PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 préjugés sur les chasseurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 7:35

Bonjour,

Je suis chasseur mais d'image !
Lors d'une discussion avec un vrai chasseur, je me suis aperçu que j'avais des idées bien arrêtées sur sa passion. Alors, je me suis rendu à son invitation en plaine et à la hutte dans le but de mitrailler à coup de pelicule la faune et la flore locale. et de comprendre cette homme en vert...

Il serait dommage que je n'apporte pas mon éclairage après expérience, moi qui comme beaucoup est non-chasseurs et les pensais tous : gros cons bourrés et abrutis.

Cette sortie à eu l'avantage de m'avoir appris la nuance en matière de chasse et de chasseur. Parce que les personnes en questions, que j'ai rencontré, ne se contente pas d'être chasseur.

L'un d'eux est aussi piégeur assermenté et garde-chasse. Il s'occupe toute l'année du tènement (c'est comme ça qu'on dit). S'il y a encore une faune sauvage dans son coin, c'est grâce à des gens comme lui (ok, sont pas nombreux....). C'est-à-dire qu'ils entretiennent avec soin les points d'eau. Ils régulent les nuisibles (oui, les nuisibles : renards, pies, sangliers... sont fort sympathiques, mais étant donné les déséquilibres introduits dans la nature depuis quelques bonnes centaines d'années, si l'humain ne s'en mêle pas, il n'y aura plus aucune diversité dans "nos campagnes").

Ces chasseurs responsables, qui aiment aussi se balader l'été et admirer l'écosystème qu'ils connaissent bien mieux que de nombreux pseudo écolos des villes, s'occupent aussi d'intercéder avec les agriculteurs pour qu'ils arrêtent de braconner à tout va les lapins qui leur bouffent les jeunes ceps, par exemple. Et ils protègent eux-mêmes et à leurs frais les jeunes plantations. Comme garde, le mec parcours la campagne tous les deux jours, il sait où sont les portées, les terriers, les sentes par lesquelles passent les animaux. Il endigue les maladies (prélèvement des animaux malades, vaccination et remise en liberté quand c'est possible).

Il fait pas mal de prévention aussi, et de pédagogie, en expliquant aux conducteurs d'engin à moteur qui défoncent les chemins que la municipalité a mis à leur disposition un grand terrain de jeu pour qu'ils arrêtent de saccager toute la campagne (ça, c'est pour la première rencontre ; à la seconde incartade, il verbalise). Il faut aussi qu'il explique aux citadins qui viennent faire courir leurs chiens en campagne que ceux-ci doivent être tenus en laisse, ou maintenus sur les chemins ; et oui, surtout en période de reproduction, un chien qui divague fait plus de carnage qu'Attila dans cette nature que les promeneurs du dimanche aiment taaaaant (sans la connaître vraiment ni la comprendre du tout).

Alors, ok, deux jours par semaine pendant la saison de chasse, il prend ses chiens et son fusil, et va marcher toute la matinée, mais pas pour tuer, pour chasser. Il chasse pas à l'affût, il traque vraiment, c'est le principal plaisir de la chasse : comprendre comment la proie fonctionne, savoir la trouver, avoir dressé ses chiens à la traquer, et à la rabattre vers soi ; il lui arrive de ne pas tirer, ou de tirer à côté, quand il ramène déjà un lapin ou deux, c'est bien assez pour la famille et les amis. Mais il faut qu'il tire sinon ses chiens lui font la gueule : ils lui ont sorti le lapin, leur maître doit tirer !

C'est un chasseur plus proche et respectueux de la nature que bien des anti-chasses. Je sais bien que ce modèle de chasseur est assez rare, mais il existe néanmoins, et ma modeste contribution à ce fil ne vise qu'à vous en informer. Je ne convaincrai personne et ce n'est pas mon but ; mais comme souvent, la réalité est un peu plus complexe que les caricatures.

Ah, j'oubliais : il est pas alcoolo, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 8:01

On est d'accord sur un point : tous les chasseurs ne sont pas des gros cons bourrés et abrutis. Par contre pour le reste...

s.deschamps a écrit:
S'il y a encore une faune sauvage dans son coin, c'est grâce à des gens comme lui (ok, sont pas nombreux....). C'est-à-dire qu'ils entretiennent avec soin les points d'eau. Ils régulent les nuisibles (oui, les nuisibles : renards, pies, sangliers... sont fort sympathiques, mais étant donné les déséquilibres introduits dans la nature depuis quelques bonnes centaines d'années, si l'humain ne s'en mêle pas, il n'y aura plus aucune diversité dans "nos campagnes").
Là je suis pas d'accord du touuuuut... En quoi le renard ou la pie sont des nuisibles ? Pour le sanglier il y a l'argument du "il abime les cultures" qui est mis en avant (enfin si on peut appeler ça un argument), mais pour ton chasseur, qu'est ce qui lui fait dire que le renard ou la pie sont des nuisibles ?
Et l'argument des chasseurs gestionnaires de la nature me fait bien rire, le meilleur contre argument/exemple reste les réserves naturelles où les chasseurs n'ont pas leur mot à dire et où l'on retrouve une diversité assez hallucinante aussi bien en animaux qu'en végétaux...


s.deschamps a écrit:
il traque vraiment, c'est le principal plaisir de la chasse : comprendre comment la proie fonctionne, savoir la trouver
Pour moi c'est un peu du foutage de gueule, si on aime traquer un animal, on peut très bien le faire avec un téléobjectif. On le traque et au lieu de lui tirer dessus on le prend en photo. En plus ça coute moins cher que de chasser...


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 8:56

Je ne suis pas anti-chasse (enfin ça dépend des modes de chasse) et je ne chasse pas non plus.

Et s'il y a bien une chose que je ne supporte pas, c'est quand ils disent : nous jouons le rôle de gestionnaire pour préserver la nature. FAUX!
Ils jouent le rôle de gestionnaire pour préserver la CHASSE de même que les sylviculteurs gèrent les forêts pour produire du bois et non pour préserver les forêts.

La nature sait très bien se débrouiller sans l'homme.

Il y a juste un hic. Pour le grand gibier (Cerf, chevreuil, sanglier, ...), l'homme ayant exterminés les grands prédateurs de ce dernier, les a remplacé et là, la chasse peut être utile. Si on supprime la chasse au grand gibier, il pourrait y avoir une surpopulation qui engendrerait pas forcément la disparition du biotope, mais l'apparition de nouvelles maladies au sein des espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 10:23

s.deschamps a écrit:
C'est un chasseur plus proche et respectueux de la nature que bien des anti-chasses. Je sais bien que ce modèle de chasseur est assez rare, mais il existe néanmoins, et ma modeste contribution à ce fil ne vise qu'à vous en informer. Je ne convaincrai personne et ce n'est pas mon but ; mais comme souvent, la réalité est un peu plus complexe que les caricatures.
Mais tu nous prends pour qui exactement ?!!!
Tu dis vouloir faire tomber des préjugés, et là tu arrives justement bourré de préjugés sur nous !

En plus, tu dis toi-même que ce "modèle de chasseurs" est assez rare... alors qu'est-ce que tu nous reproches précisément ? tu crois qu'on est pas au courant que certains chasseurs sont différents, que certains font des trucs de bien, qu'ils sont pas tous cons et alcooliques ?... tu crois que t'es le seul à connaître des chasseurs, à en trouver certains sympas ?

Toi tu généralises à partir d'une rareté... si c'est pas des préjugés, qu'est-ce que c'est ? il vaut mieux généraliser à partir de ce qui est général, non ?

Quant aux nuisibles, on peut en parler dans le sujet adéquat... là aussi pas mal de préjugés, mais on ne peut pas avoir autre chose quand on écoute qu'un son de cloche !

glaurung a écrit:
s.deschamps a écrit:
il traque vraiment, c'est le principal plaisir de la chasse : comprendre comment la proie fonctionne, savoir la trouver
Pour moi c'est un peu du foutage de gueule, si on aime traquer un animal, on peut très bien le faire avec un téléobjectif. On le traque et au lieu de lui tirer dessus on le prend en photo. En plus ça coute moins cher que de chasser...
Mais enfin Glaurung ! t'as rien compris ! S'il tire, c'est uniquement pour faire plaisir à ses chiens !! Sinon, ils font la gueule ! Il est vraiment sympa ce chasseur !
Et puis c'est pas de sa faute si ses chiens le forcent à tirer !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 10:57

s.deschamps a écrit:

Mais il faut qu'il tire sinon ses chiens lui font la gueule : ils lui ont sorti le lapin, leur maître doit tirer !
rire

Quelle c...rie!
Excuse-moi, je pensais avoir tout entendu comme excuses de la part des chasseurs, mais là, c'est le sommet!
Il risque peut-être aussi de se faire mordre s'il ne tire pas. Et depuis quand les chiens de chasse décident de ce que le chasseur doit faire ? confused
Laughing
s.deschamps a écrit:

Alors, ok, deux jours par semaine pendant la saison de chasse, il prend ses chiens et son fusil, et va marcher toute la matinée, mais pas pour tuer, pour chasser.
Oui je vois, il pratique la chasse à l'approche. Mais, j'ignorais que les chiens étaient autorisés dans ce mode de chasse.

Petites rectifications : "mais pas pour tuer, pour chasser". Tu veux dire "pas pour massacrer" parce que, quand on va à la chasse, c'est en général pour tuer des animaux, il me semble".

et
s.deschamps a écrit:

il traque vraiment, c'est le principal plaisir de la chasse
Le véritable traqueur ne tire pas. Il rabat le gibier vers les chasseurs et parfois l'achève. Ici, ce sont ses chiens les traqueurs, pas lui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 7 Déc 2009 - 12:49

Bonsoir...et bienvenue s.deschamps.
Ce soir, je n'ai pas le temps de te répondre, comme tu n'as certainement pas eu le temps de lire les sujets concernant la chasse, ce qui te permet d'affirmer imprudemment que "nous" avons des préjugés sur la chasse.
Sache que si nous avons des expériences et des histoires différentes, elles concernent toutes la chasse très concrètement.
Moi même petit-fils de chasseur, j'ai bien failli le devenir et j'ai accompagné de nombreuses fois mon grand père qui sans avoir un gros budget n'était pas un gros fainéant parcourant des pistes en 4x4.
Il savait marcher de longues heures.
Sans doute reste-t-il encore des chasseurs de cette trempe: quelqu'un dont on ne mesure pas la passion avec les dépenses pour ses "engins".
Pour combien d'autres?
Donc, nous avons surtout des post-jugés sur les chasseurs.
Il y en a avec qui on peut discuter, mais il n'en reste pas moins que nous avons des valeurs totalement opposées à celle du plus c... d'entre eux comme à celles du parfait "gentleman"-chasseur.
Je développerai demain.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Mar 8 Déc 2009 - 2:14

en fait, je suis venu ici pour discuter. pas que je me fais chier dans la vie, loin de là. mais simplement que j'aime bien le débat.
j'en ai sincérement rien à branler de la chasse. simplement, je connais des chasseurs et je suis pas sûr qu'ils soient aussi con que le prétendre certains amis "écolos".
c'est tout. comme j'ai l'occasion de discuter avec eux de ce sujet, je voulais en discuter ici. mais c'est toujours la même chose, il est très difficile de parler objectivement de la nature avec un chaseur ou un écolo... c'est un peu comme parler de politique avec un extrême. y pas de demie mesure et ça c'est gavant.
le gars est content avec ses clébards dans la nature. il aime tirer... j'ai bossé étant étudiant dans un abattoir en bretagne, ca m'a bien plus pertubé que de le voir tuer un liévre. j'en ai même gerbé le premier jour. la question à laquelle j'ai pas de réponse objective, c'est : les chasseur sont ils un menace réelle pour la faune.
si je demande à un chasseur, c'est non et si je demande à un écolo, c'est oui... pas simple d'y piger qq. chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Mar 8 Déc 2009 - 3:06

Concernant ta dernière question, effectivement les chasseurs constituent une menace réelle pour de nombreuses espèces, mais je suis pas suffisamment calée pour répondre précisément, quelqu'un d'autre va le faire.

Il y a différentes menaces. La chasse de certaines espèces peut les mettre en danger directement, comme dans le cas du lagopède alpin.
La chasse en général peut aussi avoir un impact indirect du fait du dérangement ou de la destruction involontaire d'individus non chassables.

Il y a aussi beaucoup d'espèces protégées, notamment parmi les oiseaux, qui se font tuer ou blesser par des chasseurs, intentionnellement ou non. Dans le cas de ces espèces, chaque individu compte pour la préservation de la population !
La destruction d'un certain nombre d'entre eux, régulièrement, par des chasseurs, constituent donc une menace réelle pour les populations. C'est le cas des rapaces et de nombreux oiseaux d'eau qu'on retrouve morts ou mourrants (et tout ceux qu'on retrouve pas) après s'être pris des plombs de chasse.
Il y a d'ailleurs un article tout récent de la LPO sur ce sujet : http://www.lpo.fr/comm/2009/LPO-hecatombedoiseauxvictimesdetirs.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Mar 8 Déc 2009 - 16:12

Ainsi donc tu n'aurais rien à br..... de la chasse. Very Happy
Pour tous ceux qui savent lire et qui ont quelque chose entre les deux oreilles (et qui s'en servent) il est évident que c'est faux: tu ne parles QUE de ça.
Tu t'es présenté en te situant par rapport aux chasseurs et aux "préjugés" des écologistes à leur sujet.
Vas-tu faire le tour des forums de chasseurs pour dénoncer les préjugés des chasseurs à l'encontre des écologistes?

Tu dis "préjugé" : cela suppose que nous avons une idée préconçue des chasseurs, c'est à dire une représentation de ce qu'ils sont qui n'est pas basée sur une expérience pratique.
Penses-tu que nous ne pouvons rien connaître à la chasse parce que nous avons chosi de ne pas être chasseur?
Parce que nous vivrions en ville?

Désolé de te contredire.
On chasse devant chez moi, de l'autre côté de la rivière.
Des chasseurs, j'en vois chasser tous les jours en ce moment (comme tous les ans entre septembre et fin février) et il m'arrive de les observer aux jumelles.

En ce qui me concerne, mon opinion initiale sur les chasseurs était très favorable.
Mon grand père, aujourd'hui décédé, était chasseur : je l'aimais et l'admirais profondément et ce sentiment n'a pas changé.
Il n'était pas un "grand" chasseur, mais il aimait passionnément (dans l'ordre) la chasse, la pêche et la cueillette des champignons.
Pourtant il ne dépensait pas beaucoup (il était pauvre) sauf son temps, son amour et ses efforts.

Si tu mesures la passion à l'argent dépensé, tu es un bien triste sire.
Je me contenterai de dire que cet "argument" est nul et non avenu.Very Happy

Regretteras-tu la disparition de la chasse (et vraisemblablement de la tauromachie) pour le fric qu'elles génèrent et pour ceux qui l'empochent? Pour l'économie zé les "emplois"?
Il n'y a plus de bourreaux, ni de négriers (encore que...).
Va-t-on plus mal?

Personnellement, je ne regrette pas l'esclavagisme, bien qu'étant Blanc, j'aurais pu en tirer un misérable et inhumain avantage, contenu, parait-il, dans "le côté obscur de la force" de la nature humaine...qui a bon dos.
Si ce que nous faisons de pire est "naturel", où est la culture?
Si tu savais tout le baratin et les sotttises que nous (je ne suis certainement pas le seul) pouvons entendre concernant la chasse de la part des chasseurs...Rolling Eyes
Tu viens pour la deuxième couche?

La viande de chasse, produit de l'activité masculine (les femmes, à la cueillette et aux mioches, seraient en quelque sorte restées des guenons, alors que les mâles innovaient rire ) aurait "créé" l'humanité des Hommes et la consommation de viande l'augmentation de la taille du cerveau.
Petit problème: l'Homme de Néandertal, grand chasseur et mangeur de viande cuite, s'est... éteint.
Et les grands félins, carnivores exclusifs ont un coefficient d'encéphalisation inférieur à celui des gorilles qui consomment moins de 3 % de protéines animales ou encore celui des éléphants...végétariens exclusifs.

Nous ne sommes d'accord ni:

-sur l'aspect "universel" (c'est à dire naturel) de la chasse hors nécessité vitale.

-sur sa base instinctuelle : c'est la compassion qui est "instinctuelle", chez l'Homme, justement en raison de la capacité de reconnaître sa propre souffrance et sa propre mort dans celles de tout être perçu comme vivant.

Ce que l'on fait de cette possibilité offerte par notre cerveau est un choix culturel.
Comme disait Gandhi : "La civilisation? Ce serait une bonne idée"

-sur l'aspect "facteur d'ordre" et de régulation contre un prétendu chaos créé par "L'Homme" et réparé par les chasseurs.

-sur donc l'utilité des chasseurs qui sont à la nature ce que la bicyclette est au poisson. La chasse est aussi une affaire de peur face à une nature "livrée à elle-même", présupposée envahissante et impitoyable de père en fils .
Alors qu'elle l'est beaucoup moins que la "civilisation" occidentale, à qui Raphaël, Mozart et Einstein servent d'alibi.
On ne prête à autrui que ce qui n'appartient qu'à soi... Wink

-sur donc aussi et surtout la notion de nuisible, directement inspirée par l'ethnocentrisme et l'économie, l'utilitarisme judéo-chrétien hérité de la Génèse.

Pour autant, je crois vain de dire que les chasseurs n'aiment pas la nature: j'ai moi-même été longtemps tueur de truites, vairons, anguilles ablettes et autres brochets et sandres. De là me vient certainement mon amour de la nature : en tous cas c'est la pêche et l'amour de mon grand père qui ont permis la rencontre et la reconnaissance.
J'aimais "follement" les truites, mais je n'ai pas haï la couleuvre vipérine, le héron et la loutre qui "me" les "prenaient".
Et je ne comprends toujours pas cette stupidité égoïste, cette haine superstitieuse contre les "rivaux" (véritable nom des "nuisibles").

Aujourd'hui, je suis un opposant aux chasseurs et aux pêcheurs: non pas que je souhaite interdire leur "passion" que je comprends sans l'approuver et la partager désormais.
Mais je suis fermement partisan de les "remettre" à leur place et de leur refuser toute utilité et mission "d'intérêt public".

Par ailleurs:

1) Le Bouquetin des Pyrénées, celui des Alpes en France ont été exterminés par les chasseurs.
La loi de 1976 est arrivée juste à temps pour empêcher la disparition des loutres, de nombreuses espèces de rapaces et la régression d'autres.
N'oublions pas ce que l'Ours, le Lynx et le Loup et des petits mustélidés comme le Vison d'Europe et le Putois doivent aux chasseurs.
Les chasseurs ont toujours quasiment TOUS été des opposants farouches à toute mesure de protection de tout prédateur et sont restés indifférents à la disparition d'espèces "neutres" (chauve-souris par exemple).
Et ils le restent, dans les faits.
Les cerfs, chevreuils et sangliers ont été "sauvés" par les plans de chasse imposés par en haut contre leur mauvaise volonté.
Le "b****l" dans la nature créé par les sangliers est causé par un déséquilibre entretenu par le complexe "agriculteurs-sylviculteurs-chasseurs".
Demande-t-on aux pyromanes d'endosser un uniforme de pompiers?
Ce serait imprudent, non? Et pourtant c'est ce que les chasseurs voudraient voir se passer: ils aiment bien les "belles histoââres" à dormir debout.


2) Curieuse idée pour un photographe que d'accompagner des chasseurs... As-tu peur de la solitude dans la nature?
Je crois plutôt que si tu n'es pas chasseur, moi, je ne suis pas écologiste... Wink

3) Les chasseurs n'ont jamais rien foutu contre les grands chantiers destructeurs, préférant acheter des confettis au bout des routes qui y conduisent. Pas vu un seul chasseur contre le Tunnel du Somport ou lever son cul contre une station de ski.


4) Pour conclure, pour moi qui suis un "extrêmiste" politique (tu as frappé à la bonne porte Very Happy ), les chasseurs sont un problème réel mais mineur.
Ils partent en vrille et déclinent. Je ne veux pas les faire exister artificiellement en discutant "morale" avec eux.
Les causes de la disparition des milieux, des espèces et de la souffrance animale sont culturelles sociales et politiques: leur nom d'aujourd'hui est capitalisme.

On "s'énerve" contre les conséquences, mais on ne veut pas tuer la "poule aux oeufs d'or' des causes, dont on s'accomode très bien.
Sur ce plan, je renvoie protecteurs, chasseurs et photographes cynégétiques dos à dos.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche


Dernière édition par Ugatza le Mer 9 Déc 2009 - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Mer 9 Déc 2009 - 9:14

Salut s.deschamps.
Je suis moi aussi, tout comme glaurung et beaucoup d’autres ici, d'accord sur le fait que : "tous les chasseurs ne sont pas des gros cons bourrés et abrutis" et que cette caricature ne concerne qu’une minorité d’entre eux. Toujours est-il que lorsque tu déclares :
s.deschamps a écrit:
[…]S'il y a encore une faune sauvage dans son coin, c'est grâce à des gens comme lui (ok, sont pas nombreux....). C'est-à-dire qu'ils entretiennent avec soin les points d'eau. Ils régulent les nuisibles (oui, les nuisibles : renards, pies, sangliers... sont fort sympathiques, mais étant donné les déséquilibres introduits dans la nature depuis quelques bonnes centaines d'années, si l'humain ne s'en mêle pas, il n'y aura plus aucune diversité dans "nos campagnes").[…]
je ne peux que m’interpeler sur les raisons pour lesquelles tu penses ça ! Soit cette personne t’a fait l’article, (avec, j’en suis certain, une grande objectivité Rolling Eyes ) , sur le fait que ses activités de chasseur, piégeur et accessoirement garde-chasse, sont indispensables au maintien d’une faune diversifiée ! Soit, tu es toi même convaincu que l’homme doit intervenir sur la nature pour que continue d’exister ce type de faune, ce qui impliquerait, à ce moment là, que tu es contre les écolos qui sont eux, pour une nature qui se gèrerait sans l’intervention, soi-disant indispensable, de l’homme, ou plus précisément du chasseur ! Dans n’importe quel cas il serait intéressant de savoir, comment et pourquoi, dans les régions où l’homme n’intervient pas, la faune sauvage se porte on ne peut mieux ? Crois-tu vraiment que la nature a besoin de l’homme pour s’auto-équilibrer ?
s.deschamps a écrit:
[…] oui, les nuisibles : renards, pies, sangliers... sont fort sympathiques, mais étant donné les déséquilibres introduits dans la nature depuis quelques bonnes centaines d'années[...]
Qui du haut de sa suprématie a décidé, et sur quels critères surtout, que renards, pies ; sangliers et autres sont des nuisibles ? Pourquoi la majorité des chasseurs est contre le loup d’après toi ? Le loup est un concurrent pour la plupart deschasseurs et partager…, pour ceux là, pas question, nada ! Il y a donc "LES CHASSEURS" en général et dans "SES CHASSEURS" en cherchant bien on doit certainement en trouver quelques uns objectifs, j’ose espérer simplement, que la personne dont tu nous parles rentre dans cette catégorie.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Mer 9 Déc 2009 - 14:30

s.deschamps a écrit:

Alors, ok, deux jours par semaine pendant la saison de chasse, il prend ses chiens et son fusil, et va marcher toute la matinée, mais pas pour tuer, pour chasser.

Je tenais à revenir sur ça parce que, comme je l'ai signalé sur un autre sujet, tu as raison : la chasse, ce n'est pas seulement tuer des animaux.

Je m'explique :
Avant d'entamer des études dans le monde forestier, j'étais anti-chasse mais je ne connaissais rien à la chasse.
Lors de mes études, j'ai eu un cours de cynégétique donné par un merveilleux professeur (également chasseur) qui m'a rapproché du monde de la chasse. Et pendant 2 ans, j'ai "goûté" à la chasse ou plutôt à la traque (Ouh! Pas bien!).

Ce n'est pas au plaisir de tuer que j'ai "gouté", mais aux sensations d'être à la chasse. Je appellerai d'ailleurs "l'excitation de la chasse".

Je vais essayer de décrire ça le plus clairement.

Lorsqu'on est à la chasse ou à la traque, on a une impression de bien-être, de force intérieure, d'attention et d'agressivité. On ressent des pulsions "primitives" (La chasse est une activité primitive, non ?) fortement accrue avec l'activité des chiens et le gueulement des traqueurs.
Croyez-moi, l'excitation de la chasse est très enivrante. drunken
On va certainement me dire qu'il y a mieux comme sensation. Oui, il y a mieux, mais ces sensations-là sont vraiment uniques et on ne peut les ressentir qu'à la chasse.
On devient un prédateur. On ressent certainement ce que le loup ou le renard éprouve lorsqu'ils chassent leurs proies et rentrent dans une bergerie ou un poulailler.
Et lorsque le chasseur pris par cette excitation voit du gibier, il tire. Pas forcément parce qu'il aime tuer, mais aussi avec ce que je viens de citer : "l'excitation de la chasse" qui est tellement agréable pour certain qu'on en redemande.

Avec ça, quelque-uns de mes copains anti-chasse ou non-chasse sont devenus chasseurs par la suite. J'ai même failli devenir chasseur.

Voila. J'espère m'être bien fait comprendre.

guido
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Jeu 10 Déc 2009 - 1:52

tu es en forme ugatza

je n'ai pas parlé des préjugés des écologistes envers les chasseurs mais des préjugés en général sur les chasseurs.
je dis que j'avais des préjugés avant de rencontrer des chasseurs, c'est tout.
maintenant, je suis peut être tombés sur des chasseurs responsables, je n'en sais rien.
j'habite dans le nord de la france et je sais que des écologistes et des chasseurs se battent ensemble pour que le gouvernement revienne sur sa décision de mettre un terminal gazier dans une réserve naturelle par exemple.
cela va sans dire qu'ils ont des idées différentes sur pas mal de points mais qu'ils sont un minimum "intelligent" pour s'entendre sur d'autres.

je ne rentrerai dans ton pseudo débat philosophique car je pense qu'il est poussé un peu à l'extrême. Je ne comprend pas pourquoi en partant du sujet "préjugés sur les chasseurs" nous devions passer par l'esclavagisme, gandhi, la génése, einstein et les éléphants...

A la question, Curieuse idée pour un photographe que d'accompagner des chasseurs... As-tu peur de la solitude dans la nature ?
je suis tout simplement allé voir afin d'espérer comprendre leur étrange passion. Et vois tu, je n'ai pas tout compris sur le "plaisir" qu'ils ont à tuer des animaux mais j'ai compris qu'ils n'étaient pas aussi débiles que ce j'ai pu entendre jusqu'ici.

Enfin, pour ce qui est du capitalisme et de la chasse... j'avoue que j'ai pas d'avis mais je vais y réfléchir et tenter de trouver le point en commun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Jeu 10 Déc 2009 - 3:55

En tous cas, s.deschamps, nous avons au moins répondu (mais pas de manière exhaustive) à ta question sur les espèces menacées par la chasse, n'est-ce pas ? Cool

Ensuite, concernant Ugatza, je pense que son but n'était pas forcément de rentrer dans un débat philosophique, mais de t'expliquer pourquoi il n'est pas d'accord, et moi non plus, avec la justification et l'utilité de la chasse dont tu parlais. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Jeu 10 Déc 2009 - 15:06

Prends nous pour des jambons s.deschamps! Very Happy
1) En parlant de préjugés sur les chasseurs, tu as parlé de ceux des écolos.
2) Tu es ici sur un forum qu'on peut qualifier d'écolo.


J'ai voulu dire que tu ne parlais pas forcément, quand tu t'adresses à nous, à s.desvilles.
Veux-tu que je te cite, si tu as déjà "oublié" ce que tu viens d'écrire?

Ce que j'ai dit concernant la chasse et le capitalisme est très clair: les chasseurs n'arrivent pas à la cheville des multinationales et des marchands pour, comme tu le reconnais, "mettre à mal" la nature.

Je n'ai pas dit que la chasse et le capitalisme c'était pareil.

Si c'est ça que tu as compris, il faut arrêter la tisane.
La principale cause de destruction de la nature c'est son exploitation pour produire des marchandises: c'est le capitalisme, qui pille, croît, coupe, défriche, urbanise, envahit, colonise, aménage, artificialise et chie de la pollution et des dictateurs partout.

Ce que je dénonce, c'est le "consensus" (chez les chasseurs, comme chez les "zécolos") pour ne pas parler des vrais problèmes et le vrai problème, c'est bien celui-là.

La chasse c'est juste rien ou pas grand chose. Et encore... plus pour très longtemps.

Alors causer d'elle, ça permet de se sentir radicalement écologiste et d'extérioriser sa "générosité" contre l'incarnartion du mal absolu: le vilain chasseur.
Ca occupe et ça soulage, quoi.
Pendant ce temps, on ne s'occupe pas de l'essentiel.


Ceci dit, je n'ai aucun mépris pour la philosophie et l'Histoire.
Ca permet de comprendre bien des choses et de ne pas dire trop de platitudes comme celles que tu viens de nous servir après tant d'autres.
Si tu ne réfléchis pas à l'origine de l'idée qu'il y a des nuisibles (la religion, la métaphysique cartésienne, le judéo-christianisme, le machisme, machin bidule-tout-ça) , c'est que tu ne vois pas le bout de ton nez (j'espère qu'il est plus long que celui de Cléopatre, si tu n'es pas Pinocchio) et que tu considères que se poser des questions, c'est juste risquer une migraine ou de gripper tes neurones.
Tu reçois les idées comme elles viennent?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 1:54

je n'ai nullement la prétention de te prendre pour un jambon et à la différence de toi, je respecte l'avis d'autrui.
je vais cependant arrêter de discuter car je te trouve particuliérement désagréable et peu tolérant.
bonne continuation à tes grandes idées qui comme les miennes ne font pas avancer le monde mais qui te donnen au moins le sentiment d'exister ou de serir à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 2:43

s.deschamps a écrit:
je n'ai nullement la prétention de te prendre pour un jambon et à la différence de toi, je respecte l'avis d'autrui.
je vais cependant arrêter de discuter car je te trouve particuliérement désagréable et peu tolérant.
bonne continuation à tes grandes idées qui comme les miennes ne font pas avancer le monde mais qui te donnen au moins le sentiment d'exister ou de serir à quelque chose.

C'est quand même marrant cette propension a cesser tout échange...lorsqu'on a un interlocuterur qui sait ce qu'il dit en face Wink car en quoi Ugatza a-t-il été désagrable et peu tolérant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 2:57

désolé michel mais le débat n'est pas constructif et c'est dommage
je dis blanc il me répond systématiquement noir
c'est dommage,c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 3:37

s.deschamps a écrit:
désolé michel mais le débat n'est pas constructif et c'est dommage
je dis blanc il me répond systématiquement noir
c'est dommage,c'est tout

La construction dans un débat ce n'est pas d'approuver systematiquement ce que dit l'autre, sinon il n'y a plus de débat...

Ugatza a écrit:
Ce que j'ai dit concernant la chasse et le capitalisme est très clair: les chasseurs n'arrivent pas à la cheville des multinationales et des marchands pour, comme tu le reconnais, "mettre à mal" la nature.

Il me semble que là et là :

Ugatza a écrit:
La chasse c'est juste rien ou pas grand chose. Et encore... plus pour très longtemps.

Il dit pareil que toi non ??

Ou alors...il y a quelque chose que je ne comprends pas, serait ce toi qui a des "préjugés"...le procès de mauvaise intention ne serait-il pas de ton côté ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 4:49

Oui Michel... si vous voulez.
j'ai des préjugés, mon avis n'a pas d'importance et je dis que des conneries
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 11:44

Tu appelles ça "respecter", toi?

s.deschamps a écrit:
Bonjour,

Je suis chasseur mais d'image !
Lors d'une discussion avec un vrai chasseur, je me suis aperçu que j'avais des idées bien arrêtées sur sa passion. Alors, je me suis rendu à son invitation en plaine et à la hutte dans le but de mitrailler à coup de pelicule la faune et la flore locale. et de comprendre cette homme en vert...

Il serait dommage que je n'apporte pas mon éclairage après expérience, moi qui comme beaucoup est non-chasseurs et les pensais tous : gros cons bourrés et abrutis.

Cette sortie à eu l'avantage de m'avoir appris la nuance en matière de chasse et de chasseur. Parce que les personnes en questions, que j'ai rencontré, ne se contente pas d'être chasseur.

L'un d'eux est aussi piégeur assermenté et garde-chasse. Il s'occupe toute l'année du tènement (c'est comme ça qu'on dit). S'il y a encore une faune sauvage dans son coin, c'est grâce à des gens comme lui (ok, sont pas nombreux....). C'est-à-dire qu'ils entretiennent avec soin les points d'eau. Ils régulent les nuisibles (oui, les nuisibles : renards, pies, sangliers... sont fort sympathiques, mais étant donné les déséquilibres introduits dans la nature depuis quelques bonnes centaines d'années, si l'humain ne s'en mêle pas, il n'y aura plus aucune diversité dans "nos campagnes").

Ces chasseurs responsables, qui aiment aussi se balader l'été et admirer l'écosystème qu'ils connaissent bien mieux que de nombreux pseudo écolos des villes,
s'occupent aussi d'intercéder avec les agriculteurs pour qu'ils arrêtent de braconner à tout va les lapins qui leur bouffent les jeunes ceps, par exemple. Et ils protègent eux-mêmes et à leurs frais les jeunes plantations. Comme garde, le mec parcours la campagne tous les deux jours, il sait où sont les portées, les terriers, les sentes par lesquelles passent les animaux. Il endigue les maladies (prélèvement des animaux malades, vaccination et remise en liberté quand c'est possible).

Il fait pas mal de prévention aussi, et de pédagogie, en expliquant aux conducteurs d'engin à moteur qui défoncent les chemins que la municipalité a mis à leur disposition un grand terrain de jeu pour qu'ils arrêtent de saccager toute la campagne (ça, c'est pour la première rencontre ; à la seconde incartade, il verbalise). Il faut aussi qu'il explique aux citadins qui viennent faire courir leurs chiens en campagne que ceux-ci doivent être tenus en laisse, ou maintenus sur les chemins ; et oui, surtout en période de reproduction, un chien qui divague fait plus de carnage qu'Attila dans cette nature que les promeneurs du dimanche aiment taaaaant (sans la connaître vraiment ni la comprendre du tout).

Alors, ok, deux jours par semaine pendant la saison de chasse, il prend ses chiens et son fusil, et va marcher toute la matinée, mais pas pour tuer, pour chasser. Il chasse pas à l'affût, il traque vraiment, c'est le principal plaisir de la chasse : comprendre comment la proie fonctionne, savoir la trouver, avoir dressé ses chiens à la traquer, et à la rabattre vers soi ; il lui arrive de ne pas tirer, ou de tirer à côté, quand il ramène déjà un lapin ou deux, c'est bien assez pour la famille et les amis. Mais il faut qu'il tire sinon ses chiens lui font la gueule : ils lui ont sorti le lapin, leur maître doit tirer !

C'est un chasseur plus proche et respectueux de la nature que bien des anti-chasses. Je sais bien que ce modèle de chasseur est assez rare, mais il existe néanmoins, et ma modeste contribution à ce fil ne vise qu'à vous en informer. Je ne convaincrai personne et ce n'est pas mon but ; mais comme souvent, la réalité est un peu plus complexe que les caricatures.

Ah, j'oubliais : il est pas alcoolo, non plus.

Moi je dis que tu nous prends pour des c....
Si tu crois ce que tu racontes, c'est grave.
C'est le sketch des Inconnus à l'envers. rire
C'est même exactement le préjugé que certains chasseurs aimeraient qu'on ait d'eux : ta soupe sent le rance.

Tu nous sors de bons gros clichés mille fois entendus sur l'opposition ville / campagne.
L'histoire du gars qui prend un fusil pour promener son chien et des sottises hénaurmes sur des chiens qui feraient la gu...si leur maître ne tire pas.
Tu récoltes ce que tu as semé .

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Ven 11 Déc 2009 - 13:26

s.deschamps a écrit:
Bonjour,

Je suis chasseur mais d'image !
(...)
Au fait n'hésite pas à nous faire partager quelques unes de tes photos: nous en serons ravis...c'est une coutume ici.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Sam 12 Déc 2009 - 11:26

C'est assez décevant comme réaction, s.deschamps...
Michel te fait remarquer que Ugatza et toi êtes d'accord sur certains éléments. Tu pourrais en tenir compte.
Sur le reste, tu peux essayer d'y réfléchir. Et si tu n'es pas d'accord, défends ton point de vue !
Je pense qu'au contraire, le débat est tout à fait constructif.
D'ailleurs, je ne vois pas non plus où il a été désagréable... Et en plus, ce n'est pas ton seul interlocuteur ici ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Sam 12 Déc 2009 - 12:52

Et puis je suis tout le temps désagréable: je suis rarement d'accord avec tout ce que pensent les autres...
Et inversement.

Tu n'as pas de traitement de faveur. Very Happy

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche


Dernière édition par Ugatza le Lun 14 Déc 2009 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   Lun 14 Déc 2009 - 13:33

Je confirme Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s.deschamps



Masculin Nombre de messages : 51
Age : 42
Localisation : NORD
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: photos...   Mar 15 Déc 2009 - 3:38

Pour UGATZA et tous ceux qui comme moi, trouvent ça beau

Littoral dunkerquois pendant que les méchants chassés...
l'accés à leurs terrains de "jeux" me permet de voir cela en accédant par un platier humide sur un jetée naturelle difficile d'accés
faut en profiter car bientôt il y aura un terminal gazier décidé par nos politiques malgrés les actions des habitants, des écologistes et des chasseurs
car le pouvoir de détruire est malheureusement dans les main du CAC 40 et nos politiques baissent les yeux dès que les dirigeants prononcent le mot magique :
Emploi !

becasseau (mue), becasseau sanderling en volent, phoque gris, sarcelles d'hivers en volent


[img][/img][img][/img][img][/img][img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: préjugés sur les chasseurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
préjugés sur les chasseurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hérisson au menu des chasseurs
» journee des chasseurs d'aigues mortes du 20 mars
» Les chasseurs à l'école...
» "Chasse gardée", chasseurs et chien en liberté (promenade)
» Tout ceux qui ont des préjugé sur Pitbull!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Chasse-
Sauter vers: