PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 2:22

Lou d'Arabie a écrit:
Alors, religion ou pas, l'histoire de la terre ne fut qu'une longue suite de combats, puis de guerres, puis d'exterminations, puis de.....????
non, pas l'histoire de la Terre, celle de l'homme sur Terre.

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 3:02

Je maintiens, c'est bien '"histoire de La Terre", la nature et les animaux ont participé malgré eux aux folies des hommes, ont lutté bravement pour se régénérer et tenter de survivre aux pillages.
Et maintenant c'est bien la Terre entière qui est malade de ses forêts, de ses animaux, de son climat, c'est la Terre la grande blessée qu'il faudrait soigner, avant que la guerre économique que se livrent les grandes puissances ne la dévaste entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 3:25

ben ce sont les 5 dernières minutes de l'histoire de la Terre, parce qu'avant l'arrivée d'homo sapiens, il s'en est passé des millions de choses sur Terre. Je pense qu'aucune autre espèce animale présente avant l'homme n'a fait autant de mal à la planète, et à elle-même.

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 4:31

C'est sûr que depuis qu'elle a attrapé ce terrible virus qu'est l'homme, la Terre est atteinte d'une maladie mortelle, elle est en sursis.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animalelectro

avatar

Masculin Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Marseille, Nancy et aveyron
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 4:55

En même temps c'est elle qui nous a créé!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://debilousdelirboy.skyblog.com
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 5:12

animalelectro a écrit:
Bon d'accord Ugatsa, tu as sans doute raison
mais le fait est que ce n'est pas la religion catho mais la nature même de l'Homme qui est faite ainsi!!
L'hpmme est créé pour détruire
Je ne suis pas d'accord.
Nous appartenons tous à la même espèce : homo sapiens sapiens...
Tous les groupes humains n'ont pas fait les mêmes choix culturels et philosophiques (y compris d'ailleurs au sein de la civilisation judéo-chrétienne Wink)
Par exemple, certains ont choisi de se croire au centre de l'univers, d'autres ont choisi d'en être une partie parmi les autres.
Nombreux sont les peuples Amérindiens qui ont pratiqué l'agriculture, à côté de la cueillette, de la chasse et de la pêche...
Ils ne l'ont pas développée à outrance et ne se sont pas lancés dans le défrichement, car ils aimaient et aiment la forêt...

D'où crois-tu que viens l'aveuglement et le fanatisme des éleveurs anti-loups ou anti-ours?
Moi, je pense qu'il vient de la Bible.

Lou d'Arabie a écrit:
Je maintiens, c'est bien '"histoire de La Terre", la nature et les animaux ont participé malgré eux aux folies des hommes, ont lutté bravement pour se régénérer et tenter de survivre aux pillages.
Et maintenant c'est bien la Terre entière qui est malade de ses forêts, de ses animaux, de son climat, c'est la Terre la grande blessée qu'il faudrait soigner, avant que la guerre économique que se livrent les grandes puissances ne la dévaste entièrement.

1) Et que proposes-tu pour empêcher ça? Tu es contre la concurrence capitaliste? :rire:
Je suppose que tu proposes de te (nous) résigner...

2) Tous les hommes ne sont pas fous...

3) Heu...La Terre n'est pas malade de ses forêts, au contraire...

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animalelectro

avatar

Masculin Nombre de messages : 767
Age : 28
Localisation : Marseille, Nancy et aveyron
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 5:28

Ugatza a écrit:
animalelectro a écrit:
Bon d'accord Ugatsa, tu as sans doute raison
mais le fait est que ce n'est pas la religion catho mais la nature même de l'Homme qui est faite ainsi!!
L'hpmme est créé pour détruire
Je ne suis pas d'accord.
Nous appartenons tous à la même espèce : homo sapiens sapiens...
Tous les groupes humains n'ont pas fait les mêmes choix culturels et philosophiques (y compris d'ailleurs au sein de la civilisation judéo-chrétienne Wink)
Par exemple, certains ont choisi de se croire au centre de l'univers, d'autres ont choisi d'en être une partie parmi les autres.
Nombreux sont les peuples Amérindiens qui ont pratiqué l'agriculture, à côté de la cueillette, de la chasse et de la pêche...
Ils ne l'ont pas développée à outrance et ne se sont pas lancés dans le défrichement, car ils aimaient et aiment la forêt...

D'où crois-tu que viens l'aveuglement et le fanatisme des éleveurs anti-loups ou anti-ours?
Moi, je pense qu'il vient de la Bible.

.

Ah oui donc tu penses que si les chinois détruisent toutes les espèces animales c'est à cause de la bible!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://debilousdelirboy.skyblog.com
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 7:16

Eux aussi pensent que la nature est à leur service...
Les Aztèques aussi et bien d'autres civilisations...
Chacune a "inventé" ses propres justifications...
C'est un choix. Si cette tendance n'était apparue qu'au Moyen Orient, ce serait peut être la preuve indirecte de l'existence d'un Dieu (violent)...

La particularité du judéo-christianisme, c'est qu'il a justifié cette tendance anti-nature, anti-autre, par un commandement divin :aucune culpabilité, puisque l'Homme obéirait aux ordres de son Dieu Créateur...

Il a pu ainsi aller très loin dans le crime, l'horreur et l'ignominie. Aussi loin que les Japonais (qui n'ont pas pratiqué massivement l'esclavage), mais partout.

Aux autres peuples colonisateurs, la force suffit, comme seule justification.
Au fait, à part le Tibet et la Mongolie, quelles sont les victimes du colonialisme chinois?
Y a -t-il eu génocide, massacres massifs?
Le Japon féodal (socièté divisée en classes) a lui aussi eu des tendances à l'expansionnisme, mais a très tôt imité les puissances colonisatrices européennes. Sa cruauté vient AUSSI de ses choix culturels et philosophiques...

Ca ne lave pas le judéo-christianisme de ses crimes.

D'autres, au contraire, ont eu des choix et des attitudes très (trop) différents, que le judéo-christianisme a très vite éliminés ou asservis alors qu'il a su composer avec les civilisations chinoise et japonaise, beaucoup plus capables...de se défendre militairement.

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 7:53

Tu veux une grande épopée de colonisation, En voilà une autre!
Rolling Eyes
Les Incas étaient à l'origine une petite tribu guerrière qui résidait dans une région de plateaux au sud de la "Cordillera Central" au Pérou.
Inca (Quechua inka, "Fils du Soleil". Dieu ou pas Dieu le soleil...??? sunny

Au XIIe siècle, ils commencèrent à se déplacer dans la vallée de Cuzco, où ils soumirent les peuples voisins et leur imposèrent un tribut durant trois siècles. Il fallut attendre le milieu du XVe siècle pour que les Incas entreprennent de consolider et d'étendre leur domination sur la région.
L'expansion commença véritablement sous le règne du huitième empereur, Viracocha, qui vécut au début du XVe siècle. Cependant, l'empire atteignit son étendue maximale sous le règne du fils de Túpac, Huayna Cápac (v. 1493-1525). En 1525, le territoire contrôlé par les Incas comprenait la partie la plus méridionale de la Colombie, l'Équateur et le Pérou, jusqu'à la Bolivie en incluant une partie de l'Argentine et du Chili du Nord.
L'empire s'étendait sur près de 3 500 km du nord au sud et sur 800 km d'est en ouest. Shocked
On estime que le nombre d'habitants de cette immense région, issus de peuplements très divers, était de l'ordre de 2,5 à 16 millions.
On sait qu'ils furent esclavagistes, qu'ils pratiquaient régulièrement des sacrifices d'hommes ou d'animaux, bref eux aussi s'éclatèrent bien!...jusqu'à l'arrivée des espagnols...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 8:14

Bref, les colonisateurs judéo-chrétiens ne valaient pas mieux que les Incas, les Aztèques ou les Japonais...
Ca me va, c'est tout à fait ce que je veux dire...
Le salut des âmes, la civilisation apportant la fraternité humaine,le progrès et la justice, où donc sont-ils passés? Wink

Une petite remarque : la colonisation a continué après la Déclaration des Droits de l'Homme du Citoyen et la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme...
Et les citoyens pays "civilisés" colonisateurs sont toujours persuadés de leur "supériorité"...
Il faut écouter ce qu'ils disent sur les colonisés ou ex-colonisés...et le bilan qu'ils font de la colonisation.
Le seul génocide reconnu par un tribunal international a été commis contre des hommes...blancs, appartenant à la civilisation judéo-chrétienne...
Moyennant quoi certains criminels sont considérés comme de grands hommes, des héros nationaux (Hernan Cortez, le général Custer, le Général Bugeaud, Napoléon Ier) dont les crimes ne sont pas dénoncés...
Certaines déclarations de "grands" défenseurs de la "démocratie" font froid dans le dos...

Et donc ça continue! Pourquoi cela s'arrêterait-il?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 8:35

Tu me demandais où étaient les victimes de la colonisation chinoise???
sachant que la chine est composée de 56 ethnies, possédant leurs propres dialectes, coutumes, folklores, cuisines, et que cet empire s'est construit à coups de dynasties plus guerrières les unes que les autres ils ont du battre les records en matière de colonisation et de victimes....
Minuscule extrait..... Shocked
C'est le royaume Wei qui seul demeure et rétablit une apparence d'unité en Chine vers 265 Rolling Eyes . Le Tarim est abandonné. Le pays est ruiné, la population a diminué de moitié suite aux guerres entre les 3 royaumes. Chaque bataille s'accompagne de la décapitation de dizaines de milliers de soldats vaincus.
Les luttes violentes entre les membres de la famille royale, (guerre entre les Huit Princes), à la fin du 3e siècle, profitent aux nomades qui sont installés pour garder les frontières, comme feront les Romains avec les barbares. .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 9:23

Oui, bon...
Ca, ce sont les crimes des autres...
Excusent-ils ceux de notre socièté?
Nous voudrions, toi, moi, nous, je suppose (Wink) mettre fin à la violence contre la nature et les hommes...
Comment condamner les crimes des autres si nous n'avons pas condamné les nôtres?
Et comment arrêter les crimes actuels si les crimes passés ne sont pas dénoncés, s'il n'est pas retiré toute légitimité au colonialisme?
Comment expliques-tu le nombre de morts de la guerre en Irak, ce qui s'est passé à la prison d'Abu Grahib?
Comment arrêter l'extermination de la vie sauvage si l'on continue de se référer à la Bible et à la foi religieuse?
Comment s'entendre avec les peuples du monde si justice ne leur est pas rendue et leur dignité reconnue?

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 10:04

faut-il absolument déterrer les vieux cadavres?
Regarde ce qu'il se passe avec la Turquie et l'Arménie actuellement.
Le passé sembalit effacé mais : Vives réactions de l’opinion publique turque aux propos tenus par Jacques Chirac lors de sa récente visite officielle en Arménie, où il avait estimé que la "reconnaissance" du "génocide" arménien par la Turquie constituait un préalable à son entrée dans l’UE. "C’est une affaire entre l’Arménie et nous" a déclaré le chef du gouvernement turc, qui a invité ainsi la France à ne pas se mêler des problèmes turco-arméniens.
"Génocide arménien", la Turquie n'est pas d'accord du tout et s'en explique ains:
Les événements de 1914-1922
Des affrontements inter-ethniques et des déplacements forcés de populations en Anatolie orientale, entre 1914 et 1922, ont fait plusieurs centaines de milliers de morts parmis les Turcs et les Arméniens. L’Empire ottoman était alors engagé dans la Première Guerre Mondiale aux côtés de l’Allemagne et de l’Empire Austro-Hongrois.
Dès 1914, des Arméniens ottomans ont massivement pris le parti des Russes, contre les Turcs, se livrant à des massacres de masse et à des pillages dans l’est de l’Anatolie. A la suite de ces événements, le gouvernement ottoman décida d’éloigner une partie de la population arménienne des zones de front et à risque. Ce transfert se solda par un lourd bilan humain. Rolling Eyes
La Turquie et de nombreux historiens rejettent catégoriquement la thèse controversée d’un "génocide" que le gouvernement ottoman aurait perpétré contre la population arménienne de l’Empire. Cette thèse, défendue par la diaspora arménienne, est aujourd’hui instrumentalisée afin d’exercer des pressions politiques sur la Turquie, notamment pour entraver la perspective de son adhésion à l’Union Européenne.
Peut-être, peut-être pas, je ne sais pas, je ne sais même pas s'il est bon de fouiller dans tout ce merdier, peut-être que oui, peut-être que non....
Mais ce qui est certain, c'est que personne ne demandera pardon car l'histoire n'est pas aussi claire qu'entre l'Allemagne et la France, ou il n'y a jamais eu d'ambiguîté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 10:44

Ca dérape, ça dérape... Basketball Basketball

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 13:54

Oui ça dérape, mais surtout, on tourne en rond. Rolling Eyes
Lou essaie de nous écarter du sujet... Wink

Résumons nous...

1) Je prétends que le texte biblique, fondateur de la civilisation judéo-chrétienne, assigne à la nature une place d'objet soumis à l'Homme et donné à lui pour qu'il la domine.
Pendant de longs siècles, la religion a dominé aussi toute la vie sociale et interdit l'expression de toute autre pensée. Au point que même après quelques ruptures dont la laïcisation, le rapport des hommes avec la nature dans le monde occidentalisé n'a guère changé. La nature est utilisée, détruite, consommée, elle sert de matière première, elle sert à s'enrichir et accumuler du pouvoir (plutôt qu'à vivre) et elle n'est pas respectée, parce que les hommes se pensent avant la nature et au-dessus d'elle, voire contre elle.
J'en conclus que pour préserver la nature, il est nécessaire de rompre avec cette manière de voir et donc de dénoncer le judéo-christianisme.

2) On me répond qu'il n'est pas écrit dans la Bible qu'il faut détruire la nature. Exact. Il est juste écrit qu'il faut la soumettre. La nuance est-elle pertinente? Very Happy
Je ne crois pas, au vu du bilan de ceux qui ont agi au nom de ce livre...

3) On me répond que les autres, d'abord, ils ont fait pareil (Very Happy, ça me rappelle la surveillance des cours de récré) ...et on s'empresse d'invoquer une nature humaine qui pousserait "tout le monde" à faire la même chose: exploiter, piller, détruire et s'entretuer.

C'est faux: j'ai dit pourquoi mais "on" ne veut pas l'entendre.

D'autres peuples ont fait d'autres choix (sans atteindre la paix et l'harmonie parfaite): les Amérindiens par exemple étaient nombreux (jusqu'aux bords du St Laurent, je crois bien) à cultiver le maïs. Ils auraient pu défricher et se lancer dans l'agriculture pour accumuler et faire du commerce.

Ils ne l'ont pas fait, car ils aiment la forêt.

J'insiste lourdement là dessus.

Ils ne l'ont pas fait parce qu'ils ne pensent pas la nature comme une esclave à leur service.

Donc, il n'y a pas de fatalité.
Il y a seulement des idées, des choix et des responsabilités particulières à assumer.
Et des choses...à revoir, aussi... Wink

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 14:47

les indiens en général étaient grands, sportifs, agiles, ils excellaient dans l'art de la chasse et montaient à cheval sans étriers dès l'âge de 10 ans (les filles aussi tongue !) aussi habiles que des cavaliers de cirque, ce qui, entre parenthèses, leur a permis de gagner quelques batailles face aux lourdauds qui montaient complètement harnachés.
Leur passion c'était la chasse, leur admiration allait à tout ce qui y touchait de loin ou de près, alors la ceuillette c'était pour les femmes, et l'agriculture une perte de temps, une atteinte à leur liberté!
Je te rappelle quand même que si tout a relativement bien marché pendant des siècles entre eux et leurs occupants c'est grâce au commerce des peaux, qu'ils échangeaient contre des objets de chasse indispensables...pour chasser davantage! Shocked
Les animaux, encore une fois, ont fait les frais de la cupidité des uns et des autres.
Au départ, avec seulement un arc et des flèches le gibier n'était la plupart du temps que blessé, enssuite il fallait l'achever...
La carabine en celà au moins fut un grand progrès!
Bien sûr, ils y mettaient les formes, c'était important, quand ils avaient le temps! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 23:14

Ugatza a écrit:
Comment condamner les crimes des autres si nous n'avons pas condamné les nôtres?
Je crois qu'à la base, c'était juste ce que Mayegan voulait nous faire voir....

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Dim 15 Oct 2006 - 23:26

Lou d'Arabie a écrit:

Leur passion c'était la chasse, leur admiration allait à tout ce qui y touchait de loin ou de près, alors la ceuillette c'était pour les femmes, et l'agriculture une perte de temps, une atteinte à leur liberté!Je te rappelle quand même que si tout a relativement bien marché pendant des siècles entre eux et leurs occupants c'est grâce au commerce des peaux, qu'ils échangeaient contre des objets de chasse indispensables...pour chasser davantage! Shocked


1) Elucubrations racistes: l'agriculture des colons nécessitait l'expropriation et la spoliation des territoires...

2) Négation du génocide: "ça" s'est relativement bien passé? Evil or Very Mad

Une tentative pour mettre fin au débat en le faisant dégénérer?


Lou d'Arabie a écrit:
les indiens en général étaient grands, sportifs, agiles, ils excellaient dans l'art de la chasse et montaient à cheval sans étriers dès l'âge de 10 ans (les filles aussi tongue !) aussi habiles que des cavaliers de cirque, ce qui, entre parenthèses, leur a permis de gagner quelques batailles face aux lourdauds qui montaient complètement harnachés.
Leur passion c'était la chasse, leur admiration allait à tout ce qui y touchait de loin ou de près, alors la ceuillette c'était pour les femmes, et l'agriculture une perte de temps, une atteinte à leur liberté!
Je te rappelle quand même que si tout a relativement bien marché pendant des siècles entre eux et leurs occupants c'est grâce au commerce des peaux, qu'ils échangeaient contre des objets de chasse indispensables...pour chasser davantage! Shocked
Les animaux, encore une fois, ont fait les frais de la cupidité des uns et des autres.
Au départ, avec seulement un arc et des flèches le gibier n'était la plupart du temps que blessé, enssuite il fallait l'achever...
La carabine en celà au moins fut un grand progrès!
Bien sûr, ils y mettaient les formes, c'était important, quand ils avaient le temps! Rolling Eyes

Tu continues à vouloir diluer et à partager les responsabilités, pour tenter pitoyablement d'atténuer les "nôtres"...
Ce problème concerne une petite partie des Amérindiens, même si cela a eu des conséquences pour les castors, les martres, les ours et les loups...
Et il n'y a pas eu que des Amérindiens à se livrer à la chasse pour le commerce des peaux...
Ce ne sont pas les Amérindiens qui ont défriché, qui ont exterminé les bisons et les loups, remplacé la faune sauvage par le bétail et tout bétonné et urbanisé....
La colonisation ne s'est pas faite par le commerce....
Encore une fois tu n'énonces que des clichés...
Ridicule...

PS: Rappelle moi comment s'appelle ce film de Nicolas Vanier dont nous avons parlé... Cool

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche


Dernière édition par le Lun 16 Oct 2006 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlke



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Lun 16 Oct 2006 - 3:07

Citation :
D'autres peuples ont fait d'autres choix

Ils ont fait un vote à mains levées, et comme aucune majorité ne se dégageait, les contestataires sont partis au Proche Orient coller des affiches en Judée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Lun 16 Oct 2006 - 7:39

Et l'Eldorado, la Ruée vers l'Or, ce n'étaient pas là les vraies moteurs de la colonisation des Amériques? Rolling Eyes
Pas la peine d'aller chercher des explications dans la Bible, la foule est arrivée d'abord pour s'enrichir.... Twisted Evil
Le reste n'est qu'une question de stratégies et de tecnniques :
Les armes, la Bible, l'alcool, la manipulation, la transmission de maladies, tout a été bon pour s'incruster et piller.
Si des animaux (bisons...) ont été exterminés, c'est aussi par stratégie, pas sur les coneils et avec la bénédiction de la Bible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Lun 16 Oct 2006 - 10:25

Respire, Lou ou va faire un tour en forêt… Very Happy
Va t’apaiser dans la nature…Tu écouteras mieux.
Tu paniques, là…
Et tu te répètes pour sauver le "Saint Livre", toi qui te dis païenne. Wink

Lou d’Arabie a écrit:

Et l'Eldorado, la Ruée vers l'Or, ce n'étaient pas là les vraies moteurs de la colonisation des Amériques? Rolling Eyes
Pas la peine d'aller chercher des explications dans la Bible, la foule est arrivée d'abord pour s'enrichir.... Twisted Evil
Le reste n'est qu'une question de stratégies et de tecnniques :
Les armes, la Bible, l'alcool, la manipulation, la transmission de maladies, tout a été bon pour s'incruster et piller.
Si des animaux (bisons...) ont été exterminés, c'est aussi par stratégie, pas sur les coneils et avec la bénédiction de la Bible!

Bien sûr, bien sûr… Cool
Par stratégie pour atteindre quel but ?
Détruire la liberté des chasseurs de bisons (de toute façon assimilés aux animaux, car « sauvages »), faire la place aux bovins domestiques (vas-tu dire le contraire? Suspense! Very Happy ) dominés par les éleveurs, pour construire une nation dominant la nature…

C’'est toujours, c'est encore le commandement de la Génèse. Rolling Eyes

1) Il n’y a pas eu que les Espagnols et les Portugais à être venus en Amérique……
D’autres colons, protestants puritains, plus rigides dans leur « vertu » sont venus travailler la terre et construire le royaume de Dieu…

2)Alors, les missionnaires qui ont été envoyés par le Pape ou les pasteurs protestants étaient une bande de pirates partis pour s’enrichir ?
Tu ne "pousses" pas un peu là?
Ce serait bien trop réducteur...
Certes, que les religions se soient appuyées sur (et se soient alliées avec) des bandes d’assassins à la foi douteuse n’a rien de surprenant, compte tenu de leurs pratiques en Europe même…
De là à nier l’existence d’un projet religieux et à réduire l’entreprise coloniale à un acte de piraterie béni toutefois par les Eglises…
A d’autres…



Revenons maintenant sur ce que tu disais ce matin...

Des Indiens grands et sportifs, passionnés par la chasse et la puissance des armes, trop chasseurs, guerriers et fainéants (sans doute) pour pratiquer l'agriculture...
De simples machos, un peu attardés, quoi...

Voilà le regard que tu poses sur les Amérindiens...

Je me demande où tu vas trouver tout ça... Rolling Eyes

Les Amérindiens pratiquaient l'agriculture, comme je l'ai dit et beaucoup plus qu'on ne le croit. Mais c'était une activité secondaire,complémentaire.

Il ne l’auraient pas pratiquée du tout que, de toute façon, ça ne changerait rien sur le plan moral, concernant le jugement à porter sur le colonialisme…
Tu dis "perte de temps", confondant l'intérêt pour la chasse des Amérindiens avec une passion cynégétique de mâle fainéant, bien de "cheu nous"...
Ethnocentrisme judéo-chrétien ? Wink

Pas une seconde, tu n'envisages qu'il puisse s'agir d'un choix philosophique et spirituel... A respecter, donc.


Ils ne pratiquaient pas l'agriculture sur de grandes surfaces, parce que pour eux, couper des arbres, ou les brûler, creuser et retourner la terre n'était pas anodin, contrairement à ce que pensent la FNSEA et l’ONF.

Ils l'ont dit, ils en ont parlé...On l'a écrit et publié...

Pour un Occidental moyen et même plutôt très moyen, tout cela est ridicule (bikôze la Génèse? Very Happy)...

Les Amérindiens ont donné des motifs religieux...choqués par la manière dont les colons défrichaient, clôturaient, labouraient, mais aussi creusaient des mines...
Tout ce que les colons occidentaux ont fait pour construire le joli monde, à l’avenir clair et serein dans lequel nous vivons aujourd'hui... Cool

Certes, être un bon chasseur et un guerrier courageux participe à l'identité masculine, chez les Amérindiens aussi....
Et alors?

Les colons, notamment les Français, s'en sont bien servis pour pervertir les Amérindiens et les pousser à se faire la guerre, en participant à la rivalité franco-anglaise au futur Canada ou à s'occuper de chasse commerciale plutôt que... de résistance à l'envahisseur...

Hurons et Iroquois l’ont payé très cher.

Mais ça n'a pas marché partout, c'est le moins qu'on puisse dire.

Lou d’Arabie a écrit:
Je te rappelle quand même que si tout a relativement bien marché pendant des siècles entre eux et leurs occupants c'est grâce au commerce des peaux, qu'ils échangeaient contre des objets de chasse indispensables...pour chasser davantage!

Le commerce des peaux a succédé à la colonisation dans le Nord de l’Amérique du Nord, au Canada, après l’anéantissement de la résistance des Amérindiens, obtenu (de manière à peine moins violente et beaucoup plus machiavélique) plus tôt que dans le Sud, et avec lui tout espoir de maintenir les cultures ancestrales…
Ces cultures perverties et dévalorisées par les évangélisateurs, qui ont beaucoup fait pour l’économie marchande à l’aide de la Bible…
Animal dominé, animal marchandise…Toujours le commandement de la Génèse... Rolling Eyes

Aux USA, cela ne s’est pas DU TOUT passé comme cela.
La résistance a été longue, héroïque et déterminée.
La résistance s’est progressivement amplifiée, au fur et à mesure que « la » civilisation avançait vers l’Océan Pacifique…
Les maladies introduites involontairement ont beaucoup fait, mais en complétant les effets des guerres, d’une longue série de massacres et de la déportation dans des camps appelés « réserves », provoquant dépression et perte du désir de vivre…

Bon maintenant, si tu répondais aux questions, au lieu d'invoquer toujours à ton secours "le côté obscur de la force"? Rolling Eyes
Ou bien il n'y a aucun rapport entre la Bible et la destruction de la nature (autres humains compris) et tu le dis...
Ou bien, il y en a un et tu nous dis...lequel. Wink

PS: Rappelle moi s'il te plait, le titre du film de Nicolas Vanier...
Je l'ai "sur le bout de la langue"...
Tu sais le film-livre que tu as défendu contre mon intolérance...Wink
Je cherche, je cherche... "Le dernier...quelque chose"...
Basketball

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   Lun 16 Oct 2006 - 12:26

Le film que je n'ai pas aimé, que je ne suis pas allé voir dans les salles mais qu'on m'a "imposé" à la télé? Rolling Eyes
Le détail "qui tue", c'est effectivement l'arrivée massive au 17ème siècle des protestants anglais, persécutés par les Stuart.
Ceux là ont débarqué par force, comme tous les réfugiés politiques en quelque sorte.
Ils se sont bien rattrapés ensuite! Twisted Evil
Amérique du Nord, puis colonies tout le long de la côte est, qui furent affranchies en 1783, et devinrent les Etats -Unis!
Vers 1800 ils ont conquis la Louisiane, (c'est une autre histoire...), puis acheté l'Alaska à la Russie....
Pour ceux-là oui, la Bible était sacrée, et par une ironie du sort ce sont ces expatriés involontaires de la 2ème heure qui ont construit l'Amérique actuelle.... Goerges W Buch lui-même n'est-il pas un fervent protestant méthodiste, ce n'est pas un hasard s'il fut élu et reélu.... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Judeo-Christianisme, civilisation anti-nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» quelques recettes anti-parasites, cool pour la nature
» [↑] Nouvelle Campagne Anti fourrure de la Fondation Brigitte Bardot
» Balade dans la garrigue : la promenade en pleine nature
» Anti limace
» anti nitrate (no3) et phosphates (po4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques-
Sauter vers: