PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Le loup en Suisse...et ailleurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Jeu 26 Oct 2006 - 6:02

Michel a écrit:
tsr.ch -Jeudi 26/10/2006 a écrit:
Pas de sursis pour le loup du Chablais

Le WWF n'a pas fait plier le Valais sur le loup du Chablais

Le gouvernement valaisan a refusé jeudi de reporter l'autorisation de tir délivrée le 12 octobre
Je n'en attendais pas moins de la part de la Suisse, les quelques pauvres Suisses qui sont pour la protection des prédateurs, doivent se sentir bien seuls dans cette communauté.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Ven 27 Oct 2006 - 3:39

Romandie.com a écrit:
]Un loup a été abattu dans la vallée de Conches (VS)
BERNE - Un loup a été abattu dans la vallée de Conches (VS), par un garde-chasse professionnel dans la nuit de mercredi à jeudi. Il s'agit d'une femelle qui a été transférée immédiatement au Tierspital de Berne afin d'être autopsiée.

Le prédateur a été repéré après qu'un faon mort eut été trouvé à l'intérieur du périmètre de tir, a communiqué vendredi l'Etat du Valais. L'autorisation de tir contre le loup de la vallée de Conches a été délivrée le 30 août. L'animal avait abattu 33 moutons entre le 1er juillet et le 24 août.

(ats / 27 octobre 2006 11:13)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: L’ombre du loup a plané sur la fête des éleveurs   Lun 30 Oct 2006 - 0:16

24 heures.ch a écrit:
PEUR
La présence avérée du canidé dans la région préoccupe les éleveurs de moutons et de chèvres de l’Est vaudois. Certains préconisent d’armer les bergers.

Par JÉRÔME LATHION Publié le 30 octobre 2006

INQUIETS: Jean Ansermoz et Marcel Devaud, à la tête de deux syndicats d’éleveurs de petit bétail du Chablais, déplorent leur situation défavorisée face au loup. / CHANTAL DERVEY
Une bête abattue dans le Haut-Valais, une autre mise à prix dans les montagnes valaisannes du Chablais: Messire Loup s'est invité à sa manière au traditionnel concours du Syndicat du menu bétail de Bex et environs, qui s'est déroulée samedi au Châtel-sur-Bex. Sans pourtant gâcher véritablement la fête populaire, du meilleur aloi en ce soixantième anniversaire.

Reste que la proximité du prédateur et sa probable prolifération à l'avenir jettent un froid. «Mes bêtes sont épargnées pour l'heure. Mais si le loup devait les attaquer, j'arrête l'élevage», déclare tout de go le président du syndicat Marcel Devaud. Qui précise: «Il faut vingt ans pour sélectionner des bêtes de qualité. Et le loup ne choisit pas ses proies!»

«Manque de courage politique»

A ses côtés, Jean Ansermoz acquiesce. A la tête du Syndicat de la plaine du Rhône, l'homme parle d'autorité. Impliqué dans le concept lynx il y a quelques années, il défend aujourd'hui les éleveurs dans le cadre du Concept loup. Et fustige l'inconscience des cercles favorisant le retour du canidé, comme les dispositions en vigueur. L'homme pense sur le long terme: quand les éléments isolés formeront une meute, comment protégera-t-on les troupeaux?

Sa solution: «Il faudrait armer les bergers et leur accorder le droit de tirer en cas d'attaque. Mais le courage politique manque pour aller dans ce sens.» Dans ce contexte, l'éleveur reconnaît aussi une part de responsabilité à ses pairs, dans une Suisse où la stabulation libre est une voie souvent choisie, au détriment de la surveillance temporaire ou permanente. «Les éleveurs réagissent souvent quand il est trop tard», déplore-t-il.

Bon exemple italien

Indemniser les bêtes égorgées et autoriser le tir du loup après un quota de ravages. Telle est la situation helvétique, à laquelle Jean Ansermoz oppose l'exemple italien, qu'il a analysé lors d'un récent séjour d'étude dans les Abruzzes. Bergers permanents et chiens autorisent là-bas la coexistence.

Las, la Suisse n'est pas l'Italie… «Le salaire des bergers permanents est pris en charge intégralement par le Ministère de l'Agriculture. Chez nous, il faut se satisfaire d'une subvention fédérale», explique-t-il. Les chiens? Une présence dissuasive mais contraignante: si personne n'est là pour assurer leur nourriture quotidienne, ils risquent de se transformer en prédateurs. Leur engagement doit être en outre proportionnel au nombre de loups, non à celui du bétail, insiste Jean Ansermoz: «Tant qu'on ne sait pas combien de loups occupent la région, l'efficacité totale n'est donc pas garantie. Or, actuellement, on en est chez nous aux estimations.»

Et là encore, gare aux transpositions simplistes inapplicables. Les terrains de pâture croisent souvent dans notre pays des sentiers de randonnée touristique et les bons chiens de garde peuvent se montrer menaçants.

Les données de l'équation sont connues. Les éleveurs attendent dès lors une aide leur épargnant le spectacle décourageant de bêtes tuées ou mutilées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Ou il est question de politique comme chez nous !   Lun 30 Oct 2006 - 3:32

Le Matin.ch a écrit:
Est-ce vraiment le bon loup?

VALAIS : impossible de savoir si la louve est bien l'animal responsable de la mort d'une trentaine moutons dans le Haut-Valais. Quant au loup du Chablais, il court toujours: le WWF Valais n'a toujours pas digéré la décision du canton d'abattre l'animal

CHRISTINE SAVIOZ 27 octobre 2006

Quinze jours avant la fin du délai de tir pour le loup du Haut-Valais, un prédateur sillonnant la vallée de Conches (VS) a été abattu. L'animal, une femelle, a été tué par un garde-chasse dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le périmètre autorisé. La surveillance y avait été renforcée, suite à la découverte d'un faon mort. Mais ce loup est-il vraiment responsable de la perte d'une trentaine de moutons dans le Haut-Valais en juillet et août dernier? La question risque bien de demeurer sans réponse, comme l'explique Luca Fumagalli, responsable du laboratoire de biologie de la conservation à l'Université de Lausanne: «Les échantillons reçus après les attaques de moutons ne nous ont pas permis d'établir le profil ADN du prédateur. Nous ne pourrons donc pas les comparer avec ceux de la louve.»

La nouvelle de la mort d'un loup dans le Haut-Valais n'a pas étonné le WWF Valais. «Tôt ou tard, cela devait arriver. On regrette simplement qu'il ne se soit pas tenu assez à carreau pour éviter les tirs», souligne Sébastien Carruzzo, le secrétaire régional.

Alors que la louve sera bientôt empaillée, un autre loup est dans le collimateur du Valais: le prédateur du Chablais responsable de la mort de 33 moutons au-dessus de Collombey (VS) à la fin septembre. L'Etat du Valais a en effet décidé mercredi de ne pas reporter l'autorisation de tir, allant à l'encontre de la demande du WWF. Sébastien Carruzzo n'a toujours pas ravalé sa colère. «J'ai vraiment l'impression que c'est une décision idéologique malsaine: le loup ne nous plaît pas, alors, on le tue. On dirait que Jean-René Fournier (n.d.l.r. le chef du Département des institutions), chasseur invétéré, ne supporte pas la concurrence», ironise le secrétaire du WWF Valais. «La décision de l'Etat du Valais n'a rien à voir avec la défense des intérêts des bergers, mais poursuit surtout des objectifs électoralistes. Les élections sont pour bientôt! L'Etat dit qu'il veut protéger les moutons, mais ils sont presque tous en plaine. Alors, on veut protéger qui ou quoi, à part les intérêts politiques de M. Fournier?»

Quant à Jean-René Fournier, il n'a pas donné suite à nos nombreux appels.

D'un pays à l'autre ça ne change pas tellement Evil or Very Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 37
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Lun 30 Oct 2006 - 23:59

oui, parfaitement adaptable à la France tout ça... Trop difficile pour un berger de garder son troupeau, on tire sur des loups à tort et à travers sans savoir s'il est responsable de quoi que ce soit......... Evil or Very Mad Crying or Very sad

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 3:50

Il y a tout de même une nuance de taille, c'est que la France a attendu 12 ans et une population d'une centaine de loups, pour pouvoir tirer "officiellement" ...

Depuis, 1-2 loups sont tirés chaque année (2 en 2004, 1 en 2005 et 2 en 2006) sur la centaine présent en France.

D'ailleurs, je n'arrive toujours pas à comprendre l'attitude des suisses vis-à-vis du loup, quand on voit tout ce qu'ils ont fait sur le lynx (2 populations, formation d'une 3° en cours).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Le loup des Conches...récap...   Mar 31 Oct 2006 - 6:47

Ou il est prouvé que le loup s'attaque aux troupeaux non protégés

Agrihebdo a écrit:
Parution semaine 43, 2006

Vallée de Conches: arrivée du loup
La chronologie des faits depuis le mois d'avril.

Mardi 3 avril. Le garde chasse Hugo Guntern découvre pour la première fois, sur le territoire haut-valaisan, un faon mort avec des blessures typiques... Un loup! Dès avril, on le devine alors régulièrement, grâce aux cadavres de gibier qu'il laisse sur son passage. Sa présence discrète est confirmée dans la vallée de Conches, sur les deux côtés du Rhône, mais jusqu'à la fin du mois, d'énormes quantités de neige repoussent la sortie des moutons et sa trace semble se perdre...

Après plus d'un mois de silence, alors que les moutons commencent enfin leur pâture sur les alpages, le loup réapparaît. C'est un 1er juillet, entre le col de la Furka et le col du Nufenen, que la première attaque a lieu.
Sur les alpages du côté sud du Rhône, territoire préféré du grand prédateur, les propriétaires de moutons réfléchissent à la manière de faire face à cette nouvelle réalité. Si 25 moutons sont tués en un mois, une autorisation de tir peut être octroyée par le canton. Faut-il protéger les troupeaux ou attendre que 25 brebis meurent pour lancer l'assaut au grand prédateur?
Après deux semaines de calme, le loup s'oriente vers l'ouest et attaque un troupeau non gardé, sur l'alpage de Moosmatte. Tous les deux jours, les moutonniers trouvent des brebis mortes ou blessées. Une semaine après, des bergers d'aide d'urgence, du groupe d'intervention pour la protection des troupeaux, engagés par Agridea Lausanne, arrivent avec des chiens de protection. Grâce à eux, le loup s'éloigne à nouveau vers l'est. Le nombre de moutons tués se monte alors à... 14.
Dix jours plus tard, le 8août très exactement, le plus grand troupeau de la région, 1400 bêtes au total, présente une nervosité que les moutonniers ne connaissent pas. Des réflexions s'engagent sur la manière de gérer cette situation, car la complexité de la topographie ne permet pas une intervention avec des chiens de protection. Mais alors que la situation semble désespérée, les téléphones pour une aide d'urgence recommencent à sonner... pour un autre lieu cette fois. Le loup s'est soudainement déplacé très vite vers l'ouest. Après avoir franchi l'alpage de Moosmatte, défendu par les chiens de protection et le district franc de Reckingen, il arrive au Ritzichummä. Là, le voilà face à un magnifique troupeau de Nez Noirs et de Blancs des Alpes bien engraissés. Avant que les chiens de protection ne puissent être introduits, il tue suffisamment de brebis pour que le Service de la chasse donne l'autorisation de tir. Les bergers d'aide d'urgence sont arrivés trop tard.
Après l'intervention des bergers et l'intégration des derniers Maremmes-Abruzzes et d'un Patou encore disponibles, le loup s'en va. La dépouille d'un chamois indique que sa direction a encore changé.
La chasse est ouverte le 18septembre. Une centaine de chasseurs se lancent à la poursuite du loup dans la région! Mais malgré un suivi de l'animal pendant tout l'été, c'est principalement sur le hasard qu'ils comptent pour le trouver à temps, avant que la neige ne se dépose sur les pentes d'alpage et les forêts de mélèzes de la vallée de Conches...

Daniel Mettler et Tal Shani, AGRIDEA Lausanne
rendez-vous nature sp

Ou il est prouvé que le loup s'attaque aux troupeaux non protégés.
Mais la louve a été tuée...

_________________


Dernière édition par le Mar 31 Oct 2006 - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 6:49

Leis oursoun a écrit:
Il y a tout de même une nuance de taille, c'est que la France a attendu 12 ans et une population d'une centaine de loups,
Malheureusement je pense que tu surestimes un peu la population lupine de France.
Leis oursoun a écrit:
Depuis, 1-2 loups sont tirés chaque année (2 en 2004, 1 en 2005 et 2 en 2006) sur la centaine présent en France.
Le problème c'est que chaque année les autorisations de tir concernent plus que 1,66 loups, moyenne tirée depuis 2004. Donc si diverses raisons n'étaient pas intervenus depuis 2004, il y aurait eu beaucoup plus de 1,66 loups tirés en trois ans.
Pour un animal protégé par un traité, honte à la France.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 6:56

CANIS a écrit:
Malheureusement je pense que tu surestimes un peu la population lupine de France.
Leis oursoun a écrit:
Depuis, 1-2 loups sont tirés chaque année (2 en 2004, 1 en 2005 et 2 en 2006) sur la centaine présent en France.
Le problème c'est que chaque année les autorisations de tir concernent plus que 1,66 loups, moyenne tirée depuis 2004. Donc si diverses raisons n'étaient pas intervenus depuis 2004, il y aurait eu beaucoup plus de 1,66 loups tirés en trois ans.
Pour un animal protégé par un traité, honte à la France.

Je ne pense pas que la population de loup soit surestimée et tant mieux...on doit maintenant avoisiner à quelques unités près la centaine de loups Very Happy

Par contre là ou je suis entièrement d'accord c'est que l'Aspas, la SPA ou d'autres assos ont fait annuler bon nombre d'arrêtés Préfectoraux concernant le tir de loup, sinon on en serait a plus de cinq Evil or Very Mad ce qui est déja beaucoup...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 7:05

Non, je ne suis pas d'accord.

Quand on voit que l'effectif hivernal (sachant que c'est la saison où l'effectif est au plus bas, vu que les jeunes sont partis à l'automne) des seules zones de présence permanente fut de 56-67 au cours de l'hiver 2005/2006, l'effectif total est très largement supérieur à la centaine.
Un agent de l'ONCFS avec qui je discutais parlait de 200. Là, c'est sans doute sur-estimé. Mais le chiffre de 100 me semble encore sous-estimé.

D'ailleurs, c'est le résultat d'une étude menée par l'ONCFS à partir du taux d'accroissement.
De plus, quand on voit que dans les Alpes, la population s'accroît numériquement et spatialement depuis des années, que le loup s'aventure dans le Massif Central et les Pyrénées, c'est bien la preuve que la colonisation continue.

Je me qualifie de "pro-loups", je suis des plus sceptiques par rapport aux tirs vraiment inutiles, mais je ne pense pas que c'est une raison pour me voiler la face :
La population de loups augmente, tant mieux, ne boudons pas notre plaisir !
C'est par parce que je reconnais cela que je dis pour autant qu'il faille ouvrir la chasse aux loups demain ! Le loup reste une espèce rare, vulnérable mais (heureusement !) en augmentation constante en France.

Quant aux tirs, je vais surement me faire taper dessus, mais bon, c'est aussi tout l'intérêt d'un forum que de pouvoir échanger Very Happy !

Tout le monde sait qu'ils sont inutiles. Ca, c'est clair.
C'est la raison pour laquelle je suis sceptique car on les présente comme une solution pour lutter contre la prédation alors que c'est faux.
Maintenant, il faut aussi reconnaître que ce n'est pas en tuant 2 loups ou même, allez grossissons les chiffres, 5 loups, qu'on mettra en danger la population de loups en France.

Alors si ces tirs - inutiles - arrivent à rétablir une "paix sociale" dans les vallées et limitent le recourt au braconnage ou au poison, alors je ne m'y oppose pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 7:21

Leis oursoun a écrit:
Non, je ne suis pas d'accord.

.../...

Alors si ces tirs - inutiles - arrivent à rétablir une "paix sociale" dans les vallées et limitent le recourt au braconnage ou au poison, alors je ne m'y oppose pas.
Tu n'es pas d'accord avec qui ? avec CANIS ou Moi ? Laughing

Pour moi la population de loup avoisine la centaine...

Pour ce qui est des tirs, "inutiles" car les loups tués sont aussitôt remplacés par d'autres...la nature n'aime pas les "vides"...j'y suis opposé
car c'est la porte ouverte a tout les abus, en légalisant les tirs auprès de bergers...et cela ne les empêchera pas de mettre du poison...et de continuer leur braconnage...il ne faut pas de se leurrer !!

L'accent, et l'argent devrait plutôt être mis pour préparer le retour du loup, dans les départements que tu cites, car effectivement quelques individus commencent à s"y aventurer, pas que là d'ailleurs... ce n'est pas dévoiler un secret que le loup commence a coloniser tout azimut, la plaine autour du Vercors...

_________________


Dernière édition par le Mar 31 Oct 2006 - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 7:38

Je parlais de l'effectif, donc c'était avec Canis !

Je me suis peut-être mal exprimé.

Je ne suis pas favorable au tirs.
Quand j'apprends qu'un loup est tiré, je suis triste.
Quand je sais qu'un arrêté a été cassé par un tribunal, je suis content.
Ce que tu dis est tout à fait vrai : ils sont complètement inutiles.

Je voulais surtout dire que ça ne me choque plus, vu l'état actuel de la population.
De mon point de vue (c'est donc tout à fait subjectif), il vaudrait mieux se battre contre le braconnage et les empoisonnements. A ce titre, je suis indigné que les deux personnes impliqués dans le braconnage d'un loup dans le massif de Bauges en juillet 2005 s'en soient s'y bien sortis.

Citation :
L'accent, et l'argent devrait plutôt être mis pour préparer le retour du loup, dans les départements que tu cites, car effectivement quelques individus commencent à s"y aventurer, pas que là d'ailleurs... ce n'est pas dévoiler un secret que le loup commence a coloniser tout azimut, la plaine autour du Vercors...
Entièrement d'accord avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 7:59

Allez OK pour la centaine Suspect , mais guère plus, car même si le comptage des loups est fait par un personnel sérieux, il manque la plupart du temps lors de ces comptages la présence de personnes représentant des organismes comme l'ASPAS ou AVES France ce qui me fait douter de l'intégrité de certaines personnes qui peuvent être appelées à effectuer ces comptages. Qui plus est, le loup étant un animal très discret, il se peut fort que le même animal soit comptabilisé plusieurs fois.
En ce qui concerne les tirs, je les trouve tout simplement scandaleux, puisqu'ils ne trouvent leur utilité que dans le fait de satisfaire une majorité d'éleveurs, ce qui, comme vous le soulevez, n'empêche pas les braconnages. De plus les loups braconnés ne sont pas pris en considération par les préfets pour refuser des autorisations de tirs et ils viennent rarement en diminution du nombre de tirs annuels accordés par le gouvernement.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 8:21

Il n'y a pas qu'un comptage mais des multiples sorties du Réseau Grands Prédateurs (loup-lynx), tout l'hiver, 48 heures après des chutes de neige.

Dans chaque Zone de présence permanente, on note l'effectif maximum hivernal.
Par exemple :
Sur une zone X, plusieurs sorties sont effectuées au cours de l'hiver. On note des traces de : 1 loup 6 fois, 2 loups 3 fois, 3 loups 3 fois, 4 loups 2 fois et 5 loups une fois.
L'effectif retenu sera de 4 loups.

Ces comptages ne se basent donc pas sur des observations visuelles mais des relevés de traces dans la neige. Il est impossible de se tromper.
Comme les loups se déplacent souvent seuls ou en petites sous-unités au sein même d'une meute, l'effectif retenu peut parfois être sous-estimé.

Les accusions sur l'intégrité de ce Réseau sont totalement injustes et infondées. Heureusement qu'il est là pour qu'on puisse - tous - en savoir un peu plus sur le loup en France

Je fais moi même partie de plusieurs Associations de Protection de la Nature (FERUS, FIEP, LPO, CRAVE). Mais heureusement que l'on attend pas les APN pour estimer les populations de loups, car on ne saurait pas grand chose de lui.

Au passage, tout le monde peut faire partie du Réseau Loup. Il suffit de s'y inscrire et de participer à une session de formation.
C'est dommage qu'il y ait si peu de membres d'associations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 8:37

Leis oursoun a écrit:
Les accusions sur l'intégrité de ce Réseau sont totalement injustes et infondées...
Maintenant c'est moi qui me suis mal exprimé. Je ne mets pas en doute l'intégrité du Réseau "Grands Prédateurs", ni d'aucun autre, mais celle de certaines personnes de l'ONCFS, non sans raisons mais après avoir entendu des propos de quelques unes d'entre elles.
CANIS a écrit:
il manque la plupart du temps lors de ces comptages la présence de personnes représentant des organismes comme l'ASPAS ou AVES France
Je parlais donc bien de l'absence de membres de ces organismes lors de comptages effectués par ONFCS.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 9:17

CANIS a écrit:
Je parlais donc bien de l'absence de membres de ces organismes lors de comptages effectués par ONFCS.

Non ce n'est pas tout à fait vrai, des bénévoles font partis du réseau Loup ou Lynx, j'en connais 3 il y en a 2 qui font partis de la Frapna et 1 de mille-trace...et il collaborent comme le dit leis, en recueillant les indices traces, excrèments dans la neige il le font bien souvent tou suel car habilités à le faire. Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 9:25

CANIS a écrit:
il manque la plupart du temps
Michel, la plupart du temps.
Je déplore que lorsque des comptages sont fait par l'ONFCS les organismes qui opèrent pour la défense du loup ne soient pas systématiquement conviés.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 9:30

Non, Canis, il n'y a pas de comptages au sens où on l'entend tous, comme pour le chamois, le bouquetin, le tétras, les aigles... où effectivement des personnes peuvent être invitées : rdv à telle heure, répartition des personnes, puis compte-rendu le soir...

C'est un suivi continu qui est fait par des membres du réseau tout au long de l'hiver. Ce suivi peut être collectif mais également individuel.
Un correspondant Lambda décide de partir en randonnée dans un secteur et note les indices de présence.

On ne peut donc pas reproché aux asso de ne pas être conviés.
A ce titre, personne ne peut être invitée.

Ce sont les correspondants du Réseau qui y participent.
Et comme le dit Michel, il y a des adhérents d'associations qui y participent. Mais ils sont - je pense - trop peu nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 64
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 9:40

Leis oursoun a écrit:
Mais ils sont - je pense - trop peu nombreux.
C'est bien mon avis.

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leis oursoun

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 30
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 9:43

Mais il ne tient qu'à eux d'y participer en participant aux nombreuses sessions de formation au Réseau organisés chaque année dans les Alpes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mar 31 Oct 2006 - 10:57

Leis oursoun a écrit:
De mon point de vue (c'est donc tout à fait subjectif), il vaudrait mieux se battre contre le braconnage et les empoisonnements. A ce titre, je suis indigné que les deux personnes impliqués dans le braconnage d'un loup dans le massif de Bauges en juillet 2005 s'en soient s'y bien sortis.

Justement des nouvelles :

Le tribunal correctionnel de Chambery (73) relaxe MM Denis et Duperier Pierre pour les faits de destruction d'espèce protégée, chasse sans permis et chasse en temps prohibé (loup tué par un berger le 01/07/05 en Savoie).
L'ASPAS fait appel de ce jugement, l'audience devant le cour d'appel de Chambéry aura lieu le 30/11/06 à 16H00...à suivre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Mer 1 Nov 2006 - 3:31

CANIS a écrit:
CANIS a écrit:
il manque la plupart du temps
Michel, la plupart du temps.
Je déplore que lorsque des comptages sont fait par l'ONFCS les organismes qui opèrent pour la défense du loup ne soient pas systématiquement conviés.

CANIS, les débuts du réseau LOUP et son fonctionnement est expliqué dans les premiers numéros du "Bulletin Loup", tous les numéros parus sont dans le topic qui est en post-it Laughing



Composition du réseau en juin 2005

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilbeuche

avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 60
Localisation : MONTBELIARD (DOUBS)
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   Dim 5 Nov 2006 - 5:58

Pour résumer : le loup est indésirable en Suisse.

Nos amis suisses tolére le lynx car c'est leur invention. Ils sont à l'origine de la réintroduction.

Le Loup lui n'a pas de permis de travail et encore moins de permis de résidence.

Alors qu'il tue un faon ou un agneau pour un petit Suisse c'est pareil.

Ils font parler la poudre et tuent tout ce qui passe sans même savoir si c'est l'animal responsable des dégats au troupeau.

Nos amis suisses ont une conception toute personnellle de la Bio diversité.

En espérant que les mentalités changent....... mais sur l'échelle de la création, il faudra encore de la patience.

Gardons l'espoir que certains loups arrivent à subsister dans ce pays connu pour sa neutralité ...mais pas en ce qui concerne les grands prédateurs. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Les Italiens "se réveillent" !!   Mer 8 Nov 2006 - 0:01

journal du Jura-ch a écrit:
ITALIE : «Extermination» des loups en Europe

Un ministre dénonce la Suisse

L'Italie a dénoncé hier «l'extermination» des loups en Europe. Rome critique notamment la Suisse, qui a autorisé l'abattage le 27 octobre d'une louve dans la vallée de Conches (VS).

«En Italie, les loups sont protégés. En Suisse et en France, ils sont abattus. C'est inacceptable», dénonce le ministre italien de l'Environnement Alfonso Pecoraro Scanio dans le quotidien «La Repubblica».

«En Suisse, on abat avec une précision chronométrique tous les loups à qui l'on attribue la mort de plus de 25 animaux d'élevage», renchérit Damiano Di Simine, responsable à l'Observatoire des Alpes de l'association de défense de l'environnement Legambiente. Selon lui, ce critère constitue «de fait une autorisation de tir totale».
Le vice-directeur de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) Willy Geiger a défendu l'idée d'une «gestion des populations» de grands prédateurs. «Une protection absolue n'est pas rentable, à moins d'avoir d'immenses espaces vierges à disposition, ce qui n'est pas le cas en Suisse», a-t-il déclaré.
La politique helvétique se base à la fois sur la Convention de Berne, signée par tous les Etats européens, et par le Concept Loup suisse, qui pose un certain nombre de conditions pour pouvoir tirer un loup. Cela a été confirmé en juillet lors de la signature par la Suisse, l'Italie et la France d'un protocole d'accord sur la gestion des populations alpines de loups, a précisé M. Geiger.
Dans le cadre de la Convention de Berne, la Suisse espère par ailleurs toujours obtenir le déclassement du loup d'espèce «strictement protégée» en «espèce protégée», a indiqué M. Geiger. La demande est actuellement pendante et une décision devrait tomber d'ici à la fin de l'année. Le comité permanent de la Convention de Berne a déjà ajourné à deux reprises, en 2004 et 2005, sa décision sur ce sujet.
L'Italie ne l'entend en revanche pas de cette oreille. Alfonso Pecoraro Scanio entend soulever le problème du loup lors de la conférence ministérielle de la Convention des Alpes jeudi à Alpbach (Autriche). La Suisse sera représentée par le président de la Confédération Moritz Leuenberger.
Le ministre italien a aussi évoqué cette question avec ses collègues de l'UE et avec le commissaire européen à l'environnement Stavros Dimas. Celui-ci devrait proposer une directive pour la protection des espèces transfrontalière, a-t-il ajouté. «l'UE finance la sauvegarde du loup et des pays membres le tuent», s'indigne-t-il. (ats)

Le WWF enchaîne derrière

24 heures en ligne.ch a écrit:
Le WWF veut sauver la peau du loup du Chablais
--------------------------------------------------------------------------------

RECOURS
A l’heure où l’Italie dénonce «l’extermination» de l’espèce en Suisse, l’association a annoncé hier qu’elle s’opposera à l’abattage du canidé présent dans le Chablais.


Le loup reste traqué tant que le Tribunal cantonal du Valais ne s’est pas prononcé. / CHRIS BLASER
Le WWF Suisse n'en démord pas. L e Conseil d'Etat valaisan rejetait fin octobre sa demande de reporter l'autorisation de tir du loup du Chablais. L'animal s'est attiré les hostilités, rappelons-le, depuis qu'il a tué 33 ovins dans un alpag e de Collombey-Muraz. L'association écologiste vient de recourir contre cette décision auprès du Tribunal cantonal. Et radicalise du même coup sa position, affirmant qu'elle s'opposera à son abattage.

Un recours en ce sens sera déposé d'ici la semaine prochaine auprès du Gouvernement. Explications de Walter Vetterli, responsable «Alpes» du WWF Suisse: «Le potentiel de dégâts n'est plus là, les moutons sont redescendus des alpages.» Cela revient-il à remettre le Concept Loup en question? L'écologiste s'en défend, évoquant des problèmes d'application: «Il faut adapter ce document aux situations qui se présentent.»

Il entend se prémunir contre les déconvenues qui ôteraient la vie à un individu de l'espèce, et non au loup massacreur. Nulle trace en revanche dans ce plaidoyer de l'hypothèse émise initialement par le WWF selon laquelle deux loups seraient en cause. «Ce n'était pas un élément clé», rétorque Walter Vetterli.

Renseignement pris auprès du Service de la chasse, l'ADN ne tranchera pas la question, l'analyse s'étant heurtée à des limites techniques. L'expertise ADN menée à la suite de l'attaque perpétrée sur l'alpage voisin d'Onnaz – qui a causé la perte de cinq moutons – a en revanche livré ses résultats: l'auteur est un loup de souche italienne.

Le combat du WWF trouve un écho en Italie. Le ministre italien de l'environnement a dénoncé hier «l'extermination» de l'espèce en Europe. Il a critiqué en particulier l'attitude de la Suisse, qui a autorisé l'abattage de la louve dans la vallée de Conches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 68
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Loup du Chablais suite...   Mar 21 Nov 2006 - 6:41

24heures.ch a écrit:
Loup du Chablais:

http://www.24heures.ch/vqhome/le_journal/vqnews.detailcateg.YXRzLmNoOjIwMDYxMTIxOmJyZjAzMA==.3.0.html

le WWF dépose une plainte contre J-R FournierSION (ATS) Le WWF a déposé une plainte administrative contre le conseiller d'Etat valaisan Jean-René Fournier. Il lui reproche de ne pas appliquer une décision du Tribunal cantonal concernant le recours contre l'autorisation du tirer le loup du Chablais.Dans sa plainte, le WWF demande au Conseil d'Etat de prendre une décision collégiale obligeant le chef du Département cantonal des finances, des institutions et de la sécurité (DFIS) à respecter l'ordonnance du TC et à suspendre immédiatement l'ordre de tir, a indiqué le WWF dans un communiqué.Le WWF et Pro Natura ont déposé la semaine passée un recours au Conseil d'Etat valaisan contre l'autorisation de tirer le loup qui avait tué une trentaine de moutons dans le Chablais. Elles argumentent notamment que le potentiel de dégâts n'est plus présent sur les alpages puisque les moutons ne s'y trouvent plus.Un autre recours concernant le tir du loup du Chablais est pendant, auprès du TC celui-ci. Le WWF l'avait déposé une semaine auparavant pour s'opposer au refus du gouvernement valaisan de suspendre l'ordre de tirer ce loup.L'exécutif valaisan avait, conformément au concept loup, délivré le 12 octobre une autorisation de tirer le loup qui a tué une trentaine de moutons dans la nuit de 26 au 27 septembre sur un alpage de Collombey. Le WWF avait demandé la suspension de cette autorisation, ce que le conseil d'Etat a refusé.Or, dans une ordonnance du 9 novembre, le TC relève que le recours bénéficie de l'effet suspensif jusqu'à ce que le TC ait statué. Le WWF reproche au conseiller d'Etat Jean-René Fournier de ne pas s'être conformé à cette ordonnance du TC.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le loup en Suisse...et ailleurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le loup en Suisse...et ailleurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eila, 4 ans, spitz loup en SUisse
» HOCKEE chien loup perdu 'un accident de la route a CAEN 14
» Les prix Patek ont chuté de 5% (en Suisse et ailleurs !)
» Suisse : le castor prospère mais le loup et le lièvre sont en danger
» [adoptée] URGENT ! Risque l'euthanasie ! Mira, 1.5 ans (Suisse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: GRANDS PREDATEURS :: Loup-
Sauter vers: