PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Pièges à corneilles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fox

avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 53
Localisation : Haute-Marne
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Pièges à corneilles...   Dim 17 Sep 2006 - 5:43

Bonjour,
Dans ma région, à proximité de certain petits villages, j'ai trouvé plusieurs fois des grands pièges en grillage en forme d'entonnoir dans lesquels les corneilles peuvent décendre mais plus ressortir... Au " mieux " elles sont tuées le lendemain par le propriétaire du piège et au pire elles meurent de soif et de faim si le torsionnaire ne passe pas ! J'en ai parlé à un garde forestier qui m'a dit que c'était légal !..
En tout cas à chaque fois que j'en trouve ; je les casse autant que je peux ou j'arrache la porte ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 17 Sep 2006 - 7:28

fox a écrit:
En tout cas à chaque fois que j'en trouve ; je les casse autant que je peux ou j'arrache la porte ! Evil or Very Mad
Légalement tu n'est pas censé le faire... Wink Mais par contre s'il y a un rapace ou toute autre espèce classés "non-nuisible", va voir le proprio pour le relacher et s'il refuse, direction l'ONCFS....


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
animalelectro

avatar

Masculin Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Marseille, Nancy et aveyron
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Mer 20 Sep 2006 - 12:34

glaurung a écrit:
fox a écrit:
En tout cas à chaque fois que j'en trouve ; je les casse autant que je peux ou j'arrache la porte ! Evil or Very Mad
Légalement tu n'est pas censé le faire... Wink Mais par contre s'il y a un rapace ou toute autre espèce classés "non-nuisible", va voir le proprio pour le relacher et s'il refuse, direction l'ONCFS....


duc

Ouai c'est pas légal de les cassé Laughing (c'est bien dommage)...
Mais comme dit glaurung, tu peux les surveiller et si un autre oiseau rentre...tu sais ce qu'il te reste à faire Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://debilousdelirboy.skyblog.com
georges63

avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 72
Localisation : belgique Dison
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Jeu 17 Jan 2008 - 2:18

Tu ne dis pas de quellle région tu es !

Ici en belgique, c'est interdit car c'est un piège aveugle.

On utilise effectivement ce genre de piège pour capturer et baguer les covidae. Mais il y a toujours de la nourriture et de l'eau dans la nasse.

http://plateau-de-herve.skynetblogs.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plateau-de-herve.skynetblogs.be
animalelectro

avatar

Masculin Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Marseille, Nancy et aveyron
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Jeu 17 Jan 2008 - 13:30

georges63 a écrit:
Tu ne dis pas de quellle région tu es !

Ici en belgique, c'est interdit car c'est un piège aveugle.

On utilise effectivement ce genre de piège pour capturer et baguer les covidae. Mais il y a toujours de la nourriture et de l'eau dans la nasse.

http://plateau-de-herve.skynetblogs.be

Oui mais la Belgique ce n'est pas la France...
Chez nous, une cage avec un corvidé n'est pas un endroit à baguage mais plutôt un moyen d'élimination des animaux "nuisibles"

PS: la région est la haute-marne Wink Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://debilousdelirboy.skyblog.com
georges63

avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 72
Localisation : belgique Dison
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Ven 18 Jan 2008 - 2:23

Bonjour,

La France a signé les accords pour la protection des espèces comme la Belgique et la plupart des pays européens.

Que veux tu dire par nuisible ?

Pour moi toute les espèces ont leur utilité dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plateau-de-herve.skynetblogs.be
Powow

avatar

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 31
Localisation : Alpes de haute provence
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Ven 18 Jan 2008 - 3:14

Pour nous aussi toute les espèces ont leur utlité dans la nature Wink (exépté celles qui ont été introduites dans des lieux où elles n'ont jamais vécu et chamboulent l'équilibre), c'est le gouvernement qui classe certaines espèces dans une catégorie dite nuisible...ça arrange beaucoup de monde..pas nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rushi-elensar.over-blog.com/
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Ven 18 Jan 2008 - 7:32

Salut,

Le piège à corneille comprends de l'eau et de la nourriture puisque il y a toujours à l'intérieur une, ou des, corneilles "domestiquées" destinées à attirent les corneilles sauvages. S'il n'y avait pas d'eau ou de nourriture, et que les corneilles prises mourraient, le piège ne serait plus efficace...

Ont peut effectivement penser que toutes les éspèces ont un rôle dans la nature, mais ceci est vrai dans une nature ou un équilibre naturel existe. La corneille est un oiseau très intelligent, comme tous les corvidés, et s'adapte très bien à la présence et aux déchets de l'homme. Sa population est en très bonne santé et dans certains endroits en trop forte densités par rapport aux autres espèces plus fragiles. Les nids et oisillons de passereaux, perdrix, etc...sont régulièrement pillés lorsque les corneilles sont en surpopulation. D'ou leur classement en "nuisible" avec autorisation de les piéger. Une anectode : au Jardin des Plantes à Paris, les corneilles étaient en telle surpopulation, qu'il n'y avait presque plus de passereaux. Elles pillaient les poubelles du Jardins. Des opérations de piégeage ont du avoir lieu pour faire baisser leur population.

La cage à corneille n'est pas un piège aveugle puisque les corneilles prises ne sont pas tuées par le piège lui-même et il est facile de relacher les espèces non destinées à etre piégées.

Certains discuteront surement ce point de vue Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Ven 18 Jan 2008 - 11:29

Bien sûr.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Ven 18 Jan 2008 - 13:55

Mode ironie on :
Citation :
C'est vachement bien les pièges à corneilles, ça permet de faire des reprises de baguages sur des rapaces !!!!
Explication : cet oiseau a été bagué dans le gard au printemps 2006 et repris dans une cage à corneille en juin 2007. Il a gentillement été relaché après la photo...

(photo pas de moi mais de l'oncfs)


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
georges63

avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 72
Localisation : belgique Dison
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 9:41

Nemrod a écrit:
Salut,

Le piège à corneille comprends de l'eau et de la nourriture puisque il y a toujours à l'intérieur une, ou des, corneilles "domestiquées" destinées à attirent les corneilles sauvages. S'il n'y avait pas d'eau ou de nourriture, et que les corneilles prises mourraient, le piège ne serait plus efficace...

Ont peut effectivement penser que toutes les éspèces ont un rôle dans la nature, mais ceci est vrai dans une nature ou un équilibre naturel existe. La corneille est un oiseau très intelligent, comme tous les corvidés, et s'adapte très bien à la présence et aux déchets de l'homme. Sa population est en très bonne santé et dans certains endroits en trop forte densités par rapport aux autres espèces plus fragiles. Les nids et oisillons de passereaux, perdrix, etc...sont régulièrement pillés lorsque les corneilles sont en surpopulation. D'ou leur classement en "nuisible" avec autorisation de les piéger. Une anectode : au Jardin des Plantes à Paris, les corneilles étaient en telle surpopulation, qu'il n'y avait presque plus de passereaux. Elles pillaient les poubelles du Jardins. Des opérations de piégeage ont du avoir lieu pour faire baisser leur population.

La cage à corneille n'est pas un piège aveugle puisque les corneilles prises ne sont pas tuées par le piège lui-même et il est facile de relacher les espèces non destinées à etre piégées.

Certains discuteront surement ce point de vue Rolling Eyes

Oui serait facile ...

Oui c’est vrai que les quantités sont dans beaucoup d’endroits trop important car il a très peu de prédateur.
Le chasseur trouve que le prix de la cartouche est trop élevé pour tirer sur un corbeau.
Mais comme toujours il faudrait qu’une régulation soit faite par des personnes n’ayant pas d’enjeu dans les résultats.

Pour l’agriculteur on n’en détruira jamais assez pour le protecteur un est déjà trop.

Il serait facile de trier les animaux pris dans le piège, mais qui va le faire et suivant quel critère ?

l'exemple de la buse baguée de notre amis glaurung le montre bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plateau-de-herve.skynetblogs.be
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 9:46

georges63 a écrit:

Il serait facile de trier les animaux pris dans le piège, mais qui va le faire et suivant quel critère ?

l'exemple de la buse baguée de notre amis glaurung le montre bien ...
La personne installant le piège est tenue de faire le tri selon le critère de la loi : oiseaux classés nuisibles=autorisation de tuer, sinon non...
Et la buse, c'est un aigle de Bonelli Wink


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
bonobo1411

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 12:38

Il me semblait bien que c'était un aigle. La photo a été prise où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 12:51

bonobo1411 a écrit:
Il me semblait bien que c'était un aigle. La photo a été prise où?
à une demi-heure de chez moi dans le loiret Smile


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 16:18

Shocked Qu'est ce qu'il faisait dans le loiret l'aigle de bonelli Shocked

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Sam 19 Jan 2008 - 16:20

Loulou a écrit:
Shocked Qu'est ce qu'il faisait dans le loiret l'aigle de bonelli Shocked
C'est pas le 1er, ça arrive que les d'jeun's aient un peu le gout de l'aventure et remonte. En région centre il y en a au moins un quasimment tous les ans...


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
bonobo1411

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 2:57

Ca m'a l'air d'être un jeune. Donc erratisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 8:28

C'est tout ce qu'il y a à répondre à Nemrod?
Ce qu'il a dit est une brillante justification de la notion de "nuisible" et de la destruction des "nuisibles".

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 12:44

Bon, ben qu'est ce qu'ils f.... les lecteurs de La Hulotte? Shocked
Et Bledine?
Je donne mon avis alors.
Mais il va être méchant et polémique, comme d'habitude.

L'exemple de Nemrod est très explicite:
Nemrod a écrit:
La corneille est un oiseau très intelligent, comme tous les corvidés, et s'adapte très bien à la présence et aux déchets de l'homme. Sa population est en très bonne santé et dans certains endroits en trop forte densités par rapport aux autres espèces plus fragiles. Les nids et oisillons de passereaux, perdrix, etc...sont régulièrement pillés lorsque les corneilles sont en surpopulation.

Il donne UNE explication: les déchets.
Les corneilles, bien nourries par ces déchets s'en prendraient ensuite aux espèces moins opportunistes.
C'est certainement possible par endroit.
Mais constate-t-on des explosions démographiques de l'espèce "Corneille noire" partout?
Non.
Et pourtant rares sont les départements où elle n'est pas classée nuisible.
Etonnant, non?
Alors, il faut bien réfléchir un peu plus.

Le statut de nuisible de la corneille ne serait-il pas du à son aspect physique (toute noire et à son rôle de prédateur, tout comme la belette ou le blaireau?
Ou parce qu'elle n'offre aucun intérêt pour la gastronomie cynégétique?

C'est toujours amusant de voir un chasseur parler d'équilibre écologique et justifier en même temps le piègeage des nuisibles dont le but avoué par Nemrod (ailleurs et jadis) est d'entretenir un déséquilibre en détruisant les prédateurs pour provoquer artificiellement une abondance de gibier pour le plaisir des chasseurs. Wink

D'ailleurs, la corneille, bien que prédatrice, est-elle même une proie pour des espèces que les chasseurs détruisent ou "respectent" de mauvaise gâce.
Ensuite, il y a le problème des déchets: serait-il plus facile de tuer que de règler le problème des ordures?
Moi, ça ne me va pas du tout.
Quand le problème existe (ce qui n'est pas le cas chaque fois que le disent les chasseurs qui aiment bien faire passer leur passion pour la mort pour un service civique), il fô-bien-le-résoudre-n'est-ce-pas?
Alors « dans l’urgence » et par « réalisme » ou pour "protéger" ( :ange1: ) d'autres espèces.…on tue.
Tranquillement.
C’est la seule façon de gérer envisagée : facile, pas cher (et même gratuit, il y en a qui ne demandent que ça).
Et puis la corneille c’est pas une espèce intéressante qui permet de créer une réserve.
Elle révèle juste notre rapport à la nature « ordinaire » qui nous entoure tous les jours.
Pourquoi ne pas régler d’abord le problème de l’accessibilité (et aussi de l’abondance) des déchets ?
Ah oui, j’oubliais : ça coûte cher et la marge de manœuvre est étroite.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chichaî



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 14:43

Etait-ce judicieux ou pas de tirer tout ça ? Je suis incapable de trancher, mais il est vrai qu'ici ces grands oiseaux pullulent. Les bébés écureils et tous les petits oeufs d'oiseaux de bonheur disparaissent au printemps.
Mémoires d'un chasseur.
Oh ! les belles omelettes d'autrefois, dans la saison des nids ! Je voyais sortir du grenier toutes les vieilles douilles ramassées au cours des chasses de l'année, car pour le gibier que nous allions tirer, c'était bien suffisant. Je passais des soirées, sous l'oeil de mon grand-père et d'un de mes oncles, à les recharger, en poudre noire et avec du plomb n° 2, assez gros pour pénétrer à travers les branches mortes des nids de pie et de corbeau. Et, un dimanche, à la suite du garde et du brigadier de gendarmerie, tout le pays se mettait en marche. C'était une véritable croisade, une mobilisation générale, une occasion de faire parler la poudre en période de fermeture que personne n'aurait voulu manquer.
Arrivés au pied des grands peupliers, les tireurs lâchaient sur les nids de véritables salves, qui en faisaient voler la poussière. Parfois la couveuse s'envolait, saluée par une autre bordée. La plupart du temps, elle était tuée sur place, car c'était une demi-livre de plomb au bas mot qui partait du pied de l'arbre. Les œufs cassés coulaient en longues traînées le long des branches, et chacun se félicitait en pensant aux pouillards et aux levrauts sauvés par ce massacre.
Toute la journée, l'armée continuait ses évolutions, avec des haltes dans chaque ferme pour comparer les crus et boire un bol de café. Au soir, le tir devenait quelque peu hésitant, et les pies qui s'envolaient avaient de grandes chances de se sortir indemnes de la fusillade. C'est alors, à la nuit tombante, que tous allaient s'embusquer en bordure du seul bois épargné par les chasseurs, qui avaient une idée de derrière la tête.
Là, comme dans une oasis miraculeusement protégée, les corneilles, choucas, craves, freux et autres oiseaux noirs s'étaient tous groupés, criant comme des sourds, se racontant sans doute les malheurs survenus ce jour-là à leur famille.
Ils arrivaient, noirs sur le ciel, se posaient sur les dernières branches, et il y en avait des grappes, croassant à qui mieux mieux quand retentissait le coup de sifflet du signal. C'était alors le bouquet de ce feu d'artifice, et les morts tombaient en tournoyant, dru comme grêle. Le lendemain, on allait les pendre à quelque gaule au milieu des champs, « pour servir d'exemple aux autres ». Nos amis Anglais nous accusent de nous nourrir de grenouilles, mais nous n'en sommas pas encore à entretenir, comme eux, des corbeautières dans toutes les propriétés, pour nous régaler de pâtés de corneilles !

En rentrant, nous faisions le compte des coups tirés : une quarantaine par chasseur, cinq ou six cents en tout. Exclamation Le plomb ne coûtait presque rien, et la poudre pas grand'chose. C'était l'époque où l'on allait froidement tirer les alouettes au miroir, avec trois où quatre kilos de cartouches dans un vaste sac ! Depuis ...
Mais, depuis, les nuisibles pullulent, et si j'ai toujours le même plaisir à regarder un busard tourner ses grandes orbes, il me déplaît, sitôt entré au bois, d'être salué par les criailleries des geais et des pies, qui rigolent de me voir chercher en vain tout le gibier Twisted Evil qu'ils ont démoli en herbe. Seulement, à moins d'être un Rothschild, il faut se contenter de les engueuler. Ce qui manque totalement d'efficacité.
Suspect
Dommage que les chasseurs ne voient que du gibier dans toute la grande et petite faune, peut-être que si ce n'était pas le cas des petits paradis pourraient se recreer dans les forêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod

avatar

Masculin Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 15:21

Ugatza a écrit:
C'est toujours amusant de voir un chasseur parler d'équilibre écologique et justifier en même temps le piègeage des nuisibles dont le but avoué par Nemrod (ailleurs et jadis) est d'entretenir un déséquilibre en détruisant les prédateurs pour provoquer artificiellement une abondance de gibier pour le plaisir des chasseurs. Wink
Salut,
Entretenir un déséquilibre...hummm...Déséquilibre étant le contraire d'équilibre, tu suggères donc qu'il y a une abondance de gibier en France et un déficit des prédateurs. Je le note...Sachant qu'un prédateur est forcément en moindre nombre par rapport à ses proies, ce déséquilibre, ne serait pas plutôt...un équilibre ré-établi?.
Nous tous, et VOUS aussi, participons au déséquilibre et les piègeurs tentent de le rétablir, vous devriez donc leur dire un grand MERCI tongue

Tu nous dit que la corneille a des prédateurs ; rapaces, je supppose? lesquels exactement?

Je sais, et je sais que tu sais, que si du jour au lendemain, les corneilles et renards ne sont plus chassés (ou piégés) dans notre pays tel qu'il l'est en 2008, on peut dire adieux aux petits zoziaux, aux perdrix, levraults et.......j'en oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Dim 20 Jan 2008 - 15:54

Mais non, ce n'est pas ce que je veux dire et tu le sais très bien.
Les chasseurs éliminent les petits prédateurs pour augmenter (pensent-ils) les populations de petit gibier (ça vaut aussi pour les grands prédateurs et le grand gibier).

Tu ne te rappelles pas avoir convenu avec moi que c'est de cela qu'il s'agit? Wink

Ils passent derrière et par ici la monnaie, ils récupèrent la "régulation": non seulement des prédateurs...mais de leurs proies.
Avec en prime, l'approbation des gens "raisonnables".
Il faut bien "mettre de l'ordre" dans tout ce bord*l, hein?
Elle est pas belle la vie?

Les prédateurs des corneilles? Les mustélidés grimpeurs mangeurs d'oeufs : martre et fouine.
Piègés comme nuisibles.
Et bien sûr les rapaces (La Buse qui peut s'en prendre aux jeunes non volant, l'Autour, le Faucon Pèlerin), "régulés" en tant que pigeons ou corneilles (erreur de tir Monsieur le Président)...

Les petits zozios et les levrauts menacés de disparition?
Sans déc?
Les levrauts, je comprends que ça te perturbe et mette en danger le PMA.
Mais les petits zozios, ça préoccupe les chasseurs?
Cette histoire de corneille fleure bon les racontars d'antan narrés aux zenfants-sages sur le terrible péril qui guetterait cette belle nature où l'on va gaiement se servir, si l'Homme ne la jardinait pas comme il faut.
http://editions.hypolais.fr/petite_histoire.html
http://editions.hypolais.fr/pdf/fiche_decouv_animaux.pdf
Et même s'il est vrai qu'il y a des déséquilibres, comme par hasard on voit peu les chasseurs lutter pour que cet équilibre revienne...naturellement.
Ils préfèrent "réguler" au plomb, au côté des arracheurs de haie, épandeurs de pesticides et autres sylviculteurs.

Je te rappelle cette "petite" question que tu sembles avoir négligée:
Ugatza a écrit:


Il donne UNE explication: les déchets.
Les corneilles, bien nourries par ces déchets s'en prendraient ensuite aux espèces moins opportunistes.
C'est certainement possible par endroit.
Mais constate-t-on des explosions démographiques de l'espèce "Corneille noire" partout?
Non.
Et pourtant rares sont les départements où elle n'est pas classée nuisible.
Etonnant, non?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Lun 21 Jan 2008 - 0:47

Chichai, les rapaces nichant dans les anciens nids de corneilles doivent te remercier...
Sinon Nemrod, est tu sur que l'on neverra plus de lièvres et perdrix si les classés nuisibles sont protégés ??? Bizarement j'ai des doutes...


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Lun 21 Jan 2008 - 9:46

Oui, quel bel éloge de...je ne sais pas comment dire....la chasse en Bouchonnois?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   Lun 21 Jan 2008 - 10:41

Qui a écrit le texte, Lou, dans quelle région se situe t'il ? c'est indispensable pour comprendre et cerner la chose.
Où corneilles, choucas, craves se freux se cotoient ils tous ensemble ? J'aimerais tant le savoir !

Il existe des inventaires nationaux qui disent par exemple que les populations de pies sont en net recul partout en France, malgré le ressentiment des Gensses du (des) cru(s).

Mais tu conforte ce que je pense de toi, ton rapport à la nature est vraiment biaisé et tu te rêve un monde tel que tu voudrais qu'il soit et non tel qu'il devrait être par lui même. Ce serait à peine triste si tu le gardais pour toi et tes proches, c'est navrant que tu le fasse partager sur internet.

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pièges à corneilles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pièges à corneilles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma nepenthes alata ne fait pas de nouveaux pièges :(
» Un nombre inoui de corneilles
» A SIGNER contre les pièges à COLLE
» les pièges de ma dionée ne montent pas ...
» Ma dionée ne produit plus de pièges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Naturalisme :: Oiseaux-
Sauter vers: