
Et c'est pour cela que je signe de mon pseudonyme.
Si j'étais intervenu seulement sur votre blog, j'aurais signé de mon nom.


Ugatza

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Sam 3 Mai 2008 - 16:27

Ugatza a écrit:
« Pour le respect des animaux à l’Ecole » c’est sous-entendre que ce respect n’y existe pas.
Après l'histoire du petit Bambi, c'est normal.

Ugatza a écrit:
et bien il n'en a pas, c'est aussi simple que ça et l'enseignant s'y prend autrement. C'est pour cela que la plupart du temps, il n'y en a pas.
Tant mieux si c'est comme ça normalement, mais apparemment pas toujours.

Ugatza a écrit:
il aurait eu une cage de 2 m2
T'as fais une erreur ou t'es sérieux ? Parce que si t'es sérieux... c'est bien ce que je pensais, t'es un utopiste.

Ugatza a écrit:
S'il y manque, c'est parce qu'il ne va pas bien.
Ben pas plus d'accord qu'avant, mais bon...

Ugatza a écrit:
en oubliant la loi
Combien oublient la loi lorsqu'il s'agit d'animaux.

Ugatza a écrit:
dans un état sanitaire inquiétant (comme celui de Bambi en particulier), ça ne peut pas leur échapper
Mais bien-sûr que si. Les gens ne sont pas attentifs. Reregarde le site, je vais pas aller fouiller pendant des heures les contre-preuves... l'état de Bambi était causé par des négligeances, un défaut de soins... les signes extérieurs (dents, griffes, poils) n'étaient pas forcément visibles pour quelqu'un qui jette un oeil rapidement (et qui ne connaît pas trop)... par contre, leurs conséquences extrêmement graves (infection, perte d'appétit, météorisme) ne sont visibles qu'après examen médical.

Ugatza a écrit:
j'ai du mal à croire que si ça n'allait pas du côté de Bambi, ça allait bien dans le reste de son enseignement
Mais moi, je ne doute pas que cette grosse c.... était aussi très mauvaise enseignante. Ca se voit pas forcément bien non plus. Mais je lui aurais pas non plus laissé mon enfant.

Ugatza a écrit:
Louve a écrit:
Je pense que si elle avait voulu atteindre les objectifs pédagogiques dont tu parles, elle aurait légèrement approfondi la question... et chercher ces sacrées informations dont pas mal de monde semble manquer !
Je parlais à propos du poisson.

Ugatza a écrit:
la maîtresse, n’allait probablement pas bien pour réagir
Pourquoi tu cherches des excuses à cette prof ? Pourquoi j'ai l'impression que c'est parce que c'est une prof ?
C'est limite si tu justifies pas ces actes... à la fin, on va la plaindre, non mais je rêve ! la pauvre elle allait surment trèèèèès mal pour être aussi nulle ! et puis cette parente d'élève méchante qui va au bout de sa méchanceté en s'acharnant sur une pôvre instit déjà au bord de la dépression !

Ugatza a écrit:
Ca devait même puer dans la classe.
Faut pas exagérer. Il en faut pas tant pour qu'un animal soit en mauvaise santé. C'était lui qui était sale et manquait de ce qui était nécessaire à sa survie : coupe des ongles, nettoyage, de quoi se limer les dents, nourriture adaptée, visite curative chez le véto quand perte d'appétit... ce genre de trucs.

Ugatza a écrit:
Et l’ATSEM ?
A tes souhaits.

Ugatza a écrit:
Tout le monde uni dans le Mal?
Moi je trouve pas que ce soit aussi caricatural que tu le dises.
Tu interprêtes ce qu'il y a sur le site... mal... (à quelles fins, ça, j'ai pas bien compris).

Ugatza a écrit:
Et cette dame cherche à nuire à l’Ecole dans son ensemble : le mammouth n’est pas là par hasard.
Je pense que pour elle c'était seulement une référence qu'elle a peut-être trouvée judicieuse à tord.
Mais en tous cas, je suis sûre que si elle avait voulu nuire à l'école, elle aurait pu trouver bien d'autres choses à dire, à critiquer, et surment des trucs qui passent mieux...
Et puis, je la trouve même pas critique envers l'école en général, je t'assure, c'est tellement pas flagrant... Elle en aurait certainement rajouter une couche sur d'autres sujets si ça avait été son intention, de nuire. Là il s'agit "seulement" des animaux en classe.

Ugatza a écrit:
Quelle sévérité !
Ouais chui méchante ! Pas de pitié pour les c.... (je m'autocensure pour alléger mon discours en vulgarités). Mais non c'est pas vrai, je suis pas sévère !
Ugatza a écrit:
Pourquoi ce pessimisme ?
Et non c'est pas vrai !! je suis pas pessimiste !! je suis réaliste !!!!

Ugatza a écrit:
Ceux qui n’en « ont rien à battre » (ceux qui ne veulent pas s’embêter avec tout ça), n’ont pas d’animaux dans leur classe : il y en a. Ils s’y prennent autrement pour s’acquitter des programmes.
Si c'était le cas tout le temps, Bambi serait peut-être vivant.
Pardonne moi si j'ai tendance à oublier... la philosophie des textes... les objectifs pédagogiques... etc etc.
Je dois pas être la seule.

Ugatza a écrit:
Tu serais pas un peu parano ?
Nan ça c'est toi, déjà, ou alors on est deux.
Je te dis, moi je suis réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Sam 3 Mai 2008 - 16:35

Arg j'avais pas vu ton dernier message.
Bon ben je préfère ça. Ca devrait être constructif. Cool (enfin sauf si t'as été pas sympa dans ton précédent message)... Very Happy
On verra ce que cette dame te répondra.
Bonne nuit ! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Sam 3 Mai 2008 - 17:12

Tu oublies ou tu négliges (pourquoi?) que l'animal était très sale (voir le site), ce qui indique que sa litière ne devait pas être changée assez fréquemment.
Donc ça devait puer.
Et si la litière était quand même changée, pour la changer, il faut sortir l'animal de sa cage et donc le prendre dans ses mains. Difficile alors de ne pas voir son état.
Et puis désolé, même quand il s'agit d'atteinte à la vie animale, je n'instruis pas qu'à charge, même avec les chasseurs et les éleveurs.
Je garde mon esprit critique surtout sur Internet où n'importe qui peut dire n'importe quoi surtout s'il se dispense de donner des sources vérifiables.

Pourquoi n'a-t-elle pas porté plainte ou demandé à une association de le faire?

Louve a écrit:


Ugatza a écrit:
Et l’ATSEM ?
A tes souhaits.

Ugatza a écrit:
Tout le monde uni dans le Mal?
Moi je trouve pas que ce soit aussi caricatural que tu le dises.
Tu interprêtes ce qu'il y a sur le site... mal... (à quelles fins, ça, j'ai pas bien compris).

ATSEM : Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles
http://www.atsem.net/presentation.php.
La maîtresse n'est pas seule dans la classe.
Je dis que dans cette affaire, je trouve suspect que TOUT le monde soit d'accord contre cette dame.

Rien à dire sur la SPA?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 2:49

Ugatza a écrit:
Difficile alors de ne pas voir son état.
C'est bien ce qui est reproché à l'enseignante.

Ugatza a écrit:
je n'instruis pas qu'à charge
Ben justement ce qui me gêne, c'est que tu n'instruis qu'à charge, contre la plaignante. Que tu ne sois pas d'accord avec sa démarche, ok
Ugatza a écrit:
Pourquoi n'a-t-elle pas porté plainte ou demandé à une association de le faire?
telle est la question... mais de là à mettre en doute tout ce qu'elle dit et à chercher toute sortes d'excuses à la prof... Tu ferais un très bon avocat.

Ugatza a écrit:
Rien à dire sur la SPA?
J'espérais que tu rigolais.
Ca n'a rien à voir.
Cette prof a maltraité un animal qu'elle avait sous sa responsabilité, qu'elle n'était pas obligée d'avoir.
La SPA fait ce qu'elle peut avec les moyens qu'elle n'a pas toujours. Elle récupère le max d'animaux. Plus t'en as, moins tu t'occupes de chacun d'entre eux. C'est normal. Tu préfères les euthanasies massives ? Pas moi. Le temps n'est pas extensible. Je préfère que les gens passent dix fois moins de temps avec chaque animal et en acceptent dix fois plus. Ils font toujours pour le mieux. En plus, apparemment aucun animal n'est mort des suites de négligeance, il s'agit donc d'un manque de soins minime. Et je suppose que c'est différent dans chaque refuge. Ils n'ont surment pas tous les mêmes moyens.
Enfin ça n'a rien à voir.
Si t'as la réponse de cette dame, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff

avatar

Masculin Nombre de messages : 446
Age : 62
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 2:56

Bonjour,

Tu peux te plaindre auprès de l'Inspecteur du Ministère de l'Education Nationale ( France).

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Wooulf

avatar

Masculin Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 3:25

Louve a écrit:

Cette prof a maltraité un animal qu'elle avait sous sa responsabilité, qu'elle n'était pas obligée d'avoir.
Bonjour,

Jusqu'à présent, je me suis contenter de suivre la discussion.
Mais là, je dis stop car tu accuse de façon affirmative. Tu juge de façon absolue qu'une enseignante à maltraitée un animal.

En tant que juriste, je suis ne pas d'accord avec cette grave affirmation. On doit conformément au Code de Procédure Pénale, accorder la "présomption d'innocence". Si tu peut affirmer de façon "irréfragable" qu'elle est coupable, alors tu dois (devoir de citoyen) saisir la justice, en faisant appelle au Procureur de République (représentant le Ministère Publique) car tu n'est pas assermentée pour juger et condamner les autres.

Cette position absolutiste relève, jusqu'à preuve du contraire, de la diffamation. Donc, je conseillerai de t'exprimer au conditionnel mais tu fais ce que veut.

A ce jour, aucune procédure judiciaire n'a été engagée. Ce qui est incompréhensible, la maltraitance des animaux est pénalement condamnable (pouvant aller jusqu'à de l'emprisonnement).

Pourquoi ce contente ton de dire (voir de médire) sans intervention des autorités judiciaires, sur blog et forum ? C'est trop facile, le procès de cette enseignante que tu est en train de faire ici, sans qu'elle puisse se défendre, est inadmissible.

Je suis entièrement d'accord avec Ugatza, car je suis au contacte d'enseignants et parents d'élèves au quotidien.
J'ai lu une phrase de ta part, concernant le professionnalisme des enseignants, relatif au sens de leurs responsabilités. Les enseignants ne sont pas des fonctionnaires d'un quelconque ministère. Tu aurai critiquée le ministère de l'économie et des finances, j'aurai dit "c'est vrai qu'ils s'en foutent, sauf pour taper sur le contribuable" mais pas dans l'éducation nationale.
(Ps : Je n'utilise pas le principe des multi-citations (quote), dans mes textes, car je ne sais pas le faire).

Bob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 4:24

Wooulf a écrit:
je conseillerai de t'exprimer au conditionnel mais tu fais ce que veut.
tain encore heureux !!! Je répète donc : cette prof a, selon les faits rapportés par la plaignante, maltraité un animal. Cette prof a maltraité un animal. ...
Ok, j'arrête de faire ma chieuse. Mais j'aime pas qu'on s'en prenne à ma liberté d'expression. Il s'agit en aucun cas de diffamation, puisqu'aucun nom n'a été prononcé et que son identification n'est pas possible. La prof concernée n'est pas visée personnellement, personne ne sait de qui il s'agit. Je ne me permettrais pas le contraire sans absolue certitude.

De plus, ma phrase que tu cites servait seulement à faire le parallèle avec ce qui pourrait être reproché à la SPA, donc en admettant que les faits (aussi bien ceux concernant cette prof que ceux concernant la SPA) soient exacts. C'était pour comparer.

Je n'ai pas non plus dis qu'elle ne méritait pas la présomption d'innocence, mais comme tu le dis aussi, ce n'est pas à moi de le faire, puisque je ne suis pas assermentée pour juger et condamner, mais j'ai encore le droit de parler.

Wooulf a écrit:
C'est trop facile, le procès de cette enseignante que tu est en train de faire ici, sans qu'elle puisse se défendre, est inadmissible.
Bon alors déjà y a pas de procès, puisque comme tu le dis toi-même "aucune procédure judiciaire n'a été engagée".
Ensuite, c'est encore moins MOI qui lui fais un procès, moi je parle de ce que je lis sur un site web !!

Wooulf a écrit:
Ps : Je n'utilise pas le principe des multi-citations (quote), dans mes textes, car je ne sais pas le faire
C'est tout simple, mais ça prend énormément de temps. Du copier-coller... ça je sais bien faire ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 8:00

Merci Wooulf, ta réaction me rassure un peu.
Je ne n'accuse tout de même pas cette dame d'être elle-même l'auteur des mauvais traitements.
Je mets en doute, avec des arguments, que les faits dans leur ensemble soient vrais.
Les photos et la radio ne laissent aucun doute sur ce qui est arrivé...à Bambi (négligence et probablement mauvaise alimentation, sans doute manque de foin).

Aucune image de Bambi dans un contexte scolaire.
Pas de lieu, pas de noms, rien.
Pas de dépôt de plainte, non plus. POURQUOI?
Juste la parole de cette dame.

Sa fille devait savoir ce que mangeait (ou ne mangeait pas) Bambi: dans n'importe quelle classe, c'est LE truc que savent TOUS les enfants, car:
-soit ce sont eux qui s'en occupent (sous le contrôle de la maîtresse)
-soit c'est un quasi-rituel, c'est la maîtresse (parfois l'ATSEM) qui le fait sous le regard des enfants.
Or, les "poches de gaz" sur la radio semblent indiquer une fermentation sans doute causée par une alimentation inappropriée (confirmée par le développement excessif des dents).
Comment se fait-il qu'elle n'ait pas interrogé sa fille (puisque la maîtresse est si peu coopérative) et que nous ne sachions pas ce que mangeait Bambi?
Qui est cette dame?
Marie-Christine DETIENNE.
C'est tout ce que l'on sait.
A partir de son histoire, invérifiable, elle lance une pétition intitulée "Pour le respect des animaux à l'Ecole".
Ce qui laisse entendre que les animaux ne sont pas respectés à l'Ecole.
Elle dit que les textes ne sont pas "suffisants" et n'ont que valeur de recommandation.
C'est faux.
Il y a une loi qui protège les animaux de compagnie contre les mauvais traitements et ce qui est interdit dans la socièté l'est aussi à l'Ecole.
Il y a en plus une Convention Européenne signée en 1996 et dont le décret d'application a été signé en 2004.
Ce qui ne l'empêche pas de dire que les textes sont vieux de vingt ans pour appeler à signer une pétition!
Elle semble l'ignorer totalement (pour ceux qui ne sont pas de fidèles lecteurs du Journal Officiel, vous avez tous vu des images au JT où on voyait des gendarmes intervenir chez un particulier pour enlever des chiens maltraités et les confier à la SPA!).
Mais elle balance "innocemment" l'image du mammouth, cet Etat dans l'Etat qui ferait ce qu'il veut et écraserait le tout petit Cochon d'Inde comme l'Enfant et le pauvre petit parent d'élève.


Pour la SPA:
Désolé mais je suis très sérieux.
Si on peut (comme toi) ajouter foi à ce que dit Marie Christine Detienne, alors on peut aussi croire tous ces témoignages.
La SPA aussi a des obligations éducatives et a le devoir de donner un exemple.
Faut-il lancer une pétition?
Jusqu'à quel point peut-on aller dans l'accueil des animaux?
S'il y a 200 places dans le refuge, peut-on accueillir 1000 animaux? Pourquoi pas 1001, puis 1002, puis 1100 et même 2000?
Dans quelles conditions?
Où est la limite?
Il y a un moment où il faut reconnaître la réalité et dire STOP pour assurer l'hygiène et les soins correctement sous peine de perdre de vue ses objectifs...

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche


Dernière édition par Ugatza le Dim 4 Mai 2008 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff

avatar

Masculin Nombre de messages : 446
Age : 62
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 9:04

Bonjour,

Il y a un code éthique a respecté.
C-à-d qu'un (une) instituteur doit montré l'exemple envers les enfants dont il (elle) a la charge.
Je pense que cet enseignant doit avoir des sanctions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 10:20

Depuis que tite drine a ouvert ce sujet je reste sceptique au sujet de cette histoire, non pas sur le fait que Bambi eut été maltraité les photos sont une preuve, mais sur le fait qu’il l’a été dans une école. Trop de personnes auraient été impliquées pour que cette affaire reste silencieuse ; plusieurs profs, les élèves de cette classe ainsi que ceux d’autres classes ; la direction de l’école etc. etc. et plus important encore le véto qui a traité et tenté de sauver Bambi. Sur la quantité de personnes précitées je ne veux pas croire qu’aucune n’ait bougé, que toutes ont eu le même comportement devant un animal autant négligé, à la limite de la maltraitance. En gros pour moi cet animal n’a pas pu en arriver là dans le milieu scolaire, dans un lieu public.
Les raisons pour lesquelles cette personne a monté ce site et aurait détourné ces photos peuvent être multiples, mais la plus logique serait une vengeance contre l’établissement scolaire, vengeance calomnieuse qui aurait lamentablement foiré.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 10:25

Louve a écrit:
Il s'agit en aucun cas de diffamation, puisqu'aucun nom n'a été prononcé et que son identification n'est pas possible. La prof concernée n'est pas visée personnellement, personne ne sait de qui il s'agit. Je ne me permettrais pas le contraire sans absolue certitude.
Justement.
Dans ce cas on diffame l'Ecole toute entière (le mammouth n'est pas là par hasard).
"Personne ne sait de qui il s'agit"...c'est du niveau de la rumeur.
"Je ne me permettrais pas le contraire sans absolue certitude".
Quelle certitude as-tu donc?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la dAme



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Dim 4 Mai 2008 - 17:04

Bonjour, c'est moi la dame ! Sur l'invitation de Ugatza, je viens répondre à vos interrogations diverses et variées. je n'ai pas absolument tout lu vos posts alors il y aura surement des questions qui m'auront échappées.

Le dessin
Moi le dessin du mammouth m'a fait rire (d'autant plus que je l'ai dessinée je suis infographiste :nonsourire: si on rit pas de ses bêtises ou va t'on cheers ), qu'il ne fasse pas rire tout le monde c'est la vie ! j'ai répondu à ugatza que ce dessin n'est qu'une métaphore du plus petit contre le plus grand. Un gros animal contre un petit, un être de peu de droit contre une entité qui en a beaucoup, et par extension, un particulier contre une institution !
De là à y voir des explications politico-revendicatives, ça me fait franchement sourire me connaissant comme je me connais, il faut que Ugatza décompresse il m'a l'air un tantinet tendu dans ce domaine.
Je le remercie de dire que j'écris bien, ca me fait plaisir d'autant plus que je n'ai aucun diplôme et que je suis autodidacte Laughing et vous pourrez vous rassurez en lisant mes posts je fais des tas de fautes si je ne prend pas la peine de me relire.

La plainte
Au début, je n'ai voulu que demander des comptes à l'institution, (j'attends d'ailleurs toujours les résultats de l'enquête) je pensais naïvement que l'administration ferait une remonter de bretelle à la maîtresse je n'en demandais d'ailleurs pas plus, au niveau des enfants je n'ai rien a lui reprocher même si ce n'est pas l'enseignante du siècle. Rien de rien. Je voulais surtout une reconnaissance des faits qui n'est jamais venu officiellement (leur grand truc c'est de dire "on a rien vu !!! ce qui est un mensonge (mais il n'y en a pas qu'un) car il était impossible de ne pas voir !!). Et puis il m'a paru inadmissible que des choses comme celle là puisse se produire et se reproduire et qu'il fallait faire bouger les choses.

Certains parents d'élèves fort proche de la direction ont voulu faire pression car ils n'ont pas supporté que l'inspectrice ait accepté le changement de classe non seulement ma famille et surtout ma petite fille de 5 ans on subit la mort de bambi mais en plus ma famille a été traité de tous les noms dans cette affaire (c'est vous qui l'avez tué !! Vous voulez stigmatiser le nord ! On a tous été dans cette école petit, vous serez mal vu du quartier). La presse a même été convié.
J'ai enlevé ma fille de cette école car j'ai eu peur,qu'elle subisse les conséquences au vu des réactions de ces parents d'élèves. Depuis ce jour je n'ai pas retrouvé d'école pour elle.

Porter plainte contre la maîtresse je l'ai envisagé, j'ai même vu une avocate elle me dit que pour ce qui du droit des animaux c'est même pas la peine, que ce serait un procès long et difficile (d'autant que les enseignants bénéficient d'une protection de l'institution) que j'ai intérêt d'avoir les reins solides (c'est son expression) si je voulais me lancer dans cette voie. Par contre elle m'a conseillé de faire appel à un conciliateur ce que j'ai bien l'intention de faire dès que les résultats de l'enquête de l'inspecteur d'académie me seront connu !!! mais j'ai comme l'impression que je vais devoir encore secouer le cocotier pour avoir une réponse de leur part.

J'ai cherché du soutien partout bardot, 30 millions d'ami pas de réponse, on t'il peur de s'attaquer à l'Education nationale, surement. la spa ? mais dans quelle mesure il pourrait m'aider dans cette démarche ?

Une liste des animaux:
Pour ma part, je pense que tous les mammifères sont inadaptés en classe, trop de bruit de stress et que dire du passage de famille en famille ! Un animal souffre déjà de la captivité mais si en plus on rajoute du stress au stress, en ne lui accordant pas la plus élémentaire stabilité, émotionnelle c'est terrible. Ca m'a beaucoup frappé chez bambi cette triste docilité blasé, imaginez vous ne pas savoir qui va vous prendre, ne pouvoir avoir aucun repère stable, aucune marque de tendresse d'un maître fixe et attentionné (on me taxera de sensibleries mais je m'en fou après tout du peu que reconnait la loi, c'est bien que l'animal est sensible).
Une liste d'animaux éviterait de prendre tout et n'importe quel animaux en classe. Comme l'a dit la maîtresse "Si je veux j'aurai pu avoir un serpent !) sympa non ??

C'est peut etre pas vrai cette histoire ???
Dès fois j'ai comme une grosse fatigue enfin bon . OUi vrai de vrai, hélas. Que vous faut il comme preuve supplémentaire ??

preuves à voir sur le site


Bon voilà pour ce soir je lirai plus attentivement tous vos post. A bientot


Dernière édition par la dAme le Lun 16 Juin 2008 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 11:07

Bonsoir la dAme, Smile

Sur le dessin du mammouth.
C'est au moins une très grosse "maladresse" (?) de votre part.
Si je vous racontais une histoire de "blondes", je suppose que ça ne vous ferait pas rire.
Moi non plus, d'ailleurs.
Ca fait rire des hommes dont certains battent leur épouse.
C'est juste pour me faire comprendre.
Donc moi, le "mammouth" me fait immédiatement penser à Claude Allègre dont cette déclaration "Il faut dégraisser le mammouth" a été comme un signal encourageant les hostilités contre les enseignants (dans un climat certes déjà favorable).
Cette façon grossière, insultante, de parler de l'Ecole, cette vulgarité de sentiments, cet exemple consternant d'irrespect donné par (excusez du peu) le Ministre lui même ont incité de nombreux élèves et parents d'élèves à multiplier actes violents et insultes, sans parler de rumeurs et de calomnies. Allez-y: feu vert!

Vous vous demandez:
la dAme a écrit:
si on rit pas de ses bêtises ou va t'on cheers, qu'il ne fasse pas rire tout le monde c'est la vie !

Je vous réponds:
Certains enseignants en subissent de plus en plus les conséquences (ça va des insultes aux coups de couteau, en passant par des coups de poing ).
Si ça vous fait rire, moi pas.
Ne soyez donc pas étonnée si j'en tire quelques conclusions jetant une ombre sur votre démarche...et aussi sur les relations que vous entretenez habituellement avec l'Ecole.

Je suis tendu sur cette question, effectivement et je le resterai.

Vous le confirmez deux fois:
la dAme a écrit:
j'ai répondu à ugatza que ce dessin n'est qu'une métaphore du plus petit contre le plus grand. Un gros animal contre un petit, un être de peu de droit contre une entité qui en a beaucoup, et par extension, un particulier contre une institution !
la dAme a écrit:
Porter plainte contre la maîtresse je l'ai envisagé, j'ai même vu une avocate elle me dit que pour ce qui du droit des animaux c'est même pas la peine, que ce serait un procès long et difficile (d'autant que les enseignants bénéficient d'une protection de l'institution) que j'ai intérêt d'avoir les reins solides (c'est son expression) si je voulais me lancer dans cette voie. Par contre elle m'a conseillé de faire appel à un conciliateur ce que j'ai bien l'intention de faire dès que les résultats de l'enquête de l'inspecteur d'académie me seront connu !!! mais j'ai comme l'impression que je vais devoir encore secouer le cocotier pour avoir une réponse de leur part.

Le gros contre le petit, c'est le principal thème des contes que l'on raconte aux petits enfants.
C'est la préoccupation de leur âge.
Quand on raconte les mêmes histoires aux adultes et qu'ils "accrochent", c'est, pardonnez-moi le terme, consternant.
Quels sont les droits des enseignants que n'ont pas les autres citoyens?
En fait, aucun, sinon qu'ils sont plus responsables encore et qu'ils ont encore plus de devoirs.

http://www.jac.cerdacc.uha.fr/internet/recherche/jcerdacc.nsf/e4664aa90a46b0c2c125677d0047bb1f/9eaad2aa66d8aa00c12568cc002d3cf9?OpenDocument

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080502/tfr-racisme-proces-education-4000a2c.html

http://www.snuipp.fr/spip.php?article3554

http://www.precoces.org/site/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=7866

http://tf1.lci.fr/infos/france/justice/0,,3618514,00-prof-maths-condamne-pour-revisionnisme-.html

Des explications juridiques très détaillées:

ici, cliquer sur comprendre

Qu'un enseignant soit défendu par des avocats fournis par l'Etat pour une affaire survenue dans le cadre de l'Ecole est une chose normale, car à travers l'enseignant c'est l'Etat qui est en cause, car un enseignant représente l'Etat.
C'est la contrepartie des devoirs supplémentaires qui vous incombent quand vous représentez l'Etat.
Celui-ci se retourne contre vous ensuite si vous avez commis une faute, si vous êtes reconnu coupable.
Ce serait un policier ou un militaire, ce serait la même chose.
Ce sont les règles de la démocratie.
D'une part l'enseignant qui est souvent aussi petit (voire plus "petit") que vous (mais "protégé" par l'Etat) ne gagne pas toujours en justice contre les "petits".
Il y a un jugement, puis, si la faute est établie, des sanctions administratives supplémentaires.
Renseignez-vous et vous verrez que l'impunité des enseignants est une idée reçue.
Que les décisions de justice ne satisfassent pas les plaignants, toujours convaincus que leurs droits ne sont pas assez reconnus, c'est une autre histoire, mais ce phénomène n'est pas particulier à ces affaires.
Dans les affaires criminelles, jugées par les Cours d'Assises, c'est très souvent la même chose.
Prenons aussi le cas d'un chauffard ivrogne provoquant la mort d'un ou plusieurs passants. En général, l'opinion s'exprime en trouvant la peine trop légère.
Demandez-donc à un Président de Cour d'Assises ce qu'il en pense.

Venons-en à l'avocate qui vous a si "judicieusement" conseillée.
Ne vous êtes vous pas demandé dans quelle situation elle se serait trouvée (face à ses collègues et aux magistrats) si elle avait plaidé pour un cochon d'Inde?
Peut être pouvait-elle le craindre...et qu'elle a refusé de plaider sans vous le dire explicitement, pour garder de bonnes relations avec vous.
Moi, je pense que la loi doit être appliquée. Et celle qui protège les animaux de compagnie en est une comme les autres.
Sachez que les associations de protection des animaux peuvent vous fournir un(e) avocat(e) qui, lui (ou elle) n'hésitera pas à plaider et affronter les sarcasmes ou l'ironie de ses collègues et des magistrats.
L'association est habilitée à porter elle-même plainte et donc prendre à sa charge les frais du procès.
Vous avez des photos, des radios, le témoignage du vétérinaire qui a euthanasié l'animal, vous pouvez sans difficulté prouver que l'animal vient de la classe de votre fille.
Il est clair que la loi a été violée, il y a un délit.
Vous avez toutes les chances de gagner.


la dAme a écrit:
J'ai cherché du soutien partout bardot, 30 millions d'ami pas de réponse, on t'il peur de s'attaquer à l'Education nationale, surement. la spa ? mais dans quelle mesure il pourrait m'aider dans cette démarche ?
Encore une fois, vous entretenez le doute sur le fond de vos motivations.
Vous supposez beaucoup de choses, et toutes à partir d'une "toute puissance" de l'Education Nationale, que même les associations de la protection animale n'oseraient pas affronter.
Vous privilégiez cette idée au détriment de la réalité.
Vous interprétez tous les faits dans le même sens.
Patientez donc, elles vont vous répondre.
Peut être vous suffit-il d'agiter cette histoire sur Internet?

Sur les preuves:
Vous affirmez craindre un procés pour diffamation, alors qu'un article relatant faits et noms (ville, école) est paru dans la presse locale.
C'est surprenant.
Au-dessous de la photo seules deux mères d'élèves déclarent à la journaliste qu'elles déplorent les proportions qu'a pris cette affaire.
On est loin de ce front uni contre vous dont vous parlez sur votre site et ici dans votre message.
Je persiste donc à penser que les choses (je ne parle pas là des circonstances de la mort de Bambi, mal nourri et négligé dans cette classe) ne se sont pas exactement passées comme vous les décrivez.
Que l'Inspection d'Académie prenne le temps de faire une enquête avant de vous répondre quoi que ce soit, c'est la moindre des choses.
Ce qui me trouble le plus, c'est cette unanimité (parents et Institution), cette "solidarité" exercée contre vous, semblant indiquer que absolument tout le monde néglige la vie d'un animal.
Je sais que les défenseurs des animaux ne sont pas nombreux, mais les familles possédant des animaux de compagnie et s'en occupant de manière socialement admise (j'aurais, moi, bien des critiques à faire notamment concernant les conditions de vie d’un chat ou d’un chien en appartement, même chez un maître qui « l’adore » ou sur la dignité des animaux et de leurs maîtres).
Le cochon d'Inde est très "populaire" ainsi que les hamsters, voire même rats et souris.

Sur ce qu’il y a sur votre site :
Il appelle à signer un texte à partir de l’affirmation que ces textes sont vétustes et insuffisants.
C’est faux pour la vétusté (les derniers datent de 2004) et je pense qu’ils sont suffisants.
Si vous, vous pensez qu’il existe une mauvaise volonté de l’Administration de l’EN à appliquer tout texte protégeant les animaux à l’école, alors le procès est une bien meilleure voie pour la mettre en face de ses responsabilités.

Sur la quantité de « témoignages » arrivant spontanément et « confirmant » que ce problème n’est marginal.
Ouvrez un site sur les commerçants et racontez une histoire d’abus.
Vous verrez arriver des gens qui vous raconteront des tas d’histoires.
Lancez une rumeur et vous la verrez confirmée dans les heurs qui suivent.
Il y a des « prédispositions » à accepter et à relayer n’importe quelle « information » qui va dans le sens que l’on souhaite, sans parler de l’émotion qui fait perdre tout esprit critique et toute mesure.
Un petit écrabouillé par un gros.
Quelle aubaine !
Tous les témoignages ne relatent aucun fait précis.

Combien de procès pour maltraitance d’animaux à l’Ecole ?
A ma connaissance aucun encore.

Alors on peut , à mon humble avis interpréter les choses de deux façons :
1) Comme vous. C'est-à-dire parce qu’en général, « tout le monde s’en moque ». Mais alors que f….. donc tous ces gens qui s’expriment sur votre site? Ils sont citoyens quand ? Quand ils vous écrivent ?

2) Comme moi : à savoir que c’est exceptionnel, compte tenu de la « philosophie » de l’Institution EN à ce sujet et de son respect des lois.


Les déplacements de l’animal :
Tous les militants de la cause animale ne sortent jamais de chez eux et ne partent jamais en vacances, bien sûr et ils n’imposent pas de longs voyages à leur(s) petit(s) compagnon(s).
Le changement de « référent » et la stabilité affective de l’animal.
Quand un animal est confié à la famille d’un enfant, va-t-il chez un étranger ?
Vous n’exagérez pas un petit peu ?

Pour toutes ces raisons, je trouve votre démarche à la fois légère (pas de procès, méconnaissance des textes, exagérations) et excessive (pétition pour des faits exceptionnels).


Veuillez agréer, La Dame, l'expression de mes sentiments distingués. Wink

Ugatza

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche


Dernière édition par tite drine le Mar 6 Mai 2008 - 0:01, édité 1 fois (Raison : j'ai édité ton lien pour faciliter la lecture du sujet ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 13:19

cheers Merci la dAme (excellent ce pseudo !! ) d'être venue ici !! Je commençais à fatiguer.

Ugatza a écrit:
Certains enseignants en subissent de plus en plus les conséquences (ça va des insultes aux coups de couteau, en passant par des coups de poing ).
Si ça vous fait rire, moi pas.
Tu mélanges pas un peu tout ?
Et franchement tu crois vraiment que ça la fait rire ?!

Ugatza a écrit:
Je suis tendu sur cette question
Ca se sent, voui.
Calme... zen... un verre de téq ? Wink

Ugatza a écrit:
la dAme a écrit:
j'ai répondu à ugatza que ce dessin n'est qu'une métaphore du plus petit contre le plus grand. Un gros animal contre un petit, un être de peu de droit contre une entité qui en a beaucoup, et par extension, un particulier contre une institution !
Moi je trouve ça super vrai justement ! l'être de peu de droit, pour pas dire aucun, c'est le tit cochon d'inde ! et elle dit pas que l'éducation nationale a plus de droit que les autres institutions, mais beaucoup plus, comme toutes les organisations (sociétés, institutions, assoc...) qu'un individu tout seul. Tu peux pas le nier.

Ugatza a écrit:
Ce serait un policier ou un militaire, ce serait la même chose.
Hum... T'es pas très convaincant, là. Laughing

Ugatza a écrit:
Renseignez-vous et vous verrez que l'impunité des enseignants est une idée reçue.
Je ne pense pas (enfin si je me trompe, la dAme dira ce qu'elle en pense) que ce soit le problème. Les enseignants ne bénéficient pas de l'impunité. Mais ce qui est moins une idée reçue, c'est l'impunité des gens qui font du mal aux animaux, et particulièrement aux petits animaux domestiques (enfin pour la faune sauvage c'est pareil en fait... (ah merde et puis aussi pour les animaux d'élevage... bon enfin pour tous les animaux quoi))).

Ugatza a écrit:
Ne vous êtes vous pas demandé dans quelle situation elle se serait trouvée (face à ses collègues et aux magistrats) si elle avait plaidé pour un cochon d'Inde?
Tu crois ? Possible, mais je pense plus qu'elle avait peur de perdre... (oui je sais que c'est pas à moi que tu poses la question mais comme j'étais partie pour donner mon point de vue...).

Ugatza a écrit:
Vous avez toutes les chances de gagner.
Wahou, t'as la foi, toi ! enfin t'as raison, faut pas partir perdant.
Mais bon, si personne n'aide (tu évoques les assoc), ça fait beaucoup de frais je pense...

Ugatza a écrit:
tout le monde néglige la vie d'un animal.
Je te dis, tout le monde il est con. j\'saispas

Et puis je trouve plus crédible (malheureusement) qu'une prof maltraite un animal par négligeance (et que pas mal de gens la soutiennent) que d'envisager que quelqu'un invente une histoire aussi horrible dans un but invraisemblable de causer du tord à l'institution "éducation nationale" toute entière.

Franchement bravo la dAme pour ton courage et ta bonne humeur.
Moi, si on avait remis en doute tout ce que je disais, me traitant de menteuse et tout et tout, j'aurais un peu perdu mon sang froid je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 13:41

Louve a écrit:


Et puis je trouve plus crédible (malheureusement) qu'une prof maltraite un animal par négligeance (et que pas mal de gens la soutiennent) que d'envisager que quelqu'un invente une histoire aussi horrible dans un but invraisemblable de causer du tord à l'institution "éducation nationale" toute entière.
Pourquoi?
Et qui a parlé d'avoir tout inventé?

Là dessus, rien à dire?
Ugatza a écrit:



la dAme a écrit:
J'ai cherché du soutien partout bardot, 30 millions d'ami pas de réponse, on t'il peur de s'attaquer à l'Education nationale, surement. la spa ? mais dans quelle mesure il pourrait m'aider dans cette démarche ?
Encore une fois, vous entretenez le doute sur le fond de vos motivations.
Vous supposez beaucoup de choses, et toutes à partir d'une "toute puissance" de l'Education Nationale, que même les associations de la protection animale n'oseraient pas affronter.
Vous privilégiez cette idée au détriment de la réalité.
Vous interprétez tous les faits dans le même sens.
Patientez donc, elles vont vous répondre.
Peut être vous suffit-il d'agiter cette histoire sur Internet?

Sur les preuves:
Vous affirmez craindre un procés pour diffamation, alors qu'un article relatant faits et noms (ville, école) est paru dans la presse locale.
C'est surprenant.
Au-dessous de la photo seules deux mères d'élèves déclarent à la journaliste qu'elles déplorent les proportions qu'a pris cette affaire.
On est loin de ce front uni contre vous dont vous parlez sur votre site et ici dans votre message.
Je persiste donc à penser que les choses (je ne parle pas là des circonstances de la mort de Bambi, mal nourri et négligé dans cette classe) ne se sont pas exactement passées comme vous les décrivez.
Que l'Inspection d'Académie prenne le temps de faire une enquête avant de vous répondre quoi que ce soit, c'est la moindre des choses.
Ce qui me trouble le plus, c'est cette unanimité (parents et Institution), cette "solidarité" exercée contre vous, semblant indiquer que absolument tout le monde néglige la vie d'un animal.
Je sais que les défenseurs des animaux ne sont pas nombreux, mais les familles possédant des animaux de compagnie et s'en occupant de manière socialement admise (j'aurais, moi, bien des critiques à faire notamment concernant les conditions de vie d’un chat ou d’un chien en appartement, même chez un maître qui « l’adore » ou sur la dignité des animaux et de leurs maîtres).
Le cochon d'Inde est très "populaire" ainsi que les hamsters, voire même rats et souris.

Sur ce qu’il y a sur votre site :
Il appelle à signer un texte à partir de l’affirmation que ces textes sont vétustes et insuffisants.
C’est faux pour la vétusté (les derniers datent de 2004) et je pense qu’ils sont suffisants.
Si vous, vous pensez qu’il existe une mauvaise volonté de l’Administration de l’EN à appliquer tout texte protégeant les animaux à l’école, alors le procès est une bien meilleure voie pour la mettre en face de ses responsabilités.

Sur la quantité de « témoignages » arrivant spontanément et « confirmant » que ce problème n’est marginal.
Ouvrez un site sur les commerçants et racontez une histoire d’abus.
Vous verrez arriver des gens qui vous raconteront des tas d’histoires.
Lancez une rumeur et vous la verrez confirmée dans les heurs qui suivent.
Il y a des « prédispositions » à accepter et à relayer n’importe quelle « information » qui va dans le sens que l’on souhaite, sans parler de l’émotion qui fait perdre tout esprit critique et toute mesure.
Un petit écrabouillé par un gros.
Quelle aubaine !
Tous les témoignages ne relatent aucun fait précis.

Combien de procès pour maltraitance d’animaux à l’Ecole ?
A ma connaissance aucun encore.


Alors on peut , à mon humble avis interpréter les choses de deux façons :
1) Comme vous. C'est-à-dire parce qu’en général, « tout le monde s’en moque ». Mais alors que f….. donc tous ces gens qui s’expriment sur votre site? Ils sont citoyens quand ? Quand ils vous écrivent ?
2) Comme moi : à savoir que c’est exceptionnel, compte tenu de la « philosophie » de l’Institution EN à ce sujet et de son respect des lois.


Les déplacements de l’animal :
Tous les militants de la cause animale ne sortent jamais de chez eux et ne partent jamais en vacances, bien sûr et ils n’imposent pas de longs voyages à leur(s) petit(s) compagnon(s).
Le changement de « référent » et la stabilité affective de l’animal.
Quand un animal est confié à la famille d’un enfant, va-t-il chez un étranger ?
Vous n’exagérez pas un petit peu ?

Pour toutes ces raisons, je trouve votre démarche à la fois légère (pas de procès, méconnaissance des textes, exagérations) et excessive (pétition pour des faits exceptionnels).



_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la dAme



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 14:44

Merci Louve pour tout ce soutien qui fait chaud au cœur, tu as parfaitement compris le sens de ma démarche. Je ne perds jamais mon sang froid et heureusement j'ai une famille aimante et un sens de l'humour, qui ne plaira pas à tout le monde mais qui me protège.

Je ne me fatiguerai pas à gravir l'himalaya des certitudes de Ugatza ou Canis, je suis peu sportive. En matière de procès le mien est fait. Ils pourront colporter tout ce qu'il veulent sur les forums, enfin bon si Ugatza pouvait nous le faire dans le concis, la lecture de romans fleuves à l'écran, c'est pas bon pour ma vue qui baisse. j'espère qu'il sait mieux synthétiser sa pensée dans le domaine professionnel.

Alors je me refais le portrait :
une imposteure (trice, treuse ?), blonde, ayant à peine plus de réflexions qu'un enfant. Cultivant une haine féroce contre l'administration et les enseignants, surement une histoire scolaire mal digérée, n'étant pas fichu de dégoter de bons avocats, d'une rare lâcheté à ne pas poursuivre les enseignants, dérangeant les braves gens avec une triviale histoire de cochon d'inde, sachant à peine lire les lois et décrets que le hasard a mis sur son propre site. (Et si ça se trouve, je suis un ogre)

Je suis démasquée !!!! Vous m'avez mise à jour :

Cherchant depuis des années à assouvir ma haine envers l'institution éducative, j'ai repéré une enseignante qui vivait une grande histoire d'amitié avec un cochon d'inde. J'ai trouvé cet animal dans un tel état de confort et de bien-être que s'en était indécent et la jalousie c'est emparée de moi. J'ai enlevé l'animal à la tendre surveillance de l'enseignante. Le cochon d'inde, soudain arraché à son confort, c'est emmêlé les poils, sous le choc ses dents, ses ongles se sont mis a pousser, de vils poux hébergés sur ma tête en ont profité pour lui sauter dessus. Malheureusement, les hordes de parents d'élèves, d'enseignants, de journalistes, militants acharnés de la cause animale sont arrivés trop tard pour l'arracher à mon infâme vengeance alors que j'étais en train de le gaver d'infâmes bouillies. L'animal que la situation commençait à singulièrement gonfler a décidé de se faire harakiri chez un véto de sa connaissance.

Quelques réflexions, vite fait sur le gaz :

- Je ne soupçonnais pas le traumatisme de l'image mammouthesque chez l'enseignant moyen, l'image du mammouth est à l'enseignant ce que le vampire est au paysan carpate, la moindre image du vil pachyderme le met dans des trans(yvalnie)s insondables.

- Il n'y a jamais de problème au niveau des enseignants en matière animale, la preuve il n'a jamais eu de procès en la matière. La vache, ça c'est de la preuve !

Trèves de plaisanterie, je sens que j'agace :nonsourire:


Prenez patience, ce soir j'ai peu de temps mais demain je vous démontre point par point, que mes demandes par rapport aux lois, décrets et autres recommandations sont fondés (le suspense est insoutenable!). Bonne nuit à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 14:53

la dAme a écrit:


Je ne me fatiguerai pas à gravir l'himalaya des certitudes de Ugatza ou Canis, je suis peu sportive. En matière de procès le mien est fait. Ils pourront colporter tout ce qu'il veulent sur les forums, enfin bon si Ugatza pouvait nous le faire dans le concis, la lecture de romans fleuves à l'écran, c'est pas bon pour ma vue qui baisse. j'espère qu'il sait mieux synthétiser sa pensée dans le domaine professionnel.

la dAme a écrit:

Prenez patience, ce soir j'ai peu de temps mais demain je vous démontre point par point, que mes demandes par rapport aux lois, décrets et autres recommandations sont fondés (le suspense est insoutenable!). Bonne nuit à tous.

A demain. Wink

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 15:15

Ugatza a écrit:
Louve a écrit:
Et puis je trouve plus crédible (malheureusement) qu'une prof maltraite un animal [...].
Pourquoi?
PARCE QUE ! Very Happy je trouve, quoi, c'est mon avis. Tu donnes le tien, je le trouve pas crédible.
Ugatza a écrit:
Et qui a parlé d'avoir tout inventé?
Et qui a dit "tout" ? Wink Même le fait d'inventer seulement que c'est une enseignante qui est responsable est moins crédible que... etc etc.
J'ai pourtant bien peu d'estime pour la nature humaine, mais c'est vraiment trop tordu comme histoire. Y avait bien plus simple pour faire du tord à l'éducation nationale, si tel était le but.

Ugatza a écrit:
Là dessus, rien à dire?
T'inquiète, je lis tout. Mais non, pas grand chose à dire.
Ugatza a écrit:

Combien de procès pour maltraitance d’animaux à l’Ecole ?
A ma connaissance aucun encore.
Les défenestrations d'enfants font sans doute plus parler d'elles...
Plus sérieusement (surtout que c'est pas drole), je ne vois pas à quoi ce constat (pas de procès pour maltraitance d'animaux...) donne raison...

Ugatza a écrit:
Mais alors que f….. donc tous ces gens qui s’expriment sur votre site? Ils sont citoyens quand ? Quand ils vous écrivent ?
Ben ils observent et trouvent ça anormal. Soit ils étaient trop jeunes, soit ils n'auront jamais de preuves irréfutables de ce qu'ils ont vu, soit ils savent que les procès ont bien peu de chances d'aboutir surtout quand on voit que déjà avec toutes les preuves du monde, on se fait bien facilement traiter de menteur par tout le monde y compris ceux qui respectent les animaux. CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Lun 5 Mai 2008 - 15:19

Hihi MDR !!
(j'viens de voir ton message, la dAme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la dAme



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Mar 6 Mai 2008 - 1:43

Avant tout distinguons deux sujets de discution, le premier le témoignage sur bambi, le deuxième la pétition et son but.

Sur le premier sujet, j'ai bien peur que, quoique je dise, pour certain l'affaire est entendu. Ugatza et Canis, votre opinion est bouclée sur l'affaire bambi, mais si vous saviez à quel point la réalité est encore plus cruelle et injuste (et encore plus pour le pauvre Bambi qui est ad patres), vous auriez honte d'avoir tenu certains propos qui confine à la calomnie. Enfin bien au chaud derrière son clavier, avoir des certitudes est facile et se colleter à la réalité, surtout pour faire évoluer les choses, est beaucoup plus inconfortable, croyiez m'en ! Je vous invite, le 26 à venir avec moi à mon rdv avec le conciliateur de justice, vous pourrez entendre ce que j’ai à dire !

Malgré les nombreux remplacements que vous avez faits, Ugatza, il me semble que vous en avez encore pas mal à apprendre sur l'âme humaine et que vous manquez un tantinet d'humour. Enfin, tout le monde ne peut pas avoir le talent d'un Vidberg, il y a remplaçant et remplaçant.
D'autre part, lorsque vous aurez initié votre premier procès pour défendre une cause, je serai toute ouïe sur les leçons que vous aurez à me donner sur ce sujet. Enfin, je trouve que, présenté ainsi le sujet bambi commence à confiner au trollisme et le premier qui atteint le point Godwin aura une tapette.

Eh oui, chers amis des poilus et autres merlus, comme vous vous en doutiez, la grande majorité des gens dans notre société n'a pas envie de se faire chier avec un cochon d'inde (et même avec des sujets plus graves) et une communauté scolaire est prête à se serrer les coudes pour faire face à un mini scandale, même au détriment de la vérité et des lois. Pas de bol, à en croire Ugatza, je suis tombé sur LE cas unique de négligence animale au sein d'une école; ceci dit en passant, ces quelques expériences de remplacements ne prouvent pas qu'au prorata des milliers de classe existant en France il n'y ait pas d'autres négligences. Honnêtement, personne n'est capable de dire combien d'animaux vivent au sein des classes Française.

Voilà le sujet bambi est pour ce qui me concerne, clos au sein de ce forum, je n'y reviendrai plus mais libre à vous de le rongez comme un os, si cela vous chante.

Passons au second sujet, le fond de la pétition
:

A force de cogitations et suite à mon expérience, mon sentiment est que les animaux, en particulier les mammifères, n'ont rien à faire au sein d'une classe et que le mieux est d'aller les observer dans leur biotope naturel ou est leur vrai place . et qu'il existe aussi de très beaux documentaires pouvant constituer une base de travail passionnante.

Si j'avais lancé une pétition sur "Plus d'animaux à l'école" le tollé aurait été plus fort "Quoi !! Cette femme veut priver les enfants (et surtout les enfants des villes) d'observer les animaux, c'est un ayatollah de la cause animale, elle n'est pas crédible". Ce type de démarche, au final, n'avancerait à rien surtout pour l'amélioration des conditions de vie des animaux au sein des classes.

Quoiqu'en dise, Ugatza, les textes de lois figurent depuis un bon moment sur mon site à la rubrique « textes officiels » d’un clic on y trouve :
- Loi Européenne (ratifiée par la France)
- Loi Française
- Journal Officiel
- Déclaration de l'IAHAIO
- Bulletin Officiel de l'Education Nationale n°20

Pour un confort de lecture (parce que, merci les pavés à lire à l’écran) et pour aller au fond de la réflexion, je vous propose de reprendre point par point les demandes de ma pétition. Chacune fera l’objet d’un post particulier (c’est la fête ! cheers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Mar 6 Mai 2008 - 6:36

la dAme a écrit:
Sur le premier sujet, j'ai bien peur que, quoique je dise, pour certain l'affaire est entendu. Ugatza et Canis, votre opinion est bouclée
C’est mal me connaître, les éléments nouveaux, et la discussion ont fait que, sur l’authenticité de l’affaire, le doute, article de journal à l’appui, ne m’habite plus. Par contre quelques zones d’ombre persistent, et je continue à me poser deux questions.
- Comment ce fait-il, étant donné que l’animal était confié à tour de rôle aux familles de la classe, ce qui ne représente pas qu’une personne, l’état de Bambi n’a suscité aucune inquiétude avant vous ?
- Pourquoi le manque de soins constaté par le vétérinaire, qui a été obligé d’euthanasier l’animal, n’a pas suscité de réactions de sa part. Il ne vous a apporté, ni conseil, ni soutien ? Sans doute fait-il partie des ces vétos qui n’aiment pas leur métier, malheureusement ça existe !
Il n’est reste pas moins qu’à mes yeux ce qui est le plus grave, c’est que cette histoire est arrivée parce que très certainement, trop de personnes pensent que la vie d’un animal, comme un cochon d’inde, n’a pas trop d’importance. Quant à cette institutrice, je pense, ou plutôt j’espère que beaucoup partage mon opinion, elle n’a pas sa place dans l’éducation Nationale. Une vie est une vie, quelle qu’elle soit, que l’animal soit grand ou petit, et les enseignants se doivent de montrer l’exemple. Comment les élèves peuvent-ils respecter la vie animale, maintenant et plus tard, si leurs instituteurs ou leurs institutrices ne la respectent pas eux-mêmes en laissant un être vivant en arriver à un tel point de négligence ?
la dAme a écrit:
et une communauté scolaire est prête à se serrer les coudes pour faire face à un mini scandale, même au détriment de la vérité et des lois.
Et une communauté scolaire sans doute, mais certainement pas LA communauté scolaire. J’ai cru comprendre que l’institutrice concernée exerce dans une petite école de village, ce qui pourrait expliquer le soutien de la grande majorité de la population à l’école de LEUR village, je ne connais que trop bien la mentalité qui peut exister dans ces villages où certaines institutions sont intouchables, mais l’ensemble du corps enseignant n’est pas responsable de ces mentalités, et de plus les désapprouve. Tant que ces mentalités existeront dans ces villages des situations comme celle-ci se reproduiront, on ne dénonce surtout pas, on a peur du scandale, même lors d’événements beaucoup plus graves que la maltraitance de Bambi, on sait très bien " garder silence ".
la dAme a écrit:
Voilà le sujet bambi est pour ce qui me concerne, clos au sein de ce forum, je n'y reviendrai plus
Cette réaction me désole, il aurait été intéressant de connaître la conclusion de l’inspection académique, et, il m’aurait été important d’obtenir une réponse aux questions, ci-dessus, que je me pose.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la dAme



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Mar 6 Mai 2008 - 8:59

Damned je m'en voudrais de désoler un homme Very Happy.
Bon je fais une entorse à ma décision et je réponds à vos questions Canis mais c'est gourmandise, après si il y en a d'autres je répondrais uniquement en MP.

Citation :
- Comment ce fait-il, étant donné que l’animal était confié à tour de rôle aux familles de la classe, ce qui ne représente pas qu’une personne, l’état de Bambi n’a suscité aucune inquiétude avant vous ?
Après recoupements des infos, bambi a été intégré dans cette classe parce qu'une parent d'élève avait beaucoup insisté pour que l'enseignante le prenne. Ce parent d’élève n’en voulait plus car ses deux chiens ratiers lorgnaient après lui. Selon la direction il a été intégré en septembre 2007 par contre Mme D. parent d'élève m'a assuré qu'il y était depuis mai 2007 (et aussi qu'elle n'avait jamais voulu le prendre parce qu'elle le trouvais sale). Pour ma part, je sais pas dans quel état sanitaire il était en mai, ma fille n'est entré dans cette classe qu'a partir de septembre les roulements dans les familles avant moi il y a eu quatre famille qui l'ont eu voilà un extrait du compte rendu que j'ai envoyé à l'inspection :

Nous affirmons que Mme ... ainsi que les quatre familles qui ont pris Bambi avant nous, depuis la rentrée 2007, n’ont pu ignorer l’état dans lequel était Bambi. Pour en arriver à un tel état de décrépitude, cela faisait longtemps que cet animal était négligé et cela était visible à l’oeil nu. Cela nous a immédiatement sauté aux yeux à mon compagnon, à moi-même ainsi qu’au fils de mon compagnon. Les parents qui ont eu en charge Bambi durant les week-ends précédant les vacances de la Toussaint, ont fait preuve d’indifférence envers cette pauvre bête. Cette indifférence et, sûrement l’envie de ne pas avoir de soucis, dénotent bien de l’état d’esprit dans lequel est notre société. Néanmoins, nous ne poursuivront pas ces parents, n’étant pas les maîtres de Bambi, ils n’avaient aucune responsabilité envers lui. Nous les laissons face à leur bonne conscience.

Citation :
- Pourquoi le manque de soins constaté par le vétérinaire, qui a été obligé d’euthanasier l’animal, n’a pas suscité de réactions de sa part. Il ne vous a apporté, ni conseil, ni soutien ? Sans doute fait-il partie des ces vétos qui n’aiment pas leur métier, malheureusement ça existe !
Il y a eu deux vétos, le premier n'avait pas tout le matériel nécessaire car tous les vétos ne sont pas encore équiper pour osculter ce type de N.A.C. il s'est contenté de couper les dents de devant et les ongles et de faire une première attestation. Mais la santé de bambi ne s'est pas amélioré alors j'ai eu l'adresse d'un véto spécialisé dans les nacs qui lui a fait une anesthésie à bambi, ce qui a permis de voir que ces dents arrières faisaient un pont bloquant sa langue. Le deuxième véto a été vraiment humain, professionnel, d'une rare gentillesse et d'une grande douceur avec bambi. Je lui tire mon chapeau. Par contre il ne faut tout de même pas en demander trop au véto. Une malocclusion est une pathologie banale pour un véto et il en voit régulièrement, bien des particuliers ignorent que les CI peuvent développer ce type de problème. Des mauvais traitements ou négligences ils en voient régulièrement et surement des plus graves. Les deux vétos ont fait leur devoir en faisant le compte rendu de l'état de bambi, et en dénonçant les mauvais soins et professionnellement il ne peuvent pas aller plus loin, ils ont un devoir de réserve comme les médecins pour être humain, il prête d'ailleurs serment tout comme eux.

Citation :
Quant à cette institutrice, je pense, ou plutôt j’espère que beaucoup partage mon opinion, elle n’a pas sa place dans l’éducation Nationale.
Moi je ne pense pas celà, je ne remet pas en cause ses capacités auprès des enfants, par contre sa compétence en matière animale évidemment. Dans tout celà, il y a beaucoup d'indifférence, et de bêtise et puis une forme de lacheté.
Si elle était débordée par les soins de bambi il fallait le dire, demander du soutien le faire adopter peut-être. Mais elle n'était pas débordé par lui, elle était tristement inconsciente et mal renseignée de ses vrais besoins et du coup inculquait aux enfants de mauvaises infos (non les CI ne sont pas des rongeurs se sont des herbivores !!). Par contre la direction et l'inspection académique n'ont pas fait leur travail de conciliation et d'information et c'est grave;
Pour info, ce n'est pas dans un village que ça se passe, c'est dans une petite ville moyenne en pleine agglomération Lilloise, mais l'esprit de clocher peut se trouver même en milieu urbain.

Citation :
il aurait été intéressant de connaître la conclusion de l’inspection académique,
Ca m'intéresserait bien aussi Rolling Eyes ! Ne vous inquiétez pas elle sera donné sur mon site dès qu'on voudra bien me répondre (j'ai encore dernièrement envoyé un recommandé pour demander les résultats de l'enquête)

Citation :
mais l’ensemble du corps enseignant n’est pas responsable de ces mentalités, et de plus les désapprouve.
Euh oui, je n'ai jamais pensé cela non plus et je ne remet pas tout le corps enseignant en cause, je veux juste des règles très claires et strictes pour que plus jamais un cas comme celui de bambi ne puisse arriver.

Bon voilà alors maintenant je suis sage :ange1: et je réponds qu'en MP sur l'histoire bambi pour ce qui est de la pétition je fais d'autres posts (bande de petits gatés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Mar 6 Mai 2008 - 10:07

Merci.
CANIS a écrit:
Quant à cette institutrice, je pense, ou plutôt j’espère que beaucoup partage mon opinion, elle n’a pas sa place dans l’éducation Nationale. Une vie est une vie, quelle qu’elle soit, que l’animal soit grand ou petit, et les enseignants se doivent de montrer l’exemple.
Ce n'est évidement que mon point de vue et cela n'engage que moi, mais je maintiens qu'une personne, qui doit être un exemple pour ses élèves, doit mesurer les conséquences que peut avoir une telle attitude envers ses élèves, dans le cas inverse je suis en droit de supposer que le reste de ses prestations est à l'avenant et que son travail peut être traité avec désinvolture.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   Mar 6 Mai 2008 - 10:37

Je suis bien d'accord avec toi, Canis.

CANIS a écrit:
Il n’est reste pas moins qu’à mes yeux ce qui est le plus grave, c’est que cette histoire est arrivée parce que très certainement, trop de personnes pensent que la vie d’un animal, comme un cochon d’inde, n’a pas trop d’importance.
C'est grave, oui, je trouve aussi.
Ce qu'a enduré ce ptit est déjà vraiment triste. Crying or Very sad Et quand on voit qu'en plus, y a pas grand monde pour prendre sa défense... voire beaucoup pour faire l'inverse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des animaux à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des animaux à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des animaux à l'école, changeons les règles...
» Autres animaux marins Albinos
» 2 JUIN 2007 journée de sensibilisation défense des animaux
» Pétition pour le respect des animaux à l'école
» Petition : des animaux torturés à coups de talons aiguilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Condition Animale-
Sauter vers: