PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Le prix des chasseurs pour 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 13 Juin 2006 - 1:38

Protection des animaux.org a écrit:


Communiqué Syndicat National de l'Environnement
2006-06-11 16:26:15

Le prix des chasseurs pour 2007 : Un Etablissement Public et 23 Millions d'euros

L'accord qui vient d'être conclu entre la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) et le gouvernement relève de la pure magouille politicienne et est une nouvelle fois la preuve qu'en tenue d'environnement ce gouvernement n'aura fait que détruire.

Cet accord prévoit le financement par l’Etat, à hauteur de 23 millions d’euros par an, de l'Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage (environ 25 % du budget de cet établissement public administratif de l'Etat) et l'abandon par celui-ci de ses missions d'intérêt général et patrimonial au profit des seules missions cynégétiques !!!

Cet accord prévoit également la suppression de 222 postes (soit 15% de l'effectif total) en abandonnant le recrutement sur les postes vacants et en ne remplaçant que 40% des départs à la retraite. En parallèle, la FNC obtient le transfert des missions d'études de l'ONCFS vers les fédérations de chasse. Demain, les seules données scientifiques permettant de définir les quotas, les périodes de chasse et les espèces chassées qui seront disponibles seront celles des fédérations de chasse !!!

Les chasseurs qui reconnaissent dans un courrier au Premier Ministre avoir obtenu tout ce qu'ils demandaient seront sans aucun doute un excellente exemple pour les autres lobbies.

Quant à la ministre de l'Ecologie qui ne disposait déjà que d'environ 8500 agents pour mettre en œuvre l'ensemble des politiques de l'Environnement, elle se voit aujourd'hui confisqué 20% d'entre eux au profit exclusif du lobby « Chasse ».

Euh, on va ou là ???
C'est quoi cette politique, le gouvernement nous prend vraiment pour des cons...il n'y a que ce mot.
Comment faire pour empêcher des trucs comme ça ?
C'est vraiment la porte ouverte à tous les abus, tous les braconnages,...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 13 Juin 2006 - 1:57

L'Humanité - Alexandre Fache - 07/06/2006 a écrit:
En outre, les effectifs dans les domaines de l’eau ou de la chasse sont eux aussi en baisse. Le ministère de l’Écologie ne risque-t-il pas de devenir une coquille vide ?

Francis Combrouze. Jusqu’en 2003, le ministère était en croissance, car il partait de loin. Mais depuis, on est en pleine régression. Ainsi, seules six créations de postes ont été annoncées par la ministre pour la mise en place de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA), qui ne compensent pas du tout les 90 postes gelés par Bercy. Sur la chasse, il y a eu un marchandage secret entre le ministère et le président de la

Fédération nationale de la chasse, Charles-Henri de Ponchalon. Celui-ci s’est engagé à abandonner les contentieux financiers qu’il a avec l’État, en échange de la

suppression de quelque 228 emplois à l’ONCFS, qui redonne une nouvelle légitimité aux chasseurs dans la surveillance de la faune sauvage. En résumé, alors que nos besoins s’amplifient, avec les nouvelles lois sur les parcs nationaux, l’eau ou les déchets nucléaires, nos moyens reculent
.

Mais pour l'instant aucune organisation de protection n'a jugé bon de dénoncer cet état de fait !
A moins que je n'ai sauté un épisode ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 43
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 14 Juin 2006 - 13:16

Pas forcement à tous les abus, enfin pas dans le sens ou je pense que tu l'entends.
Je m'explique, les fédés de chasse ne vont pas investir pour se faire braconner ou laisser piller l'investissement, elles ont et auront besoin de gardes chasse, quand tu investit beaucoup d'argent pour lacher de la volaille (ou autre) tu dois bien faire gaffe que cette volaille, elle soit récupérée par ceux qui te finace (les chasseurs "légaux" via leurs adhésions).
Non, là où c'est très grave, c'est que le seul établissement public s'occuppant de faune sauvage sera maintenant cantonné à des taches cynégétiques, imposé par les chasseurs. Déjà au niveau de la politique cynégétique globale, ça veut dire "productivisme" des lots de chasse. En plus l'ONCFS s'occuppait de quelques broutilles qui coutaient et ne servaient à rien (convention de Washington, réseau Lynx, Réseau Loup, réseau Ours, protocole prédateur/proie, Observatoire des galliformes de montagnes ... j'en passe plein je ne les connais pas tous. Tous ces feignant à courrir leurs montagnes pour faire progresser la connaissance afin de sauvegarder des espèces, on va les mettre au boulot, Képi, 357 à la ceinture, dans la Kangoo et on traque le braco qui nous coute des ronds.
Le pire c'est que c'est même pas ironique. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 43
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Jeu 15 Juin 2006 - 9:23

le Syndicat National de l'Environnement SNE a écrit:
Paris, le 18 mai 2006






Représentant des personnels au
Conseil d’Administration de l’Office
National de la Chasse et de la Faune
Sauvage.

D. J.




Madame Nelly OLIN
Ministre de l’Ecologie et du
Développement Durable.
20 Avenue de Ségur
75007 PARIS




Madame la Ministre.



Lors de la création du Ministère chargé de l’Environnement en 1971, le parallèle avait été fait avec le Ministère de la culture tant dans l’esprit (défense du patrimoine naturel) que dans les moyens devant être mis à sa disposition pour réaliser ses missions. Son budget devait donc atteindre le 1% du budget de la nation.

Plus de trente cinq ans après sa naissance, force est de constater que nous sommes loin du compte. Certes quelques Ministres ont rempli honorablement leur mission mais jamais un André MALRAUX n’est venu occuper le siège dont vous êtes titulaire aujourd’hui. Depuis 2002 trois Ministres ont sévi avenue de Ségur : Madame BACHELOT, Monsieur LEPELTIER et vous Madame OLIN.

Nous avions cru avoir tout vu en matière de démolissage avec vos deux prédécesseurs. Vos premières interventions pouvaient même laisser croire à une légère inversion de tendance. Et puis la dure réalité de la discipline gouvernementale est remontée rapidement à la surface. Les restrictions budgétaires sont tombées à tour de bras sur les restes moribonds de votre Ministère. Nos collègues des DIREN furent les plus rapidement touchés (et ce n’est pas par hasard) et quasiment coulés. Ils survivent aujourd’hui mais dans quelles conditions !

Chaque service et établissement placé sous votre tutelle connaît maintenant les affres de nouvelles restrictions. Je dis bien nouvelles car n’oublions pas vos deux prédécesseurs qui avec force discipline avaient déjà taillé à la hache les budgets de ces trublions empêcheurs de polluer et de flinguer en rond.

Et puis arriva la cerise sur le gâteau. Vos accords secrets passés avec la Fédération National des Chasseurs au sujet de l’ONCFS. Non contente de leur avoir déjà redonné le pouvoir au sein du Conseil d’Administration (avec tout ce que cela suppose de marchandage et de chantage sur le devenir de cet établissement public), vous négociez dans le dos des personnels, avec le sieur DE PONTCHALON, ni plus ni moins que leurs effectifs et le contenu de leurs missions. Vous tranchez donc allégrement dans leurs effectifs (moins 228 postes d’ici 2008) mais aussi dans …….leur confiance.

Voyez-vous Madame la Ministre, on peut parfaitement continuer à vivre avec de grosses cicatrices parfaitement visibles ; il en est par contre des invisibles qui ne se referment jamais. Votre trahison fera partie de ces dernières.

Tout autant que leurs représentants, les personnels de l’ONCFS ont commencé à vous faire savoir tout le bien qu’ils pensent de ce que vous avez osé commettre. J’ai bien dit commencé, car vous auriez tort de prendre leur détermination à la légère.

Des négociations vont donc s’ouvrir suite à l’émoi et aux réactions suscitées par votre acte inqualifiable. Les mesures qui vont vous être demandées par l’intersyndicale n’ont qu’un seul but : protéger l’outil de travail qu’est l’ONCFS et plus largement à travers lui le service public ayant pour but la protection du patrimoine naturel de l’ensemble de la nation. Que quelques nobliaux revanchards ne se reconnaissent pas dans cette tache ne nous surprend guère. Leur combat d’arrière garde n’ébranlera donc pas d’un iota notre détermination à faire prévaloir l’intérêt général.

Vous venez de commettre déjà beaucoup d’erreurs. N’y rajoutez pas la faute grave en oubliant d’écouter la colère et la détermination de VOS personnels.



En avant donc vers le 1 % pour le Ministère chargé de l’Environnement.



J. D.
Représentant élu des personnels au
Sein du CA de l’ONCFS.

La lettre est bien sur signée, permettez moi de preserver l'anonymat du redacteur.

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guido Lupo

avatar

Masculin Nombre de messages : 713
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 28 Juin 2006 - 19:31

Citation :
Observatoire des galliformes de montagnes ... j'en passe plein je ne les connais pas tous. Tous ces feignant à courrir leurs montagnes pour faire progresser la connaissance afin de sauvegarder des espèces, on va les mettre au boulot, Képi, 357 à la ceinture, dans la Kangoo et on traque le braco qui nous coute des ronds.
Le pire c'est que c'est même pas ironique.
Ariane avec un flingue ? Argh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 43
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Ven 30 Juin 2006 - 14:09

lol!

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Sam 15 Juil 2006 - 5:46

Amusant tout cela, si je puis me permettre.
Soyons objectifs, et un peu d'histoire :
les agents techniques de l'environnement de l'ONCFS, tels que nous les connaissons aujourd'hui ont pour origine les gardes fédéraux des fédérations des chasseurs, devenus ensuite gardes nationaux de la chasse, puis gardes nationaux de la chasse et de la faune sauvage, puis aujourd'hui agents techniques de l'environnement.
Ils ont été engagés à l'origine par les fédérations de chasseurs, donc par les chasseurs, et ont été les employés des fédés.
Leur statut a évolué petit à petit, jusqu'à se libérer totalement de la tutelle des fédés.
Cependant, ils ont toujours été financés par les chasseurs, via les fédé, via l'ONC (FS).
Qu'ils s'occupent donc de la répression du braconnage, et que de cela, était on ne peut plus logique.
Quand j'engage un employé, ce n'est quand même pas pour qu'il aille faire le boulot de mes voisins. Faut quand même garder les pieds sur terre. Accessoirement Smile quand même, je veux aussi pouvoir être maître chez moi.

Claquant la porte des fédé il y a qqles années, ils se sont confortablement installés dans leur nouveau statut d'agent généralistes de l'environnement, fonctionnaires, ne devant plus rendre aucun compte aux chasseurs qui, jusqu'à l'année dernière continuaient pourtant encore à financer quasi totalement leurs salaires, toujours via les cotisations obligatoires reversés à l'Etat, via l'ONCFS. Et ce alors qu'ils faisaient diverses missions, dont certaines n'ayant plus aucun rapport avec la chasse.

Certes je conviens qu'il n'est pas sain qu'un type chargé de la répression du braconnage soit sous les ordres justement de ceux qu'il est chargé de surveiller. L'indépendance de la garderie était nécessaire, et d'élémentaire bon sens.
Et je conviens aussi qu'il est bon, normal que les chasseurs qui se disent les premiers écologistes (ce qui reste largement à démontrer) financent d'autres actions de nature que la chasse stricto sensu.
Donc, je ne vois personnellement aucune objection à ce que ces agents soient affectés à des missions autres que la simple répression du braconnage, et qu'encore les chasseurs continuent à en assurer une partie du financement.

Avec certaines limites toutefois qu'on a hélas aujourd'hui oubliées :

1 - la première est qu'on ne peut demander aux chasseurs, au bugdet souvent modeste pour certains, de financer la totale protection de la nature.
La totalité des missions de chasseurs : oui
Un peu plus : encore oui, sans aucun doute
Tout : non
Et la nation toute entière doit se sentir concernée par la sauvegarde de nos écosystèmes, notamment certaines asso de protections plus donneuses de leçons que financières.

2 - qu'on se donne les moyens matériels et humains de ces diverses missions.
A cet effet, pour avoir bien connu de nombreux gardes nationaux (aujourd'hui donc agents techniques de l'environnement), leurs responsables, j'ai toujours entendu un discours unique :
"nous sommes en nombre insuffisant pour faire le boulot qui nous est demandé".
Et ce lorsqu'ils n'avaient pour fonction que la répression du braconnage.
Et ils avaient entièrement raison.

"Réformés, chargés d'un peu de tout, leur nombre est resté quasi le même.
J'en rencontre quelquefois, et je remarque qu'ils n'ont toujours que deux pieds et deux mains Smile comme vous et moi.
S'ils ne pouvaient satisfaire à leur seule mission d'avant la réforme, comment feraient-ils pour satisfaire aux multiples missions qu'on leur demande aujourd'hui.
C'est matériellement tout à fait impossible.

De sorte que personnellement je préfère et de loin qu'il fassent une seule chose à fond, que toucher un peu à tout.
Et ce tant que l'Etat, éventuellement aidé par les asso naturalistes, ne se donnera pas les moyens de l'ambition affichée.

Connaissant les ravages du braconnage notamment sur les tétraonidés ou le grand gibier, dont la France entière se fiche qui ne s'intéresse qu'à nounours, symbole quasi amniotique, je suis heureux que les gardes (peu importe leur nom) voient leur missions recentrées sur ce qui est leur raison d'être.

Où je m'amuse, c'est quand je vois les mêmes aujourd'hui alarmer les populations pour la "protection du patrimoine naturel de l'ensemble de la nation", et prendre la France à témoins du sale coup qui serait porté à la nature, alors qu'ils ne se sont nullement inquiétés des conséquences de la modification de leurs statuts quand ils sont passés très joyeusement et sans autre état d'âme de ce qu'on pourrait appelés "gardes chasses." à fonctionnaires généralistes, n'ignorant nullement pourtant que ce qu'ils ne pouvaient faire à fond lorsqu'ils ne faisaient que cela ne pourrait quasi plus être fait quand ils auraient mille choses à faire; et donc des conséquences induites.

Alors, je conçois parfaitement qu'il est plus satisfaisant, plus valorisant d'aller compter les gypaètes et autres rapaces -ce que font d'ailleurs parfaitement et bénévolement les ornithos-, courir derrière des ours de cirque (car nous en sommes là maintenant), voire derrière le touriste qui a garé sa bagnole deux mètres après l'interdiction (je vu cela un jour), etc......, que derrrière des chasseurs souvent peu sympathiques, bien armés, et quelquefois peu respectueux des lois et de l'autorité.
Certes, certes.
Qu'ils défendent donc leur pré carré, leur morceau de gras, comme le font tous les corporatismes dans ce pays, certes.......
C'est de bonne guerre.
Mais leur argumentation ne prend pas avec moi.
Les agents de l'ONCFS ne sont pas totalement innocents et victimes dans cette affaire.
Et que ceux qui me liraient et me reconnaîtraient éventuellement sachent que je les aime toujours bien, que je les comprends, qu'ils ont toujours ma sympathie, mais que ce coup ci la ficelle est trop grosse.

Faudra donc courir un peu plus le braconnier, et un peu moins l'ours, regarder en sous bois, et non dans le ciel. Very Happy
Oui.
Ce n'est que logique.

Et si je me permets ce post, moi qui me place sur un Aventin à cheval entre le monde des chasseurs et celui des écolos que je renvoie dos à dos, c'est parce que je vois trop de méthode Coué sur les forums des chasseurs, mais qu'on prend la même liberté un .... peu partout. Very Happy
Lagopus mutus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Sam 15 Juil 2006 - 6:29

Salut lagopus pas tellement mutus et bienvenue! Smile
Ton style et ton analyse me sont très familiers.... Very Happy
Me trompè-je?
Je te réponds plus tard
martin

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Sam 15 Juil 2006 - 8:17

Cher lagopède du Canigou Wink ,

lagopus mutus a écrit:
Soyons objectifs, et un peu d'histoire :
les agents techniques de l'environnement de l'ONCFS, tels que nous les connaissons aujourd'hui ont pour origine les gardes fédéraux des fédérations des chasseurs, devenus ensuite gardes nationaux de la chasse, puis gardes nationaux de la chasse et de la faune sauvage, puis aujourd'hui agents techniques de l'environnement.
Ils ont été engagés à l'origine par les fédérations de chasseurs, donc par les chasseurs, et ont été les employés des fédés.
Leur statut a évolué petit à petit, jusqu'à se libérer totalement de la tutelle des fédés.
Cependant, ils ont toujours été financés par les chasseurs, via les fédé, via l'ONC (FS).
Qu'ils s'occupent donc de la répression du braconnage, et que de cela, était on ne peut plus logique.

Merci pour ce petit rappel historique...Je complète. Wink

Il fut un temps où les agents chargés de la police de la chasse étaient des employés des Fédérations de Chasseurs. Ils étaient aussi "libres" que le sont les salariés dans les entreprises vis à vis de leurs patrons. Ils étaient chargés de contrôler leurs... employeurs et n'y mettaient guère de zèle (comme c'est étrange et inattendu chez des non-fonctionnaires! Very Happy)

Pour avoir une police de la chasse effective, il fallait donc qu'elle soit indépendante financièrement des chasseurs et que ses agents soient payés directement par l'Etat, représentant (potentiellement) l'intérêt général. C'était une revendication des associations de protection de la nature, du ROC et, si ma mémoire ne me joue pas des tours, d'une certaine... ANCER. Cool


lagopus mutus a écrit:
Quand j'engage un employé, ce n'est quand même pas pour qu'il aille faire le boulot de mes voisins. Faut quand même garder les pieds sur terre. Accessoirement Smile quand même, je veux aussi pouvoir être maître chez moi

Dois je comprendre que tu veux revenir en arrière?

lagopus mutus a écrit:
Claquant la porte des fédé il y a qqles années, ils se sont confortablement installés dans leur nouveau statut d'agent généralistes de l'environnement, fonctionnaires, ne devant plus rendre aucun compte aux chasseurs qui, jusqu'à l'année dernière continuaient pourtant encore à financer quasi totalement leurs salaires, toujours via les cotisations obligatoires reversés à l'Etat, via l'ONCFS. Et ce alors qu'ils faisaient diverses missions, dont certaines n'ayant plus aucun rapport avec la chasse.

Là, tu es victime de ta phobie libérale des fonctionnaires, que tu associes toujours au confort. Tout fonctionnaire a des comptes à rendre à sa hièrarchie, à l'Etat qui l'emploie, pas à une catégorie d'intérêts privés (comme celle des chasseurs)....

C'est cette indépendance vis à vis des chasseurs qui semblent te peser, ou bien je me trompe?

lagopus mutus a écrit:
Certes je conviens qu'il n'est pas sain qu'un type chargé de la répression du braconnage soit sous les ordres justement de ceux qu'il est chargé de surveiller. L'indépendance de la garderie était nécessaire, et d'élémentaire bon sens.
Et je conviens aussi qu'il est bon, normal que les chasseurs qui se disent les premiers écologistes (ce qui reste largement à démontrer) financent d'autres actions de nature que la chasse stricto sensu.
Donc, je ne vois personnellement aucune objection à ce que ces agents soient affectés à des missions autres que la simple répression du braconnage, et qu'encore les chasseurs continuent à en assurer une partie du financement.

Alors il faudrait savoir...
Car tu as écrit ceci et je ne vois pas bien où se trouve la...résultante concrète...
lagopus mutus a écrit:
Quand j'engage un employé, ce n'est quand même pas pour qu'il aille faire le boulot de mes voisins. Faut quand même garder les pieds sur terre. Accessoirement :)quand même, je veux aussi pouvoir être maître chez moi

Comme si les actions de suivi des espèces, de comptage n'avaient aucun rapport avec les abus de la chasse.

Prenons le problème de la définition des périodes de chasse (dates d'ouverture et de fermeture): elles dépendent de l'état d'émancipation des jeunes animaux.
D'elles dépendent l'état à venir des populations d'espèces gibiers et même des espèces protégées (sensibles au dérangement) nichant dans les milieux où la chasse s'exerce...
.
Qui doit fournir les données objectives aux décideurs (préfets, ministre chargé de l'Environnement)?

Des agents soumis aux chasseurs?
Les chasseurs?
Les associations de protection de la nature?

J'attends ta réponse avec curiosité...

Quant à moi, je considère la faune sauvage comme le bien commun, le patrimoine de la République.
Il est bien naturel que les aspects de la surveillance de faune soumise dans son ensemble aux conséquences de la pratique de la chasse soient pris en charge par l'Etat à travers des agents ne dépendant que de lui, et que ce soient les chasseurs qui paient.
Et ce pour la bonne raison que le droit de prélever une part (et souvent plus qu'il n'est permis, comme en atteste la loi de 1976) du patrimoine plus ou moins renouvelé de la République....doit faire l'objet d'une contre-partie.
Les chasseurs essaient d'y échapper en mettant en avant les aspects prétendus "d'intérêt général" de la chasse et de "régulation" des espèces à problèmes...alors que ces "problèmes" viennent eux mêmes de la gestion de la faune par les chasseurs (et d'autres, forestiers et agriculteurs, il est vrai)...

lagopus mutus a écrit:
2 - qu'on se donne les moyens matériels et humains de ces diverses missions.
A cet effet, pour avoir bien connu de nombreux gardes nationaux (aujourd'hui donc agents techniques de l'environnement), leurs responsables, j'ai toujours entendu un discours unique :
"nous sommes en nombre insuffisant pour faire le boulot qui nous est demandé".
Et ce lorsqu'ils n'avaient pour fonction que la répression du braconnage.
Et ils avaient entièrement raison.

"Réformés, chargés d'un peu de tout, leur nombre est resté quasi le même.
J'en rencontre quelquefois, et je remarque qu'ils n'ont toujours que deux pieds et deux mains :)comme vous et moi.
S'ils ne pouvaient satisfaire à leur seule mission d'avant la réforme, comment feraient-ils pour satisfaire aux multiples missions qu'on leur demande aujourd'hui.
C'est matériellement tout à fait impossible.
Bien sûr...Wink
Mais qui s'oppose à ce qu'on augmente leur nombre?
Eux ou toi?
Pour le moment, il y a beaucoup de chasseurs, dont tu as reconnu qu'ils avaient beaucoup d'argent et pas assez d'agents chargés de la chasse ET de la faune sauvage...
Il y a donc des solutions. Peut être pas la volonté politique de les rechercher, pour ne pas se mettre à dos le lobby des chasseurs que tu rêves pourtant de briser en redéfinissant le droit d'association.
lagopus mutus a écrit:
De sorte que personnellement je préfère et de loin qu'il fassent une seule chose à fond, que toucher un peu à tout.
Et ce tant que l'Etat, éventuellement aidé par les asso naturalistes, ne se donnera pas les moyens de l'ambition affichée.

Alors, il faut faire en sorte que l'Etat se donne les moyens d'une politique républicaine concernant la faune sauvage et la répression des abus de la chasse...
Ce qui suppose de rompre avec le train-train des habitudes électorales, sous peine de ne pas se donner soi même les ambitions des moyens que l'on "réclame"...Very Happy
lagopus mutus a écrit:
Connaissant les ravages du braconnage notamment sur les tétraonidés ou le grand gibier, dont la France entière se fiche qui ne s'intéresse qu'à nounours, symbole quasi amniotique, je suis heureux que les gardes (peu importe leur nom) voient leur missions recentrées sur ce qui est leur raison d'être.

lagopus mutus a écrit:
Alors, je conçois parfaitement qu'il est plus satisfaisant, plus valorisant d'aller compter les gypaètes et autres rapaces -ce que font d'ailleurs parfaitement et bénévolement les ornithos-, courir derrière des ours de cirque (car nous en sommes là maintenant), voire derrière le touriste qui a garé sa bagnole deux mètres après l'interdiction (je vu cela un jour), etc......, que derrrière des chasseurs souvent peu sympathiques, bien armés, et quelquefois peu respectueux des lois et de l'autorité.
Certes, certes.

Alors là, tu ne manques pas d'air...si je peux me permettre.
Pour les gypaètes...
Qu'est ce qui est à l'origine de l'inscription de la protection de nombreuses espèces animales dans la loi? Qui paie chaque fois qu'un gypaète est (cela continue) retrouvé criblé de plomb?
Pour les ours...

1) L'existence d'une population d'ours permet de se battre pour l'existence de territoires protégés dont bénéficie(rait) l'ensemble de la faune sauvage pyrénéenne (et pas seulement les grands tétras)...

2) Ours de cirque? Sans le relâcher de trois ours il y a dix ans où en serions nous aujourd'hui?

3) Qui est responsable et comment sont mortes les trois dernières ourses tuées ces douze dernières années? Qui a payé ? Les chasseurs ou le contribuable (pour ne parler que de l'aspect financier et comptable qui t'intéresse dans ce sujet?)
Moi, il ne me choque pas de voir chargés du suivi des agents de l'ONCFS, dont le traitement versé par l'Etat provient des taxes versées par les chasseurs.
Par rapport au préjudice subi par la République du fait des chasseurs , c'est même ridicule.

4) Cet engagement de l'ONCFS dans le dossier Ours me paraît d'ailleurs une version minima (et certes insuffisante) de l'Engagement et de la responsabilité de l'Etat dans la protection de l'Ours qu'il a "abandonnée" (au détriment de sa responsabilité), avec les conséquences que l'on sait, à des "acteurs locaux" parmi lesquels figurent les chasseurs et des élus qui ont ta sympathie comme Lassalle et Bayrou.
Et pourtant, il me semble que tu as dénoncé cet abandon...Va comprendre!!! Very Happy

5) Aussi, je m'étonne qu'au lieu de t'indigner de l'emploi des deniers des chasseurs tu ne t'indignes pas de l'emploi des deniers du contribuable par l'IPHB de Lassalle et Bayrou qui a construit de belles pistes pour les 4x4 des chasseurs de sangliers qui ont tué Cannelle et Claude...

6) En surveillant les ours, il se pourrait bien que les agents de l'ONCFS surveillent en même temps...les chasseurs. Very Happy
LA SEULE mesure de nature à enrayer la disparition des ours en Haut Béarn prise par l'Etat et réclamée (à plus grande échelle, certes) par les associations de protection de la nature (en dehors du renforcement de population...ailleurs) a été la création des réserves dites "réserves Lalonde".
Elles engageaient les agents de l'ONCFS chargés de leur surveillance. Ca marchait.

Par qui d'autre auraient-elles du être surveillées?

Ces réserves furent supprimées par Michel Barnier, sous la pression de François Bayrou et son acolyte Lassalle.
Cette suppression était-elle une bonne chose? Wink

Cordialement
martin

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 5:26

Ha ! cet Ugatza !!!! Incorrigible.
On parle écologie, et il répond politique.
Ce en quoi tu as raison, l’écologie étant politique, mais ce qui mène à l’impasse.
Tu as sur ce plan politique tes solutions, j’ai les miennes, qui sont diamétralement opposées. Et je suis preque aussi sûr des miennes que toi tu l’es sans le moindre doute des tiennes.
Donc, remettre cela sur le tapis politique est stérile, et au demeurant perte de temps pour que le problème avance, car finalement c'est très confortable de se reposer sur un rêve politique et, en attendant, de ne rien faire.
Au surplus, tu le sais, je n’ai plus du tout envie de convaincre qui que ce soit, de quoi que ce soit, et certainement pas un têtu comme toi Laughing .
Je ne sais ce que sera ma participation à ce forum car je tiens à ne plus m’investir nulle part, mais ce que je sais, c’est que je ne te suivrai plus jamais sur le terrain de la politique.
Mon post était donc plutôt celui de l’observateur amusé (que je reste) de voir les mêmes qui aujourd’hui prennent les français à témoins de la carence de l’Etat quand il s’agit surtout de défense corporatiste, alors qu’ils avaient pourtant « quitté » les fédés il y a qqles années sans état d’âme, parce qu’ils allaient bénéficier d’un nouveau statut plus confortable, sachant pourtant les problèmes que cela allait soulever pour la faune gibier.
Nil novi sub soli. Cela est humain, normal. Et ils ont bien raison de défendre leur pré carré. Mais la faune dans tout cela ?????????

Et moi maintenant toute cette comédie m’amuse beaucoup.
J'ai passé quasiment tout juin en forêt à la chasse. Je n'ai pas rencontré un seul garde ou .....agent, ni de près ni de loin.
Un jour je suis allé avec mon asso ornitho surveiller un couple de percnoptères. Nous avons eu la visite amicale, sympathique, et agréable, et que personnellement j'apprécie, de deux agents (l'un ONCFS, l'autre "pêche"). J'en ai rencontré un jour un autre (ONCFS) en allant chercher mon pain au village, très sympa aussi, et je l'"aime" bien. Il allait compter les isards. C'est bien et indispensable. OK. N'empêche qu'en forêt tout juin, mais encore cette dernière semaine où j'étais encore là haut, j'aurais pu faire ce que je voulais, ce dont ne se privent d'autres, c'est évident.
Et, si je regarde bien, je n'ai pas vu, étant à la chasse un agent depuis plusieurs années. (je sais : on me dira qu'ils peuvent me "surveiller" de loin sans se faire voir. J'entends bien, mais en forêt "épaisse" me surveiller sans que je repère jamais moi-même tiendrait de l'"indien").
Encore une fois, ce n'est nullement la faute "matérielle" de ces agents, mais le manque de moyens humains et matériels.
Un "recentrage" est donc nécessaire.

Et l’expérience m’ayant également prouvé certaines choses, et conduit à renvoyer dos à dos chasseurs, protecteurs et autres naturalistes, je suggère aux asso naturalistes qui ont « pignon sur rue » et qqles sous, de mettre en place leur propre garderie pour pallier la carence de l’état.
Soyons réalistes :
Les fédés ont été à l’origine de la garderie. Pour la seule raison, cela a été dit, qu’elles voulaient "surveiller" " leur" "cheptel"; et j’en suis d’accord.
Mais qu’est ce qui empêcherait la LPO que tu connais bien je crois, Ugatza,
par exemple, de mettre en place une garderie pour la surveillance de « ses » oiseaux. Et allons plus loin : faisons à la LPO, le même coup que toi et d’autres veulent faire aux chasseurs : disons de suite qu’une asso de telle envergure ne peut se sentir étrangère au sort de la nature toute entière, et qu’il serait bon et sain qu’elle s’engage au-delà des seuls oiseaux, qu’il y va de sa crédibilité.
Bien entendu, je te refuse par avance le droit d’ergoter sur le plan juridique, arguant de ce que la LPO ne serait pas habilitée à exercer une mission quasi régalienne.
Les fédés ne l’étaient pas plus. Il suffit d’aménager les textes, et ça ne demanderait qu’un coup de plume si la volonté était là.
Et même si on veut garder l'aspect régalien d'une telle mission, rien n'empêche de faire financer cette mission de l'Etat par les asso naturalistes, intéressées quasi au même titre que les chasseurs par la sauvergarde de la faune.
Et le même raisonnement peut être appliqué à d’autres « grands » de la protection dans notre pays. Pourquoi la garderie de la faune n’incomberait qu’aux seuls chasseurs ?
Parce qu’ils se l’approprient, me diras-tu ? Ce serait facile, insuffisant comme argument. « Mesquin », pas responsable.
D’autant qu’on peut aller plus loin et faire du gibier mort la propriété de la collectivité.
Nous financerions donc aussi cette garderie avec le produit de la venaison.

Des agents de l'environnement efficaces en moyens matériels et humains. Oui.
Financés par les chasseurs, les naturalistes, et le produit de la vente de la venaison.

Encore un petit effort, mes "chers" naturalistes.
Le temps du verbiage, des circonlocutions, des arguments dilatoires et adventices , du bouc émissaire dans le seul chasseur, des sophismes et paralogismes tendant à faire reposer sur l''Etat le règlement du problème, est dérisoire, inefficace. Le temps des forums confortables à refaire le monde cynégétique sans bourse délier est aussi insuffisant.
La main à la poche est la seule réponse honnête et responsable au problème qui semble vous préoccuper.

Amusant, non?!!!!!!!!!!!!!!!!!! Very Happy
En tt cas, moi, ça m'amuse beaucoup

Un jour, Ugatza m'a dit que les chasseurs voulaient la nature à leur "pogne". Et il a raison.
Encore a-t-il oublié de dire cependant qu'ils la financent beaucoup plus que tous les autres. (contraints et forcés c'est entendu, mais c'est aussi un fait)
Les naturalistes veulent la même nature à leur propre.... "pogne", avec l'argent des chasseurs, celui des contribuables, ou encore les subventions européennes qu'ils réclament à chaque réunion à laquelle j'assiste, comme si l'argent des subventions tombait du ciel, et non de la poche du même contribuable.

Chasseurs et naturalistes, si le temps étaient venus pour vous tous d'être enfin responsables au même titre -y compris sur le plan financier-.


Dernière édition par le Mar 25 Juil 2006 - 6:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 5:40

Euh, bienvenue .....Lagopus, Mauricius... cerf

Impardonnable j'avais raté le premier post

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 6:35

Sacré Lagopède du Canigou Very Happy

Mutus ou audax?

Lagopus mutus a écrit:
Ha ! cet Ugatza !!!! Incorrigible.
On parle écologie, et il répond politique

Petit rappel:
Protection des animaux.org a écrit:


Communiqué Syndicat National de l'Environnement
2006-06-11 16:26:15

Le prix des chasseurs pour 2007 : Un Etablissement Public et 23 Millions d'euros

L'accord qui vient d'être conclu entre la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) et le gouvernement relève de la pure magouille politicienne et est une nouvelle fois la preuve qu'en tenue d'environnement ce gouvernement n'aura fait que détruire.

Cet accord prévoit le financement par l’Etat, à hauteur de 23 millions d’euros par an, de l'Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage (environ 25 % du budget de cet établissement public administratif de l'Etat) et l'abandon par celui-ci de ses missions d'intérêt général et patrimonial au profit des seules missions cynégétiques !!!

Cet accord prévoit également la suppression de 222 postes (soit 15% de l'effectif total) en abandonnant le recrutement sur les postes vacants et en ne remplaçant que 40% des départs à la retraite. En parallèle, la FNC obtient le transfert des missions d'études de l'ONCFS vers les fédérations de chasse. Demain, les seules données scientifiques permettant de définir les quotas, les périodes de chasse et les espèces chassées qui seront disponibles seront celles des fédérations de chasse !!!
Les chasseurs qui reconnaissent dans un courrier au Premier Ministre avoir obtenu tout ce qu'ils demandaient seront sans aucun doute un excellente exemple pour les autres lobbies.

Quant à la ministre de l'Ecologie qui ne disposait déjà que d'environ 8500 agents pour mettre en œuvre l'ensemble des politiques de l'Environnement, elle se voit aujourd'hui confisqué 20% d'entre eux au profit exclusif du lobby « Chasse ».

A quoi Lagopus audax, tu réponds:

Lagopus mutus a écrit:
(...)
Quand j'engage un employé, ce n'est quand même pas pour qu'il aille faire le boulot de mes voisins. Faut quand même garder les pieds sur terre. Accessoirement Smile quand même, je veux aussi pouvoir être maître chez moi.
(...)
Claquant la porte des fédé il y a qqles années, ils se sont confortablement installés dans leur nouveau statut d'agent généralistes de l'environnement, fonctionnaires ne devant plus rendre aucun compte aux chasseurs qui, jusqu'à l'année dernière continuaient pourtant encore à financer quasi totalement leurs salaires, toujours via les cotisations obligatoires reversés à l'Etat, via l'ONCFS. Et ce alors qu'ils faisaient diverses missions, dont certaines n'ayant plus aucun rapport avec la chasse. (...)

C'est à dire que tu réponds politiquement à un problème politique.
Tu dis ne pas vouloir me suivre sur le terrain politique...alors que tu m'y précédes...Very Happy

Tu as aussi le "toupet" de nous dire (alors que c'est le gouvernement, c'est à dire l'Etat qui vient de dépenser 23 millions d'euros pour que l'ONCFS ne s'occipe plus des missions d'intérêt général de l'ONCFS 'dont tu ne souffles mot), ceci :

Lagopus mutus a écrit:
(...)1 - la première est qu'on ne peut demander aux chasseurs, au bugdet souvent modeste pour certains, de financer la totale protection de la nature.
La totalité des missions de chasseurs : oui
Un peu plus : encore oui, sans aucun doute
Tout : non
Et la nation toute entière doit se sentir concernée par la sauvegarde de nos écosystèmes, notamment certaines asso de protections plus donneuses de leçons que financières.(...)

Tu ne crois pas que tu pousses un peu loin le bouchon, du haut de ton mirador-Aventin ???
Les chasseurs sont très loin d'assurer la "totalité" de la protection de la nature...
Les naturalistes bénévoles et les adhèrents des associations font largement plus.
L'engagement de l'Etat représentant les citoyens est en retrait actuellement...au profit des chasseurs.
Du fait politique de ceux qui le dirigent et de la responsabilité de ceux qui les soutiennent

Si tu n'as pas été contrôlé à la chasse par des gardes ONCFS, c'est que:

1) La chasse est globalement en période de fermeture...et la saison de reproduction (propice au suivi des espèces) bat son plein...

2) Les agents de l'ONCFS ne sont pas assez nombreux...L'Etat paie plus pour aider les chasseurs...à la chasse et réduit le nombre d'agents.

Cela ne te dérange pas, toi que :
Citation :
"Demain, les seules données scientifiques permettant de définir les quotas, les périodes de chasse et les espèces chassées qui seront disponibles seront celles des fédérations de chasse !!! "
?????

Serais-tu en train de rejoindre le "lobby cynégétique"?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 7:17

Ugatza a écrit:
Les chasseurs sont très loin d'assurer la "totalité" de la protection de la nature...
Les naturalistes bénévoles et les adhèrents des associations font largement plus.
Ha oui!!!!!!!!!!!!!
Si tu veux mettre des chiffres sur le tapis. Comparer à tout hasard entre toi et moi, en prenant par exemple ce que nous avons ts deux déboursés l'année dernière. Mon chiffre doit être nettement supérieur, mon seul permis de chasser a dû me coûter environ plus de 300 euros (je sais c'est "contraint et forcé", mais en attendant c'est du concret).
Et sur le plan du "volontariat", je suis prêt à la comparaison quand tu voudras.
Et encore, toi tu fais partie des "bons" sur ce plan; je prends donc un risque, car tu es sans doute une exception.

Ugatza a écrit:
Si tu n'as pas été contrôlé à la chasse par des gardes ONCFS, c'est que:
1) La chasse est globalement en période de fermeture...et la saison de reproduction (propice au suivi des espèces) bat son plein...
2) Les agents de l'ONCFS ne sont pas assez nombreux...L'Etat paie plus pour aider les chasseurs...à la chasse et réduit le nombre d'agents.
Ha aouis!!!!!!!!!!!!!! J'ai dit aussi cela sur sur plusieurs années. Et toi, tu en vois, toi, souvent des agents dans les forêts que tu fréquentes????????? que ce soit en juin ou autre mois.

Ugatza a écrit:
Cela ne te dérange pas, toi que ....."Demain, les seules données scientifiques permettant de définir les quotas, les périodes de chasse et les espèces chassées qui seront disponibles seront celles des fédérations de chasse !!! "
Ca ne me dérange pas plus que ce qui se passe maintenant. Car, d'où que viennent les données, on fait n'importe quoi, et les plans de chasse -(quand ils existent) sont trop généreux.
Le problème n'est pas tant d'avoir de bonnes données. C'est de savoir ce qu'on en fait.

Ugatza a écrit:
Serais-tu en train de rejoindre le "lobby cynégétique"?
Non, mais d'ouvrir les yeux sur une certaine pensée unique naturaliste qu'encore une fois je renvoie dos à dos avec celle des chasseurs.
Pas mieux l'une que l'autre

Et au final, mon Ugatza en peu de temps il s'est mis au ... rugby, je crois, alors que la France est au pseudo foot : il a appris à botter en touche.
Et la botte ne va pas, -et encore moins la balle- ..... au fond de sa poche Very Happy
Débourse, déboursez, vous serez entendus, comme le sont .... les chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 7:33

lagopus.mutus a écrit:
Ugatza a écrit:
Les chasseurs sont très loin d'assurer la "totalité" de la protection de la nature...
Les naturalistes bénévoles et les adhèrents des associations font largement plus.
Ha oui!!!!!!!!!!!!!
Si tu veux mettre des chiffres sur le tapis. Comparer à tout hasard entre toi et moi, en prenant par exemple ce que nous avons ts deux déboursés l'année dernière. Mon chiffre doit être nettement supérieur, mon seul permis de chasser a dû me coûter environ plus de 300 euros (je sais c'est "contraint et forcé", mais en attendant c'est du concret).
Et sur le plan du "volontariat", je suis prêt à la comparaison quand tu voudras.
Et encore, toi tu fais partie des "bons" sur ce plan; je prends donc un risque, car tu es sans doute une exception.
Ah? Parce que quand tu dépenses pour flinguer des cerfs des chevreuils et des sangliers tu mets ça dans ton budget "protection de la nature? Wink

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Si tu n'as pas été contrôlé à la chasse par des gardes ONCFS, c'est que:
1) La chasse est globalement en période de fermeture...et la saison de reproduction (propice au suivi des espèces) bat son plein...
2) Les agents de l'ONCFS ne sont pas assez nombreux...L'Etat paie plus pour aider les chasseurs...à la chasse et réduit le nombre d'agents.
Ha aouis!!!!!!!!!!!!!! J'ai dit aussi cela sur sur plusieurs années. Et toi, tu en vois, toi, souvent des agents dans les forêts que tu fréquentes????????? que ce soit en juin ou autre mois.
Oui, surtout au moment du brame. J'ai même du ouvrir mon coffre deux fois! Very Happy

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Cela ne te dérange pas, toi que ....."Demain, les seules données scientifiques permettant de définir les quotas, les périodes de chasse et les espèces chassées qui seront disponibles seront celles des fédérations de chasse !!! "
Ca ne me dérange pas plus que ce qui se passe maintenant. Car, d'où que viennent les données, on fait n'importe quoi, et les plans de chasse -(quand ils existent) sont trop généreux.
Le problème n'est pas tant d'avoir de bonnes données. C'est de savoir ce qu'on en fait.
Elles servent tout de même à étayer les recours contre les décrets préfectoraux fixant les dates de chasse...
Tu préfères "pacifier" en retirant aux protecteurs ce qui permet ces recours...?

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Serais-tu en train de rejoindre le "lobby cynégétique"?
Non, mais d'ouvrir les yeux sur une certaine pensée unique naturaliste qu'encore une fois je renvoie dos à dos avec celle des chasseurs.
Pas mieux l'une que l'autre
Pensée unique chez les naturalistes?
C'est pourtant une belle pagaille! Very Happy

lagopus.mutus a écrit:

Et au final, mon Ugatza en peu de temps il s'est mis au ... rugby, je crois, alors que la France est au pseudo foot : il a appris à botter en touche.
Et la botte ne va pas, -et encore moins la balle- ..... au fond de sa poche Very Happy
Débourse, déboursez, vous serez entendus, comme le sont .... les chasseurs.
Où as-tu vu que je bottais en touche?
Je ne fais jamais ça...
Je dis que la nécessité d'assurer le suivi (ne serait-ce que pour la fixation des dates et des plans de chasse) d'espèces chassées ou soumise indirectement à la pression de chasse à cause de leur présence sur les terrains chassés découle de l'existence de la pratique de la chasse par une certaine catégorie de citoyens, les chasseurs.
Il s'agit d'éviter que ceux-ci "bouffent" le patrimoine ou y mettent le b....comme ils le font ou l'ont fait trop souvent...

Donc ces missions de suivis et de comptages doivent être effectués par des agents indépendants rémunérés par l'Etat (afin d'assurer leur indépendance) mais sur la base des taxes versées par les chasseurs...


Que je sache, les agents de l'ONCFS ne sont pas chargés d'enquêter sur les hirondelles ou sur les moineaux domestiques.
Dans les territoires protégés (Parcs Nationaux) les travaux scientifiques ET la garde sont assurés par des agents de l'Etat et le financement de ce budget ne dépend pas des chasseurs (alors qu'ils gardent contre l'exercice de la chasse interdite sur ces territoires)...

Quant aux dommages et aux préjudices causés par les chasseurs, mais dont on ne trouve jamais les responsables, je préfère ne pas en parler...

Quel est le coût, écologique par exemple,de l'empoisonnement au plomb des zones humides...? Comment réparer?

Les chasseurs paient très peu en regard des conséquences de leur activité...
Et je préfère ne pas parler des ours.....

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 8:36

Ugatza a écrit:
Ah? Parce que quand tu dépenses pour flinguer des cerfs des chevreuils et des sangliers tu mets ça dans ton budget "protection de la nature? Wink
D'abord, je "flingue" pas, je "régule" Very Happy . On t'a pas appris ça? Very Happy Smile
Et ensuite :
1 - quand je parle du permis de chasser, c'est uniquement ce que je paye pour un morceau de papier qui ne me donne ...... aucune droit de chasse.
Des taxes fiscales et para fiscales.
A ce stade, je suis exactement comme un postulant automobiliste qui vient d'avoir son permis de conduire, mais ... n'a pas de bagnole.
Pour chasser vraiment, il faut ensuite que je paye la location d'un territoire ou (et) l'achat de bracelets. Là je n'ai pas avancé de chiffres, car c'"était effectivement hors sujet, mais tu peux largement ajouter un zéro au chiffre précédent.
Ce n'est qu'après avoir donc délier une seconde fois ma bourse que je peux "flinguer", comme tu le dis si élégamment.
2 - la "protection de la nature" comme tu dis, ce n'est pas la seule protection des chevreuils, cerfs ou autres grands gibier. C'est aussi celle de la forêt, par ex.
Et si je ne "flingue" pas qqles cerfs et autres, ils auront, en l'absence de grands prédateurs, vite fait de "flinguer", eux, la forêt, et, à leur tour, de "crever" par suite de l'absence de nourriture.
Tu vois : j'ai bien appris la leçon, na!!!!!

Ugatza a écrit:
Oui, surtout au moment du brame. J'ai même du ouvrir mon coffre deux fois! Very Happy
Alors là, tu es sans conteste victime d'un délit de facies Smile Very Happy . Tu dois vraiment avoir la t^te d'un braconnier Smile Very Happy pour qu'on te fasse un coup pareil auquel je n'ai jamais eu droit dans ma vie, même en rencontrant des gardes. A mon avis, tu es "surveillé" Very Happy Il y a des raisons pour cela??? Very Happy Very Happy

Ugatza a écrit:
Pensée unique chez les naturalistes?
C'est pourtant une belle pagaille! Very Happy
Pagaille pour le leadership seulement, pour le "fond de commerce".

Ugatza a écrit:
Donc ces missions de suivis et de comptages doivent être effectués par des agents indépendants rémunérés par l'Etat (afin d'assurer leur indépendance) mais sur la base des taxes versées par les chasseurs...
Que je sache, les agents de l'ONCFS ne sont pas chargés d'enquêter sur les hirondelles ou sur les moineaux domestiques.
Ben! le gypa, percno ou autre grands ducs ne sont pas non plus des gibiers que je sache. Leur comptage n'avance pas plus le monde de la chasse que celui qui serait fait des hirondelles.

Ugatza a écrit:
es chasseurs paient très peu en regard des conséquences de leur activité...
Mais jusqu'à preuve du contraire, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus que les naturalistes

Ugatza a écrit:
Et je préfère ne pas parler des ours.....
T'as raison. Parce que, si tu regardes bien, qui a financé jusqu'à l'année dernière les gardes (ou agents) ONCFS chargés du suivi de l'ours??????
Devine!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 9:22

lagopus.mutus a écrit:
Et si je ne "flingue" pas qqles cerfs et autres, ils auront, en l'absence de grands prédateurs
De là l'intérêt du retour des prédateurs. Le problème est que les chasseurs ne pourront plus justifier leurs tirs et de ce fait les prédateurs deviendront l'ennemi à éradiquer, (eh oui je lis dans le marc de café :sorc: )
De plus le prédateur fait une sélection dans ses choix qui est à l'opposé de celui du chasseur, tu vois ce que je veux dire ? Un meilleur choix pour l'équilibre de la nature. Le choix du chasseur n'est que "luxe" puisqu'il n'est pas vraiment vital pour lui.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 10:00

lagopus.mutus a écrit:
Ugatza a écrit:
Ah? Parce que quand tu dépenses pour flinguer des cerfs des chevreuils et des sangliers tu mets ça dans ton budget "protection de la nature? Wink
D'abord, je "flingue" pas, je "régule" Very Happy . On t'a pas appris ça? Very Happy Smile
Et ensuite :
1 - quand je parle du permis de chasser, c'est uniquement ce que je paye pour un morceau de papier qui ne me donne ...... aucune droit de chasse.
Des taxes fiscales et para fiscales.
A ce stade, je suis exactement comme un postulant automobiliste qui vient d'avoir son permis de conduire, mais ... n'a pas de bagnole.
Pour chasser vraiment, il faut ensuite que je paye la location d'un territoire ou (et) l'achat de bracelets. Là je n'ai pas avancé de chiffres, car c'"était effectivement hors sujet, mais tu peux largement ajouter un zéro au chiffre précédent.
Ce n'est qu'après avoir donc délier une seconde fois ma bourse que je peux "flinguer", comme tu le dis si élégamment.
Bla-bla-bla...
Pirouettes et baratin. Quand on tue un chevreuil, on chasse ou on braconne, on ne protège pas la nature...
Quant aux aspects techniques sur ce à quoi donne "droit" le bout de papier, ils te concernent en tant que chasseur pas en tant que "protecteur"...
Tes munitions, tu les mets dans ton budget protection de la nature? Very Happy

lagopus.mutus a écrit:

2 - la "protection de la nature" comme tu dis, ce n'est pas la seule protection des chevreuils, cerfs ou autres grands gibier. C'est aussi celle de la forêt, par ex.
Et si je ne "flingue" pas qqles cerfs et autres, ils auront, en l'absence de grands prédateurs, vite fait de "flinguer", eux, la forêt, et, à leur tour, de "crever" par suite de l'absence de nourriture.
Tu vois : j'ai bien appris la leçon, na!!!!!.
Première nouvelle : ce sont les cervidés qui menacent les forêts françaises...pas la gestion à la c...de l'ONF et des chasseurs qui a rendu la forêt si vulnérable?
A d'autres!


lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Oui, surtout au moment du brame. J'ai même du ouvrir mon coffre deux fois! Very Happy
Alors là, tu es sans conteste victime d'un délit de facies Smile Very Happy . Tu dois vraiment avoir la t^te d'un braconnier Smile Very Happy pour qu'on te fasse un coup pareil auquel je n'ai jamais eu droit dans ma vie, même en rencontrant des gardes. A mon avis, tu es "surveillé" Very Happy Il y a des raisons pour cela??? Very Happy Very Happy
Non, ils contrôlaient TOUT LE MONDE...

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Pensée unique chez les naturalistes?
C'est pourtant une belle pagaille! Very Happy
Pagaille pour le leadership seulement, pour le "fond de commerce".
Que veux tu dire? Que nous pensons tous pareil?
Ca m'étonnerait...
Crois-tu qu'il y ait la même pensée chez moi et chez celui qui voulait calculer un nombre idéal de loups pour les réguler plus tard (et dont j'ai déjà oubié le nom... Embarassed )?

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Donc ces missions de suivis et de comptages doivent être effectués par des agents indépendants rémunérés par l'Etat (afin d'assurer leur indépendance) mais sur la base des taxes versées par les chasseurs...
Que je sache, les agents de l'ONCFS ne sont pas chargés d'enquêter sur les hirondelles ou sur les moineaux domestiques.
Ben! le gypa, percno ou autre grands ducs ne sont pas non plus des gibiers que je sache. Leur comptage n'avance pas plus le monde de la chasse que celui qui serait fait des hirondelles.
Ce sont de "grosses espèces" très sensibles au dérangement, détestées en tant que rapaces par des chasseurs arrièrés (et en nombre non négligeable) qui prennent régulièrement des coups de fusil...
Ces espèces, protégées depuis 1976 ont failli disparaître du fait des chasseurs qui les éliminaient en tant que nuisibles.
Ce n'est pas le cas des hirondelles et des moineaux...

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
es chasseurs paient très peu en regard des conséquences de leur activité...
Mais jusqu'à preuve du contraire, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus que les naturalistes
Baratin...
Tu confonds encore tes frais de chasse avec la protection de la nature (voir plus haut)...

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:
Et je préfère ne pas parler des ours.....
T'as raison. Parce que, si tu regardes bien, qui a financé jusqu'à l'année dernière les gardes (ou agents) ONCFS chargés du suivi de l'ours??????
Devine!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cherchez l'ours et vous trouverez le chasseur...
Il est normal que l'ONCFS surveille les ours dont la disparition doit tant aux chasseurs....
J'affirme que le suivi des ours est une mission de police de la chasse!

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 10:08

CANIS a écrit:
lagopus.mutus a écrit:
Et si je ne "flingue" pas qqles cerfs et autres, ils auront, en l'absence de grands prédateurs
De là l'intérêt du retour des prédateurs. Le problème est que les chasseurs ne pourront plus justifier leurs tirs et de ce fait les prédateurs deviendront l'ennemi à éradiquer, (eh oui je lis dans le marc de café :sorc: )De plus le prédateur fait une sélection dans ses choix qui est à l'opposé de celui du chasseur, tu vois ce que je veux dire ? Un meilleur choix pour l'équilibre de la nature. Le choix du chasseur n'est que "luxe" puisqu'il n'est pas vraiment vital pour lui.
Oh pour ça, pas besoin de marc de café, il suffit d'un rétroviseur ou d'une machine à remonter le temps!

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 11:34

Ugatza a écrit:
Oh pour ça, pas besoin de marc de café, il suffit d'un rétroviseur ou d'une machine à remonter le temps!
Bon. Pour ça il faut aller voir M. Wells. Razz Tu viens avec moi ?

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 14:09

CANIS a écrit:
De là l'intérêt du retour des prédateurs. Le problème est que les chasseurs ne pourront plus justifier leurs tirs et de ce fait les prédateurs deviendront l'ennemi à éradiquer, (eh oui je lis dans le marc de café :sorc: )
De plus le prédateur fait une sélection dans ses choix qui est à l'opposé de celui du chasseur, tu vois ce que je veux dire ? Un meilleur choix pour l'équilibre de la nature. Le choix du chasseur n'est que "luxe" puisqu'il n'est pas vraiment vital pour lui.
hé! hé Very Happy
Il ne vous reste donc plus, chers amis naturalistes Smile qu'à envisager un jour de prendre en charge la gestion de la nature, parce que, suaf à faire preuve de naïveté, même avec des grands prédateurs, tout ne marchera pas sur des roulettes, notamment les dégâts sur troupeaux.
Parce que je puis vous assurer que le jour où les chasseurs ne pourront plus "flinguer", il n'en restera pas une poignée pour s'intéresser alors à la ... biodiversité.
Commencez à y penser. Very Happy

Ugatza a écrit:

Bla-bla-bla...
Hé oui, bla-bla-bla que tu nous fais.
Parce qu'au final, tu y mets combien toi de tes écus dans la protection de ta nature?????
Concrétement, par rapport même au chasseur lambda : epsilon.
Donne-nous des chiffres si tu veux prouver qqle chose
Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les pouvoirs publics caressent les chasseurs dans le sens du poil


Dernière édition par le Mar 25 Juil 2006 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mar 25 Juil 2006 - 15:59

lagopus.mutus a écrit:
CANIS a écrit:
De là l'intérêt du retour des prédateurs. Le problème est que les chasseurs ne pourront plus justifier leurs tirs et de ce fait les prédateurs deviendront l'ennemi à éradiquer, (eh oui je lis dans le marc de café :sorc: )
De plus le prédateur fait une sélection dans ses choix qui est à l'opposé de celui du chasseur, tu vois ce que je veux dire ? Un meilleur choix pour l'équilibre de la nature. Le choix du chasseur n'est que "luxe" puisqu'il n'est pas vraiment vital pour lui.
hé! hé Very Happy
Il ne vous reste donc plus, chers amis naturalistes Smile qu'à envisager un jour de prendre en charge la gestion de la nature, parce que, suaf à faire preuve de naïveté, même avec des grands prédateurs, tout ne marchera pas sur des roulettes, notamment les dégâts sur troupeaux.
Parce que je puis vous assurer que le jour où les chasseurs ne pourront plus "flinguer", il n'en restera pas une poignée pour s'intéresser alors à la ... biodiversité.Commencez à y penser. Very Happy
Tu en connais combien qui s'intéressent (autrement que pour se servir) et s'engagent pour la bidiversité???
A mon avis, ça ne changera pas grand chose...
Ceci dit, je suis toujours pour l'extinction et non l'interdiction de la chasse...
Mais quel chasseur accepterait un moratoire, une expérience en grand et en long "pour voir" si la gestion cynégétique est si nécessaire à la socièté? Cool

lagopus.mutus a écrit:

Ugatza a écrit:

Bla-bla-bla...
Hé oui, bla-bla-bla que tu nous fais.
Parce qu'au final, tu y mets combien toi de tes écus dans la protection de ta nature?????
Concrétement, par rapport même au chasseur lambda : epsilon.
Donne-nous des chiffres si tu veux prouver qqle chose
Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les pouvoirs publics caressent les chasseurs dans le sens du poil
Moi c'est environ mille euros par an en cotisations à des associations de protection de la nature et dons (pour des campagnes ou des besoins ponctuels (marée noire)...
Sachant que je gagne environ 2000 euros par mois...

A toi...

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 26 Juil 2006 - 0:19

ASPAS - Communiqué a écrit:
L’ONCFS aux mains des chasseurs !

Afin de régler les contentieux financiers entre les Fédérations Départementales de la Chasse (FDC) et l’ONCFS, le ministère de l’Ecologie a proposé, début avril, de modifier drastiquement le fonctionnement de l’ONCFS :

- 228 des 1400 postes seront supprimés (principalement des postes d’agent de terrain).

- Les missions techniques telles que le suivi des populations ou le comptage, effectuées en vue de l’élaboration des plans de chasse, seront désormais déléguées aux chasseurs sans être contrôlées par le service public de l’environnement qu’était l’ONCFS. Autant dire qu’ils auront carte blanche.

- Les missions d’intérêt général et patrimoniales : suivi de l’ours, du loup, du lynx, des espèces non chassables seront supprimées tout comme la compétence des gardes à verbaliser les infractions relatives à la protection de la nature autres que celles de la police de la chasse (qui se concentre sur les espèces chassables). Par conséquent, les destructions, transports, détentions d’espèces protégées et les pollutions diverses... pourront être réprimées uniquement par la gendarmerie. Une mission supplémentaire pour une institution non seulement inadaptée mais qui manque déjà d’effectifs !

Ces décisions dramatiques pour la nature et ses protecteurs inquiètent l’ASPAS qui a d’ores et déjà contacté la ministre.

Nous n’accepterons pas que l’Etat français se dégage encore une fois de ses responsabilités.

Signez la pétition


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 26 Juil 2006 - 1:36

signé Wink Smile

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 26 Juil 2006 - 2:00

lagopus.mutus a écrit:
même avec des grands prédateurs, tout ne marchera pas sur des roulettes, notamment les dégâts sur troupeaux.
Ne mélange pas tout, lagopus.mutus, il n'a jamais été question dans cette discussion que de faune sauvage, maintenant si en tant que chasseur tu ne fais pas la différence entre faune sauvage et faune domestique, dis-moi combien de massacre de vache, de bouc d'Espigoule d'agneaux de Sisteron ou des Baronnies tu as sur ta cheminée ? Shocked
lagopus.mutus a écrit:
hé! hé Very Happy
Il ne vous reste donc plus, chers amis naturalistes Smile qu'à envisager un jour de prendre en charge la gestion de la nature, parce que, suaf à faire preuve de naïveté, même avec des grands prédateurs, tout ne marchera pas sur des roulettes, Parce que je puis vous assurer que le jour où les chasseurs ne pourront plus "flinguer", il n'en restera pas une poignée pour s'intéresser alors à la ... biodiversité.
Commencez à y penser.
Very Happy
Tu me parais bien présomptueux sur l'utilité de l'être humain en ce qui concerne la gestion de la nature par elle-même, ce qui rend sans fondement ta dernière phrase, que je me suis permis de mettre en gras.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagopus.mutus



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   Mer 26 Juil 2006 - 8:28

Ugatza a écrit:
Moi c'est environ mille euros par an en cotisations à des associations de protection de la nature et dons (pour des campagnes ou des besoins ponctuels (marée noire)...
.........
A toi...
Je me doutais qu'avec toi, je prenais des risques.
Effectivement, environ et à la louche, je ne dois pas arriver à 1000 euros si je ne compte pas ..... mon permis de chasser Very Happy . En essayant de bien tout retenir, je dois me situer à peu près à 7 ou 800 euros.
Un point pour toi.
Mais, en contrepartie, reconnais que tu dois être sinon une exception, un cas relativement rare, franchement pas représentatif de l'engagement de ts ceux qui, en France, se disent écolos, quand dans le même temps, que tu consentes à le comptabiliser ou pas, ts les chasseurs dépensent minimum (et je parle pour ceux qui prennent seulement le permis départemental) plus de 100 euros de taxes fiscales ou para fiscales. C'est vraiment le minimum, qui doit être loin devant l'écolo lambda dont beaucoup ne ... donnent rien

-------------------------------------

Michel,
j'ai cliqué sur le lien que tu as donné pour la pétition.
Je fais un copier/coller (je n'invente donc rien) du titre du lien :

Pétition de soutien aux personnels de l'ONCFS

J'ai simplement souligné ce qui ... m'amuse
No comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix des chasseurs pour 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix des chasseurs pour 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les prix des billets pour les JO de Londres 2012 sont connus
» Prix JET BLUE pour mars sortent quand?
» prix véto pour prophylaxie
» Montre automatique pour femme abordable ?Que Swatch auto ?
» Prix stratosphérique pour une installation d'une boule d'attelage ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Chasse-
Sauter vers: