PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 2:09

http://www.isere.sit.gouv.fr/Documents/arretes/2006-06935.rtf


DIRECTION DES ACTIONS INTERMINISTERIELLES

BUREAU DE L’ENVIRONNEMENT


ARRETE N°2006-06935


LE PREFET DE L'ISERE
Officier de la Légion d'Honneur,
Chevalier de l’Ordre National du Mérite,



VU : la directive du Conseil CEE n° 92-43 du 21 mai 1992, concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages, notamment ses articles 12, 15 et 16,

VU: le Code de l’Environnement, notamment ses article L 411-1, L 411-2 et R 411-1 à R 411-3 et R 411-6,

VU: l’arrêté ministériel du 17 avril 1981 modifié fixant la liste des mammifères protégés sur l’ensemble du territoire,

VU: l’arrêté interministériel du 24 mai 2006 autorisant les opérations d’effarouchement, de tirs de défense et de prélèvement sur les animaux de l’espèce Canis lupus pour la période 2006-2007 et ses annexes,

VU: l’arrêté préfectoral n° 2006-05129 du 27 juin 2006 fixant le cadre de mise en oeuvre des opérations d’effarouchement, de tirs de défense et de prélèvement sur les animaux de l’espèce Canis lupus dans le département de l’Isère pour la période 2006-2007,

VU: les constats de dégâts dressés suite aux attaques des 23 et 27 juillet et 6, 9, 11 et 13 août 2006 sur l’alpage de Claran - Périoule – Moretan – Crozets, exploité par M. Jean-Pierre JOUFFREY sur les communes de ALLEVARD, PINSOT et LA CHAPELLE DU BARD, ,

VU: la demande téléphonique formulée par M. Jean-Pierre JOUFFREY en date du 16 août 2006 pour l’organisation par le Préfet de tirs de prélèvement en vue de la protection de son troupeau,

VU: l’avis du groupe restreint en date du 18 août 2006,

VU: le rapport conjoint du Directeur Départemental de l’Agriculture et de la Forêt et du Chef du Service Départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage de l’Isère,

VU: l’avis de l’Office National de la Chasse et de la faune sauvage sur les personnes habilitées,

Considérant que le troupeau concerné est situé dans la zone Nord de l’unité d’action du massif de Belledonne,
Considérant que, depuis le 23 juillet 2006, 6 attaques aboutissant à au moins 21 victimes indemnisables au titre de la prédation du loup ont été constatées et attestées, malgré la mise en place de mesures de protection et de moyens d’effarouchement depuis le début du mois de juillet,
Considérant que les moyens utilisés ne constituent donc pas une solution satisfaisante pour prévenir des dommages importants au troupeau conduit par Monsieur Jean-Pierre JOUFFREY, qui n’a pas souhaité bénéficier d’autorisation de tirs de défense,
Sur proposition de M. le Secrétaire Général de la Préfecture de l’Isère,

ARRETE

ARTICLE 1 - Afin de prévenir des dommages importants au troupeau conduit par Monsieur Jean-Pierre JOUFFREY du fait de la prédation du loup, des tirs de prélèvement sont organisés dans les conditions et selon les modalités définies par l’arrêté du 24 mai 2006 susvisé, sur les communes de ALLEVARD, PINSOT et LA CHAPELLE DU BARD, à proximité des troupeaux qui ont fait l’objet des attaques.

ARTICLE 2 - Les personnes qui peuvent participer à l’opération, sous le contrôle et la coordination de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, sont les Lieutenants de Louveterie du département de l’Isère et les gardes particuliers assermentés munis du permis de chasser validé dont les noms suivent :

M. André TAVEL BESSON, permis n° 38 1 18 229,
M. Michel DAVALLET, permis n° 38 1 18 241,
M. Bruno BLETTON, permis n° 38 1 24 211,
M. Serge SIMON, permis n° 38 1 36 117,
M. Michel BUISSON DEBON, permis n° 38 1 23 785,
M. Jean Claude CAVAGNAT, permis n° 38 1 13 769.

…/…
2.


ARTICLE 3 - Les dispositions du présent arrêté sont applicables jusqu’à la descente d’estive. Toutefois, l’opération organisée par le présent arrêté peut être suspendue et, le cas échéant, interrompue, dans les conditions fixées par l’arrêté du 24 mai 2006 susvisé.

ARTICLE 4 - Cet arrêté est susceptible, dans les deux mois à compter de sa notification ou de sa publication au recueil des actes administratifs départemental, d’un recours devant le Tribunal Administratif de GRENOBLE.

ARTICLE 5 - Le Secrétaire Général de la Préfecture de l’Isère, le Directeur Départemental de l’Agriculture et de la Forêt, le Chef du Service Départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de l’Isère.

Grenoble, le 22 août 2006

Pour le Préfet et par délégation
Le Secrétaire Général

Signé Dominique BLAIS

_________________


Dernière édition par le Jeu 7 Sep 2006 - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 2:30

Au fait connaissez-vous les membres de la commission d'enquête Loup :

Loup

Commission loup :

Voici la liste des membres de la " Commission d'Enquête Parlementaire sur les Conditions de la présence du loup en France et l'exercice du pastoralisme dans les Zones de montagne " créée le 5 novembre 2002 en séance plénière à l'unanimité des 33 députés présents. Cette création a été votée suite à une demande de Commission d'enquête déposée le 18 juillet dernier par Christian Estrosi, député UMP des Alpes-Maritimes et ami politique de Charles Ginési président du Parc National du Mercantour. La Commission " s'attachera à rechercher les causes du retour du loup en France et à déterminer les moyens de valoriser le pastoralisme ovin ". Le rapport de cette Commission doit être rendu public vers le 15 avril 2003
et les auditions ne seront pas ouvertes à la presse, l'affaire menaçant de toute évidence de toucher à des secrets " Défense Nationale ".

Président de la Commission d'enquête :

Christian Estrosi, UMP, Alpes-Maritimes

Rapporteur de la Commission d'Enquête :

Daniel Spagnou, UMP, Alpes-Maritimes

Vice-présidents de la Commission d'enquête :

François Brottes, PS, Isère
Henriette Martinez, UMP, Hautes-Alpes

Secrétaires de la Commission d'enquête :

André Chassaigne, PC, Puy de dôme
Jean Lassalle, UDF, Pyrénées Atlantiques

Membres

Gabriel Biancheri, UMP, Drôme
Jean-Louis Bianco, PS, Alpes de Haute Provence
Augustin Bonrepaux, PS, Ariège
Michel Bouvard, UMP, Morbihan
Jean-Paul Chanteguet, PS, Isère
Roland Chassain, UMP, Bouches du Rhône
Lucien Degauchy, UMP, Oise
Philippe Folliot, UDF, Tarn
Joël Giraud, PS, Hautes Alpes
Jean-Claude Guibal, UMP, Alpes Maritimes
Antoine Herth, UMP, Bas Rhin
Christian Kert, UMP, Bouches du Rhône
Michel Lefait, PS, Pas de Calais
Lionel Luca, UMP, Alpes Maritimes
Hervé Mariton, UMP, Drôme
Pierre Morel-A-L'Huissier, UMP, Lozère
Geneviève Perrin-Gaillard, PS, Deux Sèvres
Jacques Remillier, UMP, Isère
Vincent Rolland, UMP, Yonne
Martial Saddier, UMP, Haute-Savoie
Michèle Tabarot, UMP, Alpes Maritimes
Léon Vachet, UMP, Bouches du Rhône

Pour toutes informations sur les travaux de la Commission, contactez Madame Syrine Slim,
Tel 01 40 63 54 70, fax O1 40 63 64 56 Courriel : sslim@assemblée-nationale.fr

La création de la Commission loup a donné lieu à un débat à l'assemblée nationale dont voici quelques extraits savoureux de par leur bêtise, mais particulièrement grave pour l'écologie de la part de gens qui tiennent entre leurs mains la destinée de notre pays.Note du posteur

Patrick Ollier, UMP : " la situation dans le Mercantour a rofondément évolué et l'on peut estimer aujourd'hui que le nombre de loups aujourd'hui présents dans l'arc alpin français est voisin de cinquante animaux qui vivent seuls ou en meute. Il y en aurait même probablement plus d'après les impressions des bergers et des éleveurs ".

Christian Estrosi, UMP : " Vous connaissez la cause des larmes et de la détresse de tant de nos éleveurs et d'habitants de ces zones de montagne au cours de ces dix dernières années : la présence du loup. Aucune des mesures prises n'a permis de mettre fin à ce drame humain ".

Christian Estrosi : " Pour mémoire rappelons que le ombre 'attaques s'établissait à dix en 1993 et qu'en 2001 on a dénombré 250 attaques soit 1152 brebis mortes et que le dernier comptage qui remonte au 10 octobre fait état de prés de 2000 brebis massacrées."

Michel Bouvard, UMP : " Merci Voynet ".

Christian Estrosi : " Tout un faisceau d'événements accrédite la thèse d'une réintroduction artificielle à commencer par l'absence totale du loup entre Gênes et les Alpes Maritimes alors que la thèse officielle fait état d'une provenance des Abruzzes en Italie. Aucune trace de sa présence entre le parc des Abruzzes et le Mercantour pourtant de plusieurs centaines de kilomètres. "

Michel Bouvard : " Tout à fait ! Il a du faire du stop. "

Jean Launay, PS : " Pour avoir une compréhension affinée des problèmes posés et mieux saisir la détresse des éleveurs il convient en plus des bêtes tuées ou blessées par le prédateur - qui, rappelons-le ne tue pas pour manger- de prendre en compte les nombreux avortements subis par les brebis et l'allongement fréquent la période d'agnelage, le stress ou encore l'amaigrissement des animaux ".

Jean Lassale, UDF, ex-président du Parc des Pyrénées : " Il faut savoir comment ces loups sont revenus. Et puisque l'on a opportunément retenu d'élargir le sujet à l'ensemble de la filière pastorale il serait bon tant qu'on y est d'en faire autant sur le retour des nouveaux ours dans les Pyrénées centrales. "

Augustin Bonrepaux, PS : " Ceux-là on sait comment ils sont revenus ! "

Michel Bouvard : " En avion et sous les caméras ! Et dire aussi combien cela a coûté aux contribuables ".

Jean Lassale : " Je souhaite simplement, chers collègues, que l'on en profite aussipour fouiller un peu et voir ce qu'il y a derrière cet univers parallèle de l'écologie rampante qui s'est instituée non seulement dans notre pays… "

Lionel Luca, UMP : " Rampante ça oui ! Comme les ronces et la broussaille. »

Jean Lassale : " … mais dans toute l'Europe, je peux en témoigner "

André Chassaigne, PC : " Je ne me reconnais guère dans la vision du monde rural qui vient d'être exposée. Je dis tranquillement en me fondant sur une expérience ancienne, sur un vécu quotidien, cette approche me paraît un peu caricaturale."

François Sauvadet, UDF : " Il n'a pas écouté ! "

André Chassaigne : " Il est légitime de s'interroger sur les conséquences économiques et environnementales de la présence du loup. Mais eu égard à partialité de certains motifs avancés par la résolution et rappelés à cette tribune il nous semble indispensable de rappeler que le loup de peut pas être responsable de la mise en péril de l'économie montagnarde. "

André Chassaigne : " La résolution affirme que les mesures de protection des troupeaux sont inopérantes pourtant les expériences menées dans les pays étrangers et les derniers chiffres français donnent des indications plus nuancées. Les résultats obtenus concernent deux départements, les Hautes-Alpes où les mesures de protection sont généralisées et les Alpes Maritimes où elles sont très peu appliquées. En 2001, pour des populations similaires de loups, les pertes qui leur sont attribuées ont été de 97 brebis pour 9 loups et de 1152 brebis pour les 12
loups des Alpes-Maritimes"

Henriette Martinez, UMP : " Je viens des Hautes-Alpes il
y en a plus que cela. "

André Chassaigne : " Le loup peut être aussi un facteur de développement touristique non négligeable. " (protestation sur les bancs de l'UMP et de l'UDF).

Patrick Ollier : " Ce n'est pas sérieux ! "

Augustin Bonrepaux : " on a d'autres atouts, heureusement ".

Michel Bouvard : " Les touristes vont dans des parcs à loups fermés ! "

André Chassaigne : " Comme dans le parc des Abruzzes qui accueille un million de touristes chaque année ".

Xavier de Roux, UMP : " Le loup est un loup pour l'homme "

°°°°°°°°°°°


Par contre je n'arrive pas trouver les noms des commissions restreintes qui se réunissent dans la Drôme te l'Isère pour les tirs du loup, je vais aller voir du côté de l'ASPAS Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 3:00

Tu as mis ça, jsute pour m'enerver, ou bien.......
j'en inverse les lettres des mots tellement ça me speede.......

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 4:08

ben, on pourrait écrire au préfet Very Happy Laughing

Il y a aussi une autre solution, aller sur lescommunes de ALLEVARD, PINSOT et LA CHAPELLE DU BARD, à proximité des troupeaux qui ont fait l’objet des attaques. Et s'interposer pour empêcher les lieutenants de louveterie d'effectuer les tirs, mais attention ce ne sont plus les gardes de l'ONCFS et quand on connait la mentalité de ces gens la (les louvetiers, je pense qu'ils aimeraient retrouver ce pourquoi la corporation avait été crée..) affraid affraid je pense qu'il vaut mieux ne pas se trouver dans la ligne de mire pale pale Si je parle comme ça, c'est que la aussi j'en connais des lieutenants de louveterie geek rabbit What a Face habilités a détruire "les nuisibles" et il faut voir quel acharnement ils y mettent affraid affraid

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 43
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 4:59

Mais l'arrêté, il ne précise pas le nombre de loups à abattre ? Shocked Shocked

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Sam 26 Aoû 2006 - 5:15

des tirs de prélèvement sont organisés dans les conditions et selon les modalités définies par l’arrêté du 24 mai 2006 susvisé, sur les communes de ALLEVARD, PINSOT et LA CHAPELLE DU BARD, à proximité des troupeaux qui ont fait l’objet des attaques.

Il dit quoi l'arrêté ministériel ? Ben il dit qu'on peut prélever 6 loups

C'est très clair non !! As-tu compris pourquoi Jouiffrey renonçait a son droit de défense...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe



Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : ROUEN
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Dim 27 Aoû 2006 - 4:31

Michel a écrit:
ben, on pourrait écrire au préfet

Bien sûr !
Il faut le faire même !

http://www.aves.asso.fr/article.php3?id_article=258
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aves.asso.fr
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 11:32

2 jeunes loups, un mâle et une femelle ont été tués aujourd'hui dans l'Isère malgré l'arrêté préfectoral qui parait-il n'accordait qu'1 seul abattage.
Infos de 19 heures sur France Inter. (Quand même! Crying or Very sad )


Dernière édition par le Jeu 7 Sep 2006 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacky

avatar

Masculin Nombre de messages : 187
Age : 68
Localisation : Le Mesnil le Roi
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 13:12

Drole de pays ou la con......rie humaine semble atteindre des sommets ....jusque dans les prefectures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacky.billaud.free.fr
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 13:22

Exact :

AVES a écrit:
Deux loups abattus en Isère
jeudi 7 septembre 2006 par Christophe CORET
Malgré nos protestations auprès de la préfecture de l’Isère qui avait autorisé le tir dans le cadre du plan loup 2006 sur le massif de Belledonne, deux loup viennent d’être abattus...
Deux loups, un mâle et une jeune femelle, ont donc été tués jeudi matin.

Yves Tachker, le directeur départemental de l’Agriculture et de la Forêt de l’Isère, explique qu’"Un tireur posté n’a pas entendu qu’un autre tireur venait déjà de tuer un loup, c’est pourquoi deux loups ont été abattus" vers 8h30.

AVES FRANCE avait envoyé un courrier de protestation au préfet de l’Isère et l’ASPAS avait attaqué son arrêté. Mais le tribunal administratif de Grenoble les a débouté jeudi, prétextant que l’éleveur concerné par les prédations avait mis en place des moyens de protection.

Or, le troupeau attaqué est composé de 3500 têtes. AVES FRANCE posait donc la question de la gestion des troupeaux d’une telle taille ! 2 chiens et la présence de bergers ne sont évidemment pas suffisants.

Bientôt, les brebis auront tout l’espace nécessaire pour vivre en paix, quand on aura erradiqué tous les loups.

Les brebis dans la montagne... et encore deux loups au tapis !

Tir de loup : lettre au Préfet de l’Isère


Michel a écrit:
des tirs de prélèvement sont organisés dans les conditions et selon les modalités définies par l’arrêté du 24 mai 2006 susvisé, sur les communes de ALLEVARD, PINSOT et LA CHAPELLE DU BARD, à proximité des troupeaux qui ont fait l’objet des attaques.

Il dit quoi l'arrêté ministériel ? Ben il dit qu'on peut prélever 6 loups

C'est très clair non !! As-tu compris pourquoi Jouffrey renonçait a son droit de défense...

Il faut qu'on arrête de se faire prendre pour des cons !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: 2 loups tirés en Isère   Jeu 7 Sep 2006 - 14:06

GRENOBLE, 7 sept 2006 (AFP) - 18h47
Deux loups, suspectés d'avoir attaqué des troupeaux, abattus en Isère

Deux loups, un mâle et une jeune femelle, suspectés d'avoir attaqué à
plusieurs reprises des troupeaux en Isère, ont été tués jeudi matin, a
indiqué le directeur départemental de l'Agriculture et de la Forêt de
l'Isère, Yves Tachker. Le 22 août, le préfet de l'Isère avait pris un
arrêté autorisant à tuer un loup dans le massif de Belledonne, au dessus
d'Allevard (Isère), où des troupeaux ont subi plusieurs attaques malgré des mesures de protection mises en place par l'éleveur. "Un tireur posté n'a pas entendu qu'un autre tireur venait déjà de tuer un loup, c'est pourquoi deux loups ont été abattus" vers 8h30, a expliqué M. Tachker. Pour justifier son arrêté, le préfet avait indiqué que "depuis le mois de juillet, six attaques ont fait l'objet de constats dressés par des agents assermentés et 21 moutons ont été tués". Des lieutenants de louveterie et des gardes assermentés étaient chargés de cette intervention à proximité des troupeaux ayant fait l'objet d'attaques. Le tribunal administratif de Grenoble a débouté jeudi l'association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) qui avait attaqué l'arrêté du préfet de l'Isère. L'avocat de l'Aspas, Me Benoît Candon, avait estimé, lors de l'audience, que l'éleveur avait seulement 2 chiens patous pour protéger 3.500 brebis et que c'était insuffisant. Mais M. Tachker avait au contraire fait valoir qu'il y avait 7 bergers ou aide-bergers avec ce troupeau et que l'éleveur avait pris des mesures sérieuses de protection. Le tir d'un maximum de six loups dans neuf départements du sud-est de la France, dont l'Isère, a été autorisé par un arrêté des ministres de l'Agriculture et de l'Ecologie, publié le 1er juin au Journal Officiel. Ces "prélèvements sur la population des loups" peuvent intervenir dans la mesure où "il est nécessaire de prévenir des dommages importants aux élevages" et où "il n'existe pas d'autre solution satisfaisante", précise l'arrêté. Selon un bilan de la FDSEA de l'Isère, le loup a tué 3.655 bêtes, dont 50 bovins, dans les Alpes françaises en 2005 au lieu de 2.785 bêtes, dont 10 bovins, en 2004.

D'après le compte-rendu hivernal 2005/2006, deux loups habitaient le massif de Belledonne.
Ainsi, l'Etat français vient de détruire une meute dans les Alpes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 14:28

Mathieu,

J'ai regroupé les messages ici Laughing

Cela fait maintenant 3 loups de tués dans l'Isère 1 mâle en 2004 et 1 femelle et 1 mâle aujourd'hui...
Je crois bien que j'avais raison dans mon analyse de la situation...

Accident de Canalle, de Palouma, accident de tir...fait des lieutenants de Louveterie...(Il faut connaître) que va dire Olin ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:17

Leis ourson a écrit:
Enfin, un de ses tirs est tout à fait illégal, puisque le protocole stipule bien que le tir d'un loup dans un département suspend immédiatement les opérations de prélèvement dans le département concerné
.

Et dans les autres, mais pour 24 heures !!!!

Arrêté ministériel a écrit:
D. – Les informations sur le déroulement des opérations Le suivi ou ’organisation des opérations de tirs de défense et de prélèvement, de même que leur coordination, doivent garantir à tout moment le respect du plafond d’animaux dont le prélèvement est possible (défini à l’article 2 du présent protocole).
A cet effet, les préfets s’assurent de la communication des informations relatives aux prélèvements de loups réalisés dans leurs départements respectifs :
– aux préfets des autres départements mentionnés à l’article 2 du présent arrêté ;
– et aux équipes ou aux personnes autorisées à procéder au prélèvement de loup dans leur département.
Dès que dans un département un prélèvement de loup est réalisé, ’information doit être immédiatement communiquée au préfet du département. Celui-ci en informe aussitôt les maires des communes concernées et les préfets des autres départements mentionnés à l’article 2 du présent arrêté. Les préfets de tous les départements mentionnés à l’article 2 précité font alors immédiatement suspendre les opérations de prélèvement en cours dans leur département (tirs de défense et tirs de prélèvement) pendant au moins 24 heures de manière à ce qu’un bilan permette de s’assurer du respect du nombre maximal d’animaux dont le prélèvement est autorisé.
Lorsque cet objectif est atteint, les opérations de prélèvement sont interrompues.

Le mal est fait que peut-il arriver de plus ??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe



Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : ROUEN
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:23

En effet, le plan loup prévoit l'autorisation de 6 tirs de loups par an et c'est inadmissible.
Un seul tir de loup avait été décidé sur ce massif et c'est pour cela qu'ils essayent de faire passer la pilule en disant que le deuxième loup a été abattu "par erreur".
Mais de toute façon, un tir, deux tirs ou six tirs, nous condamnons cette solution radicale.
Nous avons essayé de faire entendre notre position à la préfecture, l'ASPAS a attaqué l'arrêté... mais comme d'habitude, ça n'a servi à rien ! La décision d'abattre des loups avait été prise.
Que faire pour enrayer cette situation ? Nous en discuterons samedi lors de notre AG, mais existe-t-il une solution miracle ?
Nous sommes en colère, évidemment... reste à trouver le moyen de faire entendre notre voix.

_________________
Christophe CORET
Président de l'Association AVES FRANCE
http://www.aves.asso.fr


Dernière édition par le Jeu 7 Sep 2006 - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aves.asso.fr
LE COMTE

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:24

Crying or Very sad
et pourtant, la Chartreuse, le lieu idéal pour une meute de loups...
une nature fabuleuse...surtout en Septembre...
je m'appretais à aller me promener vers Belledonne...

ils me fatiguent avec leurs conneries, à lire sans cesse des énormités,
l'homme est arrivé à un point de non-retour...
l'état, lui, fait partie du troupeau...ce n'est qu'un simple mouton mercenaire !

je ne sais plus quoi dire ou quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reagir.site.voila.fr/
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:27

j'peux pas rester ce soir (orages...) mais purée, j'ai allumé l'ordi que pour apprendre la nouvelle........... Je suis vraiment en rogne là....... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Sad Crying or Very sad

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:28

Voici le communiqué de la préfecture de l'Isère sur son site internet : http://www.isere.pref.gouv.fr

Citation :
Prélèvement de loups en Belledonne
7 septembre 2006


Par arrêté préfectoral du 22 août 2006, des tirs de prélèvement du loup ont été organisés sur les communes d’Allevard, de Pinsot et la Chapelle du Bard. Ces opérations ont été organisées dans les conditions et selon les modalités définies par le protocole national de gestion du loup. Elles ont été motivées par la persistance de dégâts sur l’alpage de Périoule, constatés au cours de 6 attaques survenues malgré les mesures préalables de protection et d’effarouchement mises en place par l’éleveur.



Les opérations ont abouti ce matin à 8 h 30, au tir de deux animaux d’une même meute : tout d’abord une jeune femelle, puis, quelques minutes plus tard, un mâle adulte. Un escarpement rocheux n’a pas permis au deuxième tireur d’être alerté du premier tir.



Les deux animaux prélevés sont les premiers animaux de l’espèce prélevés cette année dans le cadre du quota national de 6 animaux autorisés par l’arrêté interministériel du 24 mai 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Jeu 7 Sep 2006 - 15:34

Christophe a écrit:
Que faire pour enrayer cette situation ? Nous en discuterons samedi lors de notre AG, mais existe-t-il une solution miracle ?
Nous sommes en colère, évidemment... reste à trouver le moyen de faire entendre notre voix.

Solution Miracle ?

Se regrouper auprés de toutes les assos, l'ASPAS, AVES, FERUS que ces assos créent des antennes dans toutes les régions de France...que ces assos se concertent au niveau de ces régions ; comme nous le faisons ici avec La FRAPNA, le CORA, Mille-Traces, L'ASPAS.. ; des actions ponctuelles ont été et sont menées directement sur le terrain...ce n'est plus un forum virtuel, il y a des actions concrètes qui peuvent être faites...Au plus on sera nombreux, au plus on pourra les multiplier...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:06

/tf1.lci.fr/infos/science a écrit:



Source : http://tf1.lci.fr/infos/sciences/0,,3328903,00-isere-loup-traque-deux-tues-.html

Deux loups, suspectés d'avoir attaqué plusieurs troupeaux, ont été tués jeudi matin en Isère. Le préfet avait pris le 22 août un arrêté autorisant à tuer une seule bête. L'association écologiste Ferus annonce qu'elle va porter plainte.

Créé le 07 septembre 2006
Mis à jour le 08 septembre 2006 à 12h19


Deux loups, un mâle et une jeune femelle, suspectés d'avoir attaqué à plusieurs reprises des troupeaux en Isère, ont été tués jeudi matin, a indiqué Yves Tachker, directeur départemental de l'Agriculture et de la Forêt du département. "Un tireur posté n'a pas entendu qu'un autre tireur venait déjà de tuer un loup, c'est pourquoi deux loups ont été abattus" vers 8h30, a-t-il expliqué. Les deux hommes faisaient partie d'une équipe de lieutenants de louveterie et de gardes assermentés.

Or, le 22 août, le préfet de l'Isère avait pris un arrêté autorisant à tuer un seul loup dans le massif de Belledonne. Il avait alors indiqué que "depuis le mois de juillet, six attaques ont fait l'objet de constats dressés par des agents assermentés et 21 moutons ont été tués", malgré des mesures de protection mises en place par l'éleveur.

Protocole pas respecté

L'association Ferus, qui milite pour la défense du loup, de l'ours et du lynx en France, s'est déclarée "scandalisée" par cette erreur. "Le protocole 2006 ne prévoit le tir d'un second animal dans la même zone que dans des circonstances bien précises (délai de 3 semaines, nouvelle attaque) qui n'ont pas été respectées", souligne l'association. Elle a donc décidé de porter plainte contre l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) "pour destruction illégale d'espèce protégée".

Ferus et l'Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) ont par ailleurs dénoncé l'insuffisance des moyens de protection mis en place par l'éleveur. Ce dernier avait seulement deux chiens patous pour protéger 3500 brebis, selon l'Aspas. Mais Yves Tachker avait au contraire fait valoir qu'il y avait 7 bergers ou aide-bergers avec ce troupeau et que l'éleveur avait pris des mesures sérieuses de protection. L'Aspas avait attaqué l'arrêté du préfet mais le tribunal administratif de Grenoble l'a déboutée jeudi.

Six tirs de loup

"Comme 4 loups ont été tués 'légalement' en Isère en 2 ans (sans compter le braconnage) et que le nombre de loups de la meute de Belledonne est passé de 8 à 3 individus", Ferus a demandé l'arrêt des tirs de loup "dans ce département pendant un minimum de 3 ans". Le tir d'un maximum de six loups dans neuf départements du Sud-Est de la France, dont l'Isère, a été autorisé par un arrêté des ministres de l'Agriculture et de l'Ecologie, publié le 1er juin au Journal Officiel.

Ces "prélèvements sur la population des loups" peuvent intervenir dans la mesure où "il est nécessaire de prévenir des dommages importants aux élevages" et où "il n'existe pas d'autre solution satisfaisante", précise l'arrêté. Selon un bilan de la FDSEA de l'Isère, le loup a tué 3655 bêtes, dont 50 bovins, dans les Alpes françaises en 2005 au lieu de 2785 bêtes, dont 10 bovins, en 2004.

J'ai demandé ce matin à l'ASPAS, si des mesures étaient envisagées à l'encontre de l'état, pas de réponse pour l'instant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:15

Rectification e-mail de l'ASPAS a l'instant :

Communiqué de presse de l'ASPAS a écrit:


Le 08/09/06

Bavure de l'Etat : deux loups tués en Isère

Deux loups, un mâle et une femelle, ont été abattus hier matin par des gardes assermentés dans la commune d'Allevard (Isère). C'est suite à l'arrêté pris par le préfet de l'Isère, le 22 août dernier, que la traque au loup avait débuté dans les communes de Pinsot, Allevard et la Chapelle du Bard, malgré les revendications de l'ASPAS et des protecteurs de la nature.

L'ASPAS avait alors immédiatement déposé un recours auprès du Tribunal Administratif de Grenoble pour demander la suspension de cet arrêté. Ce n'est qu'hier, en fin d'après-midi, que l'association a pris connaissance du rejet de sa demande. Or, à cette heure précise, deux loups étaient déjà morts.

Seulement, selon le Plan Loup 2006, toute traque doit être suspendue dès la destruction d'un individu. Or hier, deux loups ont été tués simultanément. De plus, d'après le suivi hivernal de l'ONCFS, l'effectif minimum résidant était de deux loups dans le massif de Belledonne. Aujourd'hui, il n'en reste donc plus aucun.

L'ASPAS examinera la suite à donner à cette "bavure" après avoir pris connaissance du compte-rendu détaillé de l'opération sur le terrain demandé auprès du Préfet.

C'est ce même Préfet, qui en prenant cet arrêté, a cédé aux pressions de Jean-Pierre Jouffrey. Rappelons que cet éleveur s'était vanté, en 2000, d'avoir tué un loup sans être nullement jugé. Une fois de plus, l'Etat, par ce tir doublé, le conforte dans sa position d'anti-loup primaire, alors même que l'ASPAS ne cesse de dénoncer, l'insuffisance des mesures de protection mises en place, eu égard à la taille "industrielle" de son troupeau : 3500 bêtes.

Pour les protéger, il n'a que deux chiens patous, quand en moyenne les éleveurs de la région en possèdent trois pour 600 bêtes. Comment deux chiens peuvent-ils surveiller 3500 bêtes qui s'éparpillent sur plus de 50 hectares pour pâturer ?

À l'heure de la Charte de l'environnement et des grands principes de protection avancés par notre gouvernement, peut-on, en 2006, considérer que l'éradication d'une espèce protégée soit la solution aux problèmes des éleveurs ? La France tient-elle réellement une cinquantaine de loups pour responsables du déclin de la filière ovine ? Il est vrai qu'il est plus aisé d'éradiquer quelques loups inutilement que de remettre en cause le système mondial du commerce…

Contact presse : Madline Reynaud - Directrice de l'ASPAS
Tél. : 04 75 25 10 00 ou06 79 44 61 17 - Mail : animaux@aspas-nature

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:26

Citation :
Radio France Bleue, aujourd'hui 12 h.

Deux loups ont bien été abattus dans l'Isère, alors que le préfet avait autorisé le prélèvement d'un seul. La raison est que les gardes ont fait feu en même temps.
Raison qui diffère ave celle-ci :
Leis oursoun a écrit:
Voici le communiqué de la préfecture de l'Isère sur son site internet : http://www.isere.pref.gouv.fr

Citation :
Prélèvement de loups en Belledonne
7 septembre 2006

Les opérations ont abouti ce matin à 8 h 30, au tir de deux animaux d’une même meute : tout d’abord une jeune femelle, puis, quelques minutes plus tard, un mâle adulte. Un escarpement rocheux n’a pas permis au deuxième tireur d’être alerté du premier tir.
Ce qui nous donnes le droit de douter de l'authenticité des faits.
La question est de savoir si lors de prochaines attaques cette bavure va être prise en compte…! Ce dont je doute, à cause des raisons près citées.
D'autre part j'ai entendu les déclarations du berger plaignant M. Jean-Pierre JOUFFREY, qui disait : "que l'abattage de deux loups ne réglerait en rien le problème, son troupeau était attaqué par un loup solitaire toutes les nuits" le ton de sa voix monte un peu et il déclare, si j'ai bien compris car cela me parait tellement énorme que j'ai un doute, "j'ai même subi des attaques par une meute de 56 loups". Alors menteur notoire, ivrogne ou tout simplement a-t-il fumé la moquette ?
Ne répondez pas "les trois mon général"

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:49

Je n'arrive pas à imaginer que les personnes participant à ce genre d'opérations ne soient pas équipés de radio. C'est impossible !
Agents de l'ONCFS ou des Parcs en sont tous équipés et les utilisent très fréquemment.

Concernant à cette attaque de 56 loups, peut-être a-t-il voulu dire 5-6 loups...

Concernant cet éleveur, il est tristement connu par les administrations, les assocations de protection de la nature et même par sa propre profession. Un éleveur qui par ses attitudes et ses positions risquent de discréditer tous les autres.

Rappelons au passage que ce charmant monsieur s'est toujours vanté d'avoir tué un loup en novembre 2000 sur cette même commune d'Allevard.
Pour rappel, ce loup mâle avait été retrouvé pendu par les pattes arrières à un arbre avec un écriteau "Ras le bol du loup".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:52

Communiqué de presse de FERUS :


Citation :
2 loups tués : grosse bavure de l’Etatvendredi 8 septembre 2006


FERUS est scandalisé par le tir de 2 loups d’une même meute hier matin en Belledonne, Isère.

Un tireur posté n’aurait pas entendu qu’un autre tireur venait déjà de tuer un loup. Mais l’arrêté préfectoral du 22 août n’autorisait le tir que d’un animal. Par ailleurs, le protocole 2006 ne prévoit le tir d’un second animal dans la même zone que dans des circonstances bien précises (délai de 3 semaines, nouvelle attaque) qui n’ont pas été respectées. De plus il était patent que les moyens de protection mises en œuvre, et notamment le nombre de chiens, étaient trop insuffisants sur les alpages concernés pour justifier le tir d’une espèce protégée.

Comme 4 loups ont été tués « légalement » en Isère en 2 ans (sans compter le braconnage) et que le nombre de loups de la meute de Belledonne est passé de 8 à 3 individus, FERUS demande à ce que plus aucun tir de loup ne soit autorisé dans ce département pendant un minimum de 3 ans.

Enfin, quand des chasseurs ont le droit de tirer un cerf et qu’ils en tuent deux, l’ONCFS les verbalise et ils sont condamnés. L’argument du tireur qui n’a pas entendu un autre coup de feu est souvent employé et toujours rejeté par les tribunaux. FERUS porte donc plainte contre l’ONCFS pour destruction illégale d’espèce protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 5:54

Leis oursoun a écrit:
Concernant à cette attaque de 56 loups, peut-être a-t-il voulu dire 5-6 loups...
Fort possible, l'audition été faite par téléphone avec cet énergumène, et le son n'était pas très bon.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   Ven 8 Sep 2006 - 6:06

Leis oursoun a écrit:
Je n'arrive pas à imaginer que les personnes participant à ce genre d'opérations ne soient pas équipés de radio. C'est impossible !
Agents de l'ONCFS ou des Parcs en sont tous équipés et les utilisent très fréquemment.



Citation :
Les deux hommes faisaient partie d'une équipe de lieutenants de louveterie et de gardes assermentés

Autant dire des malades assoifés de sang...Alors radio ou pas ce qui les interresse c'est de tuer du loup !!
Reflexions avant hier d'un de ces lieutenants de louveterie...
En sortant du boulot, il y avait une dizaine de cicognes perchées sur un grand cèdre, se reposant pour mieux repartir le lendemain.
"Si j'avais mon fusil, je ferai un carton, au moins deux...!!"
Je lui répond que les oiseaux sont protégés et qu"il risque une grosse amende
"Mais moi, assermenté, je ne risque rien !!!..."

No comment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tir du loup en Isère - 2 Victimes 1 mâle - 1 femelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LOUMKA 19 mois femelle irish wolfhound/husky PAR (91) ADOPTEE
» Ah les joies de la saillie !
» Un loup abattu dans l'Isère (03/09/05)
» L'Isère pourrait autoriser à nouveau la chasse au loup
» Cherche chiot loup ou malamute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: GRANDS PREDATEURS :: Loup-
Sauter vers: