PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »   Mer 9 Juil 2008 - 10:04

Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »

Le monde de la chasse s’apprête à valider demain les conclusions d’une table ronde qui n’a pas même abouti. À son profit bien sûr, et après avoir tenté de faire chanter un organisme financier dans des conditions peu élégantes. L’ASPAS dénonce un débat truqué, au sein duquel la protection de la nature n’a pas son mot à dire.

Contre toute attente, le MEEDDAT (ex-ministère de l’Environnement…) maintient pour demain le CNCFS (Conseil national de la chasse et de la faune sauvage, au sein duquel les défenseurs de la nature sont très peu représentés), au lieu de l’ajourner suite à l’incident majeur qui vient de se produire.

Le 12 juin dernier, M. Charles-Henri de Ponchalon (Président de la Fédération nationale des chasseurs) avait appelé toutes les fédérations de chasse à boycotter le Crédit Agricole. Motif : cette banque est partenaire d’opérations de protection de la nature avec la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux). Or, la même LPO est en train de participer à la fameuse table ronde, dite « Grenelle de la chasse ». Bref, le représentant des chasseurs ose appeler à boycotter ses interlocuteurs en pleine négociation. Face à ce coup bas, M. Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO, arrête le soi-disant dialogue tant que la situation ne sera pas assainie. Ce qui permet à un groupement de chasseurs (l’ANCGE1) de dénoncer le « refus du débat » des écologistes ! Et de persifler sur Bougrain Dubourg, en sous-entendant qu’il défend un sponsor. Rappelons qu’un Président d’association est bénévole, et que le 1er juillet, le directeur du Crédit Agricole a répondu poliment mais fermement à M. de Ponchalon que la protection de la nature ne devrait pas être incompatible avec la chasse, et s’étonne de ce manque d’ouverture.

On noie là l’essentiel. Pendant ce temps, on ne négocie pas des dates de chasse, et le lobby obtient tout ce qu’il veut… L’ASPAS rappelle donc que le CNCFS de demain n’a aucune valeur, et va valider les arrêtés qui n’ont pas été négociés. L’association soutient Allain Bougrain Dubourg dans sa volonté d’assainir la situation, et en appelle à toutes les associations concernées à ne pas siéger dans un Conseil qui nie tout esprit de concertation. Les protecteurs de la nature n’ont pas à faire croire que les chasseurs sont capables d’un dialogue que dans la réalité ils refusent. L’ASPAS dénonce la décision du MEEDDAT de maintenir un Conseil truqué, ainsi que la fourberie des méthodes de M. de Ponchalon : chantage et persiflage sont-ils les deux mamelles de la chasse ?

1Communiqué de presse de l’ANCGE, Association nationale des chasseurs de gibier d’eau, 08 07 08.


Contact presse : Pierre Athanaze, Président de l’ASPAS
Tél : 06 08 18 54 55

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »   Lun 2 Fév 2009 - 6:31

Communiqué de presse
Le 02/02/2009


La table ronde chasse ne tourne pas rond

Jean-Louis Borloo, à grand renfort de communiqués, nous avait annoncé la mise en place d’une table ronde chasse qui devait enfin régler les différends entre chasseurs et protecteurs de la nature. En réalité, l’esprit du Grenelle est définitivement balayé.

La première étape, celle de la fixation des dates d’ouverture de la chasse, bien que très décevante pour la sauvegarde des oiseaux, a pourtant été qualifiée « d‘historique » par le ministère de l’Écologie.

La seconde étape, celle de la date de clôture, se déroule en ce moment devant le Conseil d’État, le ministre ayant préféré, cette fois-ci, ignorer le dialogue et reprendre à son compte toutes les revendications des chasseurs.

On nous annonce maintenant une troisième étape : les « nuisibles » !

Dans un courrier en date du 19 janvier, Jean-Louis Borloo annonce au président des piégeurs la mise en place d’un travail de réflexion sur les « nuisibles » afin de préparer la suite de cette table ronde. Cette mission a été confiée à… Pierre Lang, l’un des députés pro-chasse les plus actifs de l’Assemblée Nationale :

Pierre Lang est non seulement député de Moselle, mais il est également le président de la fédération départementale des chasseurs ! Il a été l’auteur de la loi chasse de 1994 qui valut une condamnation de la France par la Cour Européenne de Justice ! En décembre dernier, en tant que rapporteur à l’Assemblée Nationale de la Loi Poniatowski en faveur des chasseurs, il a vigoureusement condamné à l’avance, toute tentative de modernisation des rapports entre les chasseurs et le concept désuet d’espèce « nuisible ». Et pour enchérir, il souhaite que ce point ne soit validé que par les seules instances de la chasse dans le cadre des schémas cynégétiques départementaux, comme pour les règles de sécurité à la chasse!

L’organisation et le fonctionnement de la table ronde « chasse », censée être un lieu de dialogues et de négociations, ressemble de plus en plus à ce que dénoncent depuis un quart de siècle les associations de protection de la nature. Toutes les instances officielles regroupant protecteurs et acteurs cynégétiques ne sont que des assemblées massivement occupées par les chasseurs parmi lesquelles quelques « écolos » isolés tentent pathétiquement de se faire entendre.

L’ASPAS constate une nouvelle fois l’hégémonie du tout puissant lobby de la chasse, arc-bouté sur ses privilèges, qui a encore perverti ce qui aurait pu être une bonne idée. Les dés restent définitivement pipés. Il est grand temps, pour les associations nationales de protection de la nature qui participent à la table ronde, de faire une pose et de remettre en jeu leur mandat, vis à vis de leurs adhérents ou associations fédérées.


Contact presse : Pierre ATHANAZE,
Président de l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) , Tél : 06 08 18 54 55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wooulf

avatar

Masculin Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »   Lun 2 Fév 2009 - 13:22

Bientôt que des chasseurs au gouvernement.

Si le Grenelle de la chasse m'était conté Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »   Mar 3 Fév 2009 - 11:32

C'est lamentable! Refuser de participer à une table ronde, c'est refuser de discuter, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rififi et magouilles au « Grenelle de la chasse » ASPAS
» le contre-grenelle 3 en avril 2011
» Polar ! Du "Rififi".... suite !
» Loi Grenelle 1 votée à la quasi unanimité
» Magouilles en expo ou en travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Chasse-
Sauter vers: