PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?

Aller en bas 
AuteurMessage
ARTHUSEN



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 6 Jan 2010 - 6:51

Je profite d'être en repos pour lancer ce sujet.
Je bosse dans la com. pour une grande société française dont nous sommes tous dépendant. (je dis grande... en CA pas du point de vu déontologique)
Cette société est un colosse dans le domaine de la pollution.

Elle n’a finalement pas de client mais des consommateurs car elle est en position de quasi-monopole.

Elle nous donne bonne conscience en bombardant à 20 h 30 sur le petit écran le slogan à la mode, la phrase magique :
Développement durable ! Pour un monde meilleur et autres conneries…

Magnifique ! En interne, de ses dirigeants à ses cadres, très peu se préoccupe réellement de l’environnement.
La mission est la suivante : Vendez la même merde qu 'avant mais mettez y du vert et tous le monde sera content ! Et ça marche.

D'où mon sujet : L’écologie n’est il pas tout simplement qu’un nouveau marché ou une nouvelle niche ?

Car pendant qu’Al Gore fait ses conférences dans des salles climatisées ;
Pendant que Nicolas Hulot me fait froid dans le dos avec son film qui rapporte tellement de blé qu’il faut une Holding pour le cacher ;
Pendant qu’ Yann A.B survole le monde en avion et en Hélico pour se tirer 180 k€ de revenu en 2008 ;
Pendant que notre Président veut laisser une trace de son passage en utilisant l’écologie ;
Je pense que l'écologie (et surtout en France) est devenue un enjeu politique et commercial avant d’être une réelle constatation de ce que l’homme a infligé à notre planète.

L'état fait peser l'ensemble de l'effort sur le citoyen sans proposer de solutions intermédiaires,et nos industriels ont créé le nouveau marché qui va remplacer les pertes infligées par la fuite d’autres vers des pays émergeants.

L'écotaxe sur les produits ménagers, informatiques etc. Elle fût créée pour prendre en charge les coûts de recyclage. Un petit tri au départ sur les matières employées aurait pu éviter cette taxe !

Nous trions nos déchets ce qui est normal. Mais maintenant certains politiques parlent de faire payer une taxe proportionnelle à la quantité de déchets produits par une famille. A quoi servent alors nos impôts locaux, qui vous le noterez ont nettement augmenté, alors qu’ils prennent en en charge le ramassage et la destruction de ces déchets.
Réduire les déchets ? L'état ne fait rien au niveau des industriels pour qu'ils réduisent la quantité des emballages qu'ils produisent !

Nous avons tout de même échappés à la consigne de réduire la vitesse sur les routes de 10 km/h. Cela réduirait de 1 million de tonne les émissions de CO2 par les voitures en France sur un an.
Dans le même temps une centrale thermique produit 8 millions de tonne de CO2 par an.

Les taxes sur les produits pétroliers qui doivent nous pousser à réduire notre consommation et par conséquent la pollution. Formidable… Pourquoi ne pas imposer carrément aux constructeurs automobiles de produire un pourcentage minimum de véhicule non polluant.

...

La liste n’est pas exhaustive.

On parle très peu de la pollution générée par l'industrie en France par contre le particulier… lui il en bouffe ! C'est à ne plus ce regarder dans le miroir le matin que d'être un citoyen en occident au 21iéme !

Alors j’achète mes lampes basses conso au mercure, mon liquide vaisselle bio (bio de rien d’ailleurs mais simplement plus cher qu’un autre mais qui donne bonne conscience à ma femme), pour bosser je prends ma Peugeot qui ne dégage que 107 gr de Co (j’ai 80 bornes à faire par jour… alors le vélo vous m’excuserez) et puis je me tape le tram pendant que le maire de ma ville file en avion nous défendre à l'assemblée (heureusement qu'il est là),
Puis arrive le vendredi. Il est 19 h. Je critique le système dans lequel j’évolue en prenant un verre avec des collègues. Je dis que j’enverrai bien tout chier de temps à autres…

Ah oui, mais avant de prendre conscience du merdier dans lequel j’évolue, j’ai acheté pour ma petite famille, ma petite maison en bois Pefc isolée en laine de mouton (ce qui m’habille très bien) et chauffée par un putain de système géothermique que je vais rentabiliser car ma maison sera morte (c'est-à-dire dans vingt ans)
Et pour rembourser tous cela, je travaille dans une boite qui se branle pas mal de l’environnement comme toute les boites mais qui vend sa merde dans un bel emballage tout vert que tout le monde achète ! Le probléme c'est que nous sommes très nombreux dans ce cas.

Je suis convaincu que l’écologie n’est qu’un moyen de faire du fric.
C’est en tout cas mon humble avis.
J'aimerai bien connaitre le vôtre. Bonne année à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 6 Jan 2010 - 15:40

Je reviendrai plus tard sur le sujet, je n'ai pas le temps ce soir.

Mais, vite fait, je suis d'accord avec toi sur le liquide vaisselle "bio" . une grosse arnaque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 33
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 6 Jan 2010 - 16:01

La fatigue commence à m'envahir aussi.

Mais je vais déjà dire ceci : Ici, c'est de l'écologisme dont on parle, pas de l'écologie. Bon, il y en a marre de voir et d'entendre les politiciens qui utilisent le terme "écologie" à tout va, alors qu'ils ne savent même pas ce que ça veut dire.

Un peu de vocabulaire.

Définition de l'écologie :
Citation :
L'écologie est la science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologie
Celui qui étudie l'écologie est un écologue.


Définition de l'écologisme :
Citation :
L'écologisme ou environnementalisme est à la fois un courant de pensée (idéologie ou philosophie), un corpus de valeurs et de propositions incluant celles du mouvement écologiste ou du mouvement d'écologie politique, et l'activité politique ou parapolitique visant au respect, à la protection, la préservation ou la restauration de l'environnement.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologisme
Celui qui pratique l'écologisme est un écologiste.

Comme ça, les pendules sont remises à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 6 Jan 2010 - 16:08

Ça me rassure, je ne suis pas écologiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARTHUSEN



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: LE : Greenwashing   Dim 17 Jan 2010 - 10:41

Avec le changement climatique, les valeurs écologiques tendent à devenir indispensable dans l'argumentaire produit. Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés mais pas encore assez pour identifier le "jeu" des marques qui utilisent l'argument "écolo". Avec la démocratisation des ses valeurs, les marques devront justifier leurs messages publicitaires écologiques au risque de générer un buzz négatif.


Geneviève Piquette du cercle des experts marketing

Des entreprises qui surfent sur le Greenwashing

Bien que la société entière se soit donné le mot pour avoir une conscience écologique, c'est d'une toute autre sorte de conscience dont il est question quand on aborde la volonté «verte» des entreprises. Au risque de me répéter, il est évident que les grandes marques de ce monde n'ont d'autre choix que de prendre le tournant environnemental dans le but de se forger un capital de sympathie auprès des éco-consommateurs dont le nombre ne cesse d'augmenter.

Mais est-ce réellement le début d'une ère nouvelle ou plutôt une image savamment travaillée à coup de campagnes marketing ? D'après vous ?

Les campagnes publicitaires aux allures «éco-bio» qui ne sont en réalité que de la poudre aux yeux pour se donner une image publique responsable, sont tellement nombreuses que le terme désignant cette technique se nomme «Greenwashing» ou «mascarade écologique»!

Pour y voir clair, examinons quelques récentes campagnes se positionnant dans l'axe «écologique». Pour se faire nous nous baserons sur 5 critères (voir http://greenwashingindex.com/criteria.php) déterminant si oui ou non cette publicité est une mascarade écologique :

1.La pub jongle avec les mots afin de nous faire croire en un aspect écologique qui en réalité n'est pas.
2.La pub utilise des images associées à l'environnement dans le seul but de paraitre écologique.
3.La pub présente un fait ou un slogan flou nous laissant croire à un bénéfice environnemental.
4.La pub exagère la qualité ou le rendement écologique de son produit/entreprise.
5.La pub camoufle des faits importants instaurant le doute et la confusion chez le consommateur.
› Le secteur automobile
Pas surprenant de constater que le secteur automobile qui est de loin le plus grand «menteur écologique»... Championne des émissions de gaz à effet de serre, consommatrice d'énergies fossiles non renouvelables, la voiture est pour l'instant loin d'être un mode de transport écologique. Pourtant les publicités vantant ses aspects verts se multiplient à une vitesse folle…

Voici quelques exemples :

Jeep Grand Cherokee



Quand on sait que les 4 x 4 sont les véhicules qui émettent le plus de CO2 et sont donc en partie responsables de la disparition de plusieurs espèces terrestres, l'association du 4 x 4 avec un élément de la nature, ici l'ours, en plus de l'utilisation du slogan «L’homme a toujours rêvé d’apprivoiser la Nature»... deviennent des arguments mensongers.




Peugeot 206



Utilisation de couleurs suggérant des vertus écologiques que le produit ne possède pas.




Volvo

Le slogan «La nature est si belle» laisse sous entendre que Volvo préserve la nature... Pourtant cette voiture est une des moins écologiques sur le marché...




› L'industrie du pétrole
Total

L'entreprise «Total» présente un engin de prospection pétrolière dans les milieux marins ainsi que le slogan «On peut chercher du pétrole à de très grandes profondeurs sans déranger ceux qui y habitent.» Or, le poisson est un tétrodon qui vit dans les zones tropicales dans les récifs coralliens et donc jamais en zones profondes tel que démontré ici. Et entre nous, la recherche de pétrole en milieux marins est de loin l’industrie la plus destructive de nos océans.




Shell

Ma palme d'or du ridicule revient à la compagnie «Shell» dont les attributs écologiques m'échappent... avec ces 2 publicités laissant croire à une attitude responsable envers l'environnement. Pourtant selon «Greenpeace», Shell alloue le minuscule montant de 0.06% de ses investissements annuels dans les énergies renouvelables...




› Leroy Merlin et Suez
Leroy Merlin

La publicité laisse entendre que les produits en vente chez Leroy Merlin sont écologiques, or l'offre de produits écologiques dans ce magasin est quasi inexistante.




Suez

Le slogan «Notre nouveau nom symbolise notre volonté de nous engager dans le développement durable.» - Comment ? Quel est le rapport avec cette compagnie et l'engagement dans le développement durable ? Aucun.




Conclusion
En espérant que ce petit survol vous a éclairé sur le sens du mot «Greenwashing» et que vous saurez à l'avenir le reconnaître et surtout le dénoncer aux organismes régissant la publicité. En tant que concepteur, créatif, annonceur ou agence c’est notre devoir de se conformer aux normes publicitaires, et surtout, c’est par respect pour le consommateur car au bout de la ligne ils auront toujours le dernier mot sur ce qu’ils achètent ou pas. Ne vous laissez pas berner! Sur ce bonne pub!

Prochain article : Tout n'est pas si noir et certaines entreprises ont emboîtées le pas pour un avenir plus vert...

Sources :
http://greenwashingindex.com/criteria.php
http://www.lalliance.fr/xmedia/atelier_BVP/publicites.html#total
http://www.stopgreenwash.org/ad/1
http://www.publicradio.org/columns/sustainability/greenwash/
http://www.corpwatch.org/article.php?id=1348#deepgw
http://www.greenpeace.org/canada/fr/
http://www.normespub.com/fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 39
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 20 Jan 2010 - 3:01

oui, savoir distinguer le blanc du noir dans ce qu'on nous raconte, important...
ça fait longtemps que je rouspète contre ces publicités "vertes", comme ça me gonfle.... mais c'est à la mode de mettre des petites fleurs et des petits zozios pour vous vendre une voiture....
Je comprends bien ton désarroi, "faites ce que je dis, pas ce que je fais", c'est ça le slogan qu'ils auraient du utiliser ces politiques pleins de bonne volonté et ces fabricants de voiture vertes...

J'ai un truc à regarder, sur Copenhague, je fais ça et je vous dis..

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
ARTHUSEN



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: n'aurait elle pas bon dos l'écologie ???   Sam 23 Jan 2010 - 8:05

"la Terre vu du ciel" s'est vendu à 3 millions d'exemplaires !
Pour le plus grand bonheur du photographe, qui aurait gagné 6 millions d'euros pour ce seul livre.

Yann Arthus-Bertrand exploite le filon de la photo aérienne : "365 jours pour la planète" a été vendu à 750.000 exemplaires.

en 2004, grâce à ce succés son éditeur La Martinière s'offre les éditions du Seuil.

Pour fructufier l'utilisation de ses photos, Yann Arthus-Bertrand a créé l'agence Altitude en 1990. Elle gère aujourd'hui plus de 350.000 photos. 66 autres photographes lui confient le soin de diffuser leurs œuvres sur lesquelles il touche des droits. son CA est plus de 2 500 000 euros / ans

En 2002, Yann-Arthus Bertrand pour l'émission "Vu du Ciel". diffusée en prime time, rassemble plus de 5 millions de téléspectateurs. Cachet non divulgué

Impossible de connaitre non plus combien de frais il s'octroie sur Good Planet, une association loi 1901 à but non lucratif mais qui gère tout de même 2,6 millions d'euros par an.

L'Ademe, nos impôts, (agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie) finance ainsi une partie du fonctionnement du projet Action Carbone.
Le Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables met aussi la main à la poche. l'Education nationale, nos impôts, achéte kits pédagogiques (posters et fiches) et les distribue dans les écoles.

le 31 mai 2006. Yann Arthus-Bertrand est élu à l'académie des Beaux-Arts.
Une fonction honorifique, certes, mais qui lui rapporte tout de même un salaire annuel de 31.053 euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Lun 15 Mar 2010 - 15:39

Non, l'écologie n'est pas QUE cela.
Elle n'est pas née aujourd'hui...Ceux qui s'en servent aujourd'hui pour vendre ou pour "gagner" une place, la combattait hier.
C'est une façon de continuer d'ailleurs.
Comme Bayrou, par exemple, qui a eu le cynisme de signer le Pacte Ecologique de Nicolas Hulot.
Ce que tout le monde redoute et dénie, c'est qu'elle donne du sens à l'Histoire de "notre" civilisation et qu'elle remet en question nombre d'idées reçues des "bien"-pensants.
D'où un très grand nombre de postures diverses et variées pour éviter d'affronter les problèmes réels...qui existent bel et bien.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mar 16 Mar 2010 - 13:43

Okay, pour Bayrou, mais comment expliquer qui il y ait autant de gens qui votent pour Lassalle?
C'est quand même le seul membre du Modem qui se retrouve au second tour des régionales. Et pourtant, nous ne pouvons pas dire qu'il soit écolo, le chanteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mar 16 Mar 2010 - 14:37

Bayrou, Lassalle, Cohn-Bendit, Duflot, Bové, Aubry, Royal, Huchon, Buffet, Mélanchon ou Sarkozy....
Les menteurs parlent à leurs menteurs.
Des écologistes, s'il y en avait tant que ça, ça se saurait.
On n'aurait pas à se demander pourquoi cela va si mal....

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loulie

avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mar 16 Mar 2010 - 19:48

... et sachant tout ça arthusen tu continues de soutenir une entreprise de merde??
( c'est toi qui nous l,explique)...
et y'en a qui se demande pourquoi ça va mal ?? quand ceux qui savent ne font rien ... rien que soutenir la destruction et la mort... si j'étais toi j'irais me cacher.
l' incohérence élevée au rang de la vertu!


le mot écologie est servi au peuple comme autrefois les croisades, ou les bûchers, ou le vote accordé aux femmes, la ''démocratisation'' de la télé, les allocations familiales, c'est toujours la même chose... c'est l'opium du temps présent

les vendeurs d'opium sont riches, ils trouvent toujours de plus en plus d'acheteurs parce que c'est dans la nature des sociétés de se mettre en situation de dépendance des ''distributeurs'' de biens et de services

pour rester accroché et collaboré à ce système il faut être soit profiteur ou complètement inconscient...
à moins que ça soit la troisième option qui est celle de ne pas avoir le courage de vivre selon ses convictions

louise élie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 17 Mar 2010 - 7:20

1) Il est difficile d'être écologue sans devenir écologiste.
Etudier la nature sans l'aimer et sans vouloir la défendre.
Les exemples sont nombreux: Dian Fossey, Bruno Manzer, Birute Galdikas, Jane Goodall, et même Nicolas Hulot.

2) Il est vrai que beaucoup de gens se disent écologistes sans l'être et c'est pour cela que les politiciens en font maintenant autant. C'est un numéro à deux.
Je conseille la lecture de "L'horreur écologique" de Claude-Marie Vadrot qui aide bien à la lucidité.

La plupart des gens se moquent de la nature qu'ils ne connaissent pas par choix, parce que d'autres choses leur semblent à côté passionnantes. Et ils veulent pourtant "protéger" ce qu'ils ignorent superbement: les bestioles et les plantouilles, tout juste bons à distraire les enfants au cinéma au moment de Noël.
Parfois ils se projettent dans une espèce qu'ils parent des vertus qu'ils s'attribuent eux-mêmes ou dont ils rêvent et qu'ils n'hésitent pas à aller voir enfermés...par d'autres.
Exemple: le Loup

D'autres encore veulent une nature plaisante, bien parquée dans des réserves à l'extérieur desquelles on peut profiter des conséquences heureuses (le "Progrès") de la destruction générale.

D'autres veulent une nature "nettoyée" et aseptisée, débarassée de ses élements nuisibles et inutiles, alors que pour un écologue-écologiste toutes sont nécessaires à la nature, pas à l'Homme économique.
Quand la nature est au contraire nécessaire à l'Homme vivant, comme le tout est nécessaire à la partie (et inversement).

Il y a en plus les fermeurs de robinet, du "retour à la nature",les fanas de la BA qui croient dur comme fer que le tout va changer si on fait tous comme eux...
Allez, tout le monde dans les forêts du Québec! geek
A moins que loulie ne vienne jouer à la bûcheronne et nous montrer comment vivre de cueillette et se chaugger au bois dans la forêt de Rambouillet ou encore dans la cité des 4000 à La Courneuve.
Tout en étant instit, médecin, infirmier(e), magistrat, militaire, agriculteur ou kiné par exemple!


Very Happy

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loulie

avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 17 Mar 2010 - 11:33

Ugatza a écrit:
1) Il est difficile d'être écologue sans devenir écologiste.
Etudier la nature sans l'aimer et sans vouloir la défendre.
Les exemples sont nombreux: Dian Fossey, Bruno Manzer, Birute Galdikas, Jane Goodall, et même Nicolas Hulot.

2) Il est vrai que beaucoup de gens se disent écologistes sans l'être et c'est pour cela que les politiciens en font maintenant autant. C'est un numéro à deux.
Je conseille la lecture de "L'horreur écologique" de Claude-Marie Vadrot qui aide bien à la lucidité.

La plupart des gens se moquent de la nature qu'ils ne connaissent pas par choix, parce que d'autres choses leur semblent à côté passionnantes. Et ils veulent pourtant "protéger" ce qu'ils ignorent superbement: les bestioles et les plantouilles, tout juste bons à distraire les enfants au cinéma au moment de Noël.
Parfois ils se projettent dans une espèce qu'ils parent des vertus qu'ils s'attribuent eux-mêmes ou dont ils rêvent et qu'ils n'hésitent pas à aller voir enfermés...par d'autres.
Exemple: le Loup

D'autres encore veulent une nature plaisante, bien parquée dans des réserves à l'extérieur desquelles on peut profiter des conséquences heureuses (le "Progrès") de la destruction générale.

D'autres veulent une nature "nettoyée" et aseptisée, débarassée de ses élements nuisibles et inutiles, alors que pour un écologue-écologiste toutes sont nécessaires à la nature, pas à l'Homme économique.
Quand la nature est au contraire nécessaire à l'Homme vivant, comme le tout est nécessaire à la partie (et inversement).

Il y a en plus les fermeurs de robinet, du "retour à la nature",les fanas de la BA qui croient dur comme fer que le tout va changer si on fait tous comme eux...
Allez, tout le monde dans les forêts du Québec! geek
A moins que loulie ne vienne jouer à la bûcheronne et nous montrer comment vivre de cueillette et se chaugger au bois dans la forêt de Rambouillet ou encore dans la cité des 4000 à La Courneuve.
Tout en étant instit, médecin, infirmier(e), magistrat, militaire, agriculteur ou kiné par exemple!


Very Happy

surtout pas ! c'est tellement mieux aller tout le monde en tas dans les villes

au fait j'y pense, en campagne aussi il y a des médecins, des kiné, des infirmières ... il y en a même qui chauffe au bois et font des potagers... non, sans blague??

y'a aussi ceux qui pensent que parce qu'on ne vit pas comme 90% des gens et qu'on le manifeste, c'est une attaque et le prennent comme des reproches, ça mord ces bibittes là !

merci pour tes bonnes paroles

louise élie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 33
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 17 Mar 2010 - 14:22

Et dans quel cas figures-tu, Ugatza ?

Il est clair que maintenant, l'écologie est difficilement séparable de l'écologisme, surtout dans la politique.
Utiliser l'écologie dans le domaine de la science est une chose, l'utiliser dans le domaine de la politique en est une autre.

Quant aux pub sensées être "éco-bio", en voici une dans le style "gros foutage de gueule".



Que lit-on au bas de la boîte ? BIODEGRADABLE. Twisted Evil
Publicité mensongère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Mer 17 Mar 2010 - 16:23

Petit rappel
loulie a écrit:

(...)
à moins que ça soit la troisième option qui est celle de ne pas avoir le courage de vivre selon ses convictions

louise élie
Tout le monde ne peut pas vivre au bord de l'eau dans une forêt canadienne.
Ici en France, la campagne, loulie, ne ressemble pas, mais alors pas du tout aux forêts du Québec!
La campagne s'urbanise et c'est contre cela qu'il faut lutter.
Et on ne lutte pas en devenant "ermitte" (je l'écris volontairement comme Marcel Pagnol).

Moi Lycanos, je suis un naturaliste amateur conséquent politiquement.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Ven 19 Mar 2010 - 8:07

Oui car même au fin fond de la forêt du Québec, un jour tu verra arriver plein de gens, qui voudrons avoir eux aussi une cabane a coté d'une rivière... et tu aura autour de ta cabane un pâté de 250 cabane....

c'est pour sa que ces pubs, cachant les besoins qu'elle créent, sont bonnes pour l'environnement.
Elle créent des besoins pour les citadins de manière à leur rendre la vie en campagne impossible.

Ne serai-t-il pas judicieux plutôt que de chercher à s'approprier (et donc d'humaniser) un carré de campagne, de concentrer les populations en ville, pour laisser la place à la nature ailleurs?

Là, j'avoue, c'est "faites se que je dit et pas se que je souhaite faire..."


Par contre toute cette pub mensongère, sa doit marcher...
donc c'est plutôt bon signe, sa veut dire que les gens sont plus sensibilisé que par le passé.
Aussi les industriels de demains, aujourd'hui enfants, aborderons peut être les méthodes de productions d'une autre manière? peut-être suis-je trop naïf...

Suffit de trouver un bon berger pour mener tout ces moutons dans le bon chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Ven 19 Mar 2010 - 11:36

Nico_le_chasseur a écrit:



Par contre toute cette pub mensongère, sa doit marcher...
donc c'est plutôt bon signe, sa veut dire que les gens sont plus sensibilisé que par le passé.
Aussi les industriels de demains, aujourd'hui enfants, aborderons peut être les méthodes de productions d'une autre manière? peut-être suis-je trop naïf...

Suffit de trouver un bon berger pour mener tout ces moutons dans le bon chemin...
Ah? Quand on croit des mensonges, on est plus sensibilisé?
Moi je pense exactement le contraire: on est insensibilisé, vacciné.
Il n'y a ni bon berger, ni mouton, Herr unterscharführer!

Y a-t-il des chasseurs qui ne soit pas de droite ou d'extrême-droite!
Des chasseurs qui n'aient pas un fusil ou quelque chose de long, de droit et de dur (comme... un bâton de berger, si vous voyez ce que je veux dire ) à la place du cerveau ?

Qui va macho, va facho.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Sam 20 Mar 2010 - 18:44

Ugatza a écrit:


Y a-t-il des chasseurs qui ne soit pas de droite ou d'extrême-droite!
Des chasseurs qui n'aient pas un fusil ou quelque chose de long, de droit et de dur (comme... un bâton de berger, si vous voyez ce que je veux dire ) à la place du cerveau ?

Qui va macho, va facho.

Maxime Gremetz! Il est facho? Peut-être? Chasseur surement! Et il n'est pas le seul.
Autant facho que tous ceux qui l'ont élu!

Comme la majorité de nos députés. La chasse est encore un "sport" de notables qui attire les votes des électeurs.

Vous dites encore n'importe quoi, Ugatza! Ne vous réfugiez pas derrière votre bâton de berger pour distiller votre idéologie. Pour rappel, le bâton, il est né là!

http://www.loup.org/forums/index.php?app=gallery&module=images&section=viewimage&img=449
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Lun 22 Mar 2010 - 17:53

Maxime Gremetz , à la différence d'autres communistes, est un stalinien pur jus, qui n'a pas rompu avec ce courant.
Le stalinisme est un courant anti-ouvrier qui les traite comme le fascisme traite les ouvriers.
Maxime Gremetz est un chasseur clientéliste (comme tous les staliniens) élu avec les voix des chasseurs, un représentant de leur lobby, qu'il sert et dont il ne condamne pas les violences.
Voilà ce que c'est que de penser politique avec une Histoire simplifiée par le Reader's Digest...
Ou la rubrique potins du Figaro.

PS: je ne me réfugie pas derrière le bâton de berger...vous pouvez d'ailleurs en faire ce que bon vous semble.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier

avatar

Masculin Nombre de messages : 382
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   Lun 22 Mar 2010 - 18:37

Maxime Grementz, c'était juste pour citer un exemple d'un chasseur qui n'était pas de droite. Et il ne condamne pas les actions des chasseurs, car il est lui-même chasseur (stalinien, sur ce sujet, je men bat de l'aile, pour moi, c'est un chasseur). Comme presque tous ses collègues députés communistes, d'ailleurs. Comment pourrait-il condamner ces violences alors qu'il participe à cette violence??? Et les listes qu'il soutient s'allient avec les Verts, je rigole...

Ces gens là n'ont qu'a rejoindre le CPNT, ils y trouveront leur compte.

Je ne lis pas le Figaro, ni le Reader's Digest, je ne pense pas politique "avec une histoire simplifiée", je constate! Je fais ce que bon me semble, ce n'est pas vous qui me dicterez ma conduite... et arrêtez de dire n'importe quoi! C'est lassant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écologie : le business du 21 ieme siécle ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques-
Sauter vers: