PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Ven 16 Mai 2008 - 5:39

Résumé.

L'organisation de la chasse en France, telle que nous la connaissons aujourd'hui, s'enracine dans un dispositif réglementaire datant de 1941. Vigoureusement dénoncée en 2000 par la Cour des Comptes à cause de la confusion qu’elle crée entre les intérêts privés des chasseurs et l’intérêt général, elle donne aux représentants de la chasse un rôle d’interlocuteur privilégié auprès des institutions gouvernementales à travers un réseau d’influence établi officiellement dans les rouages administratifs du pays. D’autres réseaux d’influence apportent aux revendications des chasseurs un relais politique déterminant. L’Office National de la Chasse (ONC), devenu ensuite Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), est contrôlé par les chasseurs alors que c’est un organisme public financé à 75 % par de l’argent public provenant d’une taxe (cynégétique). Ainsi les chasseurs (2% de la population française), juges et parties, contrôlent l’essentiel des niveaux de décision relatifs à la chasse et à l’ensemble de la faune sauvage (mammifères et oiseaux): réglementation, garderie, stratégie, recherche. Il en résulte un décalage entre la réglementation de la chasse en France, les données biologiques fondamentales des espèces chassées et les Directives Européennes : longue durée de la période de chasse, chasse de nuit, grand nombre d’espèces chassées (2 fois plus que la moyenne européenne) dont 22 déclarées en mauvais état de conservation, 25 millions d’oiseaux tués par an etc…
Il importe de repenser la place de la chasse dans le contexte social et environnemental du XXIème siècle : 1) revoir fondamentalement l’organisation de la chasse en la sortant du circuit fermé des chasseurs et en l’ouvrant aux exigences de la société civile en termes d’éthique, de loisirs paisibles et de sécurité, et 2) prendre en compte les données biologiques fournies par la littérature scientifique internationale. L’objectif est de rééquilibrer les différentes formes d’usages de la nature entre ses multiples utilisateurs, y compris ceux qui refusent le principe de la chasse, en tenant compte des importances relatives de chacun afin de garantir un nouveau rapport entre l’homme et la nature. C’est à cette tâche d’envergure que le Ministère de l’Ecologie devrait s’atteler rapidement, plutôt que de s’attarder à la recherche de mauvais compromis qui se limiteraient à la fixation de nouvelles dates d’ouverture et de fermeture de la chasse, voire même de restaurer des modes de chasse particuliers ou encore d’introduire une nouvelle espèce chassable.




La suite =>Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Ven 16 Mai 2008 - 14:43

Salut,
Rien de bien nouveau par rapport à la radioscopie de la chasse en France présentée anciennement sur le site de Maurice B Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Communiqué de l'ASPAS   Ven 23 Jan 2009 - 12:04

Nouveau cadeau gouvernemental aux chasseurs :
L’ASPAS en appel au Conseil d’État



Le 21 janvier le Journal officiel publiait les arrêtés de clôture de la chasse pour les oiseaux migrateurs : la chasse de plusieurs espèces est prolongée, comme le demandait les dirigeants de la chasse française.

Cette décision place une nouvelle fois la France hors la loi. En effet, notre pays a ratifié en 1979 la Directive Oiseaux, directive européenne pour la conservation des oiseaux. Ce texte, entre autres mesures, précise que la chasse des oiseaux ne peut se dérouler en période de reproduction et pendant leur migration vers leur site de reproduction. Ce qu’autorisent pourtant ces arrêtés ministériels.

L’ASPAS a déposé un recours contre ces textes illégaux hier au Conseil d’État en demandant que soit mise en place la procédure dite de référé, afin que ce recours puisse être examiné au plus vite. Le canard col vert a déjà débuté, comme d’autres espèces, sa période de reproduction sous les plombs des chasseurs.

Le MEEDDAT qui se targuait il y a quelques mois d’être arrivé à un accord historique entre chasseurs et protecteurs de la nature montre là son mépris de nos structures et du peu de cas qu’il fait de la préservation de la faune sauvage. La biodiversité, si souvent déclamée dans les discours de nos dirigeants a été une nouvelle fois sacrifiée pour de sombres manœuvres politiques à quelques mois des élections européennes.

Cette affaire fait suite à la scandaleuse loi chasse, portée par le sénateur Poniatowski et adoptée par l’Assemblée Nationale en décembre dernier.

L’après Grenelle de l’Environnement a un goût de plus en plus amer.

Contact presse : Pierre ATHANAZE,
Président de l’ASPAS , Tél : 06 08 18 54 55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Dim 25 Jan 2009 - 5:59

Sur le même sujet, un article d'Univers-nature : http://www.universnature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3569
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Jeu 29 Jan 2009 - 7:34

Communiqué de presse Jeudi 29 janvier 2009

Fermeture de la chasse :

protestation des associations de protection de la nature

Dans une déclaration commune, près de 70 associations de protection de la nature, françaises et européennes, protestent contre les arrêtés ministériels qui prolongent la chasse des oiseaux migrateurs.

Le ministère de l’écologie a publié la semaine dernière les arrêtés fixant la clôture de la chasse du « gibier d’eau » et des « oiseaux de passage ». La chasse de la plupart des espèces est prolongée jusqu’au 10 ou au 20 février, soit dix à vingt jours supplémentaires par rapport à la date de clôture précédente. Alors que tous les ornithologues constatent depuis quelques années une avancée des périodes de migration et de reproduction, conséquence du changement climatique.

Les associations de protection de la nature, dans une déclaration commune, protestent vigoureusement contre cette atteinte à la diversité biologique, patrimoine commun européen.

Les associations signataires entendent dénoncer une nouvelle violation de la directive européenne du 2 avril 1979 qui interdit la chasse en période de reproduction (qui commence dès les parades nuptiales), de formation des couples et de migration prénuptiale.

Elles dénoncent également un nouveau cadeau fait aux chasseurs après le vote de la loi Poniatowski, malgré une médiatique table ronde chasse qui était censée rechercher un consensus entre chasseurs et protecteurs de la nature. Une fois encore, le gouvernement cède au lobby des chasseurs et sacrifie la faune sauvage pour satisfaire les revendications des chasseurs les plus extrémistes.

Elles en appellent au Conseil d'Etat pour suspendre d’urgence cet arrêté et condamner le ministère de l'environnement pour ce nouvel abus en faveur de la chasse

En effet, l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) et la Ligue pour la protection des oiseaux (Lpo) ont d'ores et déjà déposé un recours au Conseil d’Etat qui doit être examiné vendredi 30 janvier


Contacts presse : Roger Mathieu - 06 30 12 20 52
Richard Blackbourn - 03 29 91 45 34

Les associations signataires déclarent soutenir et se joindre à ce recours :

ADEO ANIMALIS, Agir pour l'environnement, Aidons Les Animaux, ANDPNC, AOMSL, APIE, ASPO/ Birdlife Suisse, Association Stéphane LAMART, Association Végétarienne de France, Autun Morvan Ecologie, AVES France, Biosphère Images, Bonnelles nature, Buvette des alpages, CAPEN 71, CEA, Cercle Ornithologique de Fribourg, Cercle ornithologique de Lausanne, CHENE, CNPA, Collectif CVA, comité départemental de protection de la nature du loir et cher, Conseil de protection féline 34, CORA Faune Sauvage, CORA Savoie, cpnbrabant , CRAC Europe, CVN, Cyber@cteur, Ecolomia, être(s) humain(s) sur la Terre – OUSIA, Fondation LFDA, Fr.ch Section Bruit + RNI, Franche-Comté nature environnement, FRAPNA REGION, Journ'obs, Jura Nature Environnement, La maison de l'Espoir Retrouvé, L'Arche des Animaux de La Grande Motte, Le CLAN "pour la Nature et le Vivant", Le Pic Vert, Le sanctuaire des hérissons, Loire Vivante Nièvre-Allier –Cher, LPO Drôme, Marissé, Meuse Nature Environnement, Mille Traces, Nature et Humanisme, Nature Midi-Pyrénées, Nos Oiseaux, OABA, OISEAUX NATURE, OISEAUX NATURE (Vosges), One Voice, Ornithomedia, Pôle Grands Prédateurs Jura, Pro Natura Genève, Pro Natura Neuchâtel, Rassemblement Anti Chasse, SECAS, SERRE VIVANTE, SFEPM, SORBUS, SPOV, Stefano Unterthiner, Ultimathera, Veg'Asso…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Jeu 29 Jan 2009 - 11:12

Faut-il demander d'autres moratoires pour d'autres espèces ou tirer comme conclusion (bien sûr! Very Happy ) que pour souper avec le Diable il faut une longue cuillère, c'est à dire un rapport de force ?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Jeu 29 Jan 2009 - 12:25

Salut,

C'est toujours la même chose, tant qu'il n'y aura pas un minimum de confiance de part et d'autre chacun restera sur ses positions. La directive ne fixe pas de dates et c'est bien dans leur interprétation que le bat blesse. La directive dit : "Lorsqu’il s’agit d’espèces migratrices, ils veillent en particulier à ce que les espèces auxquelles s’applique la législation de la chasse ne soient pas chassées pendant leur période de reproduction et pendant leur trajet de retour vers leur lieu de nidification.".

Les zécologiste soutiennent que la date du 31 janvier est la seule valable pour toutes les espèces. Ce serait bien la première fois que l'on verrait toutes les espèces migrer en même temps, mais bon...

Les chasseurs ne demandent pas une rallonge (comme il écris par l'ASPAS) - pour mémoire les dates de fermeture étaient fin mars il y a 30 ans et fin février il y a une 20ène d'années, mais de pouvoir échelonner les dates de fermeture selon les espèces.

Mon avis, est que le maintient des zones humides (vu ce WE en Bretagne Crying or Very sad ) et le respect de PMA serait un combat...qui me plairait mieux (mais vous n'êtes pas là pour me faire plaisir, je sais Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Jeu 29 Jan 2009 - 14:06

Salut Nemrod,
Heureux de te retrouver un peu.
Meilleurs voeux...sauf pour la chasse (on ne se refait pas! Laughing ) car je souhaite longue vie aux bécasses, pigeons ramiers, cerfs, chevreuils et tout le gibier en général.
Nemrod a écrit:

Salut,

C'est toujours la même chose, tant qu'il n'y aura pas un minimum de confiance de part et d'autre chacun restera sur ses positions. La directive ne fixe pas de dates et c'est bien dans leur interprétation que le bat blesse. La directive dit : "Lorsqu’il s’agit d’espèces migratrices, ils veillent en particulier à ce que les espèces auxquelles s’applique la législation de la chasse ne soient pas chassées pendant leur période de reproduction et pendant leur trajet de retour vers leur lieu de nidification.".

1) La confiance: autant ne plus jamais en parler.
C'est plus réaliste que de s'acharner à rêver.
On peut faire confiance individuellement à certains chasseurs, pas aux chasseurs en général, surtout à travers leurs représentants, jamais désavoués par la base. Les APN, elles, ont une attitude loyale et constante (un peu trop à mon avis, car ne tenant pas assez compte de l'évolution des situations).

2) La Directive pose un principe, à mon avis excellent et reconnaissant justement que les dates ne sont pas les mêmes selon les espèces et même qu'elles peuvent varier d'une année à l'autre.
Seulement en France, il y a de grosses difficultés à se mettre d'accord sur la détermination des périodes de reproduction et de trajets de retour vers les lieux de nidification.


Nemrod a écrit:

Les zécologiste soutiennent que la date du 31 janvier est la seule valable pour toutes les espèces. Ce serait bien la première fois que l'on verrait toutes les espèces migrer en même temps, mais bon...

Les chasseurs ne demandent pas une rallonge (comme il écris par l'ASPAS) - pour mémoire les dates de fermeture étaient fin mars il y a 30 ans et fin février il y a une 20ène d'années, mais de pouvoir échelonner les dates de fermeture selon les espèces.

Mon avis, est que le maintient des zones humides (vu ce WE en Bretagne Crying or Very sad ) et le respect de PMA serait un combat...qui me plairait mieux (mais vous n'êtes pas là pour me faire plaisir, je sais Wink )
1) En France les APN constatent qu'il y a une collusion notoire entre le pouvoir public et le lobby des chasseurs au Parlement et dans les ministères.
2) En découle un gros problème de contrôle et de police de la chasse (et pas à cause des missions de l'ONCFS) : celui de la volonté politique de sanctionner, comme le démontre la poursuite du braconnage chronique en Camargue et en Médoc.
C'est pour cela qu'elles proposent une date et non autant de dates que d'espèces, car le civisme des chasseurs est assez bas dans l'ensemble et car il serait très difficile de vérifier les carniers de manière efficace pour savoir s'ils contiennent du colvert autorisé ou de la bécassine interdite.
C'est pour soustraire les chasseurs à la tentation de tirer du gibier "interdit".
J'en parle en connaissance de cause : il m'est arrivé de capturer un brochet en 1 ère catégorie alors que sa pêche était interdite en 2 ème (fermeture). Seule ma "rigidité" morale lui a fait retrouver le chemin de l'eau.
Donc date "moyenne" par souci de compromis, plus efficace dans ce cas.

Maintien des zones humides en Bretagne? Pourquoi pas des milieux favorables à TOUTE la Biodiversité et partout?
Voilà qui serait de nature à faire progresser la confiance: on soupçonne avec quelques raisons les chasseurs de ne s'intéresser qu'à la défense de territoires de chasse.
De quoi parles-tu exactement et précisément pour la Bretagne? Cela devrait intéresser les écologistes.

Quant au PMA, il y aurait un problème de contrôle.
Ou le nombre de "pièces de gibier" est trop élevé et ça ne change rien.
Ou il est trop bas et ile sera pas respecté et très difficilement contôlable.
Ce serait vécu comme complètement injuste par les chasseurs ayant peu de jours de chasse.
Comment donc déterminer le PMA?

Pourquoi pas des plans de chasse avec des bracelets?
De toute façon, ça ne règle pas le problème des dates, du dérangement et de l'identification (espèce, âge et sexe) des oiseaux tirés le plus souvent dans des conditions lumineuses très "limites".

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Jeu 29 Jan 2009 - 14:59

Salut Ugatza,
Content de te lire Wink et bons voeux aussi de ma part Very Happy . J'ai eu moins de temps de libre le soir, mais je venais de temps en temps pour voir ce qui se trame. J'ai aussi appris que Maurice était DCD et j'ai mis un p'tit mot dans le sujet.


Pour te répondre : Un point ou JE suis d'accord avec toi, c'est une date commune pour le plus grand nombre d'espèces et en particulier par biotope. Par exemple, une date commune pour la chasse au marais (canard et limicoles), une date commune au bois (bécasse et pigeons), car c'est très difficile voire impossible de contrôler - ou alors il faut multiplier les agents de l'ONCFS par 100.

Revenons sur l'ONCFS, nous n'avons pas (mais pas du tout) l'impression que les agents de l'ONCFS sont à notre botte - de même que le seul nom des anciens "fédéraux" en faisait frémir beaucoup. C'est quand même un établissement public national. Les inspecteurs des impôts font-ils des largesses aux fonctionnaires? Qu'en penses loulou (si je ne me trompe pas il fait parti de cet organisme). Es t'il à la botte des chasseurs?

La volonté politique de ne pas sanctionner 2 ou 3 tartarins qui chassent quelques dizaines de tourterelles en mai dans le médoc ou de pigeons en mars en Ardèche ne me dérange pas, tant que l'on sait qui chasse quoi et combien et que l'espèce tourterelle ou pigeon n'est pas en danger. Par contre la sanction du grand braconnage organisé et qui rapporte finances ou de ceux qui fusillent les bécasses à la passée le soir est autrement plus importante, car c'est ca qui met en danger les espèces. Je ne voit pas de laxisme dans les sanctions même si 99% des actes sont impunis.


La confiance se mérite des 2 cotés, nous sommes d'accord et sur ce point j'aime bien ton point de vue "Seulement en France, il y a de grosses difficultés à se mettre d'accord sur la détermination des périodes de reproduction et de trajets de retour vers les lieux de nidification" et "C'est pour cela qu'elles proposent une date et non autant de dates que d'espèces, car le civisme des chasseurs est assez bas dans l'ensemble et car il serait très difficile de vérifier les carniers de manière efficace pour savoir s'ils contiennent du colvert autorisé ou de la bécassine interdite." ca a le mérite d'être franc et comme je le disais plus haut, je ne suis pas loin d'être d'accord avec toi. Je préferre lire ce point de vue que la ritournelle guerre sur retour ou pas retour? Nidification ou pas nidification?

Après il faudra se mettre d'accord sur les dates. Le 31 janvier que tu considères comme une date moyenne, est plutôt "a minima" ; sinon c'est quoi le minima? Pas le 30 décembre, quand même Wink

PMA ou plan de chasse? Le principe est proche, même si je preferre le PMA car un plan de chasse peut laisser croire à certains que c'est un quota à faire et non pas un maximum à ne pas dépasser. La bécasse va certainement voir dans les prochaines années l'instauration d'un carnet de prélèvement avec PMA maximal à l'échelle national avec bracelet à mettre sur chaque oiseaux tué (il existe déjà à l'échelle du département dans certains départements cotiers ; mais comme tu l'as dit, certaines fédés trainent les pieds. Elles y viendront...

Pourquoi la Bretagne? tout simplement parce que je viens d'y passer le WE et que je m'attendais à un biotope beaucoup plus sauvage. Beaucoup de champs de maïs et beaucoup de résidences et peu d'endroits favorables aux bécassines Crying or Very sad (j'avoue que j'y étais pour chasser la bécassine Embarassed ). D'après le copain qui m'a invité, les endroits humides naturels se sont réduits comme peau de chagrin...(je sais, tu vas me dire : "a qui la faute"? et toc) Il faudrait mettre des sous pour acheter des marais et des prés naturels et les garder en l'état (tout en permettant un peu de chasse raisonnable Wink ). Après, fermer une semaine plus tôt ou plus tard, importe peu. Mais c'est surement le 13ème des travaux d'hercule.

Tu vois après quelques mois d'absence, je m'apperçois que je suis presque d'accord avec toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Ven 30 Jan 2009 - 10:02

Citation :
Revenons sur l'ONCFS, nous n'avons pas (mais pas du tout) l'impression que les agents de l'ONCFS sont à notre botte - de même que le seul nom des anciens "fédéraux" en faisait frémir beaucoup. C'est quand même un établissement public national. Les inspecteurs des impôts font-ils des largesses aux fonctionnaires? Qu'en penses loulou (si je ne me trompe pas il fait parti de cet organisme). Es t'il à la botte des chasseurs?
La question n'est pas là.
Elle est dans la complaisance et le clientélisme encouragé par le lobby des chasseurs.
Quand les agents de l'ONCFS reçoivent l'ordre de fermer les yeux dans le cadre de leurs missions, ils n'ont pas d'autre choix.
Heureusement, ils ont le droit de s'exprimer ensuite et ils le font, leur liberté d'expression étant en principe garantie...par la "sécurité" de l'emploi.
C'est pour cela que les attaques contre les statuts des fonctionnaires (en général) se multiplient de la part de l'UMP et de son petit caporal...

Je te trouve bien léger quand tu écris:
Citation :
La volonté politique de ne pas sanctionner 2 ou 3 tartarins qui chassent quelques dizaines de tourterelles en mai dans le médoc ou de pigeons en mars en Ardèche ne me dérange pas, tant que l'on sait qui chasse quoi et combien et que l'espèce tourterelle ou pigeon n'est pas en danger
D'abord parce que c'est un encouragement au "grand braconnage" (qui seul te dérange?) et ensuite parce que c'est un viol de la loi.
Il ne s'agit pas seulement du Médoc et de l'Ardèche mais aussi de la Camargue, de la chasse de l'Ortolan...
Et cette tolérance coupable unit dans l'illégalité chasseurs et pouvoirs publics.
Moi, j'appelle ça un scandale.

Le PMA c'est un nombre de pièces de gibier d'une espèce PAR JOUR, oui ou non?
C'est inapplicable, car cela suppose aussi un renforcement massif des contrôles.
Et ça ne résoud rien: un bon chasseur avec un bon chien fera son PMA et recommencera un PMA le lendemain.
Le PMA ne fixe pas le nombre d'animaux pouvant être tirés chaque année d'après la dynamique de population et de son effectif reproducteur.
Ca existe (existait) pour la pêche à la truite sur certains cours d'eau : pas plus de 10 truites par jour et par pêcheur.
En 30 ans de pêche très assidus, j'ai été contrôlé DEUX fois, alors que j'ai souvent vu des pêcheurs avec de pleins paniers de truites de 10 cm de long, pêchées avec asticotage.
Or les pêcheurs sont plus facilement "trouvables" que les chasseurs de petit gibier.


Non, il ne suffit pas d'acheter des terrains pour sauver des milieux: autant vider l'océan avec une cuillère à café.
Il faut une politique publique représentant l'intérêt général.

Tu vois on est presque d'accord mais pas tout à fait quand même. Wink

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Sam 31 Jan 2009 - 4:23

Salut hô grand U

Le coté "attaque contre les fonctionnaires" pour avoir les coudées franches : je ne suis pas...
Tourterelles, pigeons et ortolans, c'est quand même plus du folklore que de la mise en danger des espèces (enfin, d'après ce que j'en sais). On en a déjà parlé mais ces prélèvements (tourterelles et pigeons en mai et mars) ne représentent que qqs centaines d'oiseaux. C'est vrai que nous divergeons sur ce point (comme Zoé Wink ).

Le PMA peut être journalier ou annuel (c'est le cas, par exemple dans le Finistère pour la bécasse avec un carnet de prélèvement avec limite hebdomadaire - 3 bécasses - et annuel - 30 bécasses- à tenir à jour au jour le jour et des petit bracelet à apposer à chaque bécasse tuée).
Je sais que si les gardes te tombe dessus et que la bécasse n'est pas inscrite, c'est confiscation de l'arme et du véhicule - je peux retrouver l'article. Il faudrait l'étendre à toute la France, voire à l'aire de répartition de l'oiseau et je pense que ca viendra.

"Il faut une politique publique représentant l'intérêt général". Peut-être mais, difficile d'empécher la construction de logement, de maison et lotissements et la transformation des prairies naturelles en champs cultivés et drainées lorsque notre population croit ainsi (+15 millions en 40 ans). Pfuuuu, trop de monde sur cette planète Rolling Eyes (je crois que c'est un crédo de certains zécologistes). En attendant, qui se bat aussi et dépense de l'argent pour maintenir des zones humides? Les bécassiniers Cool

Bon WE à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   Sam 31 Jan 2009 - 8:31

Salut ô Grand N Wink
Nemrod a écrit:
Salut hô grand U

Le coté "attaque contre les fonctionnaires" pour avoir les coudées franches : je ne suis pas...
Tourterelles, pigeons et ortolans, c'est quand même plus du folklore que de la mise en danger des espèces (enfin, d'après ce que j'en sais). On en a déjà parlé mais ces prélèvements (tourterelles et pigeons en mai et mars) ne représentent que qqs centaines d'oiseaux. C'est vrai que nous divergeons sur ce point (comme Zoé Wink )
Sur les fonctionnaires: c'est incontestable.
Les campagnes pour les présenter comme des fainéants, des incapables, des preneurs d'otages et des privilégiés se multiplient.
S'ils s'expriment si volontiers (et notamment par la grève) c'est parce qu'on ne peut les licencier pour fait de grève et parce que perdre un ou plusieurs jours de salaire, bien que ce salaire soit moins important que dans le privé à qualification égale, n'est pas une angoisse puisqu'ils savent qu'ils garderont leur emploi jusqu'à la retraite (et même au-delà Very Happy ).
Donc on les remplace de plus en plus vite par des contractuels de manière à avoir une socièté où règne partout la peur et où l'information est contrôlée par les amis du pouvoir politique.
Sans parler de l'indépendance de la justice, désormais au service de l'exécutif.
Et tu voudrais nous faire croire que dans ce contexte, les agents de l'ONCFS ne soient pas soumis à de fortes pressions concrétisées par des menaces sur leur statut?
Tout le monde (la majorité de l'opinion) a maintenant compris ce qui anime Sarkozy, qu'il dirige seul (avec quelques conseillers) et qu'il est prêt à tous les coups tordus.

Concernant les ortolans et les tourterelles et les autres braconnages autorisés par clientélisme, il me semble qu'il n'y a pas lieu de minimiser.
Cela veut en fait tout dire, et montre quelle est la situation concrète dans laquelle on se trouve ... si quelqu'un veut changer quelque chose, il n'y arrivera que dans le sens souhaité par le lobby des chasseurs, c'est à dire le mauvais sens.
Il faut donc construire un rapport de force.
Contre qui? Wink

Nemrod a écrit:

Le PMA peut être journalier ou annuel (c'est le cas, par exemple dans le Finistère pour la bécasse avec un carnet de prélèvement avec limite hebdomadaire - 3 bécasses - et annuel - 30 bécasses- à tenir à jour au jour le jour et des petit bracelet à apposer à chaque bécasse tuée).
Je sais que si les gardes te tombe dessus et que la bécasse n'est pas inscrite, c'est confiscation de l'arme et du véhicule - je peux retrouver l'article. Il faudrait l'étendre à toute la France, voire à l'aire de répartition de l'oiseau et je pense que ca viendra.
Admettons.
Le nombre total de bécasses tuées ne dépend toujours pas des variables de la population de bécasses.
On part des chasseurs (sans prendre en compte leur nombre) et leurs prélèvements pas du nombre de bécasses.
Rien à voir donc avec un plan de chasse pour chaque espèce de gibier d'eau. D'ailleurs aucun chasseur ni aucun ministre n'en parle, sauf erreur de ma part.
Or les espèces chassées en danger, en déclin ou vulnérables sont nombreuses.

Nemrod a écrit:

"Il faut une politique publique représentant l'intérêt général". Peut-être mais, difficile d'empécher la construction de logement, de maison et lotissements et la transformation des prairies naturelles en champs cultivés et drainées lorsque notre population croit ainsi (+15 millions en 40 ans). Pfuuuu, trop de monde sur cette planète Rolling Eyes (je crois que c'est un crédo de certains zécologistes). En attendant, qui se bat aussi et dépense de l'argent pour maintenir des zones humides? Les bécassiniers Cool

Bon WE à toi
C'est difficile en effet et d'autant plus quand on est... pour. Very Happy
Comme la majorité des chasseurs.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Chasse au gibier d'eau   Mar 10 Mar 2009 - 4:54

Les chasseurs de gibier d'eau satisfaits du gouvernement, voir leur communiqué ici : http://www.ancge.asso.fr/ACTUS/Fichiers/ANCGECPJLBORLOOrencontrelesCGE090309.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers l'indispensable réforme de la chasse aux oiseaux migrateurs en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES OISEAUX MIGRATEURS et la chasse
» Malte: début du référendum sur la chasse aux oiseaux migrateurs
» A lire par les nouveaux membres
» Halte à la Chasse à la Glu en Catalogne (Espagne)
» Comment voir si un couple se forme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Naturalisme :: Oiseaux-
Sauter vers: