PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Chasseurs et prédateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Dim 14 Fév 2010 - 2:53

villards a écrit:
[...]d'ailleur depuis un an les fédérations de chasse font tout pour ce racomoder avec le monde agricole, ça commence avec l'agrainage et ça finit par des communiquer sur le loup complétement hors sujet et uniquement destiné a ne pas ce facher avec les éleveurs.
J'appelle ça être faux-cul. Et vous...!? Et peut-on faire confiance à des faux-cul ? Question à laquelle nous pouvons répondre non, sans aucune hésitation. Je m’interdis de généraliser mais ce comportement ne fait que prouver que si les fédés agissent ainsi, en véritable faux-cul, ce n’est que parce que la majorité des chasseurs sont fait du même bois, et qu’à moins de tomber sur l’exception, que vous êtes sans doute, comment peut-on faire confiance à un chasseur, sa crédibilité est fortement compromise non sans raison.
Maintenant au sujet de l'interdiction de la chasse sur des terrains privés, je trouve proprement scandaleux que le propriétaire ne puisse interdire la chasse sur ses terres, alors qu'à contrario, dans la plupart des cas, il peut y interdire la ceuillette de champignons ou plus simplement l'accès à toute personne étrangère.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Dim 14 Fév 2010 - 12:54

villards a écrit:
C'est la société en général qui est comme ça, pas seulement la chasse
Certes, mais ici il est question de la chasse.
villards a écrit:
[…]Ca ressemble presque a du racisme " fait du même bois", /et que n'importe qui peut etre mis dans les parias sans chercher a voir plus loin.
Il n’y a pas de "ça ressemble à du racisme", ou c’est du racisme, ou ça n’en est pas, et dans le cas qui nous concerne il ne s’agit pas de racisme, il s’agirait de racisme si l’expression " fait du même bois" avait été employée pour qualifier la totalité des chasseurs sans autre forme de procès, alors qu’il est bien dit "la majorité des chasseurs sont fait du même bois" et non "tous les chasseurs sont fait du même bois" l’expression ne concerne donc qu’un certain nombre, qui est certainement majoritaire puisque dans le cas contraire les fédérations de chasse n’agiraient pas en passant la brosse dans le sens du poil aux agriculteurs et aux éleveurs, afin de les avoir dans la poche, ce qui me fait dire que cette majorité est non seulement faux-cul mais en plus, lèche-cul. De plus, sur ce coup, les racistes ce sont ceux qui font feu de tout bois sur les prédateurs, dans l’espoir de voir un jour leur malveillance porter ses fruits afin de tirer un loup juste pour le plaisir de tuer et ceux là (dont fait partie l’autre chtarbé qui vient épisodiquement déverser son fiel sur N&B) ne méritent même pas la corde pour les pendre.
villards a écrit:
En plus la chasse c'est devenu un peu comme on dit des arabes, ca va du balaieur aux présidents de la république (mitterand, giscard d'estaings, chirac dans sa jeunesse...).

C’est bien ce que je disais…, d.e.s.....f.a.u.x-c.u.l !

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
villards

avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 35
Localisation : la chapelle de villards
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Dim 14 Fév 2010 - 13:14

Tu vas pouvoir en rajouter un sur la liste des présidents faux cul, je viens d'apprendre que sarko venait de rétablir les chasses présidentielle qui avait été arrêter sous chirac
Dans le parc expérimentale de chambord, ils ont toujours maintenu les populations de cerfs a 600 et les sangliers a 900 autour d'une muraille de 33 km de longs mais maintenant ça sera fait par des grosse tête.
Pour le reste je vais pas te dire le contraire, seul 30% des chasseurs sont pour le loup, mais c'est plutot la base qui foire, je crois pas que les dirigeants soient vraiment opposé au loup, tout en étant faux cul comme tu dis.
Pareil pour les tetras, je viens de lire le lien qu'avait mis michel içi et c'est scandaleux mais non je ne culpabilise pas de chasser cher moi (même le dimanche), sur les 27 chasseurs de mon acca il y en a une bonne dizaine avec qui ont fait du super boulot sur les habitats et sur les lapins, avec succès en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Dim 14 Fév 2010 - 15:06

Noooonnn. Sarkozy, un faux-cul ? affraid
Pas possiiiible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Lun 15 Fév 2010 - 4:52

villards a écrit:
[...]Pour le reste je vais pas te dire le contraire, seul 30% des chasseurs sont pour le loup[...]
C'est bien là qu'est le problème, 30% de chasseurs pour le loup, allez je vais être large; 10% d'indécis, ce qui nous donne 60% de chasseurs contre le loup, ça fait pas mal de crétins qui n’ont toujours rien compris à la biodiversité, biodiversité qui pourtant est aussi leur intérêt. Ils n’ont toujours rien compris ou ne veulent pas comprendre, ce qui est plus grave et les classerait alors dans la catégorie inintelligent plus plus, tu vois…, le genre à avoir un QI égal à leur température anale geek . Eux ne voient qu’une seule chose ; c’est que ce que prélève le loup est autant qu’eux ne pourront avoir, alors que les choses sont tout autre, le loup n’ayant pas envie de faire compliqué, alors qu’il peut faire simple, prélève les proies les plus faciles à attraper, et mis à part une très courte période de l’année où il vat prélever quelques jeunes le reste du temps ses proies seront un individu vieilli, malade, faible ou taré génétiquement, autant de proies qui n’intéressent pas le chasseur. De plus, cette sélection naturelle fait que les espèces, qui font partie de ses proies, sont maintenues en bonne santé, ce qui me semble-t-il devrait faire l’affaire des chasseurs !? Et bien, non, malgré ça, nous avons 60% de gros balourds qui n’ont toujours rien compris à l’affaire.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Lun 15 Fév 2010 - 5:59

CANIS a écrit:
ses proies seront un individu vieilli, malade, faible ou taré génétiquement, autant de proies qui n’intéressent pas le chasseur.

Hein??? Ce sont des animaux qui intéressent autant que les autres, et même dont le tir et privilégié.
Une tête bizzarde avec des bois mal formés, c'est même sacrément convoité!

maintenant concernant la position des chasseurs, elle ne m'étonne pas.
Car ils ont une connaissance, certes très précises, mais très locale de l'environnement.
Or si on les questionne sur les conséquences de la présence du loup, et si il sont pour où contre, s'ils ne prennent pas suffisamment de reculs, ils vont s'exprimer de manière locale. et moi si je répond de manière locale, je dit non aux loups. sa serai une catastrophe vu les routes et le biotope actuel.

Par contre si je répond de manière juste "alpe/pyrénéenne" alors là je suis totalement pour. Car il a sa place dans ces grands espace non civilisés.

Maintenant, de manière générale, comment sa va se passer sur le long terme?si jamais il descend de montagne et le temps que l'on agisse pour changer la réglementation, il a le temps de proliférer en étant protégé. quelles conséquence?
Donc ma réponse de se point de vue serais : "mouai, pourquoi pas, mais à surveiller de près...."

Canis, les gens qui ne pensent pas comme toi sont stupides?


Citation :
Sans remettre en cause la chasse, "qui répond à la nécessité de réguler les espèces", elle regrette que 87% du domaine soient réservés à cette activité, limitant à 700 hectares la partie ouverte au public.

Tiens sa veut dire qu'elle préfèrerai au lieu de réserver l'accès à un nombre limité de chasseur, laisser venir une foule de parigots?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Lun 15 Fév 2010 - 10:00

Nico_le_chasseur a écrit:
Hein??? Ce sont des animaux qui intéressent autant que les autres, et même dont le tir et privilégié.
Une tête bizzarde avec des bois mal formés, c'est même sacrément convoité!
Pour sûr que si tu t’arrêtes à ce genre de tares génétiques…, du genre de celles qui ont infecté les chamois pour les transformer en dahu Very Happy ! Plus sérieusement, les tares génétiques auxquelles je faisais allusion sont les tares qui "infectent" le patrimoine génétique d’une population, qui pour diverses raisons a été appauvri, et qui, de ce fait, mettent en péril les chances de survie de cette population, une pollution génétique affectant les caractères physiologiques de l’espèce, voire même physiques et qui ne permet plus à cette espèce de vivre en adéquation avec son milieu naturel.


Nico_le_chasseur a écrit:
Canis, les gens qui ne pensent pas comme toi sont stupides?
Non, pas systématiquement lorsque cela ne se cantonne qu’à ce que je pense, mais certainement lorsqu’il est question de quelque chose de prouvé et de reconnu.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
villards

avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 35
Localisation : la chapelle de villards
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Lun 15 Fév 2010 - 10:28

A mon avis les problemes génétiques du cerf dans certaines région viennent avant tout de la fragmentation des territoires et non de la façon dont il est tué, la prédation de la chasse est surement moins bonne que le loup mais ce ne sont pas non plus les meilleurs individus qui ce font tirer, surtout pour le chevreuil, ce sont toujours les mêmes individus qui ne sont jamais levé ou sème les chiens alors que d'autre semble parfois vraiment victime d'un abrutissement.
Pour en revenir avec les 60 % antiloup il faut savoir aussi qu'il doit bien avoir également 50% d'entre eux qui n'ont aucune information sur ce qu'il ce passe vraiment en zone a loup, moi même je n'ai internet que depuis un an et ça m'a beaucoup servi.
C'set pas une excuse mais c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mar 16 Fév 2010 - 4:46

villards a écrit:
[...]la prédation de la chasse est surement moins bonne que le loup mais ce ne sont pas non plus les meilleurs individus qui ce font tirer, surtout pour le chevreuil, ce sont toujours les mêmes individus qui ne sont jamais levé ou sème les chiens alors que d'autre semble parfois vraiment victime d'un abrutissement.[...]
On va plutôt employer le terme de régulation lorsqu'il s'agit de qualifier l'homme, même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette définition en ce qui concerne la chasse, et de prédation lorsqu'il est question, entre autre, du loup.
Il est certain que les critères de sélection de l'homme et ceux du loup ne sont pas les mêmes et par conséquence il est facile de comprendre lorsque l’on connait le comportement du prédateur pourquoi celui-ci contribue au maintient en bonne santé de sa, ou de ses proies. Alors que l’homme agira plutôt sur la quantité en s’imposant un certain quota, le prédateur, instinctivement, comprend que l'animal, blessé, malade ou vieux diffère du reste du troupeau, ces animaux sont facilement distingués par le prédateur qui, toujours par instinct, sent que sa capture n’en sera que plus facile. C’est le premier point que l’homme, chasseur, doit connaitre pour pouvoir admettre que le prédateur n’est pas son concurrent. Le second point est que, contrairement à ce qui est affirmé par certains, les prédateurs ne régulent par les proies, mais c'est l'inverse qui se produit étant donné que c’est la quantité des proies qui agit directement sur la l’actif des populations prédatrices; si les proies sont abondantes les portées seront menées à terme. A l’inverse si les proies sont rares tous les louveteaux ne vivront pas. Le prédateur n’est, là aussi, pas le concurrent du chasseur.

villards a écrit:
Pour en revenir avec les 60 % antiloup il faut savoir aussi qu'il doit bien avoir également 50% d'entre eux qui n'ont aucune information sur ce qu'il ce passe vraiment en zone a loup, moi même je n'ai internet que depuis un an et ça m'a beaucoup servi.
C'set pas une excuse mais c'est comme ça.

Ce n’est pas une excuse c’est une explication, même si cette explication est désolante il faut le reconnaitre, car parmi ces anti-loup ceux qui n’ont pas internet savent lire, et il ne leur est pas difficile de s’informer par la lecture d’ouvrages spécialisés et ensuite de porter un jugement. Maintenant nul n’est plus sourd ou aveugle que celui qui ne veut entendre ou voir. Ensuite il est vrai que "Un vale à fisca quandi u sumére un vóle beie" rien ne sert de siffler quand l'âne ne veut pas boire (proverbe Corse).

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mar 16 Fév 2010 - 23:57

CANIS a écrit:

On va plutôt employer le terme de régulation lorsqu'il s'agit de qualifier l'homme, même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette définition en ce qui concerne la chasse, et de prédation lorsqu'il est question, entre autre, du loup.
Il est certain que les critères de sélection de l'homme et ceux du loup ne sont pas les mêmes et par conséquence il est facile de comprendre lorsque l’on connait le comportement du prédateur pourquoi celui-ci contribue au maintient en bonne santé de sa, ou de ses proies. Alors que l’homme agira plutôt sur la quantité en s’imposant un certain quota, le prédateur, instinctivement, comprend que l'animal, blessé, malade ou vieux diffère du reste du troupeau, ces animaux sont facilement distingués par le prédateur qui, toujours par instinct, sent que sa capture n’en sera que plus facile. C’est le premier point que l’homme, chasseur, doit connaitre pour pouvoir admettre que le prédateur n’est pas son concurrent.
Il n'est pas concurent, à partir du moment qu'il fait parti de l'écosystème, ce n'est qu'une proie de plus.
Par contre les plan de chasse intègre des quotas quantitatifs, certes, mais également qualitatifs.
Animaux blessé où malade, c'est se qu'on appel les tir sanitaires.

CANIS a écrit:
Le second point est que, contrairement à ce qui est affirmé par certains, les prédateurs ne régulent par les proies, mais c'est l'inverse qui se produit étant donné que c’est la quantité des proies qui agit directement sur la l’actif des populations prédatrices; si les proies sont abondantes les portées seront menées à terme. A l’inverse si les proies sont rares tous les louveteaux ne vivront pas. Le prédateur n’est, là aussi, pas le concurrent du chasseur.

Sa c'est vrai en milieux sauvage. qu'en est-il en milieux rural où bien d'autre paramètres rentre en compte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 6:47

Nico_le_chasseur a écrit:
Il n'est pas concurent, à partir du moment qu'il fait parti de l'écosystème,
"à partir du moment" cela voudrait-il dire qu’il y aurait un moment où il ne fait pas partie de l’écosystème ? Dès lors que le loup est dans un milieu naturel il fait systématiquement et obligatoirement partie de l’écosystème, ha bien sur que si demain il se mettait à arpenter les Champs-Elysées …, ce serait autre chose ! Si le loup ne faisait pas partie de l’écosystème la nature elle-même se serait chargée de l’éradiquer comme elle a éradiqué les dinosaures.
Nico_le_chasseur a écrit:
ce n'est qu'une proie de plus.

Une proie… ! Une proie pour qui ? Tu pourrais me dire qui ou quel animal se nourrit du loup ? Le loup est en haut de la chaine alimentaire, il n’est pas une proie, il est un prédateur.
Nico_le_chasseur a écrit:
Par contre les plan de chasse intègre des quotas quantitatifs, certes, mais également qualitatifs.
Animaux blessé où malade, c'est se qu'on appel les tir sanitaires.
Où veux-tu en venir ? Et quel rapport avec le loup ? Tu voudrais dire que cela serait préjudiciable aux chasseurs de n’avoir plus à tirer un chevreuil atteint de Strongylose pulmonaire de Distomatose ou autres parce que le loup se substitue aux tirs sanitaires ?
Nico_le_chasseur a écrit:
CANIS a écrit:
Le second point est que, contrairement à ce qui est affirmé par certains, les prédateurs ne régulent par les proies, mais c'est l'inverse qui se produit étant donné que c’est la quantité des proies qui agit directement sur la l’actif des populations prédatrices; si les proies sont abondantes les portées seront menées à terme. A l’inverse si les proies sont rares tous les louveteaux ne vivront pas. Le prédateur n’est, là aussi, pas le concurrent du chasseur.

Sa c'est vrai en milieux sauvage. qu'en est-il en milieux rural où bien d'autre paramètres rentre en compte?
En milieu rural, si toutefois nous trouvons des ZPP dans ce milieu, il se peut que l’abondance de proies que représentent pour le loup les troupeaux d’ongulés, vienne influencer son auto régulation, à ce moment là et uniquement si les moyens de protections ont été utilisés et se sont avérés inefficaces, des tirs d’effarouchements et par la suite des prélèvements peuvent être envisagés.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 7:16

"A partir du moment", c'est à partir du moment où tu te penche sur la question. expression franc comtoise... (dans le même genre que "tout seul les deux")
en gros : "il n'est pas concurent, vu qu'il fait parti de l'écosystème".

Une proie pour nous, quand il y en aura de trop et que cela posera des problèmes...
Mais

Je veux en venir que ce n'est pas forcément vrai que le prélèvement du loup est mieux fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 9:32

Nico_le_chasseur a écrit:
"A partir du moment", c'est à partir du moment où tu te penche sur la question. expression franc comtoise... (dans le même genre que "tout seul les deux")
D’accord, c’est plus clair ainsi.
Nico_le_chasseur a écrit:
en gros : "il n'est pas concurent, vu qu'il fait parti de l'écosystème".
Si tu es capable de reconnaitre qu’il n’est pas un concurrent, tu reconnais par là même qu’il est un allié.

Nico_le_chasseur a écrit:
Une proie pour nous, quand il y en aura de trop et que cela posera des problèmes...
D’une part il ne peut pas être considéré comme une proie puisqu’une proie est, par définition, un animal qu'un autre animal capture pour s'en nourrir et que je sache lorsqu’un loup est tué il n’est pas consommé, si au moins c’était le cas vous auriez une circonstance atténuante à vouloir le faire. Et lorsqu’il y aura des problèmes cette tâche doit incomber aux gardes de l’ONCFS, le problème ne doit être réglé par les chasseurs et ce afin d’éviter d’éventuelles magouilles, d’éventuels abus.

Nico_le_chasseur a écrit:
Je veut en venir que ce n'est pas vrai que le prélèvement du loup est mieux fait.

S’il n’est pas mieux fait, et là j’ai comme un doute, il ne l’est pas moins bien fait. Sa technique de chasse, entre autre, consiste à repérer un groupe, et de localiser un animal plus faible en faisant courir tout le groupe, ensuite toute la meute se focalise sur cet animal, l’isole du reste du troupeau afin de la capturer, cette méthode est infaillible et bien plus sélective que les prélèvements faits par l’homme qui ne peut sélectionner la bête à prélever que par des signes distinctifs, il est incapable de prélever des animaux dont la maladie n’est pas identifiable comme certaine papillomatose, ou des maladies provoquées par des germes comme les Chlamydias, la paratuberculose, la strongylose pulmonaire etc. la liste n’est pas exhaustive. Le loup, lui, n’a pas besoin d’identifier toutes ces maladies, il fait courir le troupeau pour isoler le plus faible, comme expliqué ci-dessus, chose que l’homme ne peut faire, à moins que tu ne coures aussi vite qu’un chevreuil… !!? Voilà pourquoi, à moins d’être pourvu d’une épaisse couche de mauvaise foi, il parait évident que le prélèvement du loup, en ce qui concerne les animaux malades ou faibles, est plus efficace.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 15:21

Nico_le_chasseur a écrit:
(...)
en gros : "il n'est pas concurent, vu qu'il fait parti de l'écosystème".
Et le renard, le blaireau, les mustélidés, et les cormorans, ils ne font pas partie de "l'écosystème"??
Deux poids, deux mesures.
Conclusion, c'est de la démagogie.

Nico_le_chasseur a écrit:

Une proie pour nous, quand il y en aura de trop et que cela posera des problèmes...
Mais
Comme les cormorans?
Il y a toujours trop de ceci et.... pas assez de gibier pour les chasseurs.

Nico_le_chasseur a écrit:

Je veux en venir que ce n'est pas forcément vrai que le prélèvement du loup est mieux fait.
Tout dépend du point de vue.
Le Loup court lui-même et prend des risques. Il chasse le ventre vide, alors que d'autres sortent de table.
Donc il s'attaque d'abord aux proies les plus faibles, les moins difficiles à tuer : les malades par exemple.
Il a un vrai rôle sanitaire et sélectif, alors que tout n'est que poudre (et plomb) aux yeux, chez les chasseurs.
Il ne chasse pas les mâles porteurs. de trophées.
Votre camelote, c'est de la verroterie... pour bobos.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 15:51

Ayant acquis des connaissances cynégétiques sans être chasseur, je suis d'accord avec Nico lorsqu'il dit que les chasseurs ne recherchent pas seulement la quantité, mais aussi la qualité.

Première règle de cynégétique : viser la qualité et pas la quantité. Tirs préférentiels sur les individus malades, vieux, faibles, ...

Maintenant, j'ai une question pour Villard et Nico : Quand vous voyez un cerf avec des beaux bois, vous le tirez ou vous regardez d'abord ses bois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 15:57

Ils recherchent la qualité?
Et c'est sans doute pour cela que les grands cerfs se comptent sur les doigts d'une main, en France.
Sur les places de brame, on ne voit plus de seize ou de dix-huit cors, quatorze dans le meilleur des cas.
Ce qui signifie:
1) qu'ils sont tous tirés trop jeunes.
2) qu'ils sont mal nourris et trop dérangés, trop stressés.
C'est le résultat de la gestion cynégétique réellement existante.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 16:08

Et c'est justement pour ça que je leur ai posé une question.
S'il n'y a pas beaucoup de grand cerf en France, ce n'est pas seulement à cause de ce que tu viens de citer. Je sais qu'en Belgique, on fait attention à ce genre de chose et c'est d'ailleurs grâce à cette notion que nos populations de cerf sont en augmentation. En est-il de même en France ?

J'attends d'abord qu'ils répondent et ensuite j'expliquerai ce que je veux dire. Mais, vous savez certainement de quoi je veux parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 17 Fév 2010 - 23:11

La seule fois où j'ai vu un cerf, c'était un magnifique 6pointes très prometteur. Je l'ai regarder s'arrêter magistralement lors de sa fuite, se retourner et me regarder....
Superbe souvenir!
(Et niveau du dérangement, à l'approche, on matchait plus silencieusement que des randonneurs donc moins de dérangement)

J'avais pour consigne se jour là de ne tirer que à partir de 10 mini. (c'était en montagne, les cerf viennent moins gros)

Et un vieux cerf n'aura pas forcément une plus belle coiffe qu'un cerf plus jeune. se qu'il faut, pour un beau cerf, c'est lui laisser le temps de bien répandre son patrimoine génétique.

C'est la seule fois où j'ai "chasser" le cerf de ma vie.
Je sais que les population sont en train de bien progresser un peu partout, mais j'en sais pas plus.
Ce n'est pas depuis qu'ils se décident à tirer aussi biches et daguets?

Moi mon dada, c'est le sangliers! le cerf étant un animal exotique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 18 Fév 2010 - 7:26

Oui, les promeneurs dérangent le cerf, là où l'odeur de l'Homme signifie pour eux "danger", c'est à dire là où et quand il est chassé.
Je peux même te dire qu'une approche furtive et discrète "hors sentier" est plus dérangeante qu'une approche involontaire bruyante, type "familiale" sur allée forestière.
Quant à une battue, ce n,'est même pas la peine d'en parler...
Tu n'a rien à répondre à la question de Lycanos et à la mienne? Very Happy

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 18 Fév 2010 - 7:53

Ben j'ai répondu à la question de Lycanos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 18 Fév 2010 - 8:10

Non.
Tu n'as pas répondu à cette question:
Lycanos a écrit:
..

Maintenant, j'ai une question pour Villard et Nico : Quand vous voyez un cerf avec des beaux bois, vous le tirez ou vous regardez d'abord ses bois ?
Précisée par ceci:
Lycanos a écrit:
Et c'est justement pour ça que je leur ai posé une question.
S'il n'y a pas beaucoup de grand cerf en France, ce n'est pas seulement à cause de ce que tu viens de citer. Je sais qu'en Belgique, on fait attention à ce genre de chose et c'est d'ailleurs grâce à cette notion que nos populations de cerf sont en augmentation. En est-il de même en France ?

J'attends d'abord qu'ils répondent et ensuite j'expliquerai ce que je veux dire. Mais, vous savez certainement de quoi je veux parler.


Et tu n'as pas répondu non plus à cela:
Ugatza a écrit:
Nico_le_chasseur a écrit:
(...)
en gros : "il n'est pas concurent, vu qu'il fait parti de l'écosystème".
Et le renard, le blaireau, les mustélidés, et les cormorans, ils ne font pas partie de "l'écosystème"??
Deux poids, deux mesures.
Conclusion, c'est de la démagogie.

Nico_le_chasseur a écrit:

Une proie pour nous, quand il y en aura de trop et que cela posera des problèmes...
Mais
Comme les cormorans?
Il y a toujours trop de ceci et.... pas assez de gibier pour les chasseurs.

Nico_le_chasseur a écrit:

Je veux en venir que ce n'est pas forcément vrai que le prélèvement du loup est mieux fait.
Tout dépend du point de vue.
Le Loup court lui-même et prend des risques. Il chasse le ventre vide, alors que d'autres sortent de table.
Donc il s'attaque d'abord aux proies les plus faibles, les moins difficiles à tuer : les malades par exemple.
Il a un vrai rôle sanitaire et sélectif, alors que tout n'est que poudre (et plomb) aux yeux, chez les chasseurs.
Il ne chasse pas les mâles porteurs. de trophées.
Votre camelote, c'est de la verroterie... pour bobos.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 18 Fév 2010 - 8:34

Ugatza a écrit:
Non.
Tu n'as pas répondu à cette question:
Lycanos a écrit:
..

Maintenant, j'ai une question pour Villard et Nico : Quand vous voyez un cerf avec des beaux bois, vous le tirez ou vous regardez d'abord ses bois ?
Précisée par ceci:
Lycanos a écrit:
Et c'est justement pour ça que je leur ai posé une question.
S'il n'y a pas beaucoup de grand cerf en France, ce n'est pas seulement à cause de ce que tu viens de citer. Je sais qu'en Belgique, on fait attention à ce genre de chose et c'est d'ailleurs grâce à cette notion que nos populations de cerf sont en augmentation. En est-il de même en France ?

J'attends d'abord qu'ils répondent et ensuite j'expliquerai ce que je veux dire. Mais, vous savez certainement de quoi je veux parler.

Si tu m'avais lu, j'ai décris avoir vécu la situation posée en question, tu as donc en conséquence ma réaction... :
Je regarde les bois et je tir ensuite... (voir je tir pas vu que c'est l'un des seuls cerfs que j'ai vu...)


Ugatza a écrit:

Et tu n'as pas répondu non plus à cela:
Ugatza a écrit:
Nico_le_chasseur a écrit:
(...)
en gros : "il n'est pas concurent, vu qu'il fait parti de l'écosystème".
Et le renard, le blaireau, les mustélidés, et les cormorans, ils ne font pas partie de "l'écosystème"??
Deux poids, deux mesures.
Conclusion, c'est de la démagogie.
Bon aller tu as gagner, je porte un peu d'intérêt aux attaques inconstructives que tu me porte...
Tu me retrouvera où j'ai dit qu'ils ne faisait pas partie de l'écosystème...
Par contre oui j'ai parler en faveur de leur régulation, non extermination...



Ugatza a écrit:

Nico_le_chasseur a écrit:

Une proie pour nous, quand il y en aura de trop et que cela posera des problèmes...
Mais
Comme les cormorans?
Il y a toujours trop de ceci et.... pas assez de gibier pour les chasseurs.
Il faut mieux réagir avant qu'il n'y ai trop de ceci où celà... pas après...
Et faudrait savoir se que tu veut, des animaux dans nos forêts où pas???

Ugatza a écrit:

Nico_le_chasseur a écrit:

Je veux en venir que ce n'est pas forcément vrai que le prélèvement du loup est mieux fait.
Tout dépend du point de vue.
Le Loup court lui-même et prend des risques. Il chasse le ventre vide, alors que d'autres sortent de table.
Donc il s'attaque d'abord aux proies les plus faibles, les moins difficiles à tuer : les malades par exemple.
Il a un vrai rôle sanitaire et sélectif, alors que tout n'est que poudre (et plomb) aux yeux, chez les chasseurs.
Il ne chasse pas les mâles porteurs. de trophées.
Votre camelote, c'est de la verroterie... pour bobos.
Oui.
Sa s'appelle l'éthique. tu ne chasse pas uniquement pour le trophée. mais cherche pas a comprendre, tu n'en est pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 18 Fév 2010 - 9:33

Tu as répondu pour le cerf à titre personnel. Or le "vous" s'adressait, je pense, aux chasseurs en général, au vu de la précision apportée ensuite par Lycanos.
A cela, oui, je le maintiens, tu n'as pas répondu.
Et je sais pourquoi: parce que le cerf est un gibier soumis à plan de chasse.
Au tireur revient le trophée (en battue).
Aussi, regarde-t-il la "coiffure" du cerf avant de tirer (bien que le tir "instinctif" soit invoqué pour échapper à ses responsabilités dans certaines autres circonstances. Twisted Evil
On sait aussi que les plans de chasse ne sont pas "réalisés" en totalité...
Devinez pourquoi?
Les cerfs mâles les mieux coiffés sont tirés les premiers, ensuite la chasse devient moins "intéressante".

Tu dis oui.
A quoi?
Tu ne reconnais pas le statut de "nuisible" appliqué aux petits carnivores?
Ca m'étonnerait.

Les chasseurs français (à quelques très rares exceptions près) sont les plus arriérés d'Europe.
Ce sont des écolos de bistrot.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Mer 24 Fév 2010 - 14:37

Nico_le_chasseur a écrit:
C'est la seule fois où j'ai "chasser" le cerf de ma vie.
Je sais que les population sont en train de bien progresser un peu partout, mais j'en sais pas plus.
Ce n'est pas depuis qu'ils se décident à tirer aussi biches et daguets?

Oui, mais c'est surtout depuis qu'ils se sont rendu compte que la ramure d'un cerf est le reflet de son potentiel génétique (Comme tu l'as cité d'ailleurs).

Qu'est-ce qu'on faisait avant ? On tirait les cerfs qui avaient de très beaux bois, c'est qui est grave puisqu'on tirait, dans le lot, des jeunes grands cerfs génétiquement forts. Et ce sont ces derniers qui assurent le développement de l'espèce. Voilà pourquoi les populations de cerfs de certaines régions sont faibles actuellement.

Maintenant, je voudrais savoir si en France, on a définit des règles strictes concernant les ramures de cerf. Chez nous, il y a "certains types de ramure" qu'on interdit de tirer. La plus connue est la ramure d'un jeune cerf (De je ne sais plus quel âge) qui a 12 cors à chandelier bilatéral (Ramification en trois au sommet de chaque bois). Celui-là est considéré comme "le départ de tous les grands cerfs" et si on a le malheur de le tirer, on reçoit une sérieuse amende à payer.
Il y a aussi des règles concernant la longueur des bois.

Je connais un chasseur qui a tiré un jeune cerf et qui a du payer une fameuse amende simplement parce que la longueur de ses bois dépassait la limite autorisée. Inutile de dire que sa joie fut de courte durée. pale
Ca peut paraître sévère, mais au moins, les populations de cerfs de Belgique se portent de nouveau à merveille.

Rem: Ce qui l'est pour le cerf ne l'est pas pour le chevreuil. Les bois du chevreuil dépendent de la qualité de son alimentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 31
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   Jeu 25 Fév 2010 - 0:44

n'ayant vu qu'un seul cerf dans ma vie, et vivant dans un coin où il n'y en as pas, je ne saurais répondre précisément à ta question.

Maintenant, au fil de discutions avec des chasseurs de cerf, il me semble que la réglementation à ce sujet et faite de manière départementale.
Par exemple un C1 alsacien, ne correspondrai pas à un C1 bourguignon etc...
Et effectivement, je croit qu'il y a de sévère sanctions, à juste titre.

Quoi qu'il en soit, j'ai des écots comme quoi un peu partout en France les populations de cerf commencent à se requinquer et à s'étendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasseurs et prédateurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasseurs et prédateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hérisson au menu des chasseurs
» cherche prédateurs malawi
» Les prédateurs
» journee des chasseurs d'aigues mortes du 20 mars
» Les chasseurs à l'école...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Chasse-
Sauter vers: