PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 Quand cuisine = torture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Quand cuisine = torture   Mer 25 Oct 2006 - 14:41

Conseils gourmands. Shocked
Prenez un tourteau encore vivant, injectez-lui, par les cavités placées sous la languette, un alcool type cognac ou calvados. Placez-le sur la plaque du four et enfournez à four bien chaud 30 minutes. Pour le manger, il suffit de détacher ensuite le dessous du tourteau de sa carapace. L'intérieur ainsi cuit se déguste tel quel. Un bonheur !
Oubliez la traditionnelle mayonnaise en accompagnement d'un plateau de fruits de mer comprenant des tourteaux au profit d'une rouille relevée au safran ! :vomi:
%%%%%%%%%%%
Ou bien encore :
Le homard, mon animal préféré :heart: (dixit la recette).
Il faut bien entendu (?) les couper en deux vivant . Si on craint de le faire souffrir, le placer une demie heure auparavant dans le réfrigérateur, il sera anesthésié silent . La méthode pour qu'il se débatte moins longtemps? Repérer sur la partie supérieure de la tête une marque en forme de croix. Y placer la pointe d'un fort couteau, et enfoncer la lame d'un coup sec, le tranchant tourné vers l'avant du supplicié. Puis abaisser le couteau pour trancher le sommet de la tête. Retournez ensuite le couteau pour couper la queue. Le plus commode est néanmoins de disposer de ciseaux d'écailleur : On se contente alors de trancher le dessus de la carapace et la chair au couteau, et on termine la partie inférieure de la carapace au ciseau. :vomi:
%%%%%%%%%
Quelle différence entre un "bon" cuisinier et un bourreau ? AUCUNE! Evil or Very Mad
Si vous en avez de bonnes..... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou d'Arabie

avatar

Féminin Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Quand cuisine = torture   Mer 25 Oct 2006 - 14:56

Allez, quelques escargots et bonne nuit! Rolling Eyes
Dans un récipient aéré, faire jeûner les escargots huit à quinze jours, en leur donnant, les derniers temps, un peu de farine et quelques branchettes de thym.
Les rincer ensuite pour faire disparaître toutes traces de mucosités et les jeter (!) dans une bassine d'eau vinaigrée et salée. Bien remuer et rincer plusieurs fois jusqu'à disparition totale des traces de bave.
Les mettre dans une casserole d'eau froide, sans sel, avec quelques brins de fenouil. Après 10 à 15 minutes vos pensionnaires sortiront leurs cornes Shocked ; faire prendre l'ébullition progressivement ; écumer, laisser 8 à 10 minutes puis égoutter. Conserver un peu d'eau de cuisson. :vomi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dos Jones
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1240
Localisation : 5 Kms d'une meute de loups...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Quand cuisine = torture   Mer 25 Oct 2006 - 15:03

Tu me donnes faim là... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand cuisine = torture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand cuisine = torture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cuisine Italienne recette N°2 "Facile" La PIZZA
» Que faire quand un chien connait un interdit mais le fait quand même?
» Resserrer un robinet de cuisine peu accessible
» La cuisine des fauchés
» Cuisine intérieure ou extérieure?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: Problèmes Ecologiques :: Condition Animale-
Sauter vers: