PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Les raisons qui me font défendre le loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Les raisons qui me font défendre le loup   Mer 14 Juin 2006 - 9:34

La définition de la biodiversité telle que définie par Bernard Fichesser :

Biodiversité :

Terme introduit dans la littérature scientifique, dans les années 1980, par E.O Wilson dont la réputation a été construite sur l'analyse des sociétés des fourmis.
La biodiversité (ou diversité biologique) représente à la fois la richesse biologique constituée par l’ensemble des organismes vivants mais aussi les relations qu’ils peuvent avoir avec les milieux dans lesquels ils vivent.

Le concept de biodiversité est loin de se réduire à un simple indicateur quantitatif. Forgé par Walter G. Rosen en 1985, il s'applique à l'ensemble constitué par trois diversités :
- La diversité spécifique, qui constitue la variation des espèces, désignant des populations d'individus capables de se reproduire entre eux.
- La diversité génétique, caractérisée par la richesse du patrimoine génétique au sein des espèces. le gène étant l'unité fondamentale de la sélection naturelle, donc de l'évolution.
- La diversité écologique, qui représente la multitude d’écosystèmes existants, évoluant dans le temps (espèces et environnement physique), abritant chacun une combinaison caractéristique d’organismes vivants.

ainsi qu'aux interactions existant entre ces trois diversités. Une telle notion déborde le champ des sciences naturelles, pour s'ouvrir sur celles de l'homme, qui se découvre alors prédateur, facteur de fragilisation de labiosphère, du même coup, comptable de la richesse du monde vivant qui l'entoure.


Donc, suivant que l’on considère le plan de la diversité spécifique (systématicien), la diversité génétique (généticien) ou la diversité écologique (écologue) la biodiversité peut revêtir des considérations différentes. Mais je pense que ces trois critères se fondent en un seul dès lors que la biodiversité devient un héritage, qu’il est de notre devoir de transmettre aux générations futures.
Au cours de l’évolution des ères géologiques, la biodiversité a été en constante évolution et expansion, depuis l’apparition de la vie sur la terre, même si elle a été ponctuée d’extinctions massives d’espèces. Ce, jusqu'à nos jours, depuis le XVII ème siècle , 2 % des espèces de 1,5 % des espèces d’oiseaux se sont éteintes pour ne parler que de la faune .

Dans leur ouvrage paru en 1995, B. Fichesser et Marie France Dupuis-Tate, nous indiquent quelles sont les raisons qui font que protéger la biodiversité sont vitales pour nous :

- Sur le plan économique , elle fournit la matière première de nos aliments, de nos vêtements et de nos médicaments (60 % de nos produits pharmaceutiques sont issus du règne végétal). C’est donc un réservoir génétique à long terme.
- Sur le plan scientifique, c’est elle qui permet à la biosphère, de se réguler automatiquement tant au niveau climatique que des flux vitaux pour notre existence (couche d’ozone, renouvellement de l’air, de l’eau…).

Il va donc de soi qu’une mauvaise gestion de la biodiversité risque de mettre en péril, notre survie, car la biosphère risque de ne plus pouvoir répondre aux problèmes qui commencent à se poser.

Des mesures de protection de la biodiversité commencent a être mis en place. Au niveau européen par le biais de la directive « Habitats » qui vise a pr0téger la faune, la flore et les milieux naturels. En France cela c’est traduit par le plan Natura 2000. La création de parcs Nationaux, régionaux l’application de la convention de Berne, la réintroduction d’espèces menacées lynx, ours…

Le loup, réapparu dans les Alpes françaises, de manière naturelle, n’en déplaise a ses détracteurs qui pensent le contraire, doit donc, de ce fait, au nom de cette biodiversité être maintenu à tout prix dans l’Arc Alpin français. Il doit, et c’est là tout l’enjeu des années à venir (toujours pour une gestion optimisée de la biodiversité) pouvoir aux vues de ses capacités d’adaptation pouvoir coloniser d’autres territoires. La France pour cela a signé la convention de Berne, lors de cette signature le loup n’avait pas encore fait son retour dans le parc du Mercantour.

Son retour a donc provoqué de profonds changements pour les habitants de l’arc alpin.

- Tout d’abord pour le monde pastoral. Les éleveurs et bergers pratiquant un élevage extensif et ayant perdu l’habitude de faire acte de présence pour surveiller les troupeaux. Bien que ceux-ci arguent d’une réintroduction menée par le ministère de l’environnement et orchestrée par les organisations écologiques, leur profession souffre d’une crise bien plus profonde qui met leur activité à mal. On peut penser que le retour du loup n’arrange pas les affaires des éleveurs, mais de là à le prendre comme bouc émissaire, je pense qu’il faut y regarder de plus près. Sans vouloir rouvrir la polémique, ils bénéficient maintenant de nombreuses primes, du suivi de la prédation sur les troupeaux par l’ONCFS. Des cabanes de bergers, tout au moins sur les estives « publiques » ont été construites, les chemins « pastoraux » ont été réhabilités agrandis et entretenus pour leur permettre de meilleurs accès aux estives (la transhumance s’effectue maintenant en majorité par camions aménagés, et le ravitaillement en 4X4), des radios téléphones fournis gratuitement…On peut donc penser que les conditions de vie en estive contrairement a ce qui est affirmé se sont bien améliorées depuis vingt ans.

- Viennent ensuite les chasseurs, qui ont commencé a dire que le retour du loup avait pour conséquence une baisse des effectifs d’ongulés sauvages. Ils ont donc bénéficié de lâchers de gibier supplémentaires censés pallier à la hausse de la prédation lupine. A part la population de mouflons (réintroduits dans les alpes…) qui échappent difficilement au loup dans le manteau neigeux, le reste des ongulés a vu une augmentation non négligeable de leurs effectifs. On peut donc conclure que le retour du loup a conforté l’activité traditionnelle de la chasse, et permet ainsi une bonne conservation de la biodiversité, le loup veillant de par son acte de prédation a la bonne santé de cette même population.

Conclusion, le retour du loup a permis de repenser pas mal de chose à tous les niveaux. Cela vaut autant pour le milieu agricole qui se trouve mobilisé contre un ennemi commun, le loup, (Ce même milieu à trop tendance a faire l’amalgame loup, associations écologiques) que pour les écologistes qui prennent de plus en plus conscience, qu’il faut qu’à leur tour, ils puissent se regrouper pour faire front.

Voilà donc, les raisons qui font embrasser la cause du loup. Non pas pour l’animal lui-même, qui ma foi, c’est vrai exerce une fascination indéniable, mais parce que l’intérêt de conserver le loup dans l’arc alpin et lui permettre de se développer est double.

- Cela permet de répondre à la nécessité de maintenir la biodiversité sur la terre. Car toutes les espèces répertoriées ou non, doivent (même si cela doit engendrer de nombreux efforts) être conservées et maintenues dans leur environnement naturel (et non dans des parcs, au non de je ne sais quel argument pédagogique…)
- La cohabitation homme loup (comme elle existe ailleurs qu’en France) peut permettre à celui-ci de trouver des réponses originales pour vivre en harmonie avec les espèces sauvages, (la faune, le flore, l’air, l’eau) afin de préserver la biodiversité et ainsi que les générations futures puissent bénéficier a leur tour d’un monde en pleine santé et pleine expansion.

J'ai posté la même chose sur la meute à 2 ou 3 petites choses près

http://la-meute.org/forums/index.php?showtopic=7260

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Mar 20 Juin 2006 - 10:59

Je vous livre ici une réponse qui a été faite sur la meute a mon post :

http://la-meute.org/forums/index.php?s=&showtopic=7260&view=findpost&p=129214

clochette aujourd'hui, 16:03

Pourquoi chercher des raisons longue et compliqué pour défendre le loup
On peut tout simplement dir que le loup est un animale magnifique, imposant avec un mode de vie passionnant ...
On peu donné toute les raisons du monde de protéger le loup de toute façon maintenant on a plus le choix il s'est installer chez nous, la France c'est engagée a le protéger en signan la convention de BERNE , donc nous devons nous adapter à cet situation.
( pour moi c'est pas trop dur de m'adapter )
NOUS l'avon massacré, NOUS devons le protéger
Vous trouverez peut être que mes raisons sont un peu enfantine, cela est peut être due à mon jeune age je ne sais pas. A vous de voir.
Mais je pence que ça ne sert à rien de se prendre la tête pour trouver des raisons. On l'aime ou on l'aime pa


°°°°°°°°°°


Fiche signalétique de cette personne :

20/06/2006, 18:42

Total des messages de ce membre 3

( 0 messages par jour / 0.01% du total des messages du forum )
Plus actif dans LE LOUP (canis lupus)

( 3 messages / 100% des messages actifs de ce membre )

Dernière activité aujourd'hui, 17:38

Anniversaire 31 Octobre 1988
Lieu St Malo. Bretagne

Loisirs : L'éducation du chien son comportement, observer la nature, l'agility, les jeux de roles

°°°°°°°°°°


Voilà, je n'ai rien enlevé, rien rajouté...!!! Tout est vérifiable !!

Cette personne a ou va avoir 18 ans, dans 4 mois elle est majeure Sad

Mais excusez moi, confier mon avenir, et surtout celui de mes petits enfants a des personnes comme ça, j'en ai froid dans le dos !!!

Si quelques fois, j'ai eu des scrupules d'avoir quitté le forum de la meute, je crois vraiment que je suis guéri avec des posts comme ça Sad

Je pense qu'ici nous sommes entre gens responsables et j'aimerai (en dehors de toute polèmique, je n'irai pas répondre sur la meute, si j'avais du le faire je l'aurai déja fait, vous commencez a me connaitre Laughing ) que franchement vous me donniez votre avis...L'écologie est une chose trop sérieuse...non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Mar 20 Juin 2006 - 12:03

Bah, tu sais, tu peux trouver ça léger, mais ça commence souvent comme ça. Smile C'est plus tard qu'elle va commencer à se poser des questions, des vraies questions. Mais par contre, je pensais qu'elle avait douze ou treize ans... Bon, elle manque de maturité, mais va pas la blâmer pour ça.
Le loup attire souvent parce qu'il fascine, et quand on gratte un peu le vernis et qu'on commence à vraiment s'interesser, là, on arrive au point de reflexion où tu en es !
Ne blame pas les jeunes pour leur innocence, je regrette tellement cette époque bénie où je pensais tout le monde il est bô, et les loups sont très très gentils......... cali

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Mar 20 Juin 2006 - 12:46

tite drine a écrit:
Bah, tu sais, tu peux trouver ça léger, mais ça commence souvent comme ça. Smile C'est plus tard qu'elle va commencer à se poser des questions, des vraies questions. Mais par contre, je pensais qu'elle avait douze ou treize ans... Bon, elle manque de maturité, mais va pas la blâmer pour ça.
Ne blame pas les jeunes pour leur innocence, je regrette tellement cette époque bénie où je pensais tout le monde il est bô, et les loups sont très très gentils......... cali
Non mais, il faut qu'elle se les pose les vrais questions ! Car si dans la vie elle agit comme ça, ça risque d'être grave pour elle, si par exemple elle ne met pas de préservatif et qu'elle se pose la question ensuite....???
Car là elle réagit pareil....Elle vote extrémiste (Le pen par exemple), et elle se pose la question après ! Ce n'est pas la réponse à mon post, que je juge, mais c'est la légéreté de son acte, elle n'a même cherché a comprendre ce que j'expliquais, et c'est là que c'est GRAVE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Mar 20 Juin 2006 - 14:39

Mais je suis bien d'accord avec toi, je pense juste que ce texte est un peu trop compliqué ou réfléchi pour elle. Elle ne se pose pas de question, elle aime c'est tout. Elle vient d'ailleurs peut-être sur La Meute pour essayer de comprendre un petit peu ce qu'il se passe, dépasser le stade du "tuer les loups, c'est pas bien, parce que c'est choli un loup". Quelque chose a bien du la titiller pour qu'elle fasse cette démarche. Tu vois, tes arguments sont parfaits, mais c'est comme si tu faisais un cours de dernière année de médecine à des bacheliers. Même si c'est très bien, ils n'ont pas encore fait la démarche intellectuelle pour le comprendre. A mon avis elle n'a vraiment pas saisi le sens de tes arguments. Et d'ailleurs, la façon dont elle tourne son message "Vous trouverez peut être que mes raisons sont un peu enfantine, cela est peut être due à mon jeune age je ne sais pas. A vous de voir."montre bien qu'elle se sent toute petite, et elle s'en excuse.

Et pour les préservatifs, maintenant, on leur explique en sixième, donc je pense qu'elle doit avoir assimilé ! Very Happy

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Jeu 22 Juin 2006 - 7:28

Michel a écrit:
Mais excusez moi, confier mon avenir, et surtout celui de mes petits enfants a des personnes comme ça, j'en ai froid dans le dos !!!
Ne t'inquiète pas pour ça, je ne pense pas qu'une personne qui a 18 ans, et qui s'exprime de la sorte, puisse avoir un jour une position sociale suffisamment importante pour posséder le pouvoir de décider de l'avenir de qui que ce soit.
Ceci dit, au fond de moi cet enfant me fait une grande peine, car elle a un bon fond et semble pleine de gentillesse. Il est évident que si elle ne met pas un grand coup de collier sa situation future ne sera pas une situation qui lui permettra de prendre des décisions qui pourront satisfaire son amour pour la nature.
Maintenant pour finir par une boutade et pour reprendre une partie de ce que tu as écrit, je dirai "que l'écologie est une chose trop sérieuse pour la confier à des "zécolos" .

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Sam 24 Juin 2006 - 8:43

Ce qui est (un peu) agaçant dans le tintement de Clochette, c'est ceci:

Clochette a écrit:
On peut tout simplement dir que le loup est un animale magnifique, imposant avec un mode de vie passionnant ...

Je pense que c'est ce qui a irrité Michel, car cela a du lui rappeler (comme à moi Wink) un couplet trop souvent entendu sur La Meute...
On peut être indulgent avec Clochette vu son jeune âge et d'autant plus qu'actuellement, on reste "ado" très tard.

Clochette aurait pu tout de même s'adresser plus respectueusement à un "ancien"...lol!

Mais elle n'a pas tort quand elle dit que le loup est bô, imposant, passionnant...

Le problème c'est ce qu'il y a derrière ces mots...Une curiosité, un élan vers la la nature qui va grandir, s'élargir ou bien le culte narcissique d'un reflet de la personne que l'on voudrait être?

Car le loup, pour son malheur, souffre autant de ceux qui l'exterminent et le persécutent que de ceux qui le vénèrent en l'enfermant (pour "le protéger" ou "l'admirer" ou "l'étudier" plus confortablement)...

Aimer le loup? Chiche!
Quand on aime, enferme-t-on?

Moi ce qui m'étonne et m'agace vraiment, c'est tous ces gens qui "aiment" le loup sans aimer sa liberté et sans aimer la nature.

Peut-on aimer le loup sans aimer la nature et donc les autres animaux?
Tout le malentendu est là, à mon avis.

Si on a besoin de la proximité et de la disponibilité de l'objet de son amour, parce qu'il est exclusif (il exclut toute autre considération), alors le choix (assumé activement ou pas) de l'enfermer et d'aller le visiter, l'adorer comme une icône religieuse va de soi.

Si on a besoin de le savoir vivant pour lui et non pour soi, il en va autrement...

Quelle est la part de l'égoïsme dans l'amour?
Seul un adulte expérimenté, ayant aimé et souffert peut apporter une réponse personnelle à cette question.
Mais il s'en pose une autre...celle de l'éducation.
Quelles valeurs les adultes transmettent-ils? Celles qui conduisent à aimer et à respecter la liberté d'autrui, ou bien celles qui conduisent à le consommer, à le manipuler, à le traiter en objet...
Il y a là un enjeu...et donc un conflit.
Autant il convient d'être patient et indulgent avec de jeunes gens qui commencent leur vie affective, autant il convient de ne pas l'être avec d'autres adultes...et de combattre leurs idées.

Je suis donc d'accord avec Michel...mais aussi avec Clochette.

C'est vrai que je n'ai pas besoin de justifications ou de réflèchir pour savoir pourquoi j'aime les loups.
Je les aime, c'est tout.
Libres.
Dans une nature dont ils font partie.
Avec les ours, les cloportes, les crapauds, les serpents, les chauves souris, les taupes, les engoulevents, les gnous, les lapins et tous les autres que je trouve également "bôs, imposants, et passionnants"...Wink
martin

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guido Lupo

avatar

Masculin Nombre de messages : 713
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Ven 30 Juin 2006 - 13:08

Je rejoins U (qui nous fait de belles tirades humanistes quand on le surveille pas) pour ce qui est des cloportes.

Il disparaît probablement chaque année des espèces (il me semble avoir entendu des dizaines) qu'on n'a jamais décrites, simplement parce qu'elles sont trop petites, pas assez attractives, trop éloignées de nous géographiquement ou phylogénétiquement. fourmi

Si ça se trouve elles emportent avec elle un secret biologique qui aurait sauvé l'humanité un jour (genre la résistance des scorpions aux radiations, ou la capacité des pucerons de chier des chewing-gums goût tilleul...). Si ça se trouve elles sont bien plus importantes pour la biosphère que ce canidé furtif.

Si vous voulez laisser votre nom à la postérité, étudiez plutôt le noble cloporte ou l'excitant acarien, y a des espèces à découvrir de ce côté-là, la classification linéenne vous tend les bras.
En même temps, on peut pas s'empêcher d'être attiré et d'aimer ce qu'on trouve le plus joli, même si c'est injuste (pour rester dans la thématique ugatzienne locale)... C'est naturel, en plus, et à la base ça a une utilité biologique pour la sauvegarde de l'espèce. Si ça se trouve, Clochette, c'est une belle plante qui nous attendrirai le Mike comme un vulgaire Ugatza en bouton.

Citation :
Quelle est la part de l'égoïsme dans l'amour?
Seul un adulte expérimenté, ayant aimé et souffert peut apporter une réponse personnelle à cette question.
(ça c'est ce qu'il raconte à la sortie des Lycées, notre expérimenté... je parie que ça marche, en plus) Laughing
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   Sam 1 Juil 2006 - 9:14

Guido Lupo a écrit:
Si ça se trouve elles emportent avec elle un secret biologique qui aurait sauvé l'humanité un jour (genre la résistance des scorpions aux radiations, ou la capacité des pucerons de chier des chewing-gums goût tilleul...). Si ça se trouve elles sont bien plus importantes pour la biosphère que ce canidé furtif.
Ca, c'est le cadet de mes soucis. Toi aussi, je présume?
Guido Lupo a écrit:

En même temps, on peut pas s'empêcher d'être attiré et d'aimer ce qu'on trouve le plus joli, même si c'est injuste (pour rester dans la thématique ugatzienne locale)... C'est naturel, en plus, et à la base ça a une utilité biologique pour la sauvegarde de l'espèce. Si ça se trouve, Clochette, c'est une belle plante qui nous attendrirai le Mike comme un vulgaire Ugatza en bouton.

Je ne doute pas que Clochette ait de meilleurs atouts que moi pour émouvoir Mike... Very Happy
Après de l'humanisme, ferais-tu du "biologisme"?...
Freud a apporté, avec l'inconscient et la compulsion de répétition, l'idée que le refoulé oriente nos choix et détermine nos destins bien plus que nous nous le représentons.
Tous les hommes ne tombent pas amoureux des plus "jolies" femmes, par exemple. Et rien ne permet de dire que celles-ci aient des qualités supérieures aux autres pour la sauvegarde de l'espèce...C'est plutôt la diversité des gènes (et donc celle des phénotypes) qui serait un atout pour la sauvegarde de l'espèce.
Quant à François Terrasson, il disait (se rapprochant de l'idée de Freud) :"Chacun trouve beau ce qui correspond à son organisation émotionnelle. Et laid ce qui la choque." ( "La peur de la nature" p 111).

Quand il s'agit des élans qui nous portent vers le monde extérieur, on ne parle plus tout à fait du choix de son partenaire pour la transmission de ses gènes.
Mais je pense que ce qui oriente nos préférences dans de nombreux domaines n'est pas indépendant de nos dispositions affectives, celles que nous avons depuis notre enfance. Ces dispositions qui donnent leur valeur (positive ou négative, attraction ou répulsion) à toutes nos expériences ultérieures...


Guido Lupo a écrit:
Ugatza a écrit:
Quelle est la part de l'égoïsme dans l'amour?
Seul un adulte expérimenté, ayant aimé et souffert peut apporter une réponse personnelle à cette question.
(ça c'est ce qu'il raconte à la sortie des Lycées, notre expérimenté... je parie que ça marche, en plus)
Très drôle...Mais je ne "fais" pas la sortie des lycées... Rolling Eyes
Quand je pose cette question, je ne pense d'ailleurs pas spécialement à la sexualité, mais plutôt à l'expérience de parent ou d'éducateur, ajoutée et confrontée à celle d'ancien enfant, ayant connu aussi l'amour des adultes...et leur égoïsme représenté par le narcissisme.

Comment fait-on la part du sien? Suspect

En clair: aime-t-on parce qu'on a l'espoir d'une gratification narcissique...ou pas?
Quand on aime le Loup, ou l'Aigle Royal, par exemple, on ne peut pas faire "comme si" on pouvait se mettre à l'écart et en dehors de tous ceux parmi les hommes qui les ont idolâtrés, tout au long de l'Histoire, comme symbole de puissance et de volonté de domination...
Ceux qui les aiment ainsi aiment en réalité l'idéal qu'ils se font de leur propre personne et les aspects réels importent peu.
Les aspects réels peuvent être, entre autres, la conservation de l'espèce, les conditions de son existence (captivité? souffrance? dignité?)...
Y a-t-il un véritable fossé entre ceux qui ne se passionnent que pour les aigles et ceux qui les portent sur leurs drapeaux ou sur le capot de leur voiture?

Et alors, pour ceux qui font du loup un quasi-dieu, un modèle ou un idéal?

Cela peut "porter à la tête" : une meute, avec son loup alpha, n'est pas vraiment une république, où le pouvoir est une responsabilité dont on a à rendre compte.

Cette question n'est pas sans intérêt d'un point de vue humain: tu diras humaniste si tu veux... Wink

En tous cas, il n'est pas sûr que les loups et les aigles réels aient gagné quelque chose à cette vénération dont ils sont en fait complètement absents en tant qu'êtres vivants...

Et l'humanité des hommes encore moins... Sad

martin

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les raisons qui me font défendre le loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les raisons qui me font défendre le loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourquoi un chien fait-il le loup ?
» Mes plantes font des bulles ????
» Escargots qui font des traces sur la vitre avant...
» le coeur a ses raisons que la raison ignore
» Lapins qui font de l'agility ! Bâh ça alors :°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: GRANDS PREDATEURS :: Loup-
Sauter vers: