PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Projet de décret relatif aux espèces nuisibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Dim 12 Juin 2011 - 7:38

Le texte:
http://www.aves.asso.fr/article1217.html

Le Ministère organise une "consultation" (On écoute, mais on ne tient pas compte)...

consultations.chasse@developpement-durable.gouv.fr


Voici ma lettre, inspirée du courrier de l'Aspas, mais complétée personnellement:
Citation :
Madame la Ministre,
J’ai l’honneur de vous faire savoir que je désapprouve votre projet de décret relatif aux espèces dites nuisibles Pour les raisons suivantes :


• une espèce pourra désormais être considérée comme nuisible et donc détruite pour protéger des espèces gibier ! Cela revient à détruire des espèces sauvages autochtones au profit de gibiers d’élevage sous prétexte de « protéger la faune sauvage », alors qu’il ne s’agit que de satisfaire les intérêts cynégétiques.

• L’expertise de la situation locale sera réalisée par un représentant de l’association des lieutenants de louveterie, qui n’ont pourtant pas de compétence particulière en la matière. Aucun scientifique ou représentant d’une association de protection de la nature n’intervient dans l’élaboration de cette expertise.

• La commission consultative comprend des représentants des piégeurs et chasseurs. Or, il n’y a aucune raison que leurs intérêts soient pris en compte pour déterminer si une espèce est nuisible ou pas. On ne peut à la fois être juge et partie. C’est un principe de droit que vous avez la responsabilité de respecter.

• Le monde associatif , celui des associations reconnues d’utilité publique, devrait être davantage représenté lors des débats relatifs à la liste des espèces nuisibles.

• Le classement d’une espèce pour « atteinte à d’autres formes de propriété » est à préciser.

• La notion de dommages « importants » aux activités agricoles doit être précisément définie. De même, la nécessité de « prévenir des dommages importants » doit être explicitée.

• Aucune obligation ni même incitation à trouver des alternatives à la destruction de ces espèces n’est prévue.

• Il n’existe aucune référence à l’état des populations. Ces espèces pourront être détruites sans quota, sur une période de trois ans pour certaines, et ce sans aucune donnée sur l’état réel des populations.

• Certaines espèces seront considérées comme nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain. Etant donné les différences géographiques, économiques et humaines des différentes régions françaises, une étude au cas par cas est indispensable afin de limiter les opérations de destruction néfastes pour la faune sauvage environnante.

• Certaines espèces seront classées nuisibles sans avoir fait l’objet d’aucune consultation préalable des personnes compétentes.


Il est bon de rappeler également que :

- Cette législation archaïque revient à nier l’utilité des espèces dites « nuisibles ». Ces espèces sont pourtant garantes du bon fonctionnement des écosystèmes et sont économiquement utiles en limitant insectes et rongeurs ravageurs des récoltes.

- Des campagnes d’empoisonnement des rongeurs sont aujourd’hui organisées dans de nombreux départements, alors que leurs prédateurs naturels sont parallèlement classés « nuisibles » et détruits massivement. Il convient de pallier ces incohérences.

- Les opérations de destruction sont néfastes pour la faune sauvage environnante et il convient de les limiter au strict nécessaire.

- Les prédateurs garantissent l’état sanitaire des populations de proies, il devient dès lors absurde de détruire des espèces autochtones au motif de protéger la faune sauvage.


Pour résumer et en forme de conclusion, je pense que votre projet revient à donner un chèque en blanc aux chasseurs, piégeurs et éleveurs qui sont en quête (pour ces derniers), de bouc émissaire face à des difficultés économiques dans lesquelles la faune sauvage n’a aucune espèce d’influence et je trouve consternant, surtout après le recul sur la promesse de relâcher d’une ourse en Haut Béarn pour ce printemps, que vous offriez de nouveaux privilèges aux ennemis les plus violents et les plus obscurantistes de la biodiversité que vous êtes en charge de pourtant défendre.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.
Rendez-vous en avril 2012 : je n’aurai rien oublié, tout comme les chasseurs piégeurs et agriculteurs, mais en en tirant des conclusions politiques définitives et diamétralement opposées, soyez en certaine, et je pense que je ne serai pas le seul.
Votre parti est l’ennemi de la vie sauvage.

xxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxx

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Dim 12 Juin 2011 - 16:22

Ugatza a écrit:

• Il n’existe aucune référence à l’état des populations. Ces espèces pourront être détruites sans quota, sur une période de trois ans pour certaines, et ce sans aucune donnée sur l’état réel des populations.

• Certaines espèces seront considérées comme nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain. Etant donné les différences géographiques, économiques et humaines des différentes régions françaises, une étude au cas par cas est indispensable afin de limiter les opérations de destruction néfastes pour la faune sauvage environnante.

[/quote]

Tout à fait d'accord sur la fin du premier point : aucun animal n'est "nuisible", c'est le nombre donc les impacts de ce nombre qui le rendent nuisible.


sur le deuxième il suffit de savoir lire pour voir que tu es à coté de la plaque :
Citation :
La première catégorie comprend des espèces envahissantes classées nuisibles sur l’ensemble du
territoire métropolitain.
La deuxième catégorie comprend des espèces classées nuisibles par arrêté ministériel triennal,
sur proposition du préfet.
La troisième catégorie comprend des espèces pouvant être classées nuisibles par arrêté
préfectoral annuel.

L'étude au cas par cas, c'est deuxième et troisième point.
Traduit sa donne : "Notre but est qu'il n'y ai plus aucun animal classé nuisible, donc la on perd un levier qui nous permettait de bien faire c**** le monde"

Pourtant, je ne vois rien qui soit un "cadeau" aux ennemis les plus violents et les plus obscurantistes de la biodiversité que vous êtes en charge de pourtant défendre.
Au contraire, je crois plutôt que c'est un cadeau pour nous, chasseurs et ruraux qui avons grand besoin d'une biodiversité préservée, en nous simplifiant un levier d'action contre les conséquences irréversible d'actions humaines et de modification environnementales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 3:39

Nico_le_chasseur a écrit:


Tout à fait d'accord sur la fin du premier point : aucun animal n'est "nuisible", c'est le nombre donc les impacts de ce nombre qui le rendent nuisible.

Nico_le_chasseur a écrit:

sur le deuxième il suffit de savoir lire pour voir que tu es à coté de la plaque :

L'étude au cas par cas, c'est deuxième et troisième point.
Traduit sa donne : "Notre but est qu'il n'y ai plus aucun animal classé nuisible, donc la on perd un levier qui nous permettait de bien faire c**** le monde"

Pourtant, je ne vois rien qui soit un "cadeau" aux ennemis les plus violents et les plus obscurantistes de la biodiversité que vous êtes en charge de pourtant défendre.
Au contraire, je crois plutôt que c'est un cadeau pour nous, chasseurs et ruraux qui avons grand besoin d'une biodiversité préservée, en nous simplifiant un levier d'action contre les conséquences irréversible d'actions humaines et de modification environnementales.
Tu ne te contredis pas un peu là?
Je vais finir par croire que Nicolas est un prénom de démagogue.Very Happy
Tu sais très bien que certaines espèces sont classées "nuisibles" effectivement, partout quelques soient les prétendus dégâts qu'elles commettent., simplement parce qu'elles ont le gibier des chasseurs à leur régime alimentaire.
Je ne t'ai jamais entendu dénoncer ce fait.
Il y a bien une liste NATIONALE et PERMANENTE des espèces dites "nuisibles" "susceptibles" d'être classées ainsi et qui le sont effectivement sans qu'aucun comptage de ces espèces ne soit pas pratiqué.
L'ASPAS combat systématiquement devant les tribunaux ces arrêtés d'opportunité cynégétique obscurantiste et gagne très souvent. smiley= bras d'honneur.

Exemple: http://www.aspas-nature.org/content/view/459/61/lang,fr/

Alors que la chasse est une activité de loisir: c'est à dire futile. Sur son utilité "régulatrice" (socio-économico-"écologique"), il est bon de se rappeler le bor*** que vous mettez dans les campagnes avec le sanglier, le gibier d'élevage et se rappeler que vous avez exterminé et continuez d'exterminer des espèces (dont certaines sont sur les listes rouges de l'UICN signalées en danger comme la Bécassine des marais, par exemple).
TA biodiversité, c'est celle du gibier et des animaux domestiques comme les races de moutons et les chiens de chasse.
La nôtre comprend les prédateurs, TOUTE la vie sauvage.
Vous êtes bien ses pires ennemis.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 8:59

voila tu représente bien l'aspas et tous les énergumènes déconnecté du même genre...
Citation :

Tout à fait d'accord sur la fin du premier point : aucun animal n'est "nuisible", c'est le nombre donc les impacts de ce nombre qui le rendent nuisible.

Voilà, la réponse à la question de la "contradiction" se situe à la fin de ma première phrase, il suffisait de lire.

Non je ne me contredis pas. aucun animal n'est nuisible, par contre un sur-effectif d'une espèce, si.

Alors on dit animal classé nuisible et tous les escrolos de textes comme toi ne vont pas voir plus loin, la preuve ta pas capté que c'est pas l'animal en lui même qui est nuisible, mais le niveau de sa population, et que se classement nuisible permet d'avoir les levier nécessaires à le réguler de manière efficace (traduction pour les simplet : réguler, pas exterminer... mais bon vu qu'il n'y en a pas ici je précise pour rien. Laughing )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 9:07

Citation :
assurer ainsi l’éradication complète de ces bestioles en faisant plaisir à des sadiques décérébrés dont l’unique loisir est de trucider. Voilà c’est dit...

Si les gens de ces assoces pensent réellement sa de nous, franchement c'est grave...

En plus leur montrer que ce n'est pas ça est une peine perdue, car de toute façon ils ne veulent rien voir d'autre, et n'aimerai certainement pas apprendre qu'il en est autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 11:15

Et puis-je savoir comment on détermine ce "nombre nuisible" si on ne fait aucune étude, aucun comptage ?? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 13:29

Lycanos a écrit:
Et puis-je savoir comment on détermine ce "nombre nuisible" si on ne fait aucune étude, aucun comptage ?? Suspect
on ne peut pas !

C'est pour sa que je mettais dans mon premier post que j'étais d'accord avec la fin du premier point expliqué par Ugatza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 15:59

Tu es d'accord, tout en n'étant pas d'accord...
Autrefois, il y avait une liste de nuisibles permanente et en tous lieux.
Sur cette liste figuraient la plupart des rapaces, le Renard, (toujours et partout trop nombreux pour vous) TOUS les mustélidés, les corvidés, etc.
Je ne parle même pas du Loup, de l'Ours et du Lynx.
En plus d'être nuisibles, ils seraient bêtes fauves et attaqueraient les chasseurs, ce qui tendrait à prouver que bien au contraire, ils sont utiles.
Le fait que ces espèces soient maintenant protégées ou au contraire "susceptibles" d'être classées nuisibles localement et temporairement est une réforme qui a été IMPOSEE aux chasseurs, déconnectés d'un peu tout ce qui n'est pas leur perception égocentrique et utilitaire de la vie sauvage.
Le combat continue...jusqu'à vous faire avaler vos fusils.
Sur ce point, tu as raison.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Lun 13 Juin 2011 - 19:54

Je crois que Nico le chasseur cherche de bonne foi à comprendre mais il a forcément un peu de mal car il part sur de mauvaises bases..

Quand il dit " aucun animal n'est nuisible sauf quand il y a sur-effectif d'une espèce" , il montre que les mécanismes des interactions prédateurs/proies lui échappent un peu. C'est pas de sa faute : le phénomène est habituel dans le milieu des chasseurs.

Reprenons au début : s'il y a beaucoup de pucerons, il y aura beaucoup de coccinelles, s'il y a beaucoup de lapins, il y aura davantage de renards que s'il y a absence de lapins etc..

On voit bien tout de suite que "nuisibles" ne veut rien dire : toutes les études montrent que la proportion prédateurs/proies évolue par "pics". S'il y a abondance de loups, la population de cerfs va chuter car le carnivore va se servir, le nombre de loups va donc diminuer, jusqu'à ce que les effectifs de cerfs se reconstituent et ainsi de suite. Cela a très bien été étudié par les meilleurs spécialistes.

Alors que faut-il faire ?

Ma réponse : rien. La nature sait se gérer toute seule. Il n'y a de déséquilibres que quand l'homme s'en mêle (et s'emmêle). Exemple : l'explosion des populations de sangliers en France encouragée par l'abondance de mais et à l'absence de prédateurs est d'abord due aux élevages généralisés de sangliers pour la chasse que l'homo cynégéticus a implantés un peu partout..

Le "trop-plein" de loups dans tel ou tel alpage est d'abord la conséquence du surplus de moutons sans surveillance dont on recouvre partout la montagne.

Ce qui est amusant, c'est que cette notion de "trop" de telle ou telle espèce est assez largement répandue, même en ville. Dès qu'il y a une densité de bestioles un peu voyante quelque part, il se trouve toujours quelqu'un pour dire qu'il y en a trop.. ça doit être dans les gênes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dos Jones
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1240
Localisation : 5 Kms d'une meute de loups...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Mar 14 Juin 2011 - 0:32

Ça c'est bien vrai ma brave dame… Cool

Et puis les nuisibles quand y'en a un ça va c'est quand y'en a trop que ça pose problèmes…

Ça vous rappelle pas quelque chose… scratch

geek

PS : Vive l'Aspas cheers

_________________
Un avion dépasse le mur du son quand l'arrière va plus vite que l'avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DELAIR



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Mer 15 Juin 2011 - 4:41

Ce sujet m'interpelle... en effet fréquentant les Mairies, je vois beaucoup d'autorisation de piégeage attribué à des personnes.

Oui sur quelles données se basent lls ?

Pourquoi est ce le Maire qui attribue cela, sachant qu'un animal peut aller ou il veut ? Est ce l'ordre du Préfet ?

Et pourquoi y'as t'il une prime en fonction des captures ?

A vous d'aller voir le tableau d'affichage de votre Mairie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Jeu 16 Juin 2011 - 16:03

Jacques ! bien sur que non ! les mécanismes proies/prédateurs je les ai bien entendus, le problème, c'est le contexte. Quand il y a équilibre, pas de soucis.

Malheureusement, les activités humaines, influent sur les régimes alimentaires des prédateurs. donc l'équilibre théorique ne peut plus se faire.

C'est pourquoi on assiste à l'explosion de certaines populations (renards, sangliers, corvidés, etc)
Il peut donc y avoir absence de lapins, mais les poules, les campagnoles qui tirent profit de la monoculture, ainsi que les autres déchêts etc etc, et qu'il y ai augmentation du nombre de renards. Seconde conséquence : la prédation sur les lapins(où autre...) ne diminue pas, au contraire.

On sais comment faire pour maintenir les population, mais l'homme aime jouer au petit sorcier. y'a qua laisser tout faire tout seul, puisque sa marche bien où l'homme est absent !
comme c'est meugnon.... Cool

La notion de trop prend son sens avec les dégâts et conséquences rien à voir avec les gênes... Wink

Pour DELAIR, en Mairie, ce ne sont pas des autorisation mais des déclarations de piégeage que tu peux voir.
Car l'autorisation de piégeage et donnée par le propriétaire du terrain.
Le droit de destruction des nuisible est un droit lier à la propriété, le maire ne peut pas t'empêcher de piéger sur ta propriété.

Les données? malheureusement, se qui intéresse le préfet c'est les €...
Du coup une espèce qui cause beaucoup de dégâts sur la faune a moins de chance d'être classée nuisible qu'une espèce qui cause des dégât facilement quantifiables. bien que l'un et l'autre son généralement liés
Du coup il y a pas mal de départements où la martre n'est plus nuisible.
A chaque intervention de piégeage pour un tier, plutôt qu'une prime, qui n'est pas toujours légale, on est obligé de tuer l'animal nuisible capturé (il est interdit de relâcher un animal classé nuisible donc Jacques, les élevages de sangliers pour la chasse, c'est du vent) et je demande toujours avant l'intervention une déclaration de dégâts.
Si pas de éclaration de dégats, pas de piégeage, la fouine peut continuer à tuer tes poussins et poules, je n'interviens pas.

Ce qu'il y a de bien, c'est l'ignorance des association comme l'aspas sur les régimes alimentaires et les habitudes des animaux, se qui permets de négocier des "compromis" (par exemple sur les dates) avec le préfet! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DELAIR



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Ven 17 Juin 2011 - 6:03

Merci pour ta réponse qui me fait gagner du temps...

Bin ouais c'est l'homme qui fout la merde... c'est comme les bestioles écrasé sur la route... les corbeaux ca les détournent de leur vrai travail et bientôt on ne les verras peut être plus qu'au bord des routes...
Petit rappelle, le plus grand destructeur d'animaux sauvages, ce n'est pas forcément les Chasseurs, mais les Automobilistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Ven 17 Juin 2011 - 14:03

Nico_le_chasseur a écrit:
Jacques ! bien sur que non ! les mécanismes proies/prédateurs je les ai bien entendus, le problème, c'est le contexte. Quand il y a équilibre, pas de soucis.

Malheureusement, les activités humaines, influent sur les régimes alimentaires des prédateurs. donc l'équilibre théorique ne peut plus se faire.

C'est pourquoi on assiste à l'explosion de certaines populations (renards, sangliers, corvidés, etc)
Il peut donc y avoir absence de lapins, mais les poules, les campagnoles qui tirent profit de la monoculture, ainsi que les autres déchêts etc etc, et qu'il y ai augmentation du nombre de renards. Seconde conséquence : la prédation sur les lapins(où autre...) ne diminue pas, au contraire.

On sais comment faire pour maintenir les population, mais l'homme aime jouer au petit sorcier. y'a qua laisser tout faire tout seul, puisque sa marche bien où l'homme est absent !
comme c'est meugnon.... Cool

La notion de trop prend son sens avec les dégâts
et conséquences rien à voir avec les gênes... Wink
1) Qu'est ce qu'un "équilibre théorique"? Ca n'existe pas. On peut parler d'équilibre pratique quand les populations de toutes les espèces d'un milieu sont stables. C'est tout.
Mais ça suppose de compter, ce que vous ne faites pas car:

2) Tu avoues que ce sont les dégâts qui comptent. Or certaines pratiques (pas de garde, pas de clôture, décharges à ciel ouvert, agrainage, piégeage, lâcher de gibier d'élevage) favorisent les dégâts.


Nico_le_chasseur a écrit:

Ce qu'il y a de bien, c'est l'ignorance des association comme l'aspas sur les régimes alimentaires et les habitudes des animaux, se qui permets de négocier des "compromis" (par exemple sur les dates) avec le préfet! lol!
Qu'est ce qui te fait croire qu'à l'ASPAS, on ignore le régime alimentaire de chaque espèce sauvage?
On en sait bien plus sur la faune sauvage, y compris celle qui n'est ni "gibier", ni "susceptible d'être classée nuisible" que la plupart des chasseurs.
Alors que ces catégories administratives en dépendent biologiquement.
Pourquoi ne réponds-tu jamais aux quizz?
En tous cas, si tu veux nous coller, n'hésite pas.
On t'attend... au tournant. Very Happy

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Ven 17 Juin 2011 - 20:23

@ Nico le chasseur :

Oui, bien sûr, les activités humaines sont aussi à prendre en considération si on veut comprendre comment fonctionnent les grands équilibres naturels. Par exemple, si je plante du mais en bordure d'un bois sans le faire exprès, je vais attirer des sangliers. Comme ils vont être en surnombre (ça fornique comme des lapins ces animaux là) ils vont faire des dégâts et bouffer tout le mais. Comme j'ai payé le dit mais avec ma tirelire, je vais gueuler après la préfecture et elle va me verser une indemnité. Avec les sous, je pourrai m'acheter du nouveau mais sans OGM et ainsi de suite.. Donc ça prouve bien qu'il faut gérer la nature.

Pareil avec les fouines : vu que l'homme agriculteur a besoin de construire des garages pour y ranger ses tracteurs, les fouines et autres hiboux viennent s'installer dans les combles. Du coup, les poules qui paissaient tranquillement aux alentours stressent à cause des prédateurs et ne pondent plus d'oeufs. Il faut réguler les fouines et les hiboux, choux, genoux, n'en déplaise à l'Aspas qui n'y connait rien.

hibou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Sam 18 Juin 2011 - 2:27

Nico_le_chasseur a écrit:
C'est pourquoi on assiste à l'explosion de certaines populations (renards, sangliers, corvidés, etc)
Il peut donc y avoir absence de lapins, mais les poules, les campagnoles qui tirent profit de la monoculture, ainsi que les autres déchêts etc etc, et qu'il y ai augmentation du nombre de renards. Seconde conséquence : la prédation sur les lapins(où autre...) ne diminue pas, au contraire.

Tu as oublié de citer Les lâchers de faisans et perdrix qui donnent encore plus de nourriture aux animaux "nuisibles".

Nico_le_chasseur a écrit:

(il est interdit de relâcher un animal classé nuisible donc Jacques, les élevages de sangliers pour la chasse, c'est du vent)

Mais comme beaucoup contournent la loi (Et je ne vise pas seulement les chasseurs).

DELAIR a écrit:

Petit rappelle, le plus grand destructeur d'animaux sauvages, ce n'est pas forcément les Chasseurs, mais les Automobilistes...

N'oublie pas que les chasseurs sont aussi des automobilistes. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Mer 22 Juin 2011 - 22:32

Lycanos a écrit:
Nico_le_chasseur a écrit:
C'est pourquoi on assiste à l'explosion de certaines populations (renards, sangliers, corvidés, etc)
Il peut donc y avoir absence de lapins, mais les poules, les campagnoles qui tirent profit de la monoculture, ainsi que les autres déchêts etc etc, et qu'il y ai augmentation du nombre de renards. Seconde conséquence : la prédation sur les lapins(où autre...) ne diminue pas, au contraire.

Tu as oublié de citer Les lâchers de faisans et perdrix qui donnent encore plus de nourriture aux animaux "nuisibles".

Oui j'ai oublier de citer cette connerie monumentale. En plus c'est du gibier qui est fait pour être tiré, par pour repeupler, sinon il y aurai interdiction de tir au moins pendant 3ans.
De plus c'est du gibier né sous lampe, extrêmement fragile...
Si l'Aspas pouvait se battre contre ça, sa m'arrangerai...

Mais sa n'a pas grand rapport avec le classement nuisible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilbeuche

avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 60
Localisation : MONTBELIARD (DOUBS)
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Jeu 23 Juin 2011 - 13:36

Je ne suis pas d'accord, lorsque Nico, tu prétends que c'est l'excés d'individus d'une même espéce qui crée un nuisible.

Et ou fixe t'on la barre qui permet de déterminer cet excés?.

Cela dépend de l'individu .

Pour un chasseur , c'est la présence d'un prédateur

Pour un agriculteur , ce sont la présence en nombre des destructeurs de récolte (sangliers, corbeaux etc)

Pour les défenseurs de la Nature : il n'y a pas d'excés , la Nature se régule seule.

Pour un raciste : ce sont .................. comme nous l'a rappelé Dos Jones

Bref, je trouve présomptueux et orgueilleux de vouloir déterminer le seuil de tolérance des espéces animales. dés qu'on a commencé à compter, on a tout détruit, car il y a toujours un bien pensant qui a crié 'haro sur le baudet'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Jeu 23 Juin 2011 - 15:07

Guilbeuche a écrit:
Pour un chasseur , c'est la présence d'un prédateur

Forcément, il n'y a qu'un facteur à prendre en compte et tout roule!
tiens à titre d'exemple j'ai une de mes acca où les prélèvements de renards son limité... sa va à l'encontre de ce que tu dit.

Aussi simpliste et réducteur que de dire que la nature se régule toute seule. (ha suis-je bête... c'est la nature qui a mis des routes toute seul pour engendrer de la mortalité! donc oui tu as raison, au temps pour moi... )

Erreur également de ma part sur le terme employé. je parlai bien d'équilibre pratique et non théorique.

Pour ton quizz, c'est super je viens de le faire, savoir nommer les espèces c'est bien. c'est déjà une bonne chose, je m'en tire avec 26 (et avec de la chance car j'ai appris ce qu'étais un héron vert mais bon je suis pas prêt d'en voir!) c'est bien beau l'écologie de bouquin, mais c'est des connaissances superficielles.
La preuve quand tu vas un peu plus loin de la morphologie, l'habitat, les moeurs et habitude de vie d'une espèce ben t'es capable de relever une connerie dans ce qu'il est dit sur la chevrée prise en photo.
alors bon dans celle qui ne me sont pas autochtone il y en a peut être aussi...
et c'est la qu'il faut avoir un peu d'humilité.
La science infuse, je ne pense pas que quelqu'un l'ai alors déjà bien connaître se qu'il y a sous son nez, sa me semble plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico_le_chasseur

avatar

Masculin Nombre de messages : 543
Age : 32
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Jeu 23 Juin 2011 - 15:11

Guilbeuche a écrit:
Bref, je trouve présomptueux et orgueilleux de vouloir déterminer le seuil de tolérance des espéces animales. dés qu'on a commencé à compter, on a tout détruit, car il y a toujours un bien pensant qui a crié 'haro sur le baudet'

Alors dans la même mesure, il est présomptueux de ne pas essayer d'en définir un, à partir du moment où l'on a déjà commencer, même sans le vouloir, à compter les dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanos

avatar

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 32
Localisation : La Louvière
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Ven 24 Juin 2011 - 8:54

Nico_le_chasseur a écrit:

Oui j'ai oublier de citer cette connerie monumentale. En plus c'est du gibier qui est fait pour être tiré, par pour repeupler, sinon il y aurai interdiction de tir au moins pendant 3ans.
De plus c'est du gibier né sous lampe, extrêmement fragile...
Si l'Aspas pouvait se battre contre ça, sa m'arrangerai...

Mais sa n'a pas grand rapport avec le classement nuisible.

Ravi de lire que tu reconnais que c'est une connerie.
Et ça n'a rien à voir avec le classement nuisible, mais ça a à voir avec l'augmentation des espèces classées nuisibles que tu dénonces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Ven 24 Juin 2011 - 15:10

Nico_le_chasseur a écrit:
Guilbeuche a écrit:
Pour un chasseur , c'est la présence d'un prédateur

Forcément, il n'y a qu'un facteur à prendre en compte et tout roule!
tiens à titre d'exemple j'ai une de mes acca où les prélèvements de renards son limité... sa va à l'encontre de ce que tu dit.

Aussi simpliste et réducteur que de dire que la nature se régule toute seule. (ha suis-je bête... c'est la nature qui a mis des routes toute seul pour engendrer de la mortalité! donc oui tu as raison, au temps pour moi... )

Erreur également de ma part sur le terme employé. je parlai bien d'équilibre pratique et non théorique.

Pour ton quizz, c'est super je viens de le faire, savoir nommer les espèces c'est bien. c'est déjà une bonne chose, je m'en tire avec 26 (et avec de la chance car j'ai appris ce qu'étais un héron vert mais bon je suis pas prêt d'en voir!) c'est bien beau l'écologie de bouquin, mais c'est des connaissances superficielles.
La preuve quand tu vas un peu plus loin de la morphologie, l'habitat, les moeurs et habitude de vie d'une espèce ben t'es capable de relever une connerie dans ce qu'il est dit sur la chevrée prise en photo.
alors bon dans celle qui ne me sont pas autochtone il y en a peut être aussi...
et c'est la qu'il faut avoir un peu d'humilité.
La science infuse, je ne pense pas que quelqu'un l'ai alors déjà bien connaître se qu'il y a sous son nez, sa me semble plus important.
Savoir RECONNAITRE une espèce
1) Pour un chasseur permet EVENTUELLEMENT de ne pas tirer dessus.
2) Pour un naturaliste, ça permet de s'apercevoir de la nouveauté...ou d'une absence. Ca permet aussi de compter.
3) Tu as en effet peu de chance de rencontrer un héron vert (alors que lui a beaucoup de chance s'il ne rencontre pas de chasseur).
Tu crois tout savoir ou tout pouvoir prévoir. Sache qu'UN héron vert a passé plusieurs hivers en Camargue.
4) Pourquoi parler de connaissance livresque? Effectivement, un naturaliste se sert beaucoup de livres, mais c'est parce qu'il sort et observe beaucoup.

Les quizz dont je parle ne sont pas ceux pour lesquels tu as le corrigé de tes réponses...


Quel est le nom de cet oiseau, Nico?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Sam 25 Juin 2011 - 5:00

Nico_le_chasseur a écrit:
Guilbeuche a écrit:
Pour un chasseur , c'est la présence d'un prédateur


La preuve quand tu vas un peu plus loin de la morphologie, l'habitat, les moeurs et habitude de vie d'une espèce ben t'es capable de relever une connerie dans ce qu'il est dit sur la chevrée prise en photo.
alors bon dans celle qui ne me sont pas autochtone il y en a peut être aussi...
et c'est la qu'il faut avoir un peu d'humilité.
La science infuse, je ne pense pas que quelqu'un l'ai alors déjà bien connaître se qu'il y a sous son nez, sa me semble plus important.

C'est qe quel QUIZZ dont tu parles ? et de quelle Photo ? Mon brave NICO

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilbeuche

avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 60
Localisation : MONTBELIARD (DOUBS)
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Sam 25 Juin 2011 - 5:55

Citation :
tiens à titre d'exemple j'ai une de mes acca où les prélèvements de renards son limité... sa va à l'encontre de ce que tu dit.

Par principe au niveau de la chasse tout est limité, mais quand on dépasse le nombre de bracelets, on balance la bestiole dans le coffre et hop ni vu ni connu.

Je penses que nous pouvons limiter le tir des espèces tel que le lion des cavernes, le lion à dent de sabre, l'aurochs , l'ours des cavernes et le dahut.Very Happy

C'est sur que lorsque il n'y en a plus sur un territoire donné , t'es contraint de prélever moins ou alors tu relache des animaux d'élevage faute d'avoir pu préserver les espéces.

Mais on revient toujours à la même chose, tuer tuer tuer et tout tourne autour de celà.

La pression sur la Nature est telle du fait du morcellement des espaces naturels, de la croissance demographique, la pollution, l'agriculture intensive, la monoculture que la chasse en tant que sport régulateur des espéces animales semble un peu de trop. Hugh !!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   Mar 28 Juin 2011 - 15:33

Il ne lit pas vite, notre "expert" cynégétique de la faune...
C'est pourtant un oiseau TRES commun.
Tellement commun qu'il est facile de s'apercevoir de son existence.
Négliger le savoir des autres contenu dans les livres peut conduire à ne pas le distinguer d'un pinson.
Et donc à ne pas savoir grand chose de ce qui se passe dans la nature.

Evidemment, si j'avais posté une photo de Faisan de Colchide ou de Sanglier, Nico aurait su quoi dire...

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet de décret relatif aux espèces nuisibles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet de décret relatif aux espèces nuisibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOS pour les espèces dites NUISIBLES
» ¤~~Décret et Arrêté relatifs aux espèces animales non-domestiques protégées~~¤
» Projet de conservatoire des espèces
» Projet de sauvegarde des especes de plantes carnivores...
» URGENT : DESTRUCTION DES "NUISIBLES", EXPRIMONS-NOUS !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Chasse-
Sauter vers: