PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Stop! A cette cruauté inutile et absurde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bledine

avatar

Féminin Nombre de messages : 674
Localisation : France
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 6:57

Help ! Message à faire circule dans le monde !

Bonjour,

Si vous voulez vraiment aider les animaux, où que ce soit, il vous faut d'abord et avant tout, accepter d'ouvrir les yeux sur leurs souffrances !

En espérant que l'avenir fera comprendre à l'homme - s'il veut survivre doit apprendre la tolérance vis-à-vis des innombrables formes de vie qui partagent son univers.

Dans la société actuelle, une société que l'homme a façonnée, il a aussi créé
la MODE. Et dans l'ignorance de la provenance des matières premières et pour
ETRE A LA MODE, cette bêtise a engendré un marché mondial qui se
fournit dans la souffrance des animaux qu'on extermine au Canada dans la chasse aux bébés phoques et en Chine (et en Asie entière) dans l'inhumanité de l'abattage des animaux vivants qui sont sacrifiés pour le simple fait qu'il FAUT être à la mode.

Ces pratiques de la Chine, (et en Asie entière) et le Canada Ont crée le plus grand génocide contre le monde animal et qui bafouent le bien-être des animaux de cette planète.

Je vous envois les adresses de 2 pages, qu'il faut la faire circuler, à toutes vous connaissances avec le message :
Faire circuler dans le monde les adresses suivantes ! - dans cette planète il reste encore des êtres qui sont humains.

(A.1) La Chine inonde complètement le marché de la fourrure avec cette cruauté inhumaine que ne peut-être tolère par aucune nation dite civilise !

Action ! Le marché de la fourrure chinoise un génocide de cruauté inhumaine vers les animaux.

Adresses et vidéo :

http://perso.orange.fr/ednum33/adresses_email.html


(A.2) La chasse commerciale aux phoques du Canada ne peut être efficacement réglementée pour garantir un traitement humain et prévenir la cruauté.

Action ! La chasse aux bébés phoques du Canada un génocide inhumain et de cruauté

Adresses et vidéo :

http://perso.orange.fr/ednum33/adresses_email_canada.html


Merci pour tout, et de faire circuler les adresses de ces pages.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/ednum33/index.html
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 10:02

Bledine a écrit:

Ces pratiques de la Chine, (et en Asie entière) et le Canada Ont crée le plus grand génocide contre le monde animal et qui bafouent le bien-être des animaux de cette planète.

Je pense, et louva sera d'accord avec moi, qu'aussi important que soit le carnage de la fourrure, ea faire stopper par tout les moyens, il y a bien d'autre genocides dont perssone n'a l'air de ce soucier : comme par exemple , tout ces animeaux elever et tuer, pour etre conssomer, alors que cela est desormais totalement inutile, tout les ravages de la peche et la chasse, tout les dommages collateraux creer par l'utilisation d'insecticides et pesticides ...

Et ça, il ne faut pas le perdre de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 10:18

Herljos Scheindorf a écrit:
Je pense, et louva sera d'accord avec moi, qu'aussi important que soit le carnage de la fourrure, ea faire stopper par tout les moyens, il y a bien d'autre genocides dont perssone n'a l'air de ce soucier : comme par exemple , tout ces animeaux elever et tuer, pour etre conssomer, alors que cela est desormais totalement inutile, tout les ravages de la peche et la chasse, tout les dommages collateraux creer par l'utilisation d'insecticides et pesticides ...
D'après le petit larousse : Génocide : n.m., crime commis dans l'intention de détruire un groupe d'humain, national, éthnique, racial ou religieux.
Et si la viande est si inutile, ça veut dire que du jour au lendemain 6 milliards d'etres humain peuvent devenir végétalien ???


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 10:23

Du grec ancien Genos : le clan, la famille. Ca sert un minimum de culture classique Wink

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 10:32

Loulou a écrit:
Du grec ancien Genos : le clan, la famille. Ca sert un minimum de culture classique Wink
J'avais pas précisé ça, mais larousse nous dis du grec genos=>race et du latin caedere=>tuer....
Voilà, c'était la minute culture... Laughing


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 11:01

désoler mais je prefere eviter le specisme et ne pas restraindre l'utilisation de termes au hommes OU au autres especes ...
Et ce n'est pas moi qui ai utiliser "genocide" le premier, je n'ai fait que reprendre les mots de Blenide
Citation :

Et si la viande est si inutile, ça veut dire que du jour au lendemain 6 milliards d'etres humain peuvent devenir végétalien ???

Ce qui pouvais se justifier il y a plusieurs decenies est maintenant totalement injustifiable, a l'heure ou la science apporte desormais toute les conaissances nessescaire pour s'en passer, voire meme , synthetiser toute les substance nutritive et pouvoir se passer de manger (vivement que ça soit mis sur le marché ça, des pillules a prendre qui contiennent tout...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 11:14

Et quelle relation à la Terre il te restera lorsque tu bouffera des pilules ?
En disant ça, tu cautionne la science sans conscience au service unique de l'homme et au détriment de la nature car "inutile".
Nous faisons parti d'un tout et y agissons en interaction avec notre environnement, ça s'appelle un écosystème et nous ne sommes qu'une partie de sa biocènose. Nos relations comme tous les êtres vivants s'inscrivent dans des registres de prédation (ou consommation), de neutralisme, de commensalisme ... En s'isolant ou s'affranchissant de cette réalité par quelque biais que se soit (les religions ou sectes, la science sans éthique, le libéralisme économique ...) tu nie l'utilité même de la nature et l'essence de ce qqui nous rassemble ici.

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 11:54

Herljos Scheindorf a écrit:
désoler mais je prefere eviter le specisme et ne pas restraindre l'utilisation de termes au hommes OU au autres especes ...
Et ce n'est pas moi qui ai utiliser "genocide" le premier, je n'ai fait que reprendre les mots de Blenide
Citation :

Et si la viande est si inutile, ça veut dire que du jour au lendemain 6 milliards d'etres humain peuvent devenir végétalien ???

Ce qui pouvais se justifier il y a plusieurs decenies est maintenant totalement injustifiable, a l'heure ou la science apporte desormais toute les conaissances nessescaire pour s'en passer, voire meme , synthetiser toute les substance nutritive et pouvoir se passer de manger (vivement que ça soit mis sur le marché ça, des pillules a prendre qui contiennent tout...)
Bon, je répond rapidement avant de partir, je développerais plus le week end prochain.
1/Je zap (par manque de temps) la partie génocide, mais il y a quand même une distinction entre être humain et êtres vivants en général...
2/ ta pillule miracle, a mon avis c'est pas encore la priorité des chercheurs, là l'industrie chimique cherche plus la synthèse des substituants du pétrole que celle des substituants de la viande...
3/ Si tu dis que maintenant c'est injustifiable, ça veut dire que demain je peux aller en chercher alors, tu m'indique ou STP ???
4/ Tu peux expliquer aux tribus nomades vivants de l'élevage que tu va relacher leur troupeau et qu'ils vont vivre de pillules...
5/ Je pense que tu ne peux pas en faire des milliards de pillules sans causer un problème quelque part, car ta synthèse, je vais pas t'apprendre la chimie, mais il faut plusieurs réactifs pour 1 produit, et donc s'il faut des milliards de pillules pour nourrir tous le monde, t'imagine le nombre de réactif ???

Ceci dit, je n'ai rien contre les végétariens/liens, mais à mon avis tu ne peux pas faire devenir toute la population mondiale végétarienne/lienne...


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
animalelectro

avatar

Masculin Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Marseille, Nancy et aveyron
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 13:37

Moi je pense également que si on ne mange plus de viande "naturelle" il n'y aura plus de lien avec la nature et alors la bonjour les dégats!!
Les gens aujourd'hui ont besoin d'avoir un intérêt pour protéger quelque chose!!!
Sinon si on était dans un monde parfait ce serait cool ta pilule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://debilousdelirboy.skyblog.com
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 13:50

animalelectro a écrit:
Moi je pense également que si on ne mange plus de viande "naturelle" il n'y aura plus de lien avec la nature et alors la bonjour les dégats!!
Les gens aujourd'hui ont besoin d'avoir un intérêt pour protéger quelque chose!!!
Sinon si on était dans un monde parfait ce serait cool ta pilule
Pas d'accord du tout.
Un être humain devient véritablement adulte et humain quand il conçoit qu'un autre (peu importe qu'il soit humain, animal ou végétal) peut exister par lui même et pour lui même...sans être "utile" ou "nuisible".
C'est un peu ne plus être le centre du monde...
La mentalité des "gens aujourd'hui" est l'héritière de la mentalité des colons qui ont mis le monde à feu et à sang depuis des siècles...
On ne devrait pas avoir à protéger...
On protège contre le manque de respect.
Et c'est ce que les "civilisés" doivent apprendre sous peine de détruire l'Humanité toute entière.
daffy

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledine

avatar

Féminin Nombre de messages : 674
Localisation : France
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ANIMAL   Dim 10 Sep 2006 - 13:57

GENOCIDE:

Article 8 1 : Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c’est à dire un crime contre l’espèce.

2 : Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

________________________________________________________


DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ANIMAL

PRÉAMBULE:

Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s'étant différenciés au cours de l'évolution des espèces, Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d'un système nerveux possède des droits particuliers, Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l'homme à commettre des crimes envers les animaux, Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l'espèce humaine du droit à l'existence des autres espèces animales, Considérant que le respect des animaux par l'homme est inséparable du respect des hommes entre eux, il est proclamé ce qui suit :

Article premier : Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre des équilibres biologiques.
Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Article 2 : Toute vie animale a droit au respect.

Article 3 1 : Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels.
2 : Si la mise à mort d’un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse.
3 : L’animal mort doit être traité avec décence.

Article 4 1 : L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire.
2 : La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l’animal sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

Article 5 1 : L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.
2 : Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée.
3 : Toutes les formes d’élevage et d’utilisation de l’animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l’espèce.
4 : Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

Article 6 1 : L’expérimentation sur l’animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l’animal.
2 : Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en œuvre.

Article 7 : Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

Article 8 1 : Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c’est à dire un crime contre l’espèce.
2 : Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

Article 9 1 : La personnalité juridique de l’animal et ses droits doivent être reconnus par la loi.
2 : La défense et la sauvegarde de l’animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

Article 10 : L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.


La Déclaration Universelle des Droits de l'Animal a été proclamée solennellement à Paris, le 15 octobre 1978, à la Maison de l'Unesco.
Son texte révisé par la Ligue Internationale des Droits de l'Animal en 1989, a été rendu public en 1990.

Bledine dit:
Le monde tourne mais le monde change - faisons le nécessaire pour que soit plus humain ! .
Cordialement à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/ednum33/index.html
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 14:05

Je suis d'accord avec une partie de la Déclaration...
Mais dire que la pollution est un génocide, c'est abusif!
C'est banaliser les crimes conre l'Humanité...
Tu ne crois pas?
Moi en tous cas, non seulement je désapprouve mais je condamne cette définition du génocide.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 15:31

Citation :
1/Je zap (par manque de temps) la partie génocide, mais il y a quand même une distinction entre être humain et êtres vivants en général...

Je considere que tout les etres vivant repondant a ces criteres doivent etre traiter sur un pied d'egalité , l'homme est mis a part et je ne repeterai pas les theories devellopés sur le fait qu'il ne soit pas issu de l'evolution naturel :
-possession d'un reseau neuronal fonctionel
-Memoire associative dans le temps d'au moins quelque secondes, l'espace et au moins un niveau d'abstraction
-perception et conscience averée de l'environnement par au moins 3 voies
-possibilité de ressentir la douleur et les emotions.
et y a pas que ça mais la il est tard , j'ai un truc a ecrire et je n'ai pas le reste en tete

Citation :
2/ ta pillule miracle, a mon avis c'est pas encore la priorité des chercheurs, là l'industrie chimique cherche plus la synthèse des substituants du pétrole que celle des substituants de la viande...

C'est une aberation, car il existe deja et depuis longtemps tout les "substituts" de la viande , et pas besoin de chimie pour ça . Les chercheurs ont rien a chercher du tout, ce serais meme largement possible la , a l'heure actuel , d'avoir des "pillules nutritionel completes" , par synthese d'une partie des principes et par extraction vegetale de l'autre.

Citation :
3/ Si tu dis que maintenant c'est injustifiable, ça veut dire que demain je peux aller en chercher alors, tu m'indique ou STP ???

Tu trouves tout ce qu'il faut dans n'importe quel magasin, meme si en france ce n'est pas genial a part les magasins specialisés, en angleterre ils ont un pas d'avance la dessu.

Citation :
4/ Tu peux expliquer aux tribus nomades vivants de l'élevage que tu va relacher leur troupeau et qu'ils vont vivre de pillules...

Ce ne sont pas les tributs nomades qui sont pour l'instant a l'orrigine d'un enorme probleme ecologique qui menace la terre entiere, et ce ne sont pas eux non plus qui sont responsable de milliard de morts inutiles chaque années (et tu dit que ça, ce n'est pas un genocide ?! tu places l'homme au dessu du reste donc ?)
Chaque choses en son temps ...

Citation :
5/ Je pense que tu ne peux pas en faire des milliards de pillules sans causer un problème quelque part, car ta synthèse, je vais pas t'apprendre la chimie, mais il faut plusieurs réactifs pour 1 produit, et donc s'il faut des milliards de pillules pour nourrir tous le monde, t'imagine le nombre de réactif ???

C'est deja le cas d'un tas de produits! allez, reflechit bien, je suis sur que tu utilises chaque jour pas mal de trucs qui ont ete synthetisés ou extrait de produits bruts, et que tout le monde utilises. Pour ne pas dire casiment tout en fait.

Citation :
Ceci dit, je n'ai rien contre les végétariens/liens, mais à mon avis tu ne peux pas faire devenir toute la population mondiale végétarienne/lienne...

Non c'est sur, avec tout ceux qui soient ignore tout simplement la realité, soit refusent de la voir, soit se trouvent des arguments fallacieux, soit se disent qu'il en a toujours ete comme ça et que ça n'a pas a changer (tiens, c'est ce qu'on disait pour l'esclavage par exemple, non ?), etc, etc

--Suivant--

Citation :
Et quelle relation à la Terre il te restera lorsque tu bouffera des pilules ?

celon toi, c'est une relation a la terre le systeme actuel? Elle a une guelle de supermarcher qui te fournis ce que tu desires sans meme avoir a te soucier de la provenence et fabrication la Terre ...

Citation :
En disant ça, tu cautionne la science sans conscience au service unique de l'homme et au détriment de la nature car "inutile".

Et ben tiens, c'est au services de l'homme uniquement et au detriment de la nature, que de vouloir reduire la consommation generale de ressources en preparent des syntheses concentrés avec juste les bonnes proportions ? que de vouloir abolir l'elevage pour ne plus avoir recours a la destruction inutile de milliards d'etres vivant, ah, evidement, si c'etait des milliards "d'etres humains", la, peut etre, que tu ne dirais pas la meme chose...
C'est vouloir aller au detriment de la nature que de vouloir reduire la dependance au organismes vivant pour qu'ils se devollopent plus librement avec un impact de l'homme sur le millieu plus faible ... ?
Si j'en crois donc ce que tu dis, aller dans le sens de la nature, pour toi, c'est consommer toujours et encore plus de ressources, cautioner des meurtres de masse aulieu de laisser l'auto-organisation se faire, ect...
Non c'est pas ce qui a ete dis? Comme c'est regretable; c'est exactement ce que j'ai compris.

Citation :
Nous faisons parti d'un tout et y agissons en interaction avec notre environnement, ça s'appelle un écosystème et nous ne sommes qu'une partie de sa biocènose.

L'ecosysteme ? L'homme, que je ne considere pas comme issu de la nature, l'a modifier, voire creer de toute piece, au endroits ou il c'est installer. Nous ne faisons pas parti de l'ecosysteme, nous puissons sur l'ecosysteme et rejetons les restes sur l'envirronement.
Si l'homme n'etait plus la, l'organisation serait certes changer mais les choses finiraient *surrement* par revenir a la normale. Si toutefois cette notion veux dire quelque chose, etant donner la manie des systemes chaotique d'etre justement casi-imprevisible.

Citation :
Nos relations comme tous les êtres vivants s'inscrivent dans des registres de prédation (ou consommation), de neutralisme, de commensalisme ...

Bien sur, bien sur, l'agriculture, l'elevage, l'utilisation a des buts "scientifique", le meutre premedité de centaines d'etre vivants.
Ce sont des relations de predation ... ?

Citation :
En s'isolant ou s'affranchissant de cette réalité par quelque biais que se soit (les religions ou sectes, la science sans éthique, le libéralisme économique ...) tu nie l'utilité même de la nature et l'essence de ce qqui nous rassemble ici.

En s'affranchissant de tout ce qui n'est pas indispensable et en protegeant enfin l'envirronement contre ceux qui le detruisent, la, on reconait l'utilité et la suprematie de la Terre Mere; En utilisant le moins possible de ressources, en evitant d'agir sur les ecosystemes, on protege la Nature.

--suivant---

Citation :
Un être humain devient véritablement adulte et humain quand il conçoit qu'un autre (peu importe qu'il soit humain, animal ou végétal) peut exister par lui même et pour lui même...sans être "utile" ou "nuisible".

Je suis d'accord, les choses n'ont pas a etre comme ceci ou comme cela pour plaire a chaqu'un, elles SONT

--Suivant--

Citation :
la declaration du droit des animeaux

Je n'aime pas ce texte, pour la bonne raison qu'il ne va pas assez loin et n'es pas assez complet. De toute maniere il n'a aucune valeur juridique et je ne pense pas qu'il sera un jour reconu... A quand un parti politique "ecologie et defense animale" ?

En revanche, je suis d'accord avec leur definition de genocide.

Ce n'est pas parcequ'il s'agit d'un genocide humain, ou d'un genocide lupin que l'un est moins important que l'autre !


Dernière édition par le Dim 10 Sep 2006 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 15:47

Bon, et bien je me lance...
Moi, je viens de déguster une fondue bourguignonne excellente, et je ne suis vraiment pas prête à laisser cela. Je respecte les animaux, sais d'où vient ma viande (les steacks ne poussent pas après les arbres), mais j'aime déguster un bon repas, et le monde que me depeint Herljos me parait tellement triste....
Pas d'ignorance, ni de refus de voir la vérité, ni même d'arguments fallacieux, j'aime manger une bonne entrecote, et je ne pense pas avoir à m'en justifier.
Après, c'est comme pour tout le reste, je me débrouille pour que ce que j'achète soit fait dans le respect de l'animal autant que possible.

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 15:51

Comme Glaurung est parti etudier et qu'il ne reviendra que le week end prochain, je me permets d'intervenir à sa place.
On ne va pas faire ici un débat sémantique pour expliciter les origines du mot génocide, cela n'a aucun intérêt. Je te concede même que l'on pourrait l'extrapoler au régne animal, voire végétal bien que la racine de ce mot ai été crée pour caractériser une action humaine envers des humains.

Bien sur que l'on se sert sans doute tous aujourd'hui de produits de synthése, mais est ce une raison pour proner la synthétisation de tout etsurtout de l'alimentation ? Je ne crois pas. Pourquoi veux-tu fabriquer artificiellement ce que l'on peut trouver naturellement. En cela, tu t'affranchi des relations de l'homme à la nature, pour en faire uniquement un sujet de contemplation. N'aurais tu pas un peu trop lu "Soleil Vert" ? Que deviendrait pour toi la nature, si tu n'avais plus aucun lien fonctionnel avec elle ? Nous pronerais tu la synthétisation de l'oxygène et de l'eau ?

Ces procédés synthétique demandent forcement une dépense d'énergie dans leurs process de fabrication, cette energie, de quelque manière qu'elle soit produite (à de rares exceptions près) n'est pas sans dommage sur la nature.

Les extractions végétales demandent la mise en oeuvre de solvants pour isoler les principes actifs et autres molécules. Que fera tu des résidus de fabrication ? N'est pas là une pollution de plus à mettre au compte d'un certain aveuglement scientifique ?

Ta parabole sur l'esclavage est un peu osée, ce n'etait pas le propos de Glaurung. Pour en revenir à ton universalité révée, ce n'est pas à coup de solutions miracles qu'on arrivera à endiguer la faim dans le monde et limiter les nuisances mais bien en raisonnant localement sur des modes agronomiques compatibles avec le climat, les coutumes alimentaires et les besoins vitaux de chacuns (un touareg n'a pas les mêmes besoins nutritionnels qu'un esquimau). De plus, les sociétés forcement occidentales qui produiront ta pilule s'enrichirons sur le dos des populations où elles auront crée le besoin. Si c'est pas de l'esclavage, ça !

J'édite puisque lorsque j'ai écrit tu n'avais commenté que le post de Glaurung mais pas encore le mien.

Je commence à mieux te cerner et pense que nous ne partons pas du même postulat de départ pour argumenter nos messages. Je sens un brin de créationnisme dans tes propos et cela est regretable car fausse la donne dès le départ.
Il est evident que si tu ne considére pas l'homme comme faisant parti de la biosphère, nous pourrons disserter longtemps sans jamais nous rencontrer.

Citation :
celon toi, c'est une relation a la terre le systeme actuel? Elle a une guelle de supermarcher qui te fournis ce que tu desires sans meme avoir a te soucier de la provenence et fabrication la Terre ...
Je te parle pas de système actuel, passé ou futur mais de la manière dont tu te positionne par rapport à la Terre. Lire plus haut ce que je pense des interactions avec la nature.

Citation :
Et ben tiens, c'est au services de l'homme uniquement et au detriment de la nature, que de vouloir reduire la consommation generale de ressources en preparent des syntheses concentrés avec juste les bonnes proportions ? que de vouloir abolir l'elevage pour ne plus avoir recours a la destruction inutile de milliards d'etres vivant, ah, evidement, si c'etait des milliards "d'etres humains", la, peut etre, que tu ne dirais pas la meme chose...
C'est vouloir aller au detriment de la nature que de vouloir reduire la dependance au organismes vivant pour qu'ils se devollopent plus librement avec un impact de l'homme sur le millieu plus faible ... ?
Si j'en crois donc ce que tu dis, aller dans le sens de la nature, pour toi, c'est consommer toujours et encore plus de ressources, cautioner des meurtres de masse aulieu de laisser l'auto-organisation se faire, ect...
Non c'est pas ce qui a ete dis? Comme c'est regretable; c'est exactement ce que j'ai compris.
Et bien tu comprends de travers. Ne confonds pas les ressources non renouvellables ou bien les ressources gérées dans un but unique de profit avec les ressources vivirères utiles à tout un chacun pour subsister et ça de l'altiplano péruvien, en passant par le sahara et faisant le tour de la Terre. Les civilisations premières ont mis des milliers d'années à développer des modèles agronomiques satisfaisant par rapport aux contraintes édaphiques et aux besoins nutritionnels qui, je le redis, ne sont les mêmes pour tous. Notre rôle est de favoriser cette agriculture et cet élevage cohérent avec les ressources et la capacité de la nauter en un endroit précis et non imposer un modèle agronomique ou chimique à des populations qui n'en ont que faire. Des milliard d'êtres humains ou des milliards d'animaux : je ne comprends pas encore une fois pourquoi tu dévie sur ce terrain. L'élevage est une necessité pour des milliards d'humain pour survivre, que tu le veuille ou non.
Au contraire de ce que tu me fais dire, je suis pour un frein net à la consommation car celle ci engendre sur les écosystèmes des dégats irreversibles. Ne confonds pas tout.

Citation :
L'ecosysteme ? L'homme, que je ne considere pas comme issu de la nature, l'a modifier, voire creer de toute piece, au endroits ou il c'est installer. Nous ne faisons pas parti de l'ecosysteme, nous puissons sur l'ecosysteme et rejetons les restes sur l'envirronement.
Si l'homme n'etait plus la, l'organisation serait certes changer mais les choses finiraient *surrement* par revenir a la normale. Si toutefois cette notion veux dire quelque chose, etant donner la manie des systemes chaotique d'etre justement casi-imprevisible.
C'est là que le bât blesse, tu ne considére pas l'homme comme faisant parti d'un écosystème ? Lorsqu'il se nourrit, lorsqu'il puise dans les ressources géologiques, lorsqu'il rejette dans les eaux continentales ou marines, il est en interaction avec son biotope d'accueil, il fait donc parti de la biocènose qui compose cet écosystème. Tout être vivant qui a une relation avec son environnement est inclu dans l'écosystème qu'il interfere.
Que la nature soit un système chaotique, je n'en suis pas sur, il me semble que les écologues au fil des temps sont arrivés à modéliser des series évolutives et regressives des écosystèmes. Plutôt que chaotique, je dirais cyclique, avec des evenements qui peuvent ralentir ou accelerer le cycle.

Citation :
Bien sur, bien sur, l'agriculture, l'elevage, l'utilisation a des buts "scientifique", le meutre premedité de centaines d'etre vivants.
Ce sont des relations de predation ... ?
No comment, il me semble que tu fait exprès de dévier à chaque fois, ou de ne retenir qu'une parcelle de ce que j'ai écrit.

Citation :
En s'affranchissant de tout ce qui n'est pas indispensable et en protegeant enfin l'envirronement contre ceux qui le detruisent, la, on reconait l'utilité et la suprematie de la Terre Mere; En utilisant le moins possible de ressources, en evitant d'agir sur les ecosystemes, on protege la Nature.
Je ne dis pas le contraire, reste à définir l'indispensable. Ton ordinateur par exemple es tu prêt à t'en passer ?

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi


Dernière édition par le Dim 10 Sep 2006 - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 16:07

tite drine a écrit:
Moi, je viens de déguster une fondue bourguignonne excellente, et je ne suis vraiment pas prête à laisser cela. Je respecte les animaux, sais d'où vient ma viande (les steacks ne poussent pas après les arbres), mais j'aime déguster un bon repas

En gros ce que tu nous dit la c'est : "je prefere encourager des meutres, j'en suis consciente, mais je prefere prendre du plaisir a en manger les produits plutot que de m'en abstenir" ... Donc, c'est aimer tuer pour le plaisir

Citation :
et le monde que me depeint Herljos me parait tellement triste....

Quel monde ? Celui ou on accepte certain sacrifices pour le bien de tous ?

Citation :
Pas d'ignorance, ni de refus de voir la vérité, ni même d'arguments fallacieux, j'aime manger une bonne entrecote, et je ne pense pas avoir à m'en justifier.

Pourquoi pas, bien qu'avec ce raisonement, je vois bien aller, un adepte de l'anthropophagie, tuer quelqu'un dans la rue, le manger, et dire "je ne pense pas avoir a m'en justifier".

Citation :
Après, c'est comme pour tout le reste, je me débrouille pour que ce que j'achète soit fait dans le respect de l'animal autant que possible.

Oui, je vois bien la scene : "ouais, bon ben , je te respectes hein mais je te tue, allez"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
Bledine

avatar

Féminin Nombre de messages : 674
Localisation : France
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: S'IL Y AVAIT DES FENÊTRES AUX ABATTOIRS   Dim 10 Sep 2006 - 16:26

S'IL Y AVAIT DES FENÊTRES AUX ABATTOIRS ?

R.A.G.E
Réseau d'informations sur la condition Animale
Groupe militant contre l'Exploitation

http://www.reseaulibre.net/rage/index.html

LA CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX

S'IL Y AVAIT DES FENÊTRES AUX ABATTOIRS ET S'IL ÉTAIT PERMIS DE LES VISITER, PEUT-ÊTRE N'Y AURAIT-IL
PLUS PERSONNE POUR MANGER DES ANIMAUX?
QUE PRÉFÉRONS-NOUS : QUE LA TERRE SOIT UN GRAND JARDIN OU UN ABATTOIR SANGLANT ?

IL N'EXISTE PAS DE TECHNIQUES «HUMANITAIRES» D'ÉGORGER UN ANIMAL.
OUT ANIMAL MÊME CONSIDÉRÉ «INCONSCIENT» SUBIT LA SOUFFRANCE ET LA PEUR.

LES ABATTOIRS : http://www.reseaulibre.net/rage/visite.html

Vidéo: http://www.petatv.com/tvpopup/video.asp?video=agri_long&Player=wm&speed=_med

Merci pour tout, et de faire circuler cette adresses.
Cordialement.


Dernière édition par le Dim 10 Sep 2006 - 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/ednum33/index.html
CORWIN

avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : En forêt d'Yveline
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 16:39

Loulou a écrit:

Nous faisons parti d'un tout et y agissons en interaction avec notre environnement, ça s'appelle un écosystème et nous ne sommes qu'une partie de sa biocènose. Nos relations comme tous les êtres vivants s'inscrivent dans des registres de prédation (ou consommation), de neutralisme, de commensalisme ..
tite drine a écrit:

Moi, je viens de déguster une fondue bourguignonne excellente, et je ne suis vraiment pas prête à laisser cela. Je respecte les animaux, sais d'où vient ma viande (les steacks ne poussent pas après les arbres), mais j'aime déguster un bon repas, et le monde que me depeint Herljos me parait tellement triste....
Pas d'ignorance, ni de refus de voir la vérité, ni même d'arguments fallacieux, j'aime manger une bonne entrecote, et je ne pense pas avoir à m'en justifier.
Ouf! merci à vous deux, j'ai cru un moment que je m'étais laissé enrôler dans une secte!

C'est tout de même gonflant cette manie que nous avons de tout mélanger, de vouloir que le partisan de l'ours, du loup -et des autres animaux- soit nécessairement végétalien! et même pilulivore, car, après tout, pourquoi le cri de la salade arrachée à la terre nourricière serait-il moins digne d'attention que celui du veau arraché à sa mère?
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecampement.net/
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 17:02

Citation :

Ouf! merci à vous deux, j'ai cru un moment que je m'étais laissé enrôler dans une secte!

debilités classique, c'est lassant a force

Citation :
C'est tout de même gonflant cette manie que nous avons de tout mélanger, de vouloir que le partisan de l'ours, du loup -et des autres animaux- soit nécessairement végétalien!

Peut etre car protection de l'envirronement est intrinsequement lier a protection du droit animal qui est intrinsequement lier au vegetarisme (et aussi, de par le fait que si l'on peux se passer d'une ressource, qui de plus coute enormement a la production, on ne l'utilise pas. point. C'est du gaspillage)

Citation :
et même pilulivore, car, après tout, pourquoi le cri de la salade arrachée à la terre nourricière serait-il moins digne d'attention que celui du veau arraché à sa mère?

peut etre parceque les plantes, mis a part de rares exeptions, n'ont pas de reseau neuroneau et reagissent par liens association basique : detection d'un effet - application d'une contre mesure , baser en grande partie sur les hormones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 17:05

Merci de rester poli, le débat y gagnera en clarté et en courtoisie
(Modération)

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlke



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 19:54

Citation :
Je considere que tout les etres vivant repondant a ces criteres doivent etre traiter sur un pied d'egalité , l'homme est mis a part et je ne repeterai pas les theories devellopés sur le fait qu'il ne soit pas issu de l'evolution naturel :
-possession d'un reseau neuronal fonctionel
-Memoire associative dans le temps d'au moins quelque secondes, l'espace et au moins un niveau d'abstraction
-perception et conscience averée de l'environnement par au moins 3 voies
-possibilité de ressentir la douleur et les emotions.

Les émotions rejettent de cette classification de nombreuses créatures, qui n'ont tout simplement pas de cerveau (juste des ganglions nerveux), ou un cerveau n'ayant pas développé de capacités à l'émotion. Il serait donc, selon ta définition, tout à fait acceptable de manger fruits de mer, arthropodes, et même éventuellement poissons, amphibiens et reptiles (ça dépend beaucoup de ce qu'on entend par sentiment).

C'est donc un peu étrange alors d'être végétalien.

Si en revanche tu trouves des états d'âme à manger des fruits de mer, il y a par contre moyen de remonter la classification dans ce qui pourrait être considéré comme intuable. Car les nerfs ne sont pas une apparitions soudaine : auparavent, et encore maintenant chez certaines espèces, le lien entre le récepteur et l'action se fait simplement par produits chimiques à la même fonction (avec même des traces de mémoire).

On retrouve ainsi chez la bactérie et chez la plante ce genre de réaction à l'environnement, la plante ayant généralement des réactions d'attaque plutôt que de fuite (ce qui se comprendra)!

Citation :
Bien sur, bien sur, l'agriculture, l'elevage, l'utilisation a des buts "scientifique", le meutre premedité de centaines d'etre vivants.
Ce sont des relations de predation ... ?

Le problème est que tu considèrerais la chasse nouricière dans le même panier, bien que ce soit bien une relation de prédation!

Chose très amusante, il y a des espèces qui nécessitent de telles relations. Tout simplement car par évolution, elles sont conçues pour faire face à la prédation. Citons l'exemple du cerf de Virginie, dont la disparition du prédateur cause une surpopulation et une famine dont les conséquences finissent par ne plus être jolies (au début, il est svelte et gracieux, puis l'est moins lorsqu'il commence à tomber, surtout pour la dernière fois), et dont je doute franchement qu'il se soucie beaucoup de la différence entre recevoir une balle dans le front et une mâchoire dans le ventre.

Mais que voulez-vous. Ce sont de vilains chasseurs qui tuent le pauvre Bambi, alors qu'il est fait pour mourrir d'une mort naturelle (souvent dans une collision avec une voiture, en raison de sa surpopulation).

Citation :
Pourquoi pas, bien qu'avec ce raisonement, je vois bien aller, un adepte de l'anthropophagie, tuer quelqu'un dans la rue, le manger, et dire "je ne pense pas avoir a m'en justifier".

Je crois que quelqu'un ne connait pas le principe du contrat social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Dim 10 Sep 2006 - 23:41

CORWIN a écrit:

C'est tout de même gonflant cette manie que nous avons de tout mélanger, de vouloir que le partisan de l'ours, du loup -et des autres animaux- soit nécessairement végétalien! et même pilulivore, car, après tout, pourquoi le cri de la salade arrachée à la terre nourricière serait-il moins digne d'attention que celui du veau arraché à sa mère?
lol!

Ne t'inquiètes pas connaissant les administrateurs de ce forum, je peux t'assurer qu'ils aiment tous la bonne chère, et le bon vin... Laughing Laughing
Les plus jeunes sont très raisonnable au niveau boisson...Glaurung ne boit que du cidre par exemple...et de l'eau chaude en VTT :rire:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herljos Scheindorf

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Localisation : Quelque part sur terre
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Lun 11 Sep 2006 - 0:41

Citation :
Les émotions rejettent de cette classification de nombreuses créatures, qui n'ont tout simplement pas de cerveau (juste des ganglions nerveux), ou un cerveau n'ayant pas développé de capacités à l'émotion. Il serait donc, selon ta définition, tout à fait acceptable de manger fruits de mer, arthropodes, et même éventuellement poissons, amphibiens et reptiles (ça dépend beaucoup de ce qu'on entend par sentiment).

Soit, et j'en etait bien conscient en ecrivant ces lignes

Citation :
C'est donc un peu étrange alors d'être végétalien.

Ah , et pourquoi ? Il y a aussi des tas de raisons qui n'ont rien a voir avec le fait de tuer ou non. Mais je pense que Louva est plus "qualifier" pour repondre.

Citation :

Si en revanche tu trouves des états d'âme à manger des fruits de mer, il y a par contre moyen de remonter la classification dans ce qui pourrait être considéré comme intuable

Ce n'est pas une question de "intuable" ou non, meme si le meutre rentre en ligne de compte, il y a aussi une question de conssomation limité de ressource, et toi qui parle de regulation apres, la population humaine aurait bien besoin d'etre "reguler", je sais pas si tu as remarquer qu'elle continue de croitre a des taux inacceptables, ce qui n'est pas sans poser probleme a l'envirronement.

Citation :
On retrouve ainsi chez la bactérie et chez la plante ce genre de réaction à l'environnement, la plante ayant généralement des réactions d'attaque plutôt que de fuite (ce qui se comprendra)!

Oui, donc, les bacteries et plantes ne rentrent pas dans ma classification , je ne vois pas ou est le bins.

Citation :

Je crois que quelqu'un ne connait pas le principe du contrat social.
Je ne m'embarasse pas de machins de ce genre, je ne sais meme pas ce dont il s'agit. La morale, la loi, l'ethique... que des notions pour soumettre le monde a une pensée unique... "la morale est le dernier bastion des faibles"


Suite plus tard, je doit partir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-new-world.net
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Lun 11 Sep 2006 - 0:53

Herljos Scheindorf, si j'ai bien compris, au nom de la nature tu veux un régime alimentaire bien particulier mais uniquement pour l'être humain…? Qu'un animal carnivore (grands félins, grand rapaces etc.), ou qu'un animal omnivore (Ours, loups, etc.) prélève des vies pour satisfaire son besoin alimentaire ne te dérange pas le moins du monde ? Tu refuses donc de tuer pour vivre, puisque que tu le veuilles ou non l'homme est omnivore, mais refuserais-tu de tuer pour survivre ou pour que survive un des tiens ? Ton point de vue, extrémiste, je le respecte même si en règle générale je n'aime pas l'extrémisme car où qu'il soit il est toujours chaussé d'œillères, mais il est utopique, ce qui l'est moins c'est de se battre pour que tout ce qui touche aux animaux de boucherie, se fassent avec le plus de décence possible.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlke



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   Lun 11 Sep 2006 - 1:01

Citation :
Ah , et pourquoi ? Il y a aussi des tas de raisons qui n'ont rien a voir avec le fait de tuer ou non.

Dans ce cas, il s'agirait pas de crier au meurtre pour les mangeurs de poissons et autre. Un végétalisme qui ne serait pas de principe, en quelque sorte.

Citation :
Ce n'est pas une question de "intuable" ou non, meme si le meutre rentre en ligne de compte, il y a aussi une question de conssomation limité de ressource, et toi qui parle de regulation apres, la population humaine aurait bien besoin d'etre "reguler", je sais pas si tu as remarquer qu'elle continue de croitre a des taux inacceptables, ce qui n'est pas sans poser probleme a l'envirronement.

Mais dans ce cas, ce ne serait pas le fait de manger qui pose problème, mais la source de cette nourriture.

Citation :
Je ne m'embarasse pas de machins de ce genre, je ne sais meme pas ce dont il s'agit. La morale, la loi, l'ethique... que des notions pour soumettre le monde a une pensée unique... "la morale est le dernier bastion des faibles"

Fort au contraire. La morale et l'éthique ont en bonne partie une origine biologique et bêtement fonctionnelle (vois aussi la mémétique). Une population ayant des lois morales permettant la bonne marche d'une société survit mieux.

Le contrat social, c'est d'accepter cet état de fait : pour avoir les avantages de cette société, on en respecte les règles qui maintiennent son intégrité (après, il y a bien entendu du pinaillage à faire sur les règles précises, mais c'est pas ici le débat). D'où le fait qu'on évitera le meurtre et cannibalisme (comme dans "Cannibal Holocaust").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stop! A cette cruauté inutile et absurde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stop! A cette cruauté inutile et absurde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition pour punir et arrêter cette cruauté
» STOP à la cruauté au Marineland de Niagara Falls, en Ontario
» photos de la tempête de cette nuit !!!
» [Photo] Qu''est-il arrivé a cette orque?
» qui connaît cette fleur la Nemesia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Condition Animale-
Sauter vers: