PortailAccueilGalerieDossiersFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Les bulletins loup N° 26 et 27 viennennt de paraitre : http://nature-biodiversite.forumculture.net/t69-bulletin-loup-oncfs-mars-1998-a-septembre-2012 pourles lire "sans problème" les enregistrer puis les ouvrir sous Adobe reader X

Partagez | 
 

 congrès inter-massifs - des éleveurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 0:59

LOUP-OURS-LYNX : Les éleveurs de montagne veulent se regrouper à l'échelle du continent
La colère des éleveurs sera européenne

Lionel ARCE-MENSO

SERRES De chaque côté de la salle, deux éleveurs font tinter leurs sonnailles. Ils passent devant la banderole "ni ours, ni indemnisations, les Pyrénées vivantes et tranquilles". [...]
Yves Feydy, syndicaliste drômois, a dépassé le seuil de la colère - "j'en suis à l'amertume". "Les seules avancées que nous avons eues, ce sont les indemnisations. On nous a donné du pognon pour qu'on ferme notre gueule, c'est tout". L'autre avancée, ce sont les protocoles de tir en cas d'attaques. "Mais avec ces protocoles-là, le loup peut dormir tranquille".[...]

La suite :

http://www.ledauphine.com/info/essentiels/hautesalpes/art_90222.php

Je pense que ce pauvre type, l'éleveur Drômois, il veut le pognon, ne plus payer d'impots, et l'éradication totale du loup...et après il ira déverser du purin devant la préfecture...car il ne touche pas assez de sunvention pour les maladies de ses brebis..."la langue bleue mon p'ôv monsieur ça va nous mettre sur la paille..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaurung
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3848
Age : 29
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 1:42

"Le jour où le loup arrivera en forêt de Rambouillet et bouffera un caniche, on nous prendra peut-être au sérieux." dixit Henriette Martinez. à mon avis ils peuvent attendre encore longtemps pour être pris au sérieux...

"ils rejoignent Joseph Jouffrey, l'organisateur de ce congrès inter-massifs contre la prédation." ça ne veux pas dire pour des moyens de protections ??? Parce que là ça fait "contre les prédateurs " Evil or Very Mad


duc

_________________
On ne peut pas couler un arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaurung.over-blog.com
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 2:00

Sur cette page :

http://www.ledauphine.com/photos/E05_1-101464416.T-x.0416212758.pdf

Il y a une photo de l'assemblée...pour un regroupement "inter-massif"
Alpes-Pyrénées-Jura-Massif-central...et un mouvement qui se voudrait
"Européen", il n'y a quand même pas grand monde, la mise en scène n'est pas mal, beaucoup de chaises vides entre les participants pour "étaler" la masse, allez environ une petite centaine de personne !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 6:09

Voila la motion adoptée lors de cette réunion :

Motion adoptée par les participants de la rencontre intermassifs à Serres (05)du 16 avril 2007

Pour des montagnes vivantes et actives, contre l’ensauvagement de notre espace de vie.
Dans les Alpes et les Pyrénées, le retour ou l’importation des prédateurs, ours, lynx et loups, traduit une volonté d’ensauvagement des massifs que nous refusons. Le développement inconsidéré des populations de grands prédateurs concerne aujourd’hui tous les massifs : Alpes, Pyrénées, Jura, Massif Central, Vosges…
A l’inverse de cet ensauvagement, l’élevage extensif et le pastoralisme doivent rester la base de l’avenir de nos montagnes. Ces activités essentielles relient deux objectifs prioritaires dans les textes
internationaux (FAO, Union Européenne notamment) :
- assurer un mode de production respectueux de l’environnement comme du consommateur ;
- façonner une montagne accueillante aux autres usagers, touristes, chasseurs, randonneurs, amateurs de nature…
En montagne, la richesse patrimoniale de l’élevage extensif repose essentiellement sur des races locales, rustiques, adaptées à leurs milieux, et sur le savoir-faire séculaire des hommes. Ainsi, la biodiversité est le résultat du travail des hommes, tout autant que de la nature.
Ce patrimoine naturel et culturel est aujourd’hui menacé au nom d’espèces sauvages devenues emblématiques : loup, lynx et ours sont l’arbre qui cache la forêt de la biodiversité. Ces espèces sont
imposées sans réelle concertation avec les populations concernées : la seule négociation porte sur la dégradation des activités d’élevage qui en résulte. En Europe, face à de semblables difficultés, Suisse, Espagne, Slovénie, Roumanie, Norvège, Grèce, Finlande …, régulent ces populations et légitiment la défense des troupeaux attaqués.
Les soussignés affirment leur volonté de continuer des modes de développement durable basé sur des formes d’élevage respectueuses de la biodiversité et des besoins des consommateurs, de continuer
ainsi à façonner des montagnes entretenues, sécurisées, vivantes, accueillantes aux visiteurs et supports d’activités et d’emplois.
Ils demandent aux candidats de s’engager sur :
�� l’adoption par l’Etat Français, de la « Charte Européenne de la montagne »1 ;
�� l’évolution de la législation européenne sur les grands prédateurs, beaucoup trop contraignante et inadaptée à l’explosion incontrôlée des populations de prédateurs sauvages ;
�� la transparence de l’information et l’association des populations locales et de leurs représentants aux décisions de gestion de l’espace montagnard2 ;
�� le droit de défense des troupeaux, qui passe par une autorisation de tir sur les prédateurs qui les approcheraient ;
�� l’arrêt définitif de toute introduction de prédateurs ;
�� la prise en compte des us et coutumes ;
�� la fin de l’anormale proximité entre l’administration de l’environnement et les milieux associatifs écologistes dont elle est en partie issue.

1 Approuvée le 15/12/04 par l’Assemblée Parlementaire européenne suite à la recommandation 130 (2003) du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.
2 En conformité avec l’article 4 de la charte européenne de l’autonomie locale adoptée par l’Assemblée Nationale le 30/06/06 (loi n°2006-823)



Je trouve qu'avec la dernière résolution :

"la fin de l’anormale proximité entre l’administration de l’environnement et les milieux associatifs écologistes dont elle est en partie issue."

on peut mesurer l'incommensurable connerie de ces gens !!!

Ca doit venir des représentants des Pyrénées, dont Louis faisait parti... geek (c'est bien leur style...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 7:13

Je vous soumet une phrase tirée d'un célèbre journal : du sud-ouest de la France Wink

"Aujourd'hui à Serres, dans les Hautes-Alpes, s'est déroulée une réunion inter-massifs des organisations pastorales qui luttent contre la présence des prédateurs dans les divers massifs français. S'étaient déplacés des représentants de toutes les Pyrénées, des Alpes bien sûr, du Massif Central, du Jura, de Suisse. Les Espagnols avaient envoyé plusieurs messages"

Mais je le redis encore une fois, j'ai compté les participants sur la photo du Daubé ?

85 en comptant "les éleveuses" (comprenez femmes d'eleveurs) Razz et Dollo qui n'en est pas un Laughing

Vous enlevez les cadors des associations anti-tout, les gus du Grand Charnier comptez combien il en reste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2957
Age : 69
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 7:49

Michel a écrit:
Yves Feydy, syndicaliste drômois, a dépassé le seuil de la colère - "j'en suis à l'amertume". "Les seules avancées que nous avons eues, ce sont les indemnisations. On nous a donné du pognon pour qu'on ferme notre gueule, c'est tout". L'autre avancée, ce sont les protocoles de tir en cas d'attaques. "Mais avec ces protocoles-là, le loup peut dormir tranquille".[...]

Je pense que ce pauvre type, l'éleveur Drômois, il veut le pognon, ne plus payer d'impots, et l'éradication totale du loup...et après il ira déverser du purin devant la préfecture...car il ne touche pas assez de sunvention pour les maladies de ses brebis..."la langue bleue mon p'ôv monsieur ça va nous mettre sur la paille..."

Je pense que ces gens devraient avoir d'autres préoccupations What a Face


Alpes : l'inquiétude des éleveurs

Publié le mercredi 11 avril 2007 à 05H01
© ERIC CAMOIN
La "tremblante" du mouton était hier au centre des préoccupations des éleveurs réunis à Marcoux à l'occasion de l'assemblée générale du Groupement de défense sanitaire agricole. Il en existe trois formes et, heureusement, les deux formes observées dans le département ne présentent pas de danger pour l'homme (lire ci-contre).

Mais les conséquences n'en sont pas moins dramatiques, notamment sur le plan économique. Deux cas de tremblante atypique (la forme la plus bénigne) ont été observés à 2006. C'est peu, mais les conséquences ont été considérables: pour neuf élevages, 18000 génotypages (pour repérer les bêtes sensibles) ont été réalisés et 5000 bêtes ont été abattues pour un coût total de 1,4million d'euros.

"La police sanitaire mise en place dans ces troupeaux nous paraît disproportionnée", estiment les éleveurs qui espèrent la mise en place d'un allégement de la réglementation qui éviterait des pertes animales inutiles et un gaspillage financier. "La Commission européenne propose des mesures allant dans ce sens; espérons que notre ministère de tutelle voudra bien les suivre", a insisté le président Jean-Luc Fabre.

La bestnoitiose se développe
Autre sujet de préoccupation, chez les éleveurs bovins cette fois, la bestnoitiose, une maladie encore peu connue, due à un parasite vraisemblablement transmis par les piqûres de taons, qui se développe de façon inquiétante. Elle provoque notamment des fièvres, des oedèmes de la peau et évolue vers la mort de l'animal. En l'état actuel des connaissances, elle ne semble pas transmissible à l'homme.

Au total, depuis l'été 2005, 292 cas ont été détectés sur le département. Plus inquiétant: sur 96 troupeaux visités par les vétérinaires, 57 se sont révélés infectés soit 59%! Les éleveurs souhaitent donc que les pouvoirs publics renforcent les recherches sur cette maladie et sur les moyens de lutte qui pourraient être développés à l'avenir.

=> 18000 génotypages (pour repérer les bêtes sensibles) :

Les analyses de génotypage coûtent entre 15 et 20 € selon les laboratoires. L’Etat prenant en charge une partie du coût (10 € par animal), l’aide du Conseil général sera de 5 à 10 € par analyse de génotypage ;

soit 18000 x 17 € = 306 000 €

Source :

http://www.laprovence.fr/articles/2007/04/11/20070411-DEPARTEMENT-Tremblante-et-bestnoitiose-preoccupent-les-eleveurs.php

Je vous laisse juge de mes propos !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 10:36

Bon. Et bien voilà Michel tu m'as mis en colère, éleveurs menteurs, éleveurs affabulateurs et éleveurs bra…eurs.
Les éleveurs à Serres a écrit:
Voila la motion adoptée lors de cette réunion :

Motion adoptée par les participants de la rencontre intermassifs à Serres (05)du 16 avril 2007

[b][i]Pour des montagnes vivantes et actives, contre l’ensauvagement de notre espace de vie.
Dans les Alpes et les Pyrénées, le retour ou l’importation des prédateurs, ours, lynx et loups, traduit une volonté d’ensauvagement des massifs que nous refusons.

"que nous refusons" biensur j'avais oublié que la montagne leurs appartient et qu'ils sont les seuls décideurs. "Contre l'ensauvagement" il semble pourtant qu'une nature livrée à elle-même est elle seule capable de remettre de l'ordre dans la diversité d'une flore que eux ont avec leurs troupeaux partiellement détruite.

Citation :
A l’inverse de cet ensauvagement, l’élevage extensif et le pastoralisme doivent rester la base de l’avenir de nos montagnes.

Le terme "élevage intensif " serrait nettement plus approprié. Quant à l'avenir de nos montagnes il n'est certainement pas bon de le mettre dans les mains de nos éleveurs.

Citation :
- assurer un mode de production respectueux de l’environnement comme du consommateur ;

Le respect de l'environnement commence par le respect de la faune sauvage qui le compose, et ça messieurs les éleveurs semblent l'oublier. Quant au respect du consommateur il faut considérer, et prendre en compte, ses désirs du maintient et de la protection des prédateurs dans nos massifs.

Citation :
- façonner une montagne accueillante aux autres usagers, touristes, chasseurs, randonneurs, amateurs de nature…
Ca c'est du n'importe quoi, les amateurs de nature, par définition sont amateur d'une nature dite naturelle, ce qui revient à dire qu'ils sont pour une faune dont la diversité n'exclu en aucun cas les prédateurs.

Citation :
En montagne, la richesse patrimoniale de l’élevage extensif repose essentiellement sur des races locales, rustiques, adaptées à leurs milieux, et sur le savoir-faire séculaire des hommes.
Il semblerait que ce savoir faire s'est bel et bien perdu puisque aujourd'hui nos bergers/éleveurs ne savent plus cohabiter avec les prédateurs comme le faisaient leurs ancêtres.

Citation :
Ainsi, la biodiversité est le résultat du travail des hommes, tout autant que de la nature.
Tout à fait, la biodiversité peut aller de pair entre l'homme et la nature, mais les éleveurs ne doivent pas perdre de vue que les prédateurs font partie intégrante de cette nature qu'ils veulent soi-disant défendre.

Citation :
Ce patrimoine naturel et culturel est aujourd’hui menacé au nom d’espèces sauvages devenues emblématiques : loup, lynx et ours sont l’arbre qui cache la forêt de la biodiversité.
Le patrimoine naturel auquel il est fait allusion ici, n'est justement pas un patrimoine naturel, mais un patrimoine artificiel, seuls les animaux, qui sont cités par la suite, font partie d'un patrimoine naturel, un mouton n'a rien de naturel puisqu'il a été créé de façon non naturelle par la main de l'homme, en résumé dans la nature le mouton n'existe pas, le mouflon oui.

Citation :
Ces espèces sont imposées sans réelle concertation avec les populations concernées : la seule négociation porte sur la dégradation des activités d’élevage qui en résulte. En Europe, face à de semblables difficultés, Suisse, Espagne, Slovénie, Roumanie, Norvège, Grèce, Finlande …, régulent ces populations et légitiment la défense des troupeaux attaqués.
Même si ce monsieur feint de ne pas le savoir, de nos jours le loup est régulé non seulement par les tirs de défense mais plus grave encore par le braconnage, mais surtout ça il n'en parle pas, dommage ce serait peut-être les seules paroles intelligentes qu'il aurait dites.[/quote]

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dos Jones
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1240
Localisation : 5 Kms d'une meute de loups...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 10:58

Canis tu as doublonné…

Sur ce ce qui me fait râler c'était que j'ai même pas été invité, j'aurais bien fait connaissance avec le journaleux préhistorique pyrénéique…

_________________
Un avion dépasse le mur du son quand l'arrière va plus vite que l'avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 11:33

Dos Jones a écrit:
Canis tu as doublonné…/...
Ce doit être la "rabia" . Tu as fait le ménage dans mon doublon, merci Dos Wink .

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 44
Localisation : à coté de ses pompes, enfin pas loin !
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 13:51

Citation :
la fin de l’anormale proximité entre l’administration de l’environnement et les milieux associatifs écologistes dont elle est en partie issue.

Trois choses.

La première : la liberté d'association, d'adhésion à un syndicat est reconnue par la loi de 1901 et nul ne peut contraindre qui que ce soit à s'y restreindre. Il en va de la liberté individuelle.

La deuxième : les fonctionnaires du ministère chargé de l'environnement sont soumis à un devoir de reserve et ne font pas étalage de leurs engagements associatifs pendant leurs heures de travail, comme tout fonctionnaire consciencieux et fier de son travail.

La troisième : Quand les arguments que l'on avance ne tiennent pas debout devant des arguments scientifiques etayés apportés par "l'administration", il ne reste plus qu'à crier au complot écologiste peut être comme on criait il n'y a encore pas longtemps au complot socialo-judéo-maçonnique ! A quand une étoile verte cousue sur les vétements des écolos !

Rien d'autre à dire, faut que j'aille vomir !

_________________
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil. Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Chef Seattle 1854

Si la Terre produit assez pour les besoins de chacun, elle ne produit pas suffisamment pour l'avidité de tous.
Gandhi


Dernière édition par le Mar 17 Avr 2007 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CANIS
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2965
Age : 65
Localisation : Sud Sud Est des Alpes
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 14:12

Loulou a écrit:
Rien d'autre à dire, faut que j'aille vomir !
Il n'y a que ça à faire... ! ?

_________________
Respecte la nature et elle te le rendra. Détruis-la, et elle te détruira. Ce n'est que justice.
Aussi petit que soit l’amour, il sera toujours plus grand que la haine.


Le coup de fusil part. L'oiseau tombe, moins bas que le chasseur.
Sylvain Tesson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugatza
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7456
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mar 17 Avr 2007 - 16:09

Michel a écrit:



Je trouve qu'avec la dernière résolution :

"la fin de l’anormale proximité entre l’administration de l’environnement et les milieux associatifs écologistes dont elle est en partie issue."

on peut mesurer l'incommensurable connerie de ces gens !!!

Ca doit venir des représentants des Pyrénées, dont Louis faisait parti... geek (c'est bien leur style...)
C'est pas une connerie.
Ca pourrait bien arriver...
Pas que cette proximité soit réelle.
Mais Estrosi ou Lassalle ministre...

_________________
A quoi ça sert un ours?
Et toi, à quoi sers-tu? Tu existes, c'est tout et c'est déjà prodigieux.
Et bien, c'est la même chose pour l'ours. C'est un être vivant, cela suffit.
Claude Dendaletche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite drine
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2155
Age : 38
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   Mer 18 Avr 2007 - 1:28

Attendez, une rencontre inter massifs, et ils étaient 85 ???? Bon, je veux bien que quelques uns n'ai pas pu venir, mais ce sont moins de 100 personnes qui font la loi en France maintenant ??? La mauvaise foi, j'ai l'habitude à force, mais c'est bien ce que je dis, y'a une poignée de *#//@ et ils gueulent tellement fort qu'on entend plus qu'eux !! et qu'on pourrait finir par croire (du moins vu de l'extérieur) qu'ils sont les plus nombreux... No

_________________

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drine.info/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: congrès inter-massifs - des éleveurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
congrès inter-massifs - des éleveurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 éleveurs= Rhône - Alpes : 01 - 07 - 26 - 38 - 42 - 69 - 73 - 74
» 31 ème Congrès de l'AFC 2-3 Octobre 2010 à VICHY
» jardins et massifs de vivaces
» Congrès annuel AFC Vichy du 1er au 3 octobre 2010
» Congrès AFC 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Biodiversité :: Nature et Biodiversité :: GRANDS PREDATEURS :: Loup-
Sauter vers: